JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

"Whisky-Distilleries (blind) Tasting Sessions"

Glen Ord

Français | English

Glen-Ord

1999, Bourbon Hogshead

Age
12 years
Alcohol percentage
54,4 %
Bottler
Malts of Scotland
Cask
Bourbon Hogshead
Cask number
single cask 110013
Dates
Distil: 09/03/1999 Bottling: 10/2011
Bottle
232 of 292 btls
Particularity
Non chillfiltered cask strength
=25 euros=25 euros=25 euros
links & average quote
WDTS2012-04 86/100

Tasting detail data

Highest rate 91/100
Lowest rate 73/100
Difference 18
Average 86,44

Appreciation

Total number of tasters 16
Excellent 4
Very good 3
Good 6
Medium 3
Bad 0
Glen Ord Malts of Scotland

Couleur: Ambre pâle
Nez: De la cire, du miel, des épices (poivre blanc, gingembre) et un cocktail de fruits (orange, pêche, abricot), voici les ingrédients de ce nez appétissant et charmeur. Un peu de mine de crayon, un soupçon de coco ajoutent encore en complexité. L'alcool est toutefois présent, laissant penser à un titre assez élevé.
Bouche: L'attaque est fruitée, toujours sur la pêche et l'abricot, la texture grasse tapisse agréablement le palais, les épices apportent un piquant de bon aloi, et le bois structure l'ensemble sans jamais dominer. C'est très réussi.
Finale: Longue, fruitée et épicée.

Conclusion: Un superbe malt qui m'a évoqué Clynelish, ou mieux encore, le Glen Ord 30yo. En tout cas, c'est aux Highlands que j'ai pensé. Tout à fait buvable sec malgré un degré d'alcool probablement assez élevé, mais supporte bien l'ajout d'eau.

91/100

Nez : Encaustique, poussière, citron vert mentholé. Puissant avec un alcool bien présent.
Avec un peu d'eau : Touche de fumée et de biscuit.
Après aération : Gagne en fruité (et en amertume), il y a moins d'encaustique et d'alcool. Des notes exotiques apparaissent.

Bouche : Quasiment pareille que le nez (à 99%)avec un alcool moins présent.
Après aération : Très fruité, vanillé, sucré.

Finale : Finale toujours pareille au nez et à la bouche. Léger boisé. La finale est longue avec une jolie amertume.
Avec un peu d'eau : Apparition d'une note de pomme verte.
Après aération : Exotisme, citron, pomme, sucre de canne, vanille et un peu d'épices.

Commentaires : Je n'avais déjà trouvé bien bon à la première dégustation même si l'alcool et l'amertume étaient un peu trop prononcés. Après 2 semaines d'ouverture du sample, l'alcool est bien intégré et l'amertume moins forte.
Un bien bon whisky!

91/100

Aspect: jaune or
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, miel, cire d'abeilles, mirabelles mûres, céréales torréfiées, fruits de la passion, fraîcheur alcoolique, chocolat noir et café s'ajoutent après 30 minutes d'aération
Bouche: intensité moyenne à forte, alcool bien intégré, la bouche monte en escalier: douceur, citron, sec, fruits, poivre se suivent et s'ajoutent
Finale: moyenne à longue

Conclusion: Un très beau whisky sur toute la ligne

91/100

Couleur : Ambre clair
Nez: Un sherry fruité sur la banane mûre, la datte, la figue et des notes de rancio.
Un peu de solvant en fond ainsi que des noix, du miel, une touche de vanille et de noix de coco.
Avec un peu d'eau, le solvant disparaît et les fruits sont plus présents ainsi que pas mal d'épices.
Bouche: Le sherry est bien présent mais aucune astringence.
Les fruits sont plus compotés qu'au nez sur la prune, les fruits secs, la noix et un léger rancio.
L'eau le rend plus équilibré et fruité, on a aussi du miel et du chocolat.
Finale : Longue sur un sherry gourmand et sur la noix.

90/100

Couleur : Or profond.
Nez : Démarre sur une pleine croustade aux pommes, boule de glace à la vanille incluse. De la glace à la vanille premier choix, en fait, avec l'intérieur de la gousse qui a été gratouillée dedans et des jolis fruits confits. Cassate Sicilienne. Nougat glacé. Ouais ! Plein de nougat. Ajoutez une tranche d'ananas au sirop, et vous obtenez quelque chose de vraiment miam, qui vous fournira le même genre de plaisir direct qu'avec, disons, un Glenfarclas 1979 en fût de Bourbon ou qu'un Glenburgie joliment vieilli.
Bouche : Ouaip. Tout ce que j'ai écrit à propos du nez est confirmé par la bouche. Les notes lactées de la crème glacée, le nougat mou, la vanille de grande qualité... Un peu plus d'épices également. Et n'oublions pas l'ananas ! C'est franchement bon. Et velouté aussi, avec un alcool parfaitement fondu (51% ?).
Finale : Les mêmes arômes durent encore et encore.

Commentaire : Qu'ajouter de plus ? J'ai l'étrange impression que ce malt n'est pas si âgé que ça (une vingtaine d'années, peut-être), mais le fût a fait du beau boulot. Un boulot à mon goût, en tout cas !

90/100

Robe : Or jaune.
Nez : 1er Nez tout de suite fruité et floral. Le fruit s’enrichit très vite et supplante le floral. S’accompagne assez vite d’une pointe alcooleuse presque agaçante. Le fruit continue d’évoluer pour devenir à la fois exotique et confit, très sucré, confituré, pâte de fruit. Des fruits rouges (framboise, cassis) viennent se mêler à l’ensemble. Caoutchouc et souffre très subtils. Capiteux et très gourmand. Pot pourri.
L’eau affaiblit ce nez.
Bouche : Une sorte de café serré, expresso, mélangé avec pas mal d’épices. Riche et puissant, l’alcool monte en puissance et devient presque mordant. Comme un acide de fruit en fond de bouche.
L’eau amène cette bouche au bord de la sur-dilution dés les premières gouttes.
Finale : La finale commence par une vague d’alcool, mais étonnement non agressive. Très chaleureuse et dans le prolongement de la fin de bouche. Puissante et plutôt longue.
Devient excessivement boisée dés les premières gouttes d’eau.

Commentaires : Assez puissant et expressif, riche, complexe, et évolutif, avec un alcool présent mais sans aller jusqu’à l’excès, il s’écroule complètement dés les premières gouttes d’eau.

89/100

Couleur: paille d'or, belle, un peu sur le côté sombre, belle, grasse et larmoyant.
Nez: nid d'abeille douce, des notes florales douces à l'arrière, mais absolument pas trop sucrés, des notes de cuir très doux ajoutent une belle complexité. Première estimation: Pas un jeune.
Goût: Doux à nouveau, mais aussi à nouveau bon et complexe, il y a une entrée astucieuse de l'alcool (? Environ 46%), miel, vanille, chocolat blanc, amandes (Toblerone), mais aussi des traces gazeuses de fruits secs, belles et rondes, je n'ose Notto ajouter de l'eau ici, souhaitant beaucoup j'ai eu un peu plus de ce genre de choses ...
Finition: Encore une fois très agréable, il semble y avoir aucune finition en fût, une douce note amère de chêne ajoute un plaisir supplémentaire, aussi quelques belles notes fraîches de fines herbes (aneth, romarin) qui coulant sur le palais.
Conclusion: Un très beau dram, exactement ma tasse de thé, si il s'agit d'un whisky sans fumée.
Devinettes: Il me semble que c'est un Highland Whisky finement mûri , (comme Glenmorangie ou Balvenie) pourrait également être un Lowlander ou même un single grain.
89/100

Le nez est fortement marqué par le sherry, avec des arômes de colle et de camphre. L’abricot et la cire sont aussi au rendez-vous accompagnant le gruyère fondu, le bois de santal, le crayon mâché – pas au bois de santal ! J’y trouve aussi un joli fruité avec des agrumes apportant une touche de fraîcheur, de l’anis, du pruneau et de la figue séchée, de la datte. Vraiment très, très plaisant. En bouche, après une attaque franche, celle-ci part sur des épices et de la banane, malheureusement gâchés par un boisé un tantinet trop tannique et un peu d’alcool. La finale est une jolie synthèse du nez et de la bouche.
Avec une goutte d’eau, le nez se fait plus crémeux mais la bouche devient excessivement marquée par l’alcool.

86/100

Couleur: Or
Un nez très frais, alliant des notes de poivre à de l'herbe coupée. De la menthe discrète et beaucoup de subtilité. Les quelques picotements ressentis au début ont rapidement disparu.
En bouche, on a d'abord l'impression de manger un bonbon acidulé, et rapidement c'est l'explosion... Des notes épicées viennent s'ajouter à la douceur acidulée de la première impression. Ceci confère à ce whisky une très appréciable complexité. C'est une bonne surprise après ce nez qui était un peu discret.
La finale est de longueur moyenne et sa discrétion contraste avec la bouche. Malgré cette subtile discrétion, elle est très agréable et les notes de pain grillé qui apparaissent vers la fin ont de quoi surprendre après cette bouche qui était franchement sur un autre registre.

86/100

Premier nez malté, frais, un brin alcooleux, légèrement fruité, style jeune grain un peu râpeux. L’aération lui fait du bien en apportant une meilleure harmonie. On y retrouve du jus de malt, des fruits secs, de l’amande, des épices (cannelle…)
En bouche, l’attaque est plutôt puissante et maltée, reprenant fidèlement le nez avec son lots de fruits secs et d’épices.
La finale est légèrement sucrée et épicée.
Beau malt dans l’esprit du Dailuaine JB WITC2 en moins top.

86/100

Nez: Abricots secs, sirop de pêche, touches florales
Bouche: Concentrée et dans la continuité du nez. Belle balance entre les arômes et la puissance de l'alcool.
Finale longue et asséchante.

Simple et gourmand. Très agréable.

85/100

Couleur dorée

Nez: d'abord une impression de sucrosité et de pomme cuite au four. Puis l'alcool donne de la tension. Arrivent ensuite des notes d'agrumes et de cire. Enfin des notes herbacées comme du basilic fraîchement coupé.

Bouche: L'alcool masque un peu le whisky. Texture douce mais le whisky manque clairement d'équilibre. Les arômes arrivent dans un deuxième temps avec du caramel (sauce d'île flottantes et flamby) et du beurre.

Finale: la finale est douce avec des effluves de cuir. Les arômes d'agrumes reviennent avant de laisser de nouveau la place au basilic mais cette fois de manière beaucoup plus marquée.

85/100

Nez : minéral, marin, sucré/fruité. Légèrement piquant. Café. Fût de sherry probable. Un peu trop léger à mon goût.
Bouche attaque étrange, bouche sèche sur des notes qui confirment le fut de sherry. Frustrant car on sent une certaine complexité mais trop sous-jacente (fruité) : dilution excessive ? Sensiblement meilleur à l’aération avec notamment davantage de fruité (pèche jaune, citron cristallisé).
Finale moyenne et peu expressive
Conclusion A indubitablement besoin de temps, même si ça ne le transfigure pas. Un bon malt avec lequel on peut se faire honorablement plaisir.

85/100

Couleur: Ocre
Nez: Les cookies à la vanille, caramel, boisé.
goût: saveur douce, de caramel et de bois, des picotements des notes poivrées, pas vraiment passionnant, mais correct et très agréable à boire
84/100

Couleur: ambre
Nez: frais et doux, vineux, le sherry, la vanille, mais quelques notes terreuses ainsi.
Dégustation: wow! Un immense mur de fermeté! Inattendue, assez vive sur la langue, épicé. Pas vraiment développer cependant.
Finale: moyenne
82/100

Nez : notes très intenses de tabac blond, de cigarette fraîche, de boite à cigare. L’intensité en devient carrément écœurante. Dans le même genre, du foin, de la paille, de la poussière. De la réglisse, des épices et du bois. Peut-être un peu de citron. L’aération et l’eau donnent quelque chose d’à peine mieux. Très étonnant, mais je n’apprécie pas.
Bouche : piquante, début sur le tabac, les épices, la réglisse, le copeau, le citron... La bouche se déroule conformément au nez, l’ensemble est très astringent, sec, désagréable. Quelques herbes viennent sauver la mise : thym, laurier. L’eau cache le tabac mais fait ressortir les épices & la réglisse.
Finale : sur le bois sec & le copeau.
Conclusion : Honnêtement, ce n’est vraiment pas terrible, je n’ai pas passé un bon moment. Et je n’ai pas pu finir mon verre.

73/100
> Last modified: May 30 2016 19:01:29.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)


Whisky is an alcoholic drink. Let's prefer quality to quantity as the abuse of alcohol beverages can damage the health. Consuming alcoholic drinks during pregnancy, even in small quantities, can seriously affect the health of the child. Consumption of alcohol impairs your ability to drive a car or operate machinery, and may cause health problems.

This site does not collect any private data from it's visitors. Is is purely static.

The tasting notes

The distilleries

The whisky

The production areas

WDTS: blind tasting sessions List of all distilleries How whisky is made Central Highlands, Eastern Highlands, Northern Highlands,Western Highlands
Recent tastings Distillery owners Whisky history Speyside
Visitors notes The independent bottlers All the bottles in collection Lowlands
Post your own notes The distilleries in their historical context By order of preference Islay
Interactive map of the distilleries By order of value for money Campbeltown
Copyright Contact Links The Isles
Close