JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Clynelish

English | Français

Clynelish

L'Esprit Whisky, 15 yo

Collection
L'Esprit whisky
Age
15 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Whisky & Rhum
Numéro fût
single cask 8657
Dates
Distill: 22/09/1995 Embout: 25/08/2011
Bouteille
191 de 384 btls
Particularité
non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-06 83/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 70/100
Ecart 20
Moyenne 83,41

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 22
Excellent 0
Très bon 5
Bon 7
Moyen 6
Mauvais 2
Clynelish L esprit Whisky

Couleur: Ambre
Nez: assez soufré, avec l'aération cela s'atténue mais on garde toujours ces notes d'allumettes.
On arrive tout de même à laisser ces notes de distillation de côté, on a alors des fruits mûrs sur la banane principalement, quelques épices, du poivre et des notes florales.
En fond on a des notes métalliques, qui rappelle l'OBE de certains vieux blend.
Bouche: plus aucun soufre ici, de belles notes fruitées, fruits frais et fruits secs, dattes et figues.
Le miel est présent, quelques épices, un léger fumé amené par le fût et un peu de cire.
Finale : longue sur le sucre, quelques notes métalliques et le fruit.
Commentaire : Un whisky atypique, ne ressemblant pas à tous les whisky moderne.

90/100

couleur: orange
Nez: vanille, brownies au chocolat
Bouche: Très doux, le chocolat, des notes épicées et de bois sombre
Finale: épicée avec des notes de sherry doux

90/100

Couleur : Or, cuivré.
Nez : Le premier nez est doux et fruité (fruits secs). Des notes de sherry, de noix, de praliné sont présentes. L'aération développe des notes franches d'agrumes (orange et écorce d'orange, presque marmelade d'oranges). Quelques notes iodées et d'embruns marins apparaissent également. L'amertume de l'écorce d'orange, de la noix et du cacao s'harmonise aux oranges gorgées de sucre, confites. Il est aussi légèrement floral (bruyère) et le malt est légèrement fumé, avec juste ce qu'il faut de souffre.
L'ajout d'un trait d'eau développe en particulier l'orange qui devient juteuse, le miel, la cire d'abeille, le cuir et cette pointe fumée.
Bouche : La bouche est douce, marquée par de douces notes de sherry. Une pointe iodée s'harmonise au fruit sucré (agrumes toujours). Des notes de cuir se développent aussi, un aspect légèrement brûlé prend place (charbon de bois, toast grillé, cendré).
Plus sur les raisins secs, les agrumes (l'orange amère), le cuir, le réglisse avec un trait d'eau.
Finale : Sur le miel, avec une pointe fumée, et les épices douces ainsi que le boisé (sherry) se font longues et constantes.

90/100

Couleur : Or brillant.
Nez : Semble d'abord un peu timide, mais s'ouvre rapidement sur un bel équilibre entre les fruits frais (plein de prunes jaunes), du miel léger de haute qualité (disons... du miel d'oranger, le plus délicat), et juste un peu de crayon taillé (influence élégante du bois). Jelly beans. Subtile et complexe, si tant est que les jelly beans puissent être subtils...
Bouche : Vraiment chouette ! Plus expressive que le nez. Crémeuse et savoureuse. Mêmes arômes qu'au nez. Bonbon à l'ananas. Et une légère note de suie.
Finale : De longueur moyenne. Une invitation à prendre une deuxième gorgée.
Commentaire : Un très chouette daily dram, facile à apprécier, et dangereusement buvable !

89/100

Robe : Or jaune.
Nez : 1er nez très gourmand sur le fruit et pâtissier, sur la tartelette aux abricots. Un soupçon de caoutchouc légèrement boisé vient relever l’ensemble et évolue doucement en note légèrement fermière. Gelée de coings. Belles homogénéité et constance, très homogène.
Bouche : Légèrement huile, épicée et devient rapidement astringente. Mais cette astringence étant contenue, elle apporte du relief à cette bouche. Une note boisée vient également enrichir l’ensemble. Le croquant de fruits secs.
Finale : Dans le prolongement de la bouche, légèrement âcre et joliment boisée, puissance et longueur moyennes.

Commentaire : Une vraie gourmandise au nez, plus de caractère en bouche pour un résultat plaisant

87/100

Couleur : Vieil or
Nez : Légèrement soufré et organique (champignons noirs, poudre noire), un sherry bien présent et fruité, avec beaucoup d'abricots secs. Plaisant.
Bouche : Assez puissante, sur les raisins secs et toujours les notes soufrées mais pas désagréables du nez. De la mandarine également qui gagne en force en fin de bouche. La texture aurait cependant gagné à être plus grasse, cette bouche manque un peu de corps.
Finale : Elle est dans le prolongement de la bouche (raisins secs, mandarine, ) mais manque un peu de longueur et d'intensité, c'est dommage.

87/100

Couleur : or soutenu avec reflets
Nez : Immédiatement, l'agrume confit. L'alcool est bien présent mais les arômes arrivent à se faufiler.
Bouche : L'alcool s'exprime fort en attaque, mais il est rejoint par une vague d'oranges et de mandarines confites enveloppantes, avec des notes de bois dans le fond. L’alcool chauffe et descend dans le gosier. C'est fort, mais c'est très plaisant. Le fruit est remarquablement expressif.
Après aération, la puissance persiste, mais le fruit laisse place à plus de bois.

Finale : Longue et chaude. Le fruit laisse la place au bois sur une bonne longueur.

87/100

Couleur: Vieil or
Le nez est agréablement marqué par de discrète notes de bruyère et de noix, de l'amertume mêlée à un côté floral. C'est relativement complexe et agréable.
La bouche est d'abord discrète et devient rapidement nettement acide, et donne l'impression d'un crescendo alcoolique qui se termine sur des notes métalliques. Un assez grand contraste avec le nez. Au bout de quelques instants, quand l'acide s'estompe, on revient sur des notes de noix plus calmes.
La finale est relativement courte, et chaude. On retrouve ici le calme, la quiétude qui faisaient un peu défaut en bouche. D'agréables notes de noisette surnagent.
86/100

Nez: joli ... Sherry doux, chaudes notes de fruits rouges . Au-delà de cela, je trouve línfluence du clairement présente ... Même du bois un peu grillé.
Goût: épicé, puissant avec un peu de douceur.
Finition: Moyen et épicé.
86/100

Il s'agit d'un whisky agréable avec un caractère doux. xérès énorme de Beaucoup de miel, les noix et les raisins secs ainsi que des traces de cacao. Ca me rappelle des highlanders en version "finish".
86/100

Le premier nez est marin et boisé, puis présente un discrète tourbe, sous forme de goudron, complétée par des épices (muscade, girofle), de la fumé de cigarette. La tourbe se renforce. Après une bonne aération, un beau fruité, à base de fruits mûrs et bien sucrés donne une douceur plaisante. En bouche, l'attaque est épicée à souhait. Une légère et plaisante âpreté tannique est contrebalancée par de l'herbe, du thym et autres herbes aromatiques, une sucrosité doucereuse. La finale s'articule avec la bouche sur les herbes aromatiques (thym, origan). La longueur est moyenne. Une tourbe très lointaine émerge çà et là.
84/100

Couleur: ambre
Nez: mélange de fruits frais, de miel et de noix de muscade, de l'orge doux, aussi un peu de vanille, un délice!
Dégustation: forte, épicé et salé. Ne correspond pas avec le nez. Un peu décevant.
Finition: moyen, l'amertume, un peu à plat.

Commentaire: Le nez est beaucoup mieux que le goût. Mais pas un dram mal du tout.
84/100

Couleur: bel or clair.
Nez: délicat, doux caramel sucré, soupçon de sherry doux.
bouche: fumée et peu de chocolat, raisins secs, caramel, un peu de piquant.
après: bois sec et de la fumée, finale courte
83/100

Nez: fruité
Bouche: Ananas, mandarine, épices
Finale: Courte

83/100

Aspect: or jaune
Nez: intensité faible à moyenne, alcool assez bien intégré, levure (disparaît à l'aération), fruits compotés, doux, caramel (après aération)
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, fruits compotés, clou de girofle, poivre doux
Finale: moyenne

83/100

ouleur : Vieil or-ambre
Nez : Végétal, rond, floral, sur la levure, le cuir, le tanin et le caoutchouc.
Bouche : Intense à très intense, léger à très léger, épicé, végétal, floral, avec un peu de cuir et de caramel, ainsi que quelques pommes vertes. Plus propre et léger que le nez puisse le suggérer. La finale est courte à moyenne, propre, fruitée (fruits du verger) et florale.
Impression générale : Un whisky propre et floral, sherry et surprenament léger.

82/100

Le nez, manquant de prestance, est dominé par un léger sherry orienté fino. Il est un peu effervescent et piquant. On trouve aussi quelques fruits difficilement qualifiables, du café et de la crème pâtissière. Avec l’aération, quelques oléagineux (amandes) apparaissent. Mais l’ensemble reste trop discret.
La bouche est dans la continuation du nez, avec une influence sherry marquée. On y trouve du chocolat au lait et des noisettes. Dans un premier temps discrète, elle se fait par la suite plus présente.
La finale, toujours influencée par le sherry, est sur le chocolat noir et les fleurs capiteuses. On trouve aussi de la liqueur de chocolat.

En conclusion, un whisky typé sherry de moyenne facture.

81/100

Nez : Le nez est très fondu. Il faut un peu d'aération pour sentir des notes de pêche, d'orange, de malt. Ensuite, on décèle aussi des pointes 'cuir' à tendance fermière (surtout en fond de verre).
Bouche : On retrouve le malt (légèrement vanillé) et l'agrume mais ils se trouvent au milieu d'épices (poivre noir revenant sur l'entrée de la bouche notamment). La texture est assez agréable mais ce n'est pas très équilibré.
Finale : l'amertume est prégnante avec un retour de la note poivrée. Une finale punchy d'un point de vue épices, très discrète pour le reste.

Commentaire : Le nez est moyen. Ensuite, il faut aimer le poivre (et les épices en général) sous peine de trouver ce dram un peu rentre dedans. Il est dans tous les cas plutôt déséquilibré.

80/100

Couleur : Ambre clair
Nez : On commence, malheureusement, par des notes de soufre et d'allumette. En-dessous, de la vanille. De la crème brûlée à l'orange (zestes). Des épices (cardamome), un peu d'origan. Un peu de caramel chimique. Avec l'aération, le nez se fait plus élégant avec un peu de rose, un peu de lavande. Le soufre reste.
Bouche : Une attaque assez franche, presque trop. Assez alcooleux. Du rancio, du sherry. De la liqueur d'orange. De la vanille. Une amertume boisée qui masque presque tout. Même si ce n'est pas mon type de dram, je ne trouve pas beaucoup d'intérêt.
Finale : Moyenne, sur l'amertume boisée, du rancio.

Conclusion : Un nez qui évolue en cours de dégustation, une bouche monolithique qui laisse un goût assez amer.

79/100

Nez: Pâte de coing, sirop de grenadine, épices (anis, cannelle).
Bouche: Alcooleuse, fruitée (kaki, fruits rouges). Une grosse amertume en fin de bouche.
Finale: De longueur moyenne et légèrement astringente.


78/100

La première session de dégustation a été complètement déroutante, me laissant une impression bizarre avec beaucoup de défauts, au point de ne pas prendre trop de notes et de laisser tomber. La deuxième cession a eu lieu trois jours après.

Couleur ambre clair.
Le nez est un peu fermé basé sur le caramel. Puis viennent des notes de calvados. Le tout me laisse l'impression être en train de gouter une eau de vie de fruits. est-ce que l'influence du sherry a pris trop d'importance par rapport au whisky.
La bouche est ronde avec un alcool bien intégré. Je note des fruits rouges (fraise). La deuxième partie se fait tannique asséchante, presque astringente.
La finale est amère. Le Xérès est-il là encore trop présent. la rétro-olfaction se fait sur les fruits rouges puis le réglisse.

70/100

Nez : La note principale de brûlé (bois et pneu …) s’adoucit progressivement sans forcément laisser sa place à grand-chose, ou alors un coté vinaigré par forcément plus séduisant. Frustrant car in fine ne raconte pas grand-chose pour moi et pas engageant.
Bouche : On retrouve la note grillée/brûlée du nez. Texture soyeuse mais qui ne fait pas passer la pilule de la note grillée que je n’aime pas. Il se passe des choses derrière tout ça (des notes exotiques notamment), mais il faut aller les chercher et ça reste ténu …..
Finale : heureusement pas très longue et sur le frêle exotisme évoqué précédemment.
Conclusion : Je n’aime pas du tout ce type de whisky. Son nez me déplaît et il ne raconte pas grand-chose par ailleurs … ou alors il faut aller les chercher avec le microscope électronique !

70/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:45.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close