JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Caol Ila

English | Français

Caol-Ila

1979, Bourbon Hogshead

Age
33 ans
Taux d'alcool
52,3 %
Embouteilleur
Malts of Scotland
Fût
Bourbon Hogshead
Numéro fût
single cask 12022
Dates
Distill: 03/1979 Embout: 04/2012
Bouteille
37 de 280 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-08 89/100

Details de la dégustation

Cote maximum 95/100
Cote minimum 79/100
Ecart 16
Moyenne 88,3

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 4
Très bon 9
Bon 3
Moyen 3
Mauvais 0
Caol Ila MOS 1979

Couleur : Or moyen.
Nez : Là, on tient quelque chose ! Démarre sur des effluves de gazoil avant de s'ouvrir sur un mélange étrange de tourbe et de légumes bouillis. Et des prunes très mûres. Des prunes pourries ? Et une très nette note de fromage. J'aime ce profil à la fois très fermier et très complexe. Ca sonne bizarre, mais c'est teeeeeellement joueur ! Pour tout dire, je ne vois rien qui se rapproche plus de ce malt qu'un Brora 30 ans.
Bouche : Oh oui ! Voilà qui est vraiment fermier ! Je viens de traverser la cour de ferme au milieu des poules pour aller faire un petit tour à l'étable, en croquant dans un gros morceau de vieux Salers 36 mois. L'équilibre est parfait, l'alcool (53% ?) reste à sa place, le bois n'en fait pas des tonnes (aucune amertume, et en rien écrasé par les épices douces). Vraiment top.
Finale : Longue, interminable, pleine de vieux fromage, savoureuse, grandiose.
Commentaire : OK. Vous l'aurez compris, j'adore cette bouteille. Et si vous me dites que ce n'est pas un vieux Brora mais un Ardmore 1992 de plus, tout ce que je vous répondrai c'est que cette distillerie a encore progressé d'un cran, et qu'il est plus que jamais temps d'en stocker autant que vous le pouvez. Quoi qu'il en soit, voici un deuxième superbe cadeau de Noël de notre sponsor préféré.

95/100

Aspect: jaune paille
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, air marin, poissons et crustacés frais, tourbe, légère fumée, fermier (paille avec crottin de vaches), fruits blancs, arômes bien fondus
Bouche: intensité moyenne à forte, alcool bien intégré, poivre fort, bouche en ligne avec le nez avec la fumée en premier plan et les arômes fermiers en deuxième plan suivis des autres arômes
Finale: moyenne à longue
Conclusion: Un beau whisky linéaire à base tourbée et fermière agrémenté par d'autres arômes et un beau fondu

92/100

Couleur: Or
Nez: Quelques légères et élégantes notes de rancio, des bananes mures, des épices, quelques agrumes et un peu de fumé en fond.
Très jolie balance entre des notes tertiaires et plus fraîches de fruit.
Bouche: Très complexe, allant des épices, aux notes vineuses, des fruits frais et pas mal d'épice.
On a une légère tourbe en fond, un peu de chocolat et de belles notes florales.
Finale : longue sur des notes fruitées et fumées.

91/100

Nez : Le lacté frappe en premier. La végétation fumée ressort avec un peu de citron, de poivre et un peu d'iode. Elle est accompagnée de noisettes et de malt. Il y a également un peu de litchi frais en fond. Un nez vraiment très agréable, à la fois doux et précis.
Bouche : Une tourbe assez fine (marine et cendrée) qui prend de l'ampleur au fur et à mesure de la bouche accompagnée d'un gras de beignet (moyen), de citron et de chocolat épicé (piment). Une bouche très bien balancée qui arrive à conserver les saveurs.
Finale : Dans la lignée de la bouche avec un beau retour du chocolat et du piment. Une belle longueur qui garde tous les ingrédients, en ménageant les va et vient salés.

Commentaire : Un whisky tourbé et marin qui trouve un joli équilibre une fois légèrement arrosé d'eau. Cela manque pourtant de saveur lors de son entrée en bouche pour vraiment convaincre. La finale est par contre bien plus convaincante laissant sourdre les saveurs sous-jacentes.

91/100

Couleur : Or
Nez : Intéressant. On n'est pas ici sur un whisky sexy type bombe fruitée/vanillée. On a pêle-mêle du plastique (type intérieur de voiture neuve), de la pomme un peu blette, de l'iode et des embruns, du feutre velleda, un peu de vanille aussi et un soupçon de tourbe fine. Le tout est bien fondu, et n'évolue que très peu.
Bouche : On retrouve en bouche toute la complexité du nez, avec une belle amertume verte, bien maîtrisée, des notes acidulées de citron, du malt, du poivre blanc, de l'iode et du sel, de la minéralité (calcaire), de la pomme verte et toujours cette facette un peu chimique (plastique ?) et un chouïa de troube fine. Le texture possède juste le gras nécessaire pour être agréable tout en conservant une certaine nervosité à la bouche, le titre alcoométrique étant parfait.
Finale : Assez longue mais relativement peu intense, elle est minérale et dominée par le citron. On y retrouve également l'iode et un peu de pomme verte.

Conclusion : Un excellent malt, de belle complexité, pour amateurs de whiskies côtiers.

91/100

Couleur : Or
Nez : On commence avec de superbes notes cendrées et citronnées en même temps. C'est côtier, mais pas seulement. On a des amandes torréfiées, un peu de réglisse, mais pas trop, un peu de tourbe. Une certaine complexité, avec une belle alliance tourbe / citron. Un léger côté viandé (fût de sherry ?). Une légère astringence, mais qui rajoute à la complexité. Un peu de vanille, de poivre blanc. On passe enfin sur des notes exotiques (fruit de la passion).
Bouche : C'est encore une fois très joli, sur des notes poivrées, fumées, crémeuses. C'est tendu, mordant, sur des notes exotiques et de citron. De la fumée, de la cendre, de la tourbe. Très joli combo. Enfin, petit boisé qui vient donner un peu de perspective. Enfin, un peu de vanille poivrée, qui pourrait rendre le tout écœurant à haute dose.
Finale : Longue, entre boisé et fumée exotique.

Conclusion : Un excellent whisky, complexe, qui penche tant du côté exotique que du côté tourbé / fumé. Une belle puissance et une belle profondeur.

91/100

Le nez, dominé par la tourbe, est puissant, frais et ciselé. Il y a beaucoup de cendre froide, de la sève de sapin, un peu de cuir et de fumée. C’est vraiment d’une grande fraîcheur, presque froid. Complexe et aux arômes bien intégrés, l’aération met encore plus en avant les senteurs fumées. L’eau rend la chose plus profonde. Du très bon travail.
La bouche attaque par une belle pointe de café, avant une vague de tourbe très fraîche encore une fois, qui domine l’ensemble des autres arômes que l’on peut trouver, à savoir du chocolat noir et un peu de ferme. On a aussi de la cendre froide. L’aération fait apparaître les agrumes (citron), et l’eau un peu plus de chocolat noir. C’est encore une fois bien complexe et intégré.
La finale est tourbée, mais sur une tourbe plus terreuse. On a aussi un peu de piment. Longue, elle montre aussi de la cendre froide et de la fumée.

En conclusion, un très bon whisky tourbé, très frais et ciselé.

90/100

Couleur: or pâle
Nez: Tourbe, des fruits, de l'alcool doux .... très agréable
Goût: boost alcool, de la tourbe et de la douceur, de la sécheresse et du malt. Très agréable et de la tourbe équilibrée.
Après: malt moyennement sec et du boisé avec de la tourbe à nouveau équilibrée.

C'est génial!
90/100

Couleur: Jaune pâle
Le nez est caractérisé par un mélange de fumée et d'agrumes. Une belle tourbe par-dessus le tout. Ce contraste entre la tourbe et les agrumes lui confère une belle complexité. Une légère gêne cependant, due à l'alcool qui est bien présent.
La première impression en bouche est un agréable mélange entre les agrumes et la tourbe, une fusion subtile et parfaitement équilibrée. Du chocolat, du café avec cette pointe d'acidité. La bouche est plus agréable que le nez et ici aucune gène due à l'alcool. Que du plaisir.
La finale est longue et chaude, avec surtout le souvenir d'une belle tourbe. L'acidité des agrumes a disparu.
90/100

Couleur: vieil or
Nez: cuir et le cirage, comme entrer dans un atelier de réparation de chaussures! Beaucoup de notes terreuses. Légèrement caoutchouteuse et peu de tourbe.
Dégustation: maintenant beaucoup plus de fumée que le nez. Des notes de tabac et d'agrumes se mêlent très bien. Cuir à nouveau, impossible de passer à côté dans ce dram.
Finale: longue avec des arômes de fumée et de tabac.

Commentaire: un whisky très agréable, moelleux, riche et équilibré. J'aime particulièrement le nez.
90/100

Nez: Délicieux avec de chaudes notes de tourbe, agrumes, vanille discrète et quelques senteurs ressemblant à du goudron.
Bouche: Epicée avec une certaine douceur et des notes de bois.
Finale: moyenne za longue avec un peu d'amertume
89/100

Nez : y'a de la tourbe là-dedans!! Ce nez est très intéressant je trouve. La tourbe n'est pas "classique". En effet, elle me parait "fraîche" et très végétale. Je sens aussi un côté terreux. Pas mal de chlorophylle voire du menthol (presque médicinal) et de la banane verte. C'est curieux mais ce nez me rappelle mon petit déjeuner, à savoir un bol de muesli avec des tranches de banane et du lait de soja.
Bouche : puissante (alcool bien maîtrisé) et vraiment dans la prolongation mais c'est une tourbe fumée qui domine la bouche. Un peu d'astringence en bouche et de la terre, mais cela n'est pas désagréable ; au contraire.
Finale : longue sur la tourbe fumée et médicinale.

Commentaires : J'ai presque l'impression d'avoir du Laphroaig dans mon verre et j'aime ça!

88/100

Couleur: Or
Nez: Tourbe, vent marin, citron
Bouche: Tourbe, cendre, feu de joie, iode, pamplemousse
Finale: Sur la tourbe et le sel

88/100

Couleur: or
Nez: Beaucoup de fumé et de la vanille
Bouche: ici encore du fumé
Finale: longue et chaude

Conclusion: un Islay très bien balancé
87/100

Du miel, des agrumes, pommes vertes, floral, gingembre, épices.
Le nez est bon mais quelque chose de "vert"me gêne.
87/100

Robe : Paille.
Nez : 1er nez sur le ruban élastique, puis âcre, légèrement acide, un peu de sucre miellé. Fleurs capiteuses. Bois précieux. Peut-être de la résine ? Pâtissier et céréalier. De la cire également. Du sureau, aussi. Notes pâtissières. Note de poitrine fumée très fugace. Litchi. Quelques relents de ferme de temps à autre.
L’eau apporte un côté savonneux.
Bouche : Onctueuse. On retrouve la cire, la poitrine fumée et pas mal de boisé. Légèrement fruitée.
L’eau rend cette bouche assez banale.
Finale : Dans la lignée de la bouche.
L’eau a le même effet que sur la bouche.

Commentaire : Démarre sur un nez assez curieux, qui passe un peu du coq à l’âne. La bouche et la finale sont un peu plus classiques.

86/100

Couleur : Or.
Nez : Le premier nez associe l'exotisme du fruit à la fine tourbe sous-jacente. Pamplemousse, agrumes (citron, citron vert, zeste), le tout sec, presque fumé à la tourbe. Presque sur des notes d'agave qui apporte également un profil plus médicinal.
Bouche : Le fruité est intense, sur les fruits exotiques en particulier (ceux du nez, citron, citron vert, pamplemousse). Des notes mentholées apportent fraîcheur, accompagnées par des notes herbacées. La fumée reprend le dessus à la fin avec ces notes de poivre, de bois grillé, de feu de cheminé qui se développent avec puissance et âcreté.
Finale : Sur les notes du citron vert fumé sec.

85/100

couleur: foin humide
Nez: très «alcooleux», les fruits florales et sucrées, beaucoup de vanille, des notes de bacon
Bouche: Très doux, mais aussi «alcooleux», beaucoup de fleurs et de vanille, le petit goût peu salé avec des notes poivrées
84/100

Au premier abord, la tourbe est nette avec de nettes notes d'iode et de sel, mais aussi de plâtre frais. Le mer prend le dessus tandis que le bois récemment coupé apparaît. Avec aération, la tourbe décroît et est remplacée par des épices, de la bile. Le caractère marin subsiste. Et, loin derrière, on arrive à distinguer du papier brûlé, du pomelo et un léger fumé. En bouche l'attaque est douce et légèrement âpre, pour devenir franchement âpre. Difficile de distinguer derrière le sel, le plâtre et les rares agrumes. La finale, d'une belle longueur montre de la tourbe, de la réglisse ainsi que de rares fruits.
Ce whisky n'a pas vraiment un profil que j'apprécie, et il est, en plus, desservi par une bouche agressive.

82/100

Nez : Belle fumée, bacon accompagnés de jolies notes citronnées.
Bouche : Beaucoup de tourbe mais également du pamplemousse et de la violette. A noter un petit coté métallique.
Finale : assez longue et florale, puis amère.

J'aime beaucoup le nez, beaucoup moins la bouche...

79/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:50.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close