JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Clynelish

English | Français

Clynelish

13 years

Collection
The Maltman
Age
13 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Meadowside (The Maltman)
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-03 81/100

Details de la dégustation

Cote maximum 88/100
Cote minimum 70/100
Ecart 18
Moyenne 81,35

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 0
Très bon 1
Bon 9
Moyen 8
Mauvais 1
Clynelish: The Maltman 13

Robe : Vin blanc.
Nez : 1er nez sur une note de tourbe et de fumée très éphémère, mais très nette avant de basculer sur du fruit rouge et sucré qui assez rapidement se transforme en agrumes. Du sucre blanc. Une légère âcreté acide juste ce qu’il faut pour réveiller ce nez. Gâteau sec, légère note de grillé. Végétal également sur l’herbe fraîchement coupée, feuille de menthe, cerfeuil, romarin, ciboulette, ces sauces au fromage blanc ou au yaourt.
Le nez disparaît dés les premières gouttes d’eau.
Bouche : Assez étrange en fait, mais pas désagréable du tout, bien au contraire, et intéressante. Si on retrouve la tourbe et la fumée, il n’y a plus aucune trace de fruit, de la fraicheur de cette sauce blanche aux herbes. Par contre, on y gagne une étonnante note boisée qui se développe et prend de l’ampleur tout du long de la bouche, mais ce boisé ne glisse jamais sur l’amertume et reste tout le temps plaisant.
La bouche est très rapidement surdiluée par l’ajout d’eau.
Finale : Prolonge cet inattendu boisé toujours sur la même belle manière, en s’enrichissant d’une jolie fumée.
Quelques gouttes d’eau font quasiment disparaître cette finale, ne laissant plus qu’un très léger boisé.

Commentaire : Le nez, la bouche et la finale sont tous aussi plaisant, mais de façon différente, ce qui rend ce whisky très intéressant et lui procure une personnalité à part. N’aime pas l’eau.

88/100

Nez: Tourbe fine, citron, un peu de fumée, un fond médicinal. Rond & élégant.
Bouche: Puissante et agréable. Dans la continuité du nez.
Finale: Longue

87/100

Le nez est tourbé et marin. Marin et tourbé, devrais-je plutôt dire, tant l’iode et le sel sont présents. Des agrumes lointains, des fruits blancs paraissent ci et là. L’aération, dans un premier temps donne au whisky un caractère sec et alcooleux, mais simultanément laisse poindre de l’ananas, de la menthe, de la poire bien soulignés par la tourbe qui ressort. Un parfum capiteux arrive ensuite avec pomme à couteau, lilas et d’autres fruits qui se renforcent. En bouche l’attaque est franche, presque agressive. Elle débute sur une âpreté tannique, boisée et se poursuit sur la mer et une tourbe dominatrice. La finale part dans un premier temps sur les épices puis revient sur le sucré salé, la moule marinière. Une belle longueur.
Un whisky qui nécessite une très longue aération. J’ai énormément de difficultés pour coter ce whisky : le nez est fort intéressant, la bouche et la finale un cran au-dessous. Pour le nez…

85/100

Nez : très agrume, sur le citron, la citronnelle, avec une composante amère (kumquat, orange sanguine). Cédrat confit. Vient un côté boisé avec une touche de fumée, accompagné d’un peu d’iode. En fond, un peu de malt, de céréales, d’épices douces, de vanille.
Bouche : attaque très douce, sucrée, sur les agrumes. Se développent ensuite les céréales avec la pointe de sel. Puis des notes de fut : boisé, fumé, épices & vanille.
Finale : bois ancien, cuir, fruits secs sucrés
Conclusion : Un nez avec beaucoup de fraîcheur, une bouche assez commune. Les agrumes font penser à un dram des Lowlands. Un bon whisky.

85/100

couleur: foin
nez: foin frais, de fines notes vanille
goût:: le toucher ferme avec de la vanille, des notes boisées et de foin, finale est moyenne à long avec des notes de poivre et de bonbons
85/100

Robe paille.
Nez assez puissant sur les céréales. Des fruits blancs, un peu pâtissier. Poires. Pas très complexe.
Bouche grasse, marquée par les fruits blancs et les fruits jaunes. Céréales bien en retrait. Plus à mon goût que le nez.
Finale assez longue, assez intense sur des notes fruitées.

Une bouche très intéressante, dommage que le nez soit si céréalier.
84/100

Couleur vin blanc
Nez: Le nez est léger, floral, frais. Il est aussi un peu vert (artichaut) et développe des notes pharmaceutiques (fenouil) et d'amande verte.
Bouche : la bouche propose une attaque aromatique et une texture un peu huileuse avec des notes herbacées. La piqûre de l'alcool vient en fin de bouche qui se termine sur de l'amer : pissenlit.
Finale : la finale de développe sur des notes d'amande avec toujours cet amer maintenant plus porté sur la gentiane (Suze) avant de finir sur la douceur de l'amande.

84/100

Couleur: Vin blanc
Nez: Semble très jeune. Puissant, presque agressif, sur la grappa, l'eau de vie de poire et le citron. Il se fait minéral lors de la seconde dégustation, moins agressif aussi, l'oxydation a arrondi les angles même si le profil demeure identique.
Bouche: L'attaque est vive, la bouche puissante, offrant même une sensation d'effervescence sur la langue. L'ensemble est agréablement acidulé, citronné, vif. Pour ce qui est de la complexité, il faudra repasser, mais c'est agréable.
Finale: Plutôt brève, sur des notes de pommes Granny et un aspect floral évoquant le pélargonium (géranium odorant).

Conclusion : Un malt simple, sans chichis, jeune (ou semblant jeune), mais plaisant.

83/100

Aspect: riesling clair
Nez: intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, pomme verte, poire williams, légère note poussiéreuse, légumes frais
Bouche: intensité faible, alcool bien intégré, légère amertume, légumes, un peu de fruits
Finale:courte à moyenne

Conclusion:
Whisky un peu non conventionnel mais pas déplaisant
83/100

Le nez est dominé par du new make, un peu de tourbe, de la lavande et des herbes de Provence. Assez expressif dans un premier temps, il dégage aussi des senteurs de pomme, de poire et un peu de sel. Avec l’aération, de la feuille de cigare apparaît, au prix d’une perte de puissance dommageable.
La bouche débute sur du café, avec que de la tourbe et de la cendre froide prennent le dessus. Assez austère et peu puissante, cette bouche dégage aussi des arômes de chocolat au lait et de noisettes. L’aération dévoile de la minéralité.
La finale, de longueur moyenne, est sur la tourbe et les saveurs végétales. Elle s’évanouit assez vite.

En conclusion, un whisky acceptable, qui pêche par manque de puissance et de cohésion.
82/100

Couleur : Vin blanc
Nez : Un nez assez sympathique, minéral et épicé. Quelques notes de plantes médicinales viennent ensuite, notes qui s'intensifient à l'ajout d'eau
Bouche : Dans la lignée du nez mais avec un côté plus épicé. L'alcool est toujours bien intégré, plus présent.

Finale moyenne à longue, épicée.

82/100

Nez : Poissonneux et métallique. Manque un peu d’expressivité. S’ouvre sur le barbecue mais fugacement !
Bouche plus sur les fruits que le nez (poire et pèche au sirop). Agréable. Belle texture huileuse.
Finale moyennement évolutive même si il se passe quelque chose … de difficile à cerner !
Conclusion Bonne surprise même si la bouche diverge du nez. Mérite que l’on s’y intéresse. Un daily dram sympa et sans prétention.

82/100

Couleur : Or pâle
Nez : Il y a un peu de gras, de la banane, de l'orange confite et du pamplemousse rose. On retrouve également de la noisette. Un nez qui met bien en avant ses agrumes sans nous embarquer totalement.
Bouche : Les agrumes pas vraiment définis mais bien présents sont alliés à l'orge maltée et la noisette. Tout cela manque d'expressivité au milieu de l'éthanol et d'une présence poivrée un peu envahissante. L'ajout d'eau n'est pas nécessaire.
Finale : La longueur est là, sur les agrumes – on retrouve le pamplemousse - et quelques épices qui se manifestent au dernier moment, avec notamment du poivre.

Commentaire : Un whisky qui joue tout du long la carte agrumique. Dommage que la bouche soit si en retrait, notamment dans son équilibre et sa précision. La finale le fait un peu retomber sur ses pattes, mais c'est un peu tardif.

81/100

Nez : Céréales, porridge, léger fruité, riz, léger new make. Gagne en fruité à l'aération.
Bouche : Léger, léger citron, céréales, piment. Après aération, gagne en puissance, légères notes tourbées.
Finale : Céréales, épices, léger fruité, porridge. Courte. Après aération, finale moyenne, moins de porridge, fruité plus puissant.

Commentaires : Je dois dire que je n'avais pas du tout aimé lors de ma première dégustation. L'aération l'a sauvé.

81/100

Nez frais sur la pomme verte en intro. Une odeur de bière blonde avec un trait de fromage derrière (genre Comté bon marché de GMS) et un peu de tourbe très volatile. Voire aussi de la levure. Mouais, moyen. Faible.
Bouche pétillante et fraîche. Bien plus présente que le nez ! Amère,végétale (camphre?) et poivrée. Pourquoi pas... Finale longue et épicée. Quelques notes de fruits et de l'amertume.

Commentaire whisky classique. Faible au nez et pas assez riche sur tous les niveaux.
80/100

Couleur: Paille
Le nez est fort discret. et des notes de fruit mûr mêlées à des relents discrets de levure et quelques signes dénotant une probable jeunesse... des notes d'alcool de poire. Relativement peu complexe, ce nez est agréable sans plus.
La première attaque en bouche est nettement plus acide que ne le laissait présager le nez. Les quelques fruits mûrs du nez se sont transformés en pommes vertes, acides. Guère plus complexe que le nez, cette bouche qui intègre parfaitement l'alcool est fraîche et légèrement marquée par quelques notes métalliques.
La finale est assez longue et très fraîche. Ce whisky est bon, mais pas vraiment indispensable.
80/100

Couleur : Vin blanc.

Nez : Jeune et frais. Fruits du verger fraîchement cueillis. Des pommes et des poires. Sans défaut, mais des malts de cette catégorie il y’en a des tas et celui-ci ne semble pas armé pour s’en distinguer. Puis évolue sur quelque chose de très crémeux. Devient aussi doux qu’une barre de chocolat Galak. Intéressant. On attend encore un peu, et ce sont des notes de racines qui arrivent. De la gentiane pour la fine amertume et de la réglisse pour apporter un peu de rondeur. Parfum doux et citronné de la mélisse froissée. Des arômes assez Bladnochien, pour tout dire. Et un petit titrage (43% ?) qui fait bien le boulot.

Bouche : Démarre sur la même fraîcheur fruitée délicatement vanillée un peu passe-partout mais plutôt agréable. Le faible titrage est toujours aussi bien exploité. Du melon frais et de belles notes de miel, mais l’amertume gagne en même temps qu’une certaine astringence.

Finale : Longue, entièrement portée par l’amertume et l’astringence de la moelle de pamplemousse.

Commentaire : Un malt champêtre somme toute assez jeune. Pas désagréable, mais j’ai un peu de mal avec cette amertume finale.

78/100

Couleur: jaune pâle
Nez: du foin, de la bruyère, très floral.
Dégustation: épicé, poivré, vineux, un peu de malt.
Finition: sec, boisé
75/100

Couleur : Or pale
Nez : Jeune, malté, frais et floral.
Bouche : Jeune à très jeune, tourbé, floral, avec un peu de poire, de paille et de goudron. Simple. La finale est courte, tourbée, douce-sèche et immature.
Impression générale : Un whisky très jeune ( ?) et immature. Pas mauvais, mais trop jeune à mon goût.

72/100

Couleur : Vin blanc
Nez: assez grossier, une tourbe sur la cendre froide, alcool à brûler, new spirit, poire et pomme.
Bouche: La bouche est plus équilibrée que le nez mais à part un peu de tourbe et des fruits automnaux, pomme et poire, pas grand chose.
Finale : moyenne sur la tourbe et les épices
70/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:41.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close