JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Undisclosed Highlands distillery

English | Français

Undisclosed_distillery

Single Highland Malt

Collection
Eilan Gillan
Age
No age statement
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Cognacs Leopold Gourmel
Fût
Bourbon / Cognac
Dates
Distill: 2008 Embout: 2012
Particularité
non filtré à froid
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-04 76/100

Details de la dégustation

Cote maximum 88/100
Cote minimum 40/100
Ecart 48
Moyenne 76

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 16
Excellent 0
Très bon 1
Bon 5
Moyen 7
Mauvais 3
Eilan Gillan Highlands

Couleur: vin blanc
Nez: Première impression sur la levure de boulanger et un petit côté jambon blanc de Paris. Ensuite on passe sur des notes très végétales avec notamment de l'estragon. Le tout est frais et agréable.
Bouche: la texture de ce whisky est huileuse, presque grasse. On reste sur cette impression végétale qui part de l’artichaut pour aller vers la fleur d'anis séchée et se terminer sur la réglisse pour sa fraîcheur.
Finale: La finale revient sur cette texture huileuse. Elle est concentrée. Le tout se termine sur une fraîcheur intéressante. Un beau whisky

88/100

Aspect: jaune paille
Nez: intensité moyenne, alcool bien intégré, tourbe sèche, fumée citron, fraicheur marine, herbes de provence
Bouche: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, une belle douceur en avant plan, la tourbe et la fumée forment un second plan et des fruits frais sont en arrière fond
Finale: courte à moyenne

Conclusion: un beau whisky moyennement tourbé qui est facile d'approche et plaisant

87/100

Nez : new make avec des arômes assez étranges : champignons, levure, caoutchouc neuf, lesquels ne sont pas si désagréables. Avec un peu de recul, des choses plus conventionnelles : fruité sur la prune, la confiture de rhubarbe, la sauce tomate. Une note de sauge également. Assez atypique, mais ça se tient !
Bouche : Début sucré extrêmement doucereux, avec des notes de mélasse, de caramel, de fleurs « délavées ». L’arôme de levure reste très présent, mêlé à la prune. L’ensemble est relevé ensuite par un côté plus acide, avec des notes de céréales, de muesli, de raisin sec, l’arrivée du bois et de quelques épices. La bouche n’est pas transcendante.
Finale : sur le chêne (amande, vanille, bois) et les céréales
Conclusion : s’en tire plutôt bien, avec un nez assez intéressant et une bouche moyenne : un whisky que je me plais à découvrir, mais dont je ne tirerais pas plaisir à en boire régulièrement.

83/100

Robe : Vin blanc, or pâle.
Nez : 1er Nez sur l’éclair au café, entremet au café, très sucré. Puis bascule assez vite sur … du rhum blanc ! Continue d’évoluer très clairement sur le new-make, alcool de prune. Alcool à la fois très perceptible mais en même temps plutôt bien intégrée. Fait penser également à de l’alcool à brûler. Zeste d’oranges confits. Du sel. Lait au miel. Avec le temps, toutes ces notes se fondent en un ensemble homogène, mais fort surprenant.
Bouche : Sur un new-make dilué.
Finale : Dans le prolongement de la bouche, sur la même note.

Commentaire : D’habitude, je ne suis pas très amateur de ces arômes de new-make, mais ici, ils sont dosés et amenés de façon originale et plaisante … au nez. Parce qu’en bouche et en finale, c’est beaucoup oins intéressant à mon goût. L’eau ne modifie quasiment pas le profil.

82/100

couleur: foin humide
Nez: floral, foin, la vanille, très aromatique
goût: floral, fruité, frais avec une sorte exotique de fruité, finale très parfumée, presque comme un cognac très jeune
81/100

Couleur: jaune paille
Nez: frais et propre, à base de plantes, de foin, de la bruyère, feuillu.
Bouche: cassis en fleur, fitron, vineux.
Finale: court et a du mal à s'affirmer.

Très bon whisky d'apéritif
80/100

Nez : Cassonade, poire, new make, léger citron.
Bouche : Sucré, amer. Rien ne ressort.
Finale : Cassonade, poire extra mure.

Commentaires : Ce n'est pas mauvais, mais ce n'est vraiment pas mon truc et cela manque de balance et de complexité. L'aération n'arrange rien.

80/100

Nez : sur le new make (métallique, poire, frais). Manque quand même de complexité. Mieux à l’aération (équilibre).
Bouche je n’aime pas du tout dans un 1er temps. Beaucoup trop jeune pour ne pas dire vert … Seule la texture grasse apporte un peu de plaisir. Par la suite devient plus agréable avec ses notes de pomme verte et de poire qui dominent l’amertume.
Finale moyennement longue et en phase avec la bouche.
Conclusion Un peu trop jeune et difficile (versatile) à mon goût mais mérite que l’on prenne le temps qu’il s’aère.

80/100

Couleur: Très pâle, pas même vin blanc (vino verde).
Nez: Exactement comme une bonne eau de vie de la Forêt Noire des fruits, très amusant. En allemand on appelle ça Obstler. Poires fraîches (Williams-Christ).
Goût: Encore une fois les poires fraîches, mais il ya aussi l'avoine ajoutée (Bircher muesli) et une belle touche de sucre brun. À l'arrière il y a  une note douce terreuse que l'aimerais  si elle était un peu plus forte. Finale: fruits encore, l'avoine et le sucre brun, mais pas très long. Un développement remarquable manque à l'appel ainsi que  la douce note terreuse. C
onclusion: Une expérience très agréable et intéressant, mais pour moi pas de s'en tenir à dram. Devinettes: Ca me rappelle d'un jeune Arran j'ai eu une fois.
79/100

Nez: Tourbe, spirit, poire, muesli
Bouche: Poire & biscuit
Finale moyenne

Un malt embouteillé trop jeune à mon sens. Pas ma tasse de thé.

78/100

Couleur: Vin blanc
Un nez intense et fortement marqué par des notes florales et de levure qui font soupçonner un whisky très jeune. Il semble avoir gardé de fortes caractéristiques de new make, voire de gin. On sent cependant au bout de quelques minutes de légères notes de fruits secs si on est très attentif.
En bouche également on a le ressenti d'un très jeune whisky, largement immature. Le goût est intense mais peu diversifié. Les mêmes notes florales qu'au nez, le même manque de complexité et un manque évident de corps. Bref, un whisky plaisant à l'apéritif, mais qui n'est pas destiné à un public de passionnés.
La finale est légèrement différente de la bouche et au-delà des notes florales de la bouche, on retrouve ici une certaine amertume agréable, des noisettes ou des noix. Elle est de longueur moyenne, mais curieusement nettement moins intensive que la bouche.
76/100

Couleur : Très pâle. Vin blanc.
Nez : Disons le franchement : Ce n'est pas le type de whisky pour lequel je vendrais mon âme au diable. Jeune et grainy. Plein de grain et de céréales gorgés d'eau, en fait. Honey Smacks. Poires blettes. Un caractère "rooty" (de l'angélique ?). Se fait de plus en plus cartonneux. Colle blanche. Glace à la pistache premier prix.
Bouche : Pas vraiment à mon goût, je confirme, mais se laisse assez facilement boire, je dois dire. Plutôt doux et velouté, avec pas mal de nectar de poire. Le faible degré alcoométrique (40% ?) ne vous fera pas de mal.
Finale : Se fait un poil amer, à présent, mais rien d'insupportable.

Commentaire : Attention : Ceci n'est pas un mauvais whisky. Juste un whisky d'entrée de gamme honnête de plus et qui n'a pas réussi à me faire vibrer. Serait-il possible que je devienne blasé ? Hum... Possible...

75/100

Le premier nez est agressif, avec une poire dominatrice. Puis très rapidement de l'olive et des soupçons de caoutchouc brûlé. Ça m'évoque plus un new spirit qu'un whisky. Avec de l'aération, il apparaît de rares traces de pâte d'amande et de citron. Et avec une aération plus conséquente (cinq heures !) de l'amande et des rares fruits (pomme), toujours sur le fond de poire qui se fait un tout petit plus discret. Ça en deviendrait presque moyen. Cette évolution serait-elle l'effet du vieillissement ? En bouche, l'attaque est franche, monolithique, encore sur la poire. Puis évolution sur la poire (oui, oui, la même !) et avec des traces de caoutchouc brûlé. Et ici, la bouche ne change pas, malgré les cinq heures d'aération. La finale, de longueur moyenne, est intense, sur la réglisse et ... la poire.
74/100

De par la couleur et le nez, ausun doute, celui-ci est un très jeune malt, très new make sur la bouillie de céréale, l’alcool de fruits blancs, les herbes aromatiques, un brin métallique, résineux. Vraiment pas ma came…
Un whisky vraiment trop immature

68/100

Couleur : Jaune très pâle
Nez : Grappa, eau de vie de poire... En un mot comme en cent, new-make. Ce nez semble celui d'un whisky embouteillé trop jeune.
Bouche : Ce constat est confirmé par la bouche. L'attaque est sucrée, mais on y retrouve les mêmes notes qu'au nez.
Finale : Relativement brève, marquée par le goût de l'alcool.

Conclusion : Un whisky immature et/ou un fût particulièrement usé...

65/100

Couleur : Vin blanc
Nez: New spirit à plein nez, eau de vie de poire et de pomme.
Pas mal de notes d’éther qui rendent le nez désagréable.
Bouche: idem en bouche, alcooleux et trop jeune.
L'eau n'arrange rien hélas.
Finale : courte et alcooleuse

40/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:42.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close