JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Aberlour

English | Français

Aberlour

17 years

Collection
Single Cask Series
Age
17 ans
Taux d'alcool
56 %
Embouteilleur
Master of Malt
Fût
refill bourbon
Dates
Distill: 21-02-1995 Embout: 02-2012
Bouteille
037 de 265 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2013-01 83/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 72/100
Ecart 18
Moyenne 82,64

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 22
Excellent 0
Très bon 6
Bon 4
Moyen 10
Mauvais 1
Aberlour Master of Malt

Couleur or pâle

Nez qui commence très bien! Très bien sur la poire, les fruits exotiques. J'aime ce démarrage. Un peu cireux avec un peu de bois sec.
L'alcool pique un peu. Mais pas de là à agresser. Marrant, mais avec cette texture de nez plus le fruits, j'ai l'impression de sentir des fruits cuisant dans du beurre.
C'est assez gourmand du coup. Quelque chose de végétal arrive ensuite. Assez frais et vert. On aura aussi un peu de poivre juste moulu.
Pour le fruit, j'aurais un peu de papaye en cube (ceux des sachets mélange apéro). Puis un peu de vanille en gousse. Mais et heureusement, elle n'est pas trop lourde.
Elle apporte de la rondeur. Avec de l'eau, on aura du jus de citron juste pressé. Celui dont on se prend une goutte dans l'oeil :)

Bouche présente. Assez fluide. Fruitée comme pour le nez. Idem avec la vanille. Poivrée. on aura peut-être de la noix de coco en plus (celle en sachet, "prête à l'emploi")
Le voltage est là, elle est assez franche.

Finale aussi présente que pour la bouche. Légèrement amère. Un peu malt et un retour bien piquant.


Commentaire Très beau nez. Fruité, rond avec cette vanille. La bouche suit bien et c'est c'est une bonne chose. Assez de peps pour avoir un joli relief.
Dommage que la finale soit un peu courte. Le reste est très bon.

90/100

Nez : Très vanillé, physalis, floral, léger fruité exotique. Puissant.
L'eau fait ressortir l'exotisme ainsi que l'aération avec de joli arôme de fruits frais et de melon.

Bouche : Puissant, fruité, vanille, épices. L'eau et l'aération font ressortir l'exotisme.
Uber fruity a la seconde dégustation.

Finale : Fruits exotiques, épices. Longue.
L'eau fait ressortir l'exotisme.
Seconde dégustation : Vanille, un peu agressif.

Commentaires : Très très bon whisky qui en plus nage comme un champion. J'ai juste eu un peu de mal avec les épices. La balance imparfaite ne lui permet pas d'atteindre les 90 points mais je suis sur que d'autres n'hésiteront pas à franchir cette limite. La seconde dégustation a eu lieu 10 jours après la première(le nez n'a pas beaucoup changé en 10 jours)

90/100

Robe : Paille.
Nez : 1er Nez très floral, avec une note d’alcool, huiles essentielles, fleur d’oranger, puis clémentine, orange, orange sanguine, zeste d’orange confit, quelques notes pâtissières sur la génoise, le "financier". Un léger boisé subtil un peu âcre vient renforcer ce nez. Par instants, de manière fugace, les notes d’agrumes évoluent sur le citron jaune et l’iode, la marinade de citron. De la marmelade d’orange également. Avec du temps, orange piquée de clous de girofle.
Bouche : On retrouve l’orange sous forme d’alcool, de liqueur. Fait penser au Grand-Marnier, voir au Curaçao.
Finale : Chaleureuse, plus sur l’orange confite, la pâte de fruit que la bouche.
Commentaires : Un bien joli whisky, un vrai séducteur.

88/100

"Belles notes fruitées. Pas jeune, peut-être un fût de bourbon ... peut-être japonais? "
Ce whisky est de couleur or.
Nez (87): (4) dans la moyenne. Miel, agrumes, floral, vanille, abricot.
Bouche (88): puissante, grasse. Miel ,mangue, agrumes, florale, devanille, épices.
Finale (88): (5) supérieure à la moyenne. Miel, épices, mangue.
88/100

Couleur: Or
Le premier nez est assez discret puis viennent de jolies notes fruitées très fraîches. Une sorte de mélange de pomme verte et de banane juste mûre. Le nez est très agréable à défaut d'être complexe.
La première impression en bouche est agréable également. L'alcool se fait bien sentir mais est parfaitement intégré. Ici aussi, de belles notes fruitées et un peu plus de complexité qu'au nez. Au début une belle acidité prend le dessus pour finalement s'assagir et laisser place à plus de douceur fruitée.
La finale est longue et fraîche. Ici encore les fruits dominent nettement.
87/100

Nez : Alcool qui ressort pas mal. De la pomme et beaucoup de poire. L’aération fait beaucoup de bien, le citron ressort nettement. Très belle acidité. Ce nez me fait énormément penser à une gueuze (la bière, hein!!!)
Bouche : Ronde, mais indéniablement jeune : poire en tête, eau de vie (mirabelle). L’alcool bien qu’en peu présent est relativement bien intégré. La bouche aussi fait penser à un lambic…
Finale : Moyennement longue sur le citron.
Conclusion : Un (très) jeune malt bien réussi. L’alcool ressort un peu trop au nez, mais il s’agit là d’un malt très intéressant.

86/100

Couleur : Or pâle
Nez : Boisé à très boisé, intense, légèrement malté et floral, sur la vanille et quelques notes fumées. L’ajout d’eau est nécessaire pour libérer le parfum et les notes tourbées.
Bouche : Jeune, légèrement sec, avec des fruits cuits, un peu de fumée tourbée, de légères notes florales, parfumées et amères. Dilué, il devient plus tourbé. La finale est de longueur moyenne, passablement légère, parfumée, sur la fumée tourbée, une légère astringence et amertume.
Impression générale : Fermé au nez, il se libère en bouche et offre une gamme d’arômes élégants et passablement complexe. Un whisky bien agréable avec un trait d’eau.

85/100

On commence la dégustation dans une pièce enfumée où brûle une grosse bûche humide dans l'âtre. Ce n'est pas déplaisant, mais un peu - comment dire - suffocant. Heureusement quelqu'un ouvre la fenêtre et les arômes de beurre fondu, de gingembre confit et de réglisse peuvent se développer. Puis la vanille arrive et se renforce, avec des fruits rouges, de l'herbe séchée ou du foin. Mais ce qui me plaît bien c'est la gelée de groseilles avec la pinède au loin. . En bouche l'attaque est douce avec un peu d'amertume et une légère âpreté : café, épices et caramel côtoient la pomme à cidre et le chêne - celui dont on fait les tonneaux. La finale, de longueur moyenne, est presque calquée sur le nez avec son association âpreté et acidité, tempérées par une pointe de vanille.
Un whisky simple, avec un nez sympathique mais le reste a des difficultés à suivre.

84/100

Couleur : Paille.

Nez : Jeune et frais, mené par un fruité propre et un peu vert plutôt agréable. Groseilles à maquereaux, pommes vertes (Granny Smith), ananas pas mûr, et un peu de melon. Et peut-être une pointe de miel après un moment. Assez tranchant et alcooleux, avec un équilibre sur le fil. Simple, mais pas déplaisant.

Bouche : Plus doux au palais qu'au nez. L'équilibre est meilleur (54% ?). L'influence du bois est plus présente également, avec pas mal de réglisse douce. Plus d'agrumes maintenant (pamplemousse), et un peu de thé vert. Et une pointe de sel pour finir.

Finale : De longueur moyenne, sèche, elle est marquée par des tannins un peu rèches et une délicate amertume herbacée.

Commentaire : Un malt très propre marqué par une certaine influence maritime, comme pourrait l'être un HP ou un Bunnah élevé en fût de Bourbon.

84/100

Couleur or clair faibles reflets bruns

Nez: Le nez s'ouvre sur les pommes au caramel le tout relevé par une note de persil ou de gazon fraîchement coupé. Il évolue ensuite sur le caramel frais ce qui donne une belle impression onctueuse.

Bouche: La douceur laisse place rapidement au piquant de l'alcool. Cela donne du peps au whisky. Retour ensuite sur le caramel au beurre salé. la dernière partie apporte des notes de thé.

Finale: La finale est moyenne, caramélisée puis sur le grain de café torréfié.

Le tout en fait un whisky un peu monocorde. Dommage.

84/100

Nez : Le nez s'ouvre sur l'eau de rose avant de vite se recroqueviller sur un ensemble plus homogène. Il y a à ce stade, un retour de crème de noisette et de fruits jaunes avec du miel en toile de fond. On retrouve aussi un peu de citron dans ce nez somme toute assez fondu.

Bouche : Le malt commence les hostilités ajoutant alors de la noisette enrobé de miel. Ce dernier apporte un peu d'équilibre. Certes simple, mais plutôt pas mal avec une présence florale encore notable. L'alcool étant bien présent, l'eau devrait le révéler. Pourtant, elle dénature la rondeur présente en se calmant.

Finale : La finale est bien présente. On retrouve les mêmes saveurs qu'à la bouche tirant sur la fleur un peu écœurante en toute fin de bouche.

Commentaire : Un whisky trop alcooleux en bouche et dont la dilution est entachée d'un assèchement regrettable. Dommage car la présence miellée était agréable.

83/100

Nez : Fait montre de souffre au départ. S'ouvre sur des fleurs, des abricots secs, du miel. Au bout d'un certain temps d'aération, ce whisky présente un côté citronné minéral. Peut être un peu de vanille. Assez classique au final.

Bouche : Explosive et concentrée! C'en est même très surprenant vu le "classicisme" du nez. Dans un premier temps, ce sont des fruits confits qui ressortent pour laisser ensuite place à de la levure, de la bière et des épices (cumin, clou de girofle). Petite amertume en fin de bouche.

Finale : Longue sur les arômes de la bouche.

Commentaires : Vraiment surprenant. Le nez présente de beaux arômes mais classiques. La bouche est très bien. Je préfère la bouche au nez ; c'est tellement rare que ça mérite d'être souligné.

83/100

Couleur: paille
Goût: nez commence sur une note sucrée et parfumée. Mangue, litchi et de fruits de la passion. Un peu d'anis aussi. Plus tard, sur des notes de foin et de bruyère. Nez intéressant et complexe.
Nez: La boudhe est chaude même si la structure de ce whisky est plutôt légère. Aigreur-douceur avec un peu de saveur de thé vert. Fruité à nouveau et du poivre.
Finale: de longueur moyenne, assez sèche, légèrement amère.

Commentaire: malheureusement, le goût ne peut pas répondre aux attentes du nez. Globalement ce n'est pas si mauvais.
83/100

Couleur: Jaune paille
Nez: Fruitée sur les abricots
Bouche: Bonbons acidulés, cerise
Finale: sur la cerise griotte

83/100

Nez : Attaque sur une (belle) note de parfum pour homme! Marin, épicé peut être aussi floral … Évanescent à l’aération et c’est frustrant. Atypique et assez séduisant en tout cas. Un peu trop léger au global malgré tout.
Bouche : texture grasse, rond, bien plus sur des notes de fruits murs (voire confits) que le nez. Kirch. Surprenant. Un peu piquant.
Finale : moyenne et assez peu aromatique
Conclusion Un malt atypique a plus d’un titre. Mérite que l’on s’y intéresse même si on reste in fine sur sa faim …
82/100

Couleur: Or pâle
Nez: assez fin sur la poire, le sucre, les céréales et la pâte d’amande.
Bouche: Assez sucrée aussi, pâte d’amande, brioche au sucre, quelques fruits blancs et des épices en fond.
Finale : moyenne sur le sucre.

81/100

Nez: Légèrement fruité, présence de grain et d'herbe.

Goût: Une combinaison acide, douceur et amertume, qui se succèdent rapidement dans cet ordre.

Finition: De longueur moyenne et épicée.
80/100

Couleur : Vin blanc
Nez : Il ne raconte pas grand chose de prime abord. Un peu de poires au sirop, et surtout l'odeur de la copie fraîchement sortie de la Ronéo (duplicateur à alcool pour les anglophones), mélange d'encre, d'alcool et de papier. Après aération, un peu de loukoum à la rose.
Bouche : L'attaque est douce, la texture relativement grasse. On reste dans le suave, le sucré, avec en prime un petit côté savonneux. Sucre d'orge, barbe à papa, un peu de poivre blanc, noyaux de pêche.
Finale : De longueur moyenne, son intensité décroît vite. Elle est plus amère et verte que la bouche ne le laissait supposer.

Conclusion : Pas mon genre de dram, il peut toutefois plaire aux amateurs de sucreries.

79/100

Couleur : or très pale

Nez: très violent en alcool. Demande une aération ou dilution. Avec le temps, des notes très florales apparaissent suivies par des notes de vanille avec un fond boisé. Avec de l'eau, les fleurs s'allègent et une base plus acide se met en place. Du fruit à chair blanche devient plus présent.

Bouche: la bouche est fuyante, mais avec le temps et de l'eau, l'ensemble bascule vers une eau de vie de fruit, plutôt poire. Il demande beaucoup d'eau pour révéler cette base de fruit.

Final: assez court, surtout sur le fruit avec une pointe d'acidité.

Difficile par son niveau d'alcool, l'ajout d'eau est assez complexe. Cependant, le développent dans le fruit est intéressant et le rend plutôt agréable. Mais il n'est pas assez long pour vraiment s'imposer.

78/100

couleur: foin
Nez: vanille et bois frais, bonbons et des trucs humide (peut-être du chien), une pâte d'amande.
Bouche: Très doux, mais pas vraiment excitant, des arômes de vanille et grenier poussiéreux, la finale est courte et encore avec de saveurs de "chien mouillé". Pas ma "tasse de thé"
75/100

Couleur : Or pâle.

Nez : bois de sapin, résineux, sec, plutôt herbacé mais reste discret au premier nez. Il s’ouvre peu à peu sur des notes plus florales (lavande). L’ajout d’un trait d’eau apporte plus de notes fraîches et végétales, minérales. Mentholé. Pêche. Assez fermé sans eau… Avec de l’eau les agrumes avec en particulier le citron sont bien présents, avec une fraîche acidité.

Bouche : La bouche est d’abord épicée, puis herbacée, puis boisée. Légèrement amère. Avec de l’eau, plus de consistance, très porté sur le citron, les épices chaudes.

75/100

Aspect: Riesling
Nez: intensité faible, alcool assez bien intégré après 10 minutes aération, poussiéreux, céréales fraiches, fruits (notamment cerises), grappa
Bouche: intensité faible, alcool assez mal intégré (picottement alcoolique), fruité, grappa, amertume
Finale: courte

72/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:51.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close