JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Balvenie

English | Français

Balvenie

Double Wood

Age
12 ans
Taux d'alcool
40,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Sherry
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-06 82/100

Details de la dégustation

Cote maximum 91/100
Cote minimum 69/100
Ecart 22
Moyenne 82,41

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 22
Excellent 1
Très bon 0
Bon 11
Moyen 5
Mauvais 2
Balvenie Double Wood

Très beau whisky sherry avec un nez très agréable avec beaucoup de noix et de biscuits au miel et noix, palais floral.
91/100

Nez: Beaucoup de confiture de fruits (abricots surtout). Pâte d'amande et un peu de la noisette. Pâte à modeler playdoh (première fois que je sens ça dans un whisky!). Des fruits rouges aussi et un peu de thé. Un nez vraiment très intéressant et immédiat.
Bouche: Assez sucrée. Alcool maitrisé. Les arômes de thé et de fruits rouges sont ceux qui dominent le plus.
Finale: Longue et chaude dans la continuité.

89/100

Nez: Doux, fruits (abricots)
Bouche: Fondu, fruits (jus d'abricot, mangue)
Finale: Moyenne sur les fruits

88/100

Nez: subtile et doux, épicé et un peu de douceur (miel) en arrière-plan. En outre,quelques notes boisées.
Goût: MTout comme le nez, agréable au goût doux et chaud, immédiatement suivie par un bel équilibre de douceur, comme la réglisse et le miel pur.

Finale: De longueur moyenne et légèrement poivrée.
86/100

Couleur : Vieil or
Nez : Frais et acidulé, pommes vertes et agrumes (orange fraîche), crocodiles Haribo. Peu complexe mais plaisant, printanier. Quelques épices apparaissent à l'aération (muscade, une pincée de poivre blanc). Une légère touche de sherry ?
Bouche : Attaque légère, douce, puis gagne en puissance, avec un mélange sympathique de douceur (toujours les crocodiles Haribo) et de piquant épicé (gingembre confit), avec en prime un peu de mine de crayon.
Finale : Assez longue, mine de crayon et légère amertume végétale avec encore un peu de poivre blanc.

Conclusion : Un whisky bien fait, plaisant et équilibré. A boire au printemps.

85/100

Couleur Or avec reflets bruns
Le nez est concentré, boisé, avec des arômes de pomme cuite.C'est un nez gourmand. Il se développe ensuite sur des notes de calisson d'Aix.
La bouche est tout en douceur. L'ouverture se fait sur le caramel frais. Elle est crémeuse, onctueuse. L'alcool vient dans un deuxième temps et s'intègre bien. une certaine amertume apparaît ensuite.
La bouche me semble un peu trop monolithique en termes d'arômes.
La finale est dans la continuité de la dégustation en bouche. Mais la surprise vient d'une présence affirmée d'arômes moka. La rétro-olfaction se fait sur des notes de grains de café torréfiés, tant en arôme qu'en texture.

85/100

color: Amber
nose: very aromatic, fresh, fruity, apples, apricots and some almonds
taste: very mild, sweet vanilla, nuts and wood chips, medium long finish with lots of fruits
85/100

Aspect: or jaune
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, fruits jaunes et blanches, vanille, malté, légère minéralité (craie)
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, doux sur base maltée, contre-balançée par une légère amertume / sécheresse boisée
Finale: courte à moyenne

85/100

Couleur : Vieil Or
Nez : Douce, herbacé, malté, sur le grain, avec une pointe de fumée amère et de poisson.
Bouche : Doux, crémeux, légèrement herbacé et sur le grain, aromatique, avec de discrètes notes de fumée tourbée, d’orange, de pamplemousse rose, de bruyère et de crème patissière. Riche et complexe. Dilué, il deveint plus fruité et d’avantage sur le caramel mou à la crème. La finale est de longueur moyenne, légèrement aromatique, citrique et amère, sur la bruyère, la mandarine, l’orange, le caramel et un peu de fumée tourbée.
Impression générale : Un whisky agréable, avec un profil aromatique parfois incongru, sur le caramel et de belles notes aromatiques.

84/100

Couleur : Or profond, cuivré.
Nez : Le premier nez est fruité (fruits rouges en particulier, baies). Des notes typiques d'un vieillissement en fûts de sherry se développent (raisins secs, quelques légères notes de souffre). Il se développe également sur des notes d'agrumes (orange, écorce d'orange, citron) apportant de la fraîcheur avec un pointe d'acidité. De légères notes boisées apparaissent à l'aération avec des notes de fruits à coques (noisettes en particulier).
Bouche : L'attaque en bouche est douce, toujours fruitée, sur des notes de sherry. Des notes de cacao et de noix apportent une pointe d'amertume. Les épices sont douces.
Très doux avec un trait d'eau, avec en plus de légères notes d'encaustique (bois poli, cire).
Finale : Retour sur les agrumes et un léger boisé.

84/100

Le nez débute avec du malt, un léger caoutchouc brûlé et de toutes aussi légères fleurs, sur fond de fraîcheur due à quelques agrumes. Traces de térébenthine, sel du genre "eau chaude salée". Après un court instant, le fruité se renforce et des épices apparaissent, formant un bel équilibre. Après un bon moment d'aération, les épicent viennent au premier plan, et la fraîcheur refait surface. En bouche, l'attaque est douce sur les fruits et les épices. C'est net et précis. Pomme pêche mais aussi épices et réglisse, noix, caramel mou. La finale, assez brève, reste sur ces notes épicées.
La finale pénalise cette dégustation.

83/100

Robe : Or jaune.
Nez : 1er nez contenu, sur la céréale, puis devient doucement fruité, poire au sirop, amande, mirabelle, crème de marron. Avec le temps, gagne un peu en densité et développe des notes pâtissières. Odeur de bouchon de bouteille de vin rouge.
Bouche : Aqueuse, démarre faiblement, trop diluée. Elle gagne par la suite légèrement puissance sur les mêmes notes que le nez.
Finale : Dans le prolongement de la bouche et du nez, dilution trop marquée mais une certaine longueur malgré tout.

Commentaires : Un nez plutôt joli, mais une bouche et une finale qui pâtissent d’une dilution bien trop forte

83/100

Nez : De la pêche fraîche et une pointe d'agrume (orange/mandarine). Le tout demeure assez sucré. L'aération l'ouvre sur la châtaigne.
Bouche : On retrouve du malt agrémenté d'une pointe de châtaigne. Il y a aussi des épices et de la vanille. En bouche, ca manque un peu d'amplitude et de gourmandise par rapport au nez.
Finale : Un peu courte, retombant sur les notes de vanille et d'épices rondes (lorgnant sur l'amande amère).
Commentaire : Le nez rond et assez bien fichu. Ensuite, cela devient moins intéressant. En bouche, cela manque de corps, restant autour du malt mais sans véritable déséquilibre. La finale est par contre un peu courte.
Au final, un dram un peu plan-plan mais loin d'être désagréable.

83/100

Le nez laisse apparaître des notes de fruits rouges pas forcément bien mûrs, et une légère acidité. C’est bien boisé. On a aussi un peu de rancio. L’ensemble, assez intense, fait penser à un sherry à qui il manquerait une bonne dose de sucre. Après aération, l’influence du sherry se fait plus importante, avec du chocolat et du gâteau à la crème. Un peu de citron givré également.

L’attaque en bouche est légère, sur le chocolat et la crème pâtissière. L’ensemble est cependant un peu astringent. Après quelques temps dans le verre, on a un peu de fruits rouges en attaque (fraise), puis un beau tout autant que discret développement de sherry. Mais cela reste relativement moyen.

La finale, de longueur moyenne, est boisée avec des traces de café. On a aussi quelques agrumes (citron). Elle se fait plus douce après l’aération.

En conclusion, un whisky moyen, qui manque de douceur et de personnalité.

82/100

Couleur: Vieil or
Le nez manque un peu de présence. Les arômes semblent dilués, mais ils n'en restent pas moins intéressants. Il ne s'agit à coup sûr pas d'un cask strength et la douceur domine. Des notes légèrement amères (noisette, noix de cajou) et du malt. Sans être spectaculaire, ce nez est relativement complexe.
La bouche prolonge parfaitement le nez. La douceur maltée et la légère amertume restent bien présentes, mais peu d'autres arômes. Ici aussi, une impression de dilution assez regrettable.
Cela ne représente pas un défaut en soi, mais quand on a l'habitude des bruts de fût, cela peut décevoir.
La finale est légèrement plus vigoureuse que la bouche. toujours dans le même registre à la fois d'amertume et de douceur. La noix de cajou et un soupçon de sherry.
Elle est de longueur moyenne.
82/100

Nez : léger, fruité (poire/pêche blanche). Peu évolutif.
Bouche : grasse et agréable. Aussi léger qu’au nez et sur les mêmes notes essentiellement fruitées. Trop réduit.
Finale : évolue sur la pâte de coing avec une pointe salée. Chocolat blanc/au lait en rétro-olfaction.
Conclusion : Agréable, facile d’accès, mais ne raconte pas grand chose. Intéressera probablement les personnes débutant et ayant un à priori comme quoi les whiskys sont des boissons amères et fortes/brulantes.

82/100

Couleur : Ambre clair.
Nez : Arômes typiques d'un jeune Speysider. Ou qui rentre dans l'adolescence, disons. Poires pochées. Croustade aux pommes. Un peu de camomille. Plutôt aromatique, mais reste assez basique et manque un peu de peps.
Bouche : Effectivement un peu léger. Ceci mis à part, c'est plutôt bon. Simple et doux. Miel léger, et jus d'orange dilué.
Finale : Propre, mais courte. Dommage.
Commentaire : Simple mais savoureux, ce malt sera un bon partenaire à l'heure de l'apéritif. Quelques points de plus pour son joli caractère fruité, mais avec quelques degrés de plus, en voilà un qui aurait pu être une petite bombe.

81/100

Couleur: ambre
Nez: des oranges et des mandarines fraîches, quelques notes de sherry et de terre aussi.
Dégustation: moyennement sucré, miel, légèrement sherry, noisette. Mais aussi mince sur la langue et un peu médiocre
Finition: pas très long, le miel de nouveau avec un peu de piquant.

Commentaires: joli whisky d'apéritif, rien de plus rien de moins. Le nez est meilleur que le goût. Personnellement, je manque vraiment un coup de poing dans ce whisky, peut-être trop doux pour moi. Balvenie à 40%?
79/100

Couleur : Or
Nez : Sur le new make, l'alcool de poire, les céréales. De la vanille, de l'amande verte pilée. Assez artificiel à mon goût.
Bouche : La bouche est dans la même ligne. Alcool blanc de pomme ou de poire. De la vanille, de l'amande. Un léger goût de carton. Pas du tout ma tasse de thé. Un côté caramel chimique dilué. Une amertume boisée et artificielle dans le même temps.
Finale : Moyenne, amère, sur le caramel chimique et aqueux.

Conclusion : Pas de tout mon style ou alors je suis passé à côté. Cela me semble jeune et dilué.

79/100

Couleur : or soutenu, plaisant
Nez : Franc, alcool et fruit, bois et bourbon. atténuation rapide dans le verre
Bouche : attaque forte s’atténuant rapidement. Assez sec, arômes de fruits secs (abricot et raisins). Retour olfactif pâtissier mais fugace. Après aération, attaque plus douce, mais plus vraiment de caractère.

Finale : courte

78/100

Couleur: Ambre
Nez: assez équilibré, sur le miel, les fruits secs, la noix et quelques épices.
Bouche: trop discrète (trop diluée?) on a quelques épices, un peu de céréales et un peu de miel en fond mais cela manque de corps.
Finale : courte, sur le miel.

70/100

Couleur: or, orangé clair, limpide.
Nez: Jeune et fruité, épicé doux et malté, de texture fine.
Goût: Il ne reste rien du nez ... copieusement épicé, sec, ténu, disparaît rapidement.
Finale: boisé sec, goût malté. Ne dure pas longtemps ....

Jeune whisky faible teneur en alcool, le plaisir n'est pas vraiment présent.
69/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:45.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close