JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Glen Scotia

English | Français

Glen-Scotia

Twenty

Collection
Barrel Selection, 20yo & older
Age
20 ans
Taux d'alcool
44,2 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Fût
sherry wood
Numéro fût
single cask 1
Dates
Distill: 1991 Embout: 2012
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-01 85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 91/100
Cote minimum 76/100
Ecart 15
Moyenne 85,32

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 38
Excellent 2
Très bon 11
Bon 16
Moyen 9
Mauvais 0
Glen Scotia Wilson & Morgan

Couleur : Mordoré.

Nez : Sublime ! Profond et vif. A la fois plein de confitures et de fumée. Fumé, mais pas la fumée "standard" des Islay. Une fumée "à l'ancienne", très organique : Champignons séchés (trompettes de la mort ?), toutes sortes d'huiles (et plus particulièrement du lubrifiant industriel), du cuir fraîchement tanné (ou est-ce de la laine fraîchement tondue ?), et une pointe de solvant, comme dans un blend de grande classe ou un vieil embouteillage. Un nez terrible, complexe, et très divertissant.

Bouche : Top, top, top ! Les mêmes confitures, la même fumée, les mêmes huiles, les mêmes notes organiques un peu "sales" qu'au nez. Peut juste sembler un peu mou au début (40% ?), mais peu importe : prenez-en une plus grosse gorgée, et vous décollez !

Finale : Longue et fumée, à condition de ne pas avoir pris une trop petite gorgée ;-) !

Commentaire : Je pourrais boire des litres de ce malt. Un embouteillage à l'ancienne qui présente des arômes aussi antiques qu'une excursion dans le grenier de ma grand-mère.

91/100

couleur: orange
Nez: Vieux chêne et fruits des bois frais, salé doux, vanille, caramel, caramel et moccachino.
goût: douceur de caramel et de toffee, joliment épicé aux fruits des bois, plus piquant vers la fin avec une touche salée.
90/100

Nez: notes de sherry et fumé doude , raisins secs, épices et même un peu de chocolat.
Bouche: Très douce avec un peu d'amertume.
Finale: De longueur moyenne, épicée et un peu de douceur à la fin.
90/100

«C'est plus subtil que le quatrième échantillon, mais fonctionne un peu mieux en général. Quoi qu'il en soit, il serait vraiment difficile de choisir l'un par rapport à l'autre. "
Ce whisky a une couleur acajou.

Nez (91): (5) plus que la moyenne. lMiel, les noix, agrumes, cannelle. Sent un peu plus jeune que l'échantillon 4. Peut-être 10-15 ans?
Bouche (90): puissante, grasse. miel, noix, bois, agrumes, floral, cacao.
Finale (90): (5) supérieure à la moyenne. Miel, agrumes, bois.
90/100

Couleur: ambré soutenu
Nez: Un whisky assez marqué par le fût de sherry.
On a un peu de caoutchouc, des épices, orange, chocolat, même une légère fumée amenée par le bois et un peu d’encens.
Bouche: bouche pas astringente et moins marquée par le fût, sur un sherry gourmand et fruité.
Epice, orange, chocolat, quelques notes vineuses et des fruits secs.
Une bouche équilibrée.
Finale : assez longue, sur le sherry.

89/100

Nez : au départ, on sent beaucoup de sherry et surtout sur le fruit (cerise) ; puis au fil de l'aération, je sens un mélange et cela de manière assez marquée, de sherry et d'arômes de médicament!! Un sherry médicinal?? Un peu de tourbe aussi. Un mélange entre du Ketum (pour les sportifs!) ou du Vicks et du sherry. Très frais et mentholé avec le sherry en fond. De la pate d'amande.

Bouche : En bouche, c'est assez puissant, sec, un peu austère en comparaison du nez. La tourbe et le côté médicinal prédomine. Le fruit est en minorité. Un peu de fumée aussi.

Finale : Longue, fine. Mentholée, médicinale, un brin fruité. Des herbes aromatiques (thym et romarin). Quelques relents de cerise.

Commentaires : Très spécial mais très intéressant et original. Serait-ce un jeune Laphroaig sherry??
J'ai bien aimé. Un whisky assez riche et complexe bien que jeune à mon avis.

89/100

Couleur: ambre
Nez: commence par d'étranges saveurs terreuses. Carton et caoutchouc, mais aussi des notes herbacées de foin et de bruyère. Gingerbread. Cannelle, cuir et fumée ainsi.
Bouche: ronde et robuste. le sherry et la tourbe se mélangent très bien, bien que ce soit un peu amer. Tannique. Un peu de piquant à la fin.
Finition: de longueur moyenne, tourbe sèche. Noix de muscade et poivre.

Commentaire: un dram intrigant. En particulier, le nez est agréable.
88/100

Nez : Sherry, fruits rouge, moka, café, noix. C'est frais(menthe).
Après 3 semaines : C'est plus fruité avec de légère notes de mandarine.

Bouche : Moka, café au lait. Un peu léger.
Après 3 semaines : Léger citron, thé vert.

Finale : Café au lait, épices qui prennent le pas sur le reste avec le temps, noix(broux de noix). Longueur moyenne.

Commentaires : Sans faute mais il manque quelque chose. Peu complexe. J'aime beaucoup!

88/100

Couleur : Ambré

Nez : On avance sur la face acidulée du sherry, avec de beaux arômes de mandarine, d'orange sanguine. On a ensuite du caramel, mais sans excès, quelques notes boisées et une touche fraîche et mentholée. Vraiment sympa ce nez.

Bouche : Moins fruitée/acidulée que le nez ne le laissait supposer, même si on a encore un peu de mandarine, avec pas mal de bois, du sherry et toujours cette petite note fraîche de menthol. Dommage que les fruits ne soient pas plus présents.

Finale : Chocolatée, acidulée, avec une amertume tannique bien marquée et un soupçon d'astringence.

Conclusion : Un malt sympathique, avec un beau nez, mais un peu trop marqué par le bois en bouche sans que cela ne soit toutefois rédhibitoire.

87/100

Couleur: Acajou
Le nez est d'abord assez discret et dégage de belles notes de sherry pour ensuite évoluer vers les fruits secs, genre datte avec ensuite l'apparition de poivre. Joli nez qui promet pour la suite...
La première bouche est moins agréable que ce que laissait présager le nez. Au sherry s'ajoutent des notes boisées, le tout avec une impression de trop forte dilution. Il manque clairement quelques degrés pour permettre à ce whisky de donner tout ce qu'il semble avoir.
La finale est longue et chaude, et le souvenir de notes de moka et de noix persiste durant quelques minutes.
87/100

Couleur: Cuivre
Nez: Fraises, bois précieux
Bouche: Fruits rouges(framboise, cassis), noisette, amande
Finale: Sur le bois et la noix

87/100

Au nez, le pruneau est net, devant la noisette et un discret pamplemousse. Au fur et à mesure de l'aération le vieux cuir apparaît et les agrumes se font plus présents. Et avec une bonne aération, de légères traces de camphre et une toute aussi légère amertume apparaissent sur un fond de fruits blancs, pomme en tête. En bouche, l'attaque est franche et douce, comme une caresse appuyée. Des fruits en quantité dont des agrumes se mêlent aux épices, aux fruits secs et à une tourbe fine. Et, ce qui est paradoxal, une présence d'alcool qui fait ressortir une impression d'eau javellisée, comme celle de la piscine. La finale est sur le biscuit sablé à la cannelle, mais aussi sur un léger sherry et une grande sécheresse.
Un whisky bien fait, qui ne montre pas une grande complexité, mais agréable.

86/100

Robe : Ambre.
Nez : 1er Nez riche, lourd, presque soufré, fruits confits, pâtes de fruits. Puis alcool de fruits rouges (cassis, framboise). Un peu de cacao amer. Quelques notes fraîches végétales (genièvre) apparaissent de temps à autre. Cuir et vinaigre de Xeres également. Le profil s’adoucie avec le temps et se pare d’un côté étonnamment … poussiéreux, peut-être métallique.
Bouche : Onctueuse et douce, beaucoup de rondeur, très fondu, mais manque d’expressivité.
Finale : Démarre sur une vague d’amertume boisée.

Commentaire : Un peu difficile à cerner en l’état. Sans doute un potentiel d’ouverture avec le temps, mais qui ne peut être confirmé dans une seule dégustation.

86/100

Couleur : Vieil or
Nez : Doux, sur les fruits doux et de légers arômes floraux.
Bouche : Très rond, herbacé, légèrement floral et fumé, avec quelques notes douces et fruitées. La finale est de longueur moyenne, herbacée, légèrement fumée et amère, avec un peu de carton, de mandarine, une touche de caoutchouc et des notes maltées.
Impression : Un bon whisky agréable, sur un sherry doux et rond.

85/100

Couleur: ocre avec des reflets bruns

Nez: Un pur sherry, encaustique, eau de rose, cuir, poussière, mais avec un truc en plus : une pointe saline très appréciable.

Bouche: la bouche est onctueuse. On sait immédiatement où on est. Les arômes définis au nez sont bien présents avec une primauté du cuir et l'apport de notes de chocolat noir qui donnent une bonne densité. la deuxième partie de la bouche propose des notes florales (jacinthe).
La bouche est néanmoins trop douce avec un manque de relief et de tonus.

Finale: la finale est très fine, tout en délicatesse avant d'aller sur de la mollesse. Dommage qu'après un nez si séduisant on arrive sur un si manque de puissance. Le décalage entre ce qui est attendu et ce qui arrive est trop grand.

85/100

Aspect: Ambre clair
Nez: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, chocolat noir, vinaigre balsamique, chewing gum "Huba Buba", un profil très sherry mi-doux mi-sec
Bouche: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, en ligne avec le nez, au début c'est la douceur qui domine, en milieu de bouche c'est équilibré et en fin de bouche c'est la sècheresse qui domine, pas très complexe mais bien plaisant / buvable
Finale: courte à moyenne

84/100

Nez : De jolies notes sherry (chocolat, fruits noirs) sortent immédiatement du verre. On retrouve ensuite des essences plus chimiques (cuir, fumée), accompagnées dès lors de griottes marinées. L'aération confirme ses impressions. On cherche un peu de complexité mais tout semble en place, jouant toujours en duo. Finalement, avec patience, le trio se forme enfin toujours avec équilibre. On se dit que c'est un peu simple mais que c'est fort agréable, avec une belle amplitude odorante.

Bouche : Le sherry est légèrement piquant (toujours fumé) entamant la bouche sur le gourmand chocolat. Du citron acidulé se glisse succinctement alors en milieu de bouche avant de laisser sa place à la discrète griotte avec la venue d'une amertume tenace.

Finale : La finale s'éteint rapidement sur le fruit et l'amertume chocolatée qui fait un comeback remarqué (mais pas dans le bon sens du terme).

Commentaire : La bouche prend les vilains défauts que le nez semblait ceindre. L'émancipation des saveurs passent par des assauts peu retenus. Ce n'est pas mauvais mais loin d'être mémorable. Dommage que la griotte soit si brimée, une fois le nez (prometteur) passé.

83/100

Couleur : Ambré

Nez : Le premier nez est d’abord fruité sur la pomme et la poire bien mûres, saupoudrées par des épices douces (cannelle, gingembre). Des notes de raisins secs macérés se développent. Des parfums de vieux meubles cirés se développent à l’aération, de bois noble, d’encaustique…

Bouche : très douce, en harmonie entre les fruits secs, les épices douces, et les notes boisées, du cacao et de café noir aussi, ni trop sucré ni trop amer, vieux, avec des notes de cuir qui se développent par la suite. Gourmand. Une douce pointe fumée en fin de bouche.

83/100

Nez : Le premier nez est poussiéreux : du papier journal. A l’aération de l’huile de moteur, du chocolat et du caramel. Un côté viandeux : jus de rôti et cuir.
Bouche : La bouche est relativement légère (réduction importante ?). Huileuse et boisée, plein de chocolat. Un peu de fumé aussi (style bacon).
Finale : Finale moyennement longue et légèrement saline.
Conclusion : Manque de punch malheureusement

82/100

Couleur : ambré

Nez: Léger et peu agressif. Plutôt doux. Le nez révèle des notes d'herbes, d’épices ainsi que des notes plus lourdes de cire. Plutôt élégant et gourmand, le niveau d'alcool permet de l'apprécier assez rapidement. S'arrondit avec le temps sur des notes de fruits murs agréables, tout en gardant un fond épicé.

Bouche: Développement sans agressivité et progressif sur du bois et des céréales. Un peu d'astringence. Avec aération, l'écart entre le nez et la bouche devient plus flagrant. Cette dernière garde une base astringente et boisée avec une légère amertume alors que le nez devient plus fin et plus envoûtant.

Final: Assez courte mais cohérente.

Whisky sympathique qui se laisse approcher très vite. Mais finalement, cette douceur lui retire de l'amplitude. Alors que le nez devient plus fin et plus caressant, sur des notes franches de xérès, la bouche reste assez monolithique, boisée et relativement courte. Mais cela reste un bon whisky développant des parfums et des gouts francs. Pas forcément pour une soirée, mais très bien en cordiale.

81/100

Couleur ambre cuivrée

Nez sherry, un poil trop porté sur l'alcool pour le moment. Des notes de miel poussiéreux sont là. Une odeur étrange qui me fait penser que je respire de la poussière de craie, à la texture. Dommage que l'alcool soit un peu trop présent.
Ça ne gâche rien, mais ça n'arrange rien non plus. On ira ensuite vers le café et toujours cette foutue odeur d'alcool. Ça me gonfle, ça me gonfle... Avec de l'eau le profil sera sensiblement le même.
On sera peut-être plus sur le chocolat au lait fourré aux raisins. Ha en fait, il évolue un peu et heureusement ! J'ai comme une odeur de vinaigre de vin rouge et puis, ce sera tout.

Bouche assez faible en attaque et boisée. Piquante (piment) un goût de papier journal mouillé. Un peu trop aqueuse pour moi. Puis un goût d'alcool comme pour le nez. Avec de l'eau, elle s'effondre complètement.
Elle sera peut-être plus végétale, plus fraîche.

La finale est courte. Puis pas très expressive... C'est dommage. Ah si, il y a peut-être un léger goût d'arachides grillées. Puis un retour en bouche un peu "rugueux", je ne parle pas d’astringence.

Commentaire Ben .. Pas très emballé. Le nez était sympa mais l'alcool m'a dérangé en fin de compte. Avec de l'eau, il était meilleur mais pas transcendant.
Pour le reste je peux dire la même chose. La bouche n'était déjà pas fabuleuse sans eau, alors avec c'était pire. Et la finale bien trop courte. Je n'ai pas aimé, et je colle ce 80 uniquement pour le nez.

80/100

Nez : Bizarre. Sur des notes d’hydrocarbure comme un Rhum Caroni 1983 mais très dilué. Côté vert et végétal. Ne fait pas très envie en 1ere approche. Reste un peu trop léger, même à l’aération.
Bouche : attaque assez amère et peu engageante même si en phase avec le nez ! Texture grasse sympa. Manque clairement de matière.
Finale : assez amère avec une notre grillée/brulée qui apparaît ….
Conclusion : d’abord intriguant (son nez), puis décevant (en bouche) et même limite désagréable (finale).

80/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:51.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close