[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Glen Scotia

English | Français

Glen-Scotia

19 years

Collection
Sestante Collection
Age
19 ans
Taux d'alcool
59,2 %
Embouteilleur
Silver Seal
Dates
Distill: 1992 Embout: 2011
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-01 87/100

Details de la dégustation

Cote maximum 92/100
Cote minimum 70/100
Ecart 22
Moyenne 86,55

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 22
Excellent 3
Très bon 9
Bon 7
Moyen 3
Mauvais 0
Glen Scotia Silver Seal

Couleur: ambré
Nez: très joli nez sur un sherry gourmand, notes vineuses, fruits secs, fruits noirs, chocolat, épice, léger vernis et des notes marines, algues, en trame de fond.
De belles notes minérales sont aussi présentes, digne de grands sancerres.
Bouche: originale sur un combo peaty sherry très élégant, on a du chocolat, une tourbe fine, des algues, de l’iode, quelques notes de vineuses sur le vinaigre de xeres.
Puis des notes plus gourmandes et fruitées arrivant sur l’orange, les fruits noirs et les dattes.
Enfin on termine sur des notes viandées et minérales à souhait.
Finale : Très longue sur la tourbe, le fruit et le sherry

92/100

Couleur: Vieil or
Un très joli nez marqué par le sherry et des notes agréablement boisées sur un voile de moisissure. Tour à tour le sherry puis le boisé prennent de dessus et ensuite de nouvelles odeurs apparaissent. Cacao, fruits mûrs.
Très prometteur en tout cas.
En bouche, les mêmes notes sont bien présentes. Ici aussi une jolie évolution avec une très nette présence de sherry d'abord et ensuite apparition de notes fruitées, acides. Les notes de cacao ou de café viennent ensuite. Cette bouche est très complexe et bien équilibrée. Une petite merveille
La finale prolonge parfaitement la bouche. Longue et à la fois chaude et délicatement fraîche. On retrouve toutes les sensations de la bouche.
91/100

Nez : Fruits exotiques qui gagnent en intensité avec l'aération, fruits rouge, fraise haribo.
Après 3 semaines : Les fraises haribo disparaissent et c'est dommage. On a du rancio, beaucoup de noix et c'est cireux avec un peu d'eau.

Bouche : Uber uber fruity (dans le style citronné), légère fumée. C'est puissant.
Après 3 semaines : Légèrement cireux et amer. On perd en fruité.

Finale : Fruité, légère tourbe, épicé. Enormément d'épices si ajout d'eau.
Après 3 semaines : Le fruité se fait très exotique. C'est amer, puissant avec des noix et des épices. La finale est très longue.

Commentaires : Très joli whisky fruité qui ne semble pas apprécié une longue aération plus que cela. A moins d'aimer les épices(piment, notamment), j'éviterais l'eau à tout prix. Et j'insiste sur ce dernier point.

90/100

couleur: orange
Nez: wow, vieux bois, caramel et café, chocolat, vanille, mûre et amandes.
goût: saveur très délicate d'un dram sherry, quelques épices, chocolat, noisette, tarte aux pommes chaude et cannelle, la finale est très bien épicée avec de la noix et des saveurs de café / moka , très agréable et pas trop boisé, grand dram.
90/100

"Hahaha! Bienvenue, caractère sherry! Tout le whisky dont j'avais besoin au moment même où j'en avais besoin! Aucune idée de ce que pourrait être ce whisky ... peut-être 12 à 15 ans? "
Ce whisky a une couleur fauve.

Nez (91): (5) plus que la moyenne. Miel, noix, agrumes, floral. Bon sherry! Aye!
Bouche (90): puissante, grasse. Noix, miel, agrumes, bois, épices, herbes. Beaucoup de sherry ici!
Finition (90): (5) supérieure à la moyenne. Noix, bois, miel.
90/100

Robe : Or jaune.
Nez : 1er Nez riche et gras, beaucoup de matière, fleurs capiteuses et sous-bois, humus, terre de bruyère au pied d’azalées en fleur. Ce nez bascule rapidement sur des notes aigrelettes, sur le vinaigre de vin rouge, le vinaigre de Xeres, accompagné de pot pourri. Des fruits secs, quelques épices, un boiser léger, bouffées de bruyère. Alcool de fruits rouges, cerises à l’eau de vie. Du bois précieux, bois de santal, bois de cèdre.
Bouche : Un peu de bois et pas mal d’épices. Le côté terreux est plus discret qu’au nez.
Finale : Démarre dans le prolongement de la bouche, très chaleureuse, puis évolue en se rapprochant du nez.

Commentaire : Agréablement surprenant. Des arômes et des saveurs différents, qui pourraient s’opposer, mais qui ici se complètent à merveille et s’enrichissent les uns les autres.


89/100

Nez : Très spécial. Présente un beau sherry manzanilla. J'avais presque l'impression de humer un vin jaune aussi! Beaucoup de noix, de rancio et de bois. Au fur et à mesure de l'aération, je sens de la terre mouillée, du géranium, des fruits rouge, du cacao et du café.

Bouche : Sucrée, fumée, boisée, huileuse et vineuse et je crois sentir de la tourbe!!

Finale :

Commentaires : Ce serait un Bunnahabhain vieillit en fût de manzanilla que ça ne m'étonnerait pas!! J'ai beaucoup aimé ce whisky surtout compte tenu d'une grande originalité..

89/100

Nez : Ça pique un peu, l’alcool est assez présent. Odeur de poussière et de vieux journal. Bof, on va attendre un peu qu’il s’aère un peu. A l’aération, la poussière reste et s’allie au poivre. Peut-être un semblant de côté carné. Pas mal de bois et de cuir. Une légère (belle) acidité qui contraste avec tous ces arômes lourds et pesants.
Bouche : Ronde, pleine. Assez huileuse, huile de moteur, puissante, très puissante. Mécanique, très masculin comme whisky presque animal. Le milieu de bouche est plus posé : bois, poivre et du cuir.
Finale : Relativement longue et sur une belle fraîcheur mentholée.
Conclusion : Très particulier comme whisky. Je suis à deux doigts de ne pas aimer (à cause de cette poussière), mais ce sherry viril (si c’est un sherry) me plait beaucoup. Pour la distillerie je partirais sur un GlenDronach, ou peut être un Glen Scotia, pourquoi pas !

89/100

Nez: chaud et douces notes fruitées (fruits rouges), de belles et nettes influences de bois , mais aussi épices de marinade.

Goût: sucré, épicé et un peu d'amertume.

Finale: Longue et épicée (poivre).
89/100

Couleur : Ambre foncé.

Nez : Epicé et boisé. Pas mal de cannelle et de girofle. Orangettes. Et plein de bois brûlé. Epicé et résineux. Musqué. Bois de cèdre, et une touche d'encens. Très Japonais dans le style, finalement.

Bouche : Plus chaud qu'anticipé. Mérite une goutte d'eau (ou même deux !). Gras et épais. Beaucoup de bois précieux mêlé à de la poudre de cacao et un peu de pruneau. Savoureux, mais l'ensemble semble u npeu brut de décoffrage. Le genre de bouteille qui mérite une longue respiration pour être domestiqué.

Finale : Du chocolat au lait de grande qualité apporte une jolie douceur.

Commentaire : Un Sherry puissant, savoureux et sec à la Mortlach, vraisemblablement élevé dans un fût copieusement bousiné. Pour ceux qui aiment leur whisky chaud et épicé. De la bonne came, mais personnellement, je préfère un peu plus de raffinement.

88/100

Couleur brun clair avec des reflets or

Nez: s'ouvre sur la piqûre de l'alcool mais on passe très vite sur les notes classiques des maturations en fûts de sherry. Du cuir, des fruits noirs. Le nez est plus fruité que l'autre sherry de la série, mais propose du peps.

Bouche: L'attaque se fait tout en douceur, l'alcool intervenant dans un deuxième temps. Le milieu de bouche est marqué par de la concentration, alcool et arômes étant fondus l'un dans l'autre. Un côté floral vient améliorer la structure.

Finale: retour sur le xérès avec cuir et cacao. La finale propose une bonne longueur, pointue et un peu desséchante. des notes de rose et de la menthe poivrée apportent de la fraîcheur.

88/100

Couleur : Ambré.

Nez : Assez gourmand sur des notes de caramel, de réglisse, de cuir et de cacao. Le nez se développe sur des notes de fruits secs, avec en particulier la noix, les raisins secs, l’aspect torréfié et grillé prend place aussi et laisse sous-entendre des notes de café (en grain). Des notes de fruits noirs se développent, de cuir, le tout est riche et bien fondu, le boisé noble.
Bouche : Très cacaotée et très « cafétée », la bouche est, aussi, bien boisée et épicée (épices douces dont la cannelle, la muscade, 4 épices). Recharred Oak cask ? Les épices boisées sont bien présentes, et relève le tout avec chaleur.

87/100

Couleur ambre

Nez sherry ! De la fraise trop mûre, de la prune (en confiture) une touche de poivre noir. Un peu de vin rouge aussi tiens. Avec les aérations, j'aurais du chocolat au lait. Mais pas n'importe lequel.
Non, celui aux raisins et poussiéreux. Légèrement malté par la suite, mais ça reste en fond, pas de quoi bouffer le sherry. Je vais peut-être dire une connerie, mais j'ai comme la sensation d'avoir un savon sous le nez .. Avec un trait d'eau, il me semble sentir une odeur d'infusion. Je ne sais pas laquelle par contre.


Bouche franche (épicée) et assez séché. Boisée, et sherry bien sûr. Avec de l'eau, j'ai comme l'impression d'avoir aiguisé un crayon de papier.
Le crayon de papier en métal avec le taille-crayon sur le dessus.

Finale longue, épicée. Toujours dans le même registre.


Commentaire Sympa tout ça. Le sherry n'est pas trop lourd, les arômes sont sympas et une bonne continuité entre le nez, la bouche et la finale.
Juste dommage qu'une sensation d'alcool "gâche" un peu le tout.

86/100

Nez : Au premier nez, la sherry demeure bien présent mais c'est une note herbacée amère (génépi) qui sort du lot. Le chocolat et la noisette se partagent ensuite la vedette. Ca donne envie d'y tremper les lèvres mais ca demeure relativement fermé.
Avec le temps, la fraîcheur herbeuse ressort avec de l'abricot et un peu de marron. Après la brutalité typique (chocolat-noisette), l'apaisement partiel (la puissance est toujours là) est apprécié. On décèle aussi en filigrane une pointe de viande fumée.

Bouche : Une belle texture grasse qui fait ressortir du chocolat, du malt avec une grosse puissance. Du citron et l'amertume herbacée (légèrement fumée) font alors leur apparition. L'eau ne change que peu la donne mais tempère la fougue de ce dram.

Finale : Retombe assez vite sur une belle fraîcheur (mais il ne faut pas craindre les amertumes herbacées), assez plaisante après les hostilités entamées par le sherry.

Commentaire : Un sherry plus atypique qu'il n'y paraît. Schizophrénique, il distille tout autant son quota de puissance sherry qu'une douceur acidulée et amère, en contre-point. Surprenant à défaut d'être parfait. Le nez est vraiment plaisant.

86/100

Couleur : bel ambré

Nez: S'ouvre sur des notes riches avec un fond végétal. Prometteur après aération, des notes d'abricots secs et de cire se font plus présentes. Et puis le bois. Une pointe d'eau allège l'ensemble et révèle des parfums de chocolat et de cognac. Très plaisant avec le temps.

Bouche: L 'alcool est énorme mais il n'arrive pas à masquer la déferlante de bois. La vanille et de boisé sont très présent et très long. L'eau ouvre le breuvage, mais le boisé reste dominant, monopolisant l'attention. Moins fin que le nez, mais franc du collier.

Final, présent et long, surtout sur le bois, s’asséchant sur la fin.

Voilà un whisky plein de promesses bien que le niveau d'alcool soit un peu une barrière pour l'apprécier pleinement tel quel. L'ajout d'eau dans un whisky marqué par le xérès est souvent un défis, mais ici, elle est franchement bienvenue. Cependant, derrière toutes ces petites invitations se cache un whisky pour amateur de bois. Le tonneau est très présent et il faut l'accepter pour apprécier dans son ensemble. Mais j'aime beaucoup !

86/100

Couleur: Cuivre
Nez: Fraises, fruits rouges
Bouche: Soufre, sherry, bois mouillé, abricots secs
Finale: sur le sherry et les fruits secs

86/100

On commence la dégustation avec une légère amertume sur un lointain soufre, et de la poussière sur un chien mouillé. Mais ce n'est qu'une première impression, vite dépassée par du chocolat au lait, des épices qui se renforcent lentement, de rares tannins, et du pruneau. Le fumé est net et les épices sont un peu plus présentes. Une aération plus conséquente n'apporte rien de plus. En bouche, l'attaque est sèche et légèrement alcooleuse. Du bois, mais aussi du pruneau, une touche de miel et une autre de café, de rares agrumes, de l'amande rendent la bouche plaisante. La finale tourne autour de l'eucalyptus ou du camphre, qui accompagne une lente extinction du sherry.
Le profil est très différent entre la bouche d'une part, dominée par les épices boisées, et d'autre part, la finale plus terreuse. Un whisky intéressant.

85/100

Nez : Semble assez complexe, sur une base de sherry, mais très compact et difficile à analyser. Assez peu évolutif à l’aération à part une pointe de colle ou de vernis.
Bouche : attaque épicée, poivrée piquante. Evolution sur un sherry assez sec, peu complexe mais équilibré. Une note herbacée surprenante. Note de colle comme au nez.
Finale : assez courte si ce n’est la persistance du côté sherry et une certaine amertume.
Conclusion : Un malt honnête, intéressant même si pas de coup de cœur. Pourrait mériter que l’on s’y intéresse si le prix est raisonnable.

85/100

Aspect: Ambre clair
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, mélange aigre / doux, pâte d'amande, fruits compotés acidulés, fraicheur, confit de lait
Bouche: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, plus acidulé que le nez, surtout fruits compotés, noix et écorce de noix
Finale: moyenne

85/100

Couleur: ambre
Nez: beaucoup de tanins! Fruits secs(figues, abricots et raisins) et beaucoup de sherry. Plus tard, oranges et mandarines aussi. Cuir.
Goût: très boisé et épicé (poivre et muscade). Cependant, l'influence du sherry est agréable et contribue à la rondeur de ce whisky.
Finition: le bois reste pendant une longue période. Noix et amertume aussi.

Commentaire: J'aime beaucoup les whiskies élevés en fût de sherry, mais celui-ci est trop boisé pour moi et de ce fait ne mérite pas une note très élevée.
83/100

Couleur : Vieil or
Nez : Doux, fruité, riche, sur la pèche et autres fruits doux. Complexe.
Bouche : Très floral, sur la violette, le parfum, le massepain, la vanille et un peu de poire. La combinaison d’arômes n’est pas facile à décrire et caractériser. La finale est de longueur moyenne, maltée, avec un peu d’amidon, de carton, de légères notes herbacées et mielleuses. Avec une rétro-olfaction sur la noisette.
Impression générale : Un Whisky léger, très doux et rafraichissant.

80/100

Couleur : Ambré

Nez : Le premier nez est agressif, marqué par les vapeurs d'alcool. Laissons-lui le temps de s'aérer un peu. OK, ça s'améliore par la suite. On se trouve face à un mélange agréable de notes boisées et acidulées, mandarines, oranges sanguines sur un fond suave (caramel), avec en prime une petite touche chimique (feutre Velleda). Toujours pas mal d'alcool quand même. L'eau apaise l'alcool et fait ressortir des notes d'épices fraîches (badiane) mais aussi du carton, des fruits confits cheaps.

Bouche : Outcha, y'a des volts !! Le bois et le caramel ressortent, mais sans eau, difficile de dire autre chose. Oui, c'est plus buvable comme ça. Cela débute sur un boisé jeune, avec pas mal d'amertume, un peu d'acidité aussi, et des épices, mais l'ensemble demeure brouillon. Pas très agréable.

Finale : Assez longue, marquée par une amertume verte.

Conclusion : Rien d'objectif à ce stade, mais je n'aime pas. Voilà, c'est dit. M'a rappelé le Allt a' Bhaine du Witch.

70/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]