JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Bowmore

English | Français

Bowmore

21 years old

Collection
Special Bottling
Age
21 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Silver Seal
Dates
Distill: 1898 Embout: 2011
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-08 86/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 81/100
Ecart 9
Moyenne 86,1

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 1
Très bon 4
Bon 10
Moyen 4
Mauvais 0
Bowmore 21 Silver Seal

Couleur: vin blanc
Nez: belle tourbe mêlée à des notes marines, sur l'iode et les algues, quelques amandes, pas mal de fruits frais, sur les agrumes surtout, et une bonne dose de céréales en fond.
Bouche: La tourbe est plus discrète, on est plus sur les fruits, agrumes et légèrement exotique.
Un peu d'iode et quelques notes minérales.
On finit sur les céréales.
Bel équilibre et alcool parfaitement maîtrisé.
Finale : longue sur des notes marines et fruitées/sucrées

90/100

Une tourbe subtile, du miel et de la vanille... Cela ressemble tellment à Caol Ila...
Un peu terreux et des notes de café en bouche.
J'aime ça.
Il lui manque simplement 6% d'alcool en plus...
90/100

Couleur: Jaune pâle
Au nez, il y a du poivre, de la tourbe, de l'air marin et quelques agrumes. L'ensemble est équilibré et présente une jolie complexité.
La première impression en bouche est fort agréable. De jolis contrastes entre des agrumes plus présents qu'au nez et cette tourbe toujours là. Ensuite, toutes ces jolies notes restent bien présentes, mais malheureusement manquent de punch. Voici un whisky qui aurait gagné à être embouteillé à la force du fût.
C'est dommage parce que nous avons affaire ici à une très belle expression.
La finale est courte et en ce sens prolonge les impressions de la bouche où on observe un dégradé dès les premières minutes. De belles notes de poivre font leur apparition ici, rappelant les premières impressions du nez.

89/100

Sa couleur très pale n'est pas des meilleurs présage.
Nez : Aucune agressivité. Belle association de tourbe, d'agrume et de poivre. Très maritime.
Bouche : Manque un peu de texture, toutefois il développe des arômes de céréale, de tourbe, de charbon, d'ananas, de coquillage.
Finale : assez longue, équilibrée, poivrée, citronnée et bien sur tourbée.

La première approche laisser présager un fût usé... il n'en est rien! Ce malt mérite bien de s'y attarder de longues minutes.

89/100

Couleur: Paille
Nez: Iode, bord de mer, coquillage, citron et cendres
Bouche: Tourbe grasse, médicinale, agrumes
Finale: Longue, sèche, pointe de sel

88/100

couleur: jaune pâle
Nez; de la tourbe bien équilibrée, de la douceur, subtile, les agrumes (orange), un peu de fumée derrière
Goût: boost tourbé, de la sécheresse, des fruits légers, chêne.
Alcool très rafraîchissant.
Après: sec, tourbe fumée.

Bon dram.
87/100

Robe : Vin blanc.
Nez : 1er nez sur une tourbe âcre et boisée, bois précieux, bois de santal, bois de rose. De la fumée également. Des notes sucrées de miel. Puis du cuir neuf, fraîchement ciré. Du citron jaune également, aigrelet, marinade. Lacté et céréalier.
L’eau appauvrit ce nez et le fait devenir principalement herbacé et salé, même si il subsiste de la tourbe citronnée.
Bouche : Huileuse, sur les fruits secs, huile de noix, puis le boisé prend le dessus sans jamais devenir désagréable. Des épices également. On retrouve la tourbe.
On frôle la sur-dilution dés les premières gouttes d’eau.
Finale : Dans le prolongement de la bouche, avec de la fumée. Assez chaleureuse.
L’eau a sur la finale le même effet que la sur la bouche.

Commentaire : Un tourbé maritime presque classique, mais en mieux, plus complexe, expressif. L’eau est superflue.

87/100

Couleur : Vin blanc sec
Nez : Il s 'ouvre sur un entrelacs de notes fruitées et de tourbe fine, avec une once de vanille en trame de fond. Il se fait ensuite plus acidulé, mais aussi marin, sur les embruns.
Bouche : Elle manque un peu de puissance, mais demeure de belle facture, avec une tourbe fine, quelques notes fruitées (poire) et acidulées (citron).
Finale : Relativement brève, même si la tourbe reste longtemps sur la palais.

Conclusion : Un joli malt tourbé, bien équilibré mais manquant malheureusement trop dilué pour délivrer tout son potentiel.

87/100

Couleur: jaune clair
Nez: fumé, goudron, un peu terreux
Goût: lfumée de tourbe, très agréable Islay
Finale: Pas très longue


Dans l'ensemble: joli malt d'Islay, très agréable à boire
87/100

Aspect: Riesling
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, tourbe, fumée (cendres froides), poires, fraicheur marine, tourbe et fumée dominent mais n'écrasent pas les autres arômes, donc un nez qui garde une certaine finesse
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, arômes et répartition des arômes en ligne avec le nez
Finale: moyenne
Conclusion: Un whisky tourbé qui évite le piège de la tourbe monolithique, pas écœurant au nez et plaisant à boire

87/100

Le nez, discret et raffiné, est sur la tourbe, le sel et un bon paquet d’agrumes (citron, orange). C’est très concentré cependant. On a aussi une petite influence marine, mais il est difficile d’apercevoir davantage, vu la légèreté de la chose. L’aération ne le fait pas bouger.

L’attaque en bouche est sur la noisette, avec toujours cette légèreté. Cependant, on voit vite arriver une grosse tourbe grasse bien plus puissante et dense, elle en est presque collante. Il y a aussi du goudron, et quelques oranges amères. Le tout est relativement agréable, en dépit d’une certaine austérité.

La finale, de longueur moyenne, est sur la fumée et le goudron. C’est raffiné, avec quelques senteurs fermières. On a aussi de la tourbe, et du sel avec l’aération.

En conclusion, un bon whisky tourbé, mais qui pâtit d’un manque de relief et de puissance.

86/100

Nez : en humant le tube, je sens du fruit surtout. Une fois dans le verre, ce n'est pas la même chose. Beaucoup de tourbe mais se manifestant comme chez un whisky d'Islay moyennement âgé (10 à 12 ans). Ce nez est assez austère, direct. Marin, citrique, tourbé et fumé comme on sait le faire au sud de l'île me semble-t-il. Le deuxième nez présente de la pâte d'amande.
Bouche : en parfaite adéquation avec le nez. Le milieu de bouche me déçoit légèrement. Fin de bouche boisée et acidulée.
Finale : quelques herbes aromatiques fumées et des relents de minéralité.

Commentaires : Un beau malt jeune et tourbé. En cette époque de l'année, j'adore même s'il n'y a aucune once de complexité.

86/100

Couleur: paille
Nez: propre, les agrumes et fruité avec un fumé sucré agréable. Des notes florales également.
Dégustation: fumé, herbeux et malté. Chocolat à la menthe et de la tourbe. Pas très complexe, mais une douceur moelleuse tout au long de la dégustation.
Finale: pas très longue, ténue, un peu de piquant, mais s'estompe rapidement.

Commentaire: joli whisky dans le style Ardbeg avec des agrumes et de la douceur. Whisky dangereux, car il est très agréable à boire!
86/100

Le premier nez est dominé par la tourbe, le minéral. Le caoutchouc brûlé le dispute au sel de mer. Une fois la tourbe dominée, la bile et son amertume, l'anis étoilé et bois arrivent en toile de fond. Avec l'aération, la tourbe se fait plus légère, les épices arrivent mais sont difficiles à identifier, l'eucalyptus pointe le bout de son nez. En bouche l'attaque est d'abord marine, avant d'être tourbée. On n'a pas la douceur habituelle des whiskies tourbés. Puis les fruits , le carpaccio de poisson de mer et le zeste de citron émergent. La finale est ternaire : épices dominant la tourbe, soulignées par le côté marin.
85/100

couleur: foin humide
Nez: vanille bonbons, bois frais, les agrumes et aigre
Bouche: Très doux, vanille, légèrement floral, les abricots et les bananes, la finale est courte avec une note épicée, très propre.
84/100

Couleur : Paille
Nez : De belles notes de fumée, de tourbe, de citron confit au sel. Une jolie rondeur de beurre salé. Un peu de poivre blanc. Je ne lui trouve pas ce côté côtier (iode, algue) mais un whisky bien tourbé.
Bouche : Une très jolie bouche, sur le jus de citron, la tourbe, la cendre et la fumée. C'est en revanche assez aqueux (trop à mon avis). Un peu de réglisse.
Finale : Moyenne, sur la tourbe et la réglisse.

Conclusion : Un whisky plutôt bien fait, pour les amateurs de tourbe grasse. Pas d'une grande complexité, mais ça remplit son office. La bouche aurait mérité quelques degrés de plus pour en faire un très bon whisky.

84/100

Nez: De nettes notes fumées (tourbe), des agrumes et un peu de vanille.
Bouche: Les notes fumées reviennent ici, sèches avec une pointe de douceur (réglisse) vers la fin.
Finale: de longueur moyenne et épicée (poivre)
84/100

Couleur : Or pâle.
Nez : Le premier nez est d'emblée très tourbé et fumé. Le nez développe des notes de poivre noir, de charbon de bois et de suie. Le nez est frais sur des notes marines, iodées et herbacées (algues).
Bouche : La bouche est très fruitée (fruits exotique en particulier, agrumes, pamplemousse), citronnelle, d'une grande douceur avec cette tourbe élégante et vanillée. Gagne en puissance au fur et à mesure, pour être finalement poivré et cendré, puis plus sec après une bouche bien moelleuse.
Finale : Sur les cendres, le poivre, mais aussi des notes plus douces de vanille, gras.

84/100

Nez : L'attaque est sur le plastique brûlé accompagné de notes très sucrées en arrière-plan. Malheureusement il s'agit avant tout de sucre candi (un peu de banane ultra-mûre, une pointe de citron) rendant les effluves assez vite écoeurant. Un peu d'ouverture rend le nez assez gras et bien moins agressif. Dans tous les cas, bien trop doucereux et lassant.
Bouche : La texture est très souple avec une tourbe très franche (végétale et industrielle à la fois) avec une légère pointe de chocolat noir, du malt et encore du sucre candy. Rien d'extraordinaire dans cette fumée qui envahit le tout. Ce n'est pas réellement déplaisant (en bouche, le palais est bien tapissé) mais cela reste indistinct et artificiel. En effet, toutes les notes périphériques sont évanescentes et suivent le phénomène de vague en bouche.
Finale : D'une longueur tout à fait honnête, elle poursuit la line directrice de ce dram, mais en relâchant un peu plus de saveurs (le malt survit mieux). L'arrière-bouche revient sur la tourbe.
Commentaire : Un vrai tourbé qui ne cherche pas la précision, la subtilité mais qui se contente d'une texture tout à fait honorable pour un résultat vraiment trop doucereux. Même les notes en bouche semblent un peu factices : C'est un peu le plat tout prêt de la tourbe.

81/100

Couleur : Vin blanc.
Nez : Tourbé et maritime. Saumâtre. Salé. Et siiiii léger ! Une tourbe facile et pas prise de tête. Jus de citron archi-dilué, et de la vanille. Simple, mais agréable.
Bouche : Oui. C'est effectivement léger et tourbé. Léger, mais pas ramollo. Très simple et sans chichi, tout en évitant les défauts que l'on trouve généralement dans les whiskies jeunes. Malgré le faible titrage (43% ?), les sensations en bouche sont bonnes. Crémeux. Comme manger un carré de chocolat blanc fumé (!) tout en buvant un verre de Canada Dry.
Finale : Les cendre froides restent longtemps en bouche.
Commentaire : J'ai toujours pensé qu'il était difficile pour un malt tourbé de faire un bon compagnon à l'heure de l'apéritif. Eh bien celui-ci pourrait faire l'affaire, même s'il reste encore un peu simple pour espérer une meilleure note.

81/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:48.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close