[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Undisclosed distillery

English | Français

Undisclosed_distillery

House Malt 21

Age
21 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Fût
Sherry butt
Numéro fût
single cask 50
Dates
Distill: 1990 Embout: 2012
Particularité
( Bunnahabhain)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-02 86/100

Details de la dégustation

Cote maximum 94/100
Cote minimum 78/100
Ecart 16
Moyenne 86,1

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 3
Très bon 7
Bon 6
Moyen 4
Mauvais 0
House malt 21 yo WM

Couleur: cognac clair

Nez: délivre immédiatement des senteurs de xérès: cire, abricots sec, oranges confites. Une pointe d'acidité sur un tapis d'épices et d'agrumes murs. Envoutant.

Bouche: Totalement accessible, il délivre une douce caresse au palais oscillant entre bois et épices. Le sucre de la céréale pose ses bagages dans le palais, avec tout un petit bataillon de fruits confits dirigé par une petite pointe d'acidité bienveillante. L'ensemble est très cohérent et parfaitement en accord avec le nez. Enthousiasmant.

Final: s'assèche doucement en devenant plus amer, mais la une rétro-olfaction fait encore des merveilles fruités. Très long, très bon. J'adore.

A peine dans le verre, l'affaire se présentait bien. Le nez est bien typé par le fût de xérès, mais l'équilibre est là dès les premiers parfums. La bouche reprend le thème principal sans défaillir dans un concerto pour fruits murs très apaisants. Un rien d'acidité pour donner du tonus à l'ensemble. Superbe. Sherry Monster, Je vous aime !

94/100

"Il me rappelle beaucoup de Macallan Sherry Oak 10 ans. Pas mal, pas mal du tout. Je dirais 40 €"
Ce whisky a une couleur cuivrée.
Nez (90): (5) plus que la moyenne. miel, noix, fruits tropicaux, agrumes, épices, bois,. Très beau nez.
Taste (90): lisse, grasse. du miel, des noix, du bois, du tabac, de vanille, de fleurs. On dirait que c'est embouteillé à 40%. Peut-être un Dalmore? Un Macallan?
Finition (89): (5) supérieure à la moyenne. noix, cuir, tabac.
90/100

Couleur: Acajou
De jolies notes de confiture de prunes indiquent la présence indéniable de sherry. Ensuite les fruits font leur apparition en même temps que quelques notes de barbecue, un peu de fumée et un peu d'amertume. De la noix de cajou. Un nez très riche et parfaitement équilibré.
La première impression en bouche est l'exact prolongement du nez. Une légère amertume, de la noisette, de la noix de cajou et du sherry. Les fruits annoncés par le nez ne sont pas au rendez-vous ici et c'est donc l'amertume qui prédomine. Ce whisky n'en reste pas moins équilibré et agréable.
La finale est dans le parfait prolongement de la bouche. Aucune surprise ici. Une certaine amertume et le souvenir du sherry continuent à hanter le palais pour de longues minutes.
89/100

Nez : Du sherry... Tout de suite, pas mal d'allumettes (côté soufré), un côté métallique en fond puis du jus de fruits rouge. Pas mal de rancio, de la confiture de fraise, du café, du cacao... Un beau sherry. Des touches végétales. Immédiat, pas des plus complexes mais très appétissant.

Bouche : Puissante et expressive. Du sirop de grenadine et de fraise. Très agréable.

Finale : longue et confite sur les fruits rouge

Commentaires : Pas des plus complexe mais très facilement buvable.

88/100

Nez : Nécessite pas mal d’aération avant de vraiment s’exprimer. Gourmand : des fruits coques (noix de pécan), de jolies notes vineuses et un peu de caramel qui n’est pas du tout écoeurant.
Bouche : Pleine, ronde. Un mélange délicat de boisé léger, de sherry, de tabac. Légèrement toasté et vanillé. Pas mal de vanille en fait. Également un côté bien épicé (poivre et autre)
Finale : Relativement longue sur les épices et on salive beaucoup (un peu salin).
Cconclusion : Easy drinkable. Manque un chouia d’expressivité, mais un très beau whisky.

88/100

Couleur : Ambré

Nez : Très vineux et bien marqué par le sherry, avec de belles notes de noix et un soupçon de soufre (allumette brûlée). Un peu de café aussi, des raisins secs, enfin bref, un nez très sherry mais qui demeure relativement fin et élégant.

Bouche : Sherry, sherry, sherry, pleins de raisins secs (des bons), avec toujours un soupçon de soufre qui, loin de déranger, apporte un brin de complexité à l'ensemble. Le bois finit par se faire sentir, mais sans excès, il structure agréablement cette bouche. Ni faiblesse, ni puissance excessive, bel équilibre.

Finale : Assez longue, sur le sherry avec en prime des arômes de liqueur aux herbes type Chartreuse Verte.

Conclusion : Un sherry classique, un brin monolithique, mais bien fait.

87/100

Nez : Fruits frais, menthe, noix. Léger mais puissant.
Après 5 jours : Un peu de fumée, mielleux/cireux, un peu de citron.

Bouche : Citronnée, fruits rouge, menthe.

Finale : Fruité, citronné, moka, café au lait. Longue.

Commentaires : Un très bon whisky difficile à cerner. Les arômes sont très fondu.

87/100

couleur: ambré
nez: saveur, raisins secs, vieux bois et café
goût: corsé, à nouveau le fruité des raisins secs et celui des mûres, la finale est longue avec des notes de café et d'épices
87/100

Couleur: Cuivre
Nez: Fruité (fraises)
Bouche: Groseille, sherry, fruits secs (noisettes, amandes)
Finale: Courte

87/100

Nez: tons chauds de fruits (rouges), très épicé (délicieux) et des notes de sherry. Plus tard, certains tons de bois supplémentaires aussi.

Goût: Puissant, herbes en combinaison avec une certaine douceur et une certaine amertume.

Finition: De longueur moyenne, épicée et une certaine amertume.
87/100

Couleur : Ambré sombre.

Nez : Des notes d’agrumes (orange et écorce d’orange) s’ouvrent immédiatement, avec ce caractère typiquement sherry (noix, raisins de Corinthe, fruits secs), gourmand (caramel) et juteux. Les épices douces (cannelle, muscade) accompagnent des notes boisées (bois poli, encaustique). S’ouvre peu à peu sur des notes de fruits noirs (datte, pruneau, figue).

Bouche : L’attaque est douce, puis gagne en intensité, sur l’amertume du fût de sherry cette fois-ci, avec des notes de cuir, d’écorce d’orange, de caramel brûlé, de café torréfié, avec une pointe de souffre agréable.
L’ajout d’un trait d’eau renforce les notes de poudre à canon avec une pointe fumée en fin de bouche.

87/100

Nez : L'ouverture se fait sur des touches vinaigrées, du cuir (pas explosif comme à l'ouverture de certains Glendronach). Cet apparat sherry accompagné de chocolat semble posséder une fraîcheur que seule l'ouverture pourra dévoiler. Celle-ci apporte en premier lieu des fruits secs (noix) tout en chérissant le chocolat. On a encore le vinaigre mais aussi l'arrivée de de crème aux œufs à l'orange. In fine, on se trouve face à un nez doux et pâtissier la noix revenant de temps à autre mener un assaut.

Bouche : Une belle présence maltée et chocolatée avec un retour gagnant du caractère vinaigré donnant du punch à un duo assez basique. Il y a une belle présence, l'alcool étant parfaitement intégré. Il y a également de la noix qui vient se greffer avec l'ouverture.

Finale : Un peu courte mais rondement menée dans la prolongation de la bouche. L'arrière bouche retrouve la noix qui s'était perdue entre-temps.

Commentaire : Un nez sherry parfaitement évolutif qui ravira les aficionados. Ensuite, c'est assez simple mais assez bien fait. Il lui manque simplement un peu de présence (principalement chocolat) pour être vraiment bon.

86/100

Couleur : Ambre à reflet rougeâtre

Nez : On sent bien l’influence du sherry, de belles notes de fruits secs et de sous-bois et une pointe d’agrume, ce nez est très fin, complexe et subtile plutôt sur des notes sucrées.

Bouche : La bouche est un peu en dessous du nez à mon sens, on est sur un whisky dilué je pense. On retrouve les fruits secs, le rancio avec du zeste d’orange et une note légèrement boisé. Le caramel est également présent ainsi qu’une bonne touche d’épice que j’ai du mal à décrire plus précisément. Un bon sherry.

Finale : Moyenne, on retrouve les mêmes arômes qu’en bouche (sherry, rancio, épices)

Un whisky vieillit en fût de sherry bien fait mais grande surprise (un Glendronach ?)

86/100

Aspect: ambre clair
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, fruits confits en avant plan, en arrière plan: sirop contre la toux, vinaigre balsamique, pneu cramé
Bouche: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, pneu cramé en avant plan (mais n'écrasant pas les autres arômes), fruits confits, jeune vinaigre balsamique
Finale: courte à moyenne

86/100

Couleur brun clair.

Nez: Le nez est concentré et commence sur le vieux cuir. Il se referme ensuite et laisse une impression de brulé avant de se transformer en fruits rouges matinée de cire d'abeille.

Bouche: La bouche est en douceur même si on retrouve la concentration des arômes avec une alternance entre le cuir et le chocolat noir.

Finale: La finale est tout en longueur, avec des notes de camphre, de fève de cacao et d'encaustique.

85/100

Couleur : ambre clair.
Nez : bien marqué par le sherry, semble sucré, caramel, chocolat, orange, fruits secs et épices. Assez classique, me semble jeune, un peu trop de caramel.
Bouche : léger boisé, léger vernis, beaucoup de fruits secs (raisins, abricots), épices du sherry (girofle, gingembre ?). En bouche il est assez sec en fait, moyennement puissant (46% ?), manque un peu de punch. Classique et un peu jeune mais très facile à boire.
Finale : beaucoup plus sèche, plus "oloroso", surtout sur les fruits secs et les épices, manque un peu de longueur à mon goût.
Sherry sympa et facile à boire.

85/100

Robe: vieil or
Nez: agréable sur des notes vineuses de sherry, noix, raisins marinés au rhum (cake), pruneaux, cire, cheminée (cendres froides), notes pétrolifères (goudron) et caoutchouteuses, cigare
Bouche: attaque un peu huileuse, puis viennent les fruits secs (noix, amandes, raisins) et les notes pétrolifères et caoutchouteuses trouvées au nez, notes torréfiées et fumée froide. Belle longueur sur le caoutchouc qui persiste un peu trop à mon goût, surtout que c'est le coté torréfié (ou brûlé) qui ressort en finale, dommage

84/100

Couleur: marron
Nez: un peu sale au début. Soufre, caoutchouc brûlé et copeaux de crayon. Plus tard, plus de miel et de vanille.
Goût: épicé (muscade et poivre), mais aussi du caramel . Des notes de sherry et un peu de bois. Relents de fumée?
Finale: de longueur moyenne. Boisée.

Commentaire: Le nez est assez bizarre. mais le goût est bon.
81/100

Nez : Craie. Typé sherry sec avec quelques fruits murs en arrière plan. Amertume végétale. Un peu trop discret quand même en dehors des notes de bois brûlé/sherry.
Bouche : attaque très typé sherry et à la limite du pneu brûlé (en tout cas trop d’amertume à mon goût). L’amertume cache tout le reste. Manque d’équilibré et de complexité.
Finale moyenne surtout sur l’amertume de la bouche. Nougat noir en rétro-olfaction.
Conclusion Un malt qui plaira (je l’espère) aux amateurs de sherry. Pour les autres je trouve que le manque d’équilibre et le côté essentiellement amer risque de les décevoir.

80/100

Nez : Epices et caramel. Pain d'épices. Ecorce fraîchement arrachée, avec de la poussière et des particules de bois en suspension dans l'air. Du gros sherry, à défaut d'être raffiné. Sans doute un teenager issu d'un fût très actif.

Bouche : Plus puissante qu'anticipée. Des tannins massifs. Beaucoup de caramel, et pas mal de sel. Des algues. Saumâtre. Comme boire une eau mfortement minéralisée (genre Vichy Célestin). Un drôle de mélange sucré-salé. Une pomme cuite (mais une pauvre Golden sans relief) couverte de caramel bas de gamme.

Finale : Courte et un peu molle, relevée par de la réglisse salée.

Commentaire : Un jeune malt salin (Clynelish ?) qui aurait pris le caractère douceâtre d'un fût de sherry actif en y laissant les côtés plus sophistiqués. C'est pas que ce soit un mauvais whisky, mais je préfère les sherry plus "aristocratiques".

78/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]