JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Glen Grant

English | Français

Glen-Grant

Thirty Eight

Collection
W&M Collector's Edition
Age
38 ans
Taux d'alcool
53,2 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Numéro fût
single cask 6665
Dates
Distill: 1973 Embout: 2012
Bouteille
114 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-04 87/100

Details de la dégustation

Cote maximum 93/100
Cote minimum 79/100
Ecart 14
Moyenne 86,81

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 16
Excellent 4
Très bon 2
Bon 7
Moyen 2
Mauvais 1
Glen Grant Wilson & Morgan

Du soufre ! Au service, on se demande si c’est du whisky. J’exagère, certes, mais le chou est bien présent et domine, heureusement vite remplacé par un superbe mélange de bois et d’épices. Avec une aération, même minime, le nez s’amplifie démesurément : marmelade d’orange, lilas, pivoine, fumé, miel, abricot séché, léger vinaigre, pain d’épices. La bouche, après une attaque nette et précise, s’enrichit de menthe, de cannelle et de girofle et de l’iode, du sel. La finale, d’une belle longueur, reste sur la même palette et finit sur le sucre d’orge, l’orange et l’anis étoilé.
Un whisky d’une précision extrême, d’une richesse incroyable. Magnifique.

93/100

Couleur : Or profond.

Nez : Ouah ! J'adore ! Très expressif. D'accord, c'est peut-être un peu chaud (54% ?), mais qu'est-ce que ça peut faire ? C'est tellement intense, tellemnt vif ! Plein de toutes sortes de fruits bien mûrs. Surtout des mirabelles, mais aussi de la pêche, et du jus d'ananas. L'influence du chêne est évidente, avec pas mal de lactones (crayon taillé), mais j'aime ce type de bombe boisée.

Bouche : OK, y'a beaucoup de bois. Mais malgré son âge (probablement plus de 35 ans), il est resté très vif grâce à de belles notes acidulées. Sec et astringent, mais adoucit par de jolies notes de miel et de cire d'abeille. Du coup, l'alcool semble bien mieux intégré qu'au nez.

Finale : Longue et légèrement amère, avec un retour tardif et plaisant du fruité.

Commentaire : Un vieux Speysider intense, sec, boisé, frais et fruité. Certains le trouveront sans doute "Too much", pour ma part c'est un coup de coeur.

92/100

Couleur: vieil or
Nez: beau nez de fruits exotiques, De Monte, de la banane du soda au citron, mandarines. Très agréable
Bouche: du corps, très juteuse. Miel, de l'orge, les agrumes, claire et rafraîchissante. Un peu de poivre fin. Certainement brut de fût.
Finale: un savoureux mélange de fruits, de l'orge et des épices. Très longue.
92/100

Nez : Puissant avec des arômes de Bubblegum, agrumes, carambole.
Après aération : Solvant et orange sanguine.

Bouche : Agrumes, citron, citronnelle, légèrement sucré et amer. La puissance est toujours là. Devient très citronné après adjonction d'eau.

Finale : Longue avec des agrumes, citron, citronnelle et toujours une certaine amertume.

Commentaires : Un très joli whisky dans un registre fruité- boisé- amer. Il lui manque toutefois un petit quelque chose pour totalement me convaincre.

90/100

Couleur : Ambre clair
Nez: très élégant, très parfumé, sur la pâte d'amande, les fruits frais, floral, légèrement malté, pas mal d'épices et un peu d'eau de rose.
Avec un peu d'eau, le miel apparaît, ainsi que des notes de cire et d'encaustique.
Bouche: Un peu moins complexe que le nez mais aussi élégante et parfumée, on a l’exubérance d'un bourbon mêlée à l'équilibre d'un whisky.
Des épices, de l'encens, des fruits trop mûrs, du cake grillé, de la noix de coco et un peu de chocolat.
Avec un peu d'eau, il devient plus classique sur la pâte d'amande, les fruits et els épices.
Finale : longue sur la vanille et la noix de coco

89/100

Couleur: Vieil or
Un nez très agréable, subtilement dominé par des notes de noix et où les épices ne font pas défaut. Une légère impression de renfermé qui ne gêne en rien, mais au contraire donne à ce whisky un joli cachet. L'aération ne fait que l'améliorer.
En bouche, la première impression confirme totalement le nez. De jolies notes délicatement boisées, de la noix, une pointe d'acidité, des épices délicates, un subtile équilibre entre toutes ces nuances. Aucune gêne due à l'alcool. Rien que du plaisir.
La finale est longue et chaude et conserve longtemps le goût légèrement boisé qui a fait le plaisir de la bouche.
89/100

Couleur: or,reflets de laiton.
Nez: Un nez facile, fruité très délectable, pommes cuites et coings, plus tard, la bouillie. Très beau. Les relents d'alcool suggèrent un titrage assez élevé.
Goût: Ma première impression de l'alcool semble se confirmer, les pommes désormais plus discrètes, combinant très bien avec de discrètes notes de fumée. Des notes amères (bois) très raffinées. Avec de l'eau le goût est encore très plein et rond, juste un soupçon plus doux. Avec encore plus d'eau des notes maltées deviennent plus fines en se combinant avec une douceur subtile et des notes amères évoluant ainsi vers une belle et longue rondeur.
Finale : ferme, sèche et très longue.
Conclusion: très bien équilibré, peut-être pas un vieux grand malt , mais exactement ma tasse de thé.
Devinettes: Je peux avoir tort, mais ma première estimation est la suivante: Springbank, je ne donne pas plus de 10 ans à ce whisky.

89/100

couleur: ocre clair
Nez: Doux, vanille, la pêche et le fruité de la banane, bois frais
bouche: une légère saveur sucrée, de vanille, pêches et bananes aussi, plus tard, herbes plus puissantes.
Finale forte
88/100

Eau de vie de pâte d’amande, sucette tourbillon de la foire, fruits blancs, apparition de citron à l’aération.
En bouche, l’attaque est vive, mi sucrée mi acide. Un malt qui m’évoque des couleurs, jaune et blanc, pourquoi je raconte ça ? Allez savoir…
A l’aération, le nez se fait plus frais, la bouche plus fruitée, plus douce avec un peu de cire et de fleurs alliées au citron.
Belle évolution.

86/100

Aspect: jaune or
Nez: intensité faible à moyenne, alcool assez bien intégré, légumes frais, citroné, douceur maltée, huileux, pourriture noble (genre raisins pour vin de paille ou vin de glace)
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, onctueux, légumes, acidité, liqueur aux herbes (genre Jägermeister), poivre corsé en fin de bouche
Finale: moyenne

Conclusion: Un whisky de bonne qualité bien différent en nez et en bouche

86/100

Couleur : Vieil or
Nez : De la pomme, puis de la pomme et encore de la pomme! Plaisant mais un peu mono dimensionnel... Laissons-lui un peu de temps. La dominante ne semble pas se modifier, mais on voit apparaître des notes de vanille, un peu de muscade et de gingembre, un peu d'herbe coupée. C'est peu complexe, mais frais, printanier, agréable.
Bouche : Du jus de pomme épicé et surtout fortement alcoolisé. C'est que ça pique... Il va falloir lui ajouter un peu d'eau. Oui, c'est mieux comme ça, même s'il gagne un peu en amertume. Pomme, gingembre, muscade, vanille, un combo simple mais très plaisant.
Finale : Assez longue, fruitée et épicée.

Conclusion : Un malt sympathique qui se sirote sans vergogne une fois dilué.

85/100

Robe : Or jaune.
Nez : 1er Nez d’une grande douceur mais difficile à décrire. Un peu acide, l’impression à la fois d’une pommade et d’une vinaigrette. Ah, d’un seul coup, se précise et devient végétal, herbacé et légèrement floral. Floral et végétal se développent conjointement tout en conservant ce côté pommadé. Pas mal de rancio.
L’eau réduit l’intensité du nez en restant sur les mêmes notes principales.
Bouche : Dans le prolongement du nez, notamment le rancio. L’alcool devient très présent avec le temps.
L’eau fait étonnamment apparaître du sel, de la fumée, et une impression de tourbe.
Finale : Dans le prolongement immédiat de la bouche, démarre sur la même note d’alcool un peu agressive, presque râpeuse. Astringente, âcre, un peu boisée.
L’eau assouplie et prolonge cette finale.

Commentaire : Difficile à analyser et à décrire, ne se livre pas facilement, mais de belles notes de rancio. Sans vraiment le transfigurer, l’eau le rend un peu plus évident en bouche et en finale sans vraiment le rendre plus plaisant.

84/100

Nez : vif, frais, minéral et légèrement piquant. Un côté un peu hydrocarbure. Poussière/cave. Très évolutif avec même des notes exotiques !
Bouche : assez sec et vif et sucré. Peu expressif même si il se passe des choses (trop fondu ?). Frais et fruité/végétal. Léger boisé à moins qu’il ne s’agisse d’une fumée subliminale. Finale moyenne et également trop sage.
Conclusion Il y a peut être un vrai potentiel, mais bien trop caché pour convaincre totalement et surtout ne pas frustrer. Difficile d'en dire plus …

84/100

Nez: Cire, noix, vanille, du fruit en fond et un brin minéral
Bouche: Végétale, boisée, un peu amère en fin de bouche
Finale de longueur moyenne

Un profil assez spécial mais plaisant
82/100

Nez : puissant, avec des épices (curry, herbes d’assaisonnement asiatique), cuir, malt fumé, puis bien plus sec sur le bois, le copeau, le carton, la poussière… Ce versant se poursuit avec une odeur synthétique de vernis, de colle voire de white-spirit. L’aération écarte ces relents, et fait apparaitre de la vanille, de l’amande, des fruits confits, de la pomme & des céréales, ce qui est mieux, bien que les odeurs synthétiques ne soient jamais loin.
Bouche : attaque intense, sur la pomme fraîche, des épices brûlantes (curry), le malt, une touche de fumée. Boisé, avec une note nette de vernis, qui devient âcre & acide malheureusement. L’eau rend l’ensemble mieux intégré, mais ne fait rien apparaitre de nouveau.
Finale : notes de chêne (amande, réglisse) & cuir
Conclusion : Dommage pour ces arômes désagréables. Moyen.

81/100

Couleur: Or clair avec des reflets bruns-verts

Nez: pommade camphrée. l'alcool referme un peu le nez. A l'aération on trouve des notes de fleurs séchées façon pot-pourri et de graines de fenouil.

Bouche: la bouche est fortement marquée par l’alcool. elle manque d'équilibre. Texture pommadée puis crémeuse.

Finale : la finale est fruitée (abricot) et présente des notes de muscade. On termine sur une sensation de crème anglaise

79/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:42.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close