JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Aultmore

English | Français

Aultmore

Twenty

Collection
Barrel Selection, 20yo & older
Age
20 ans
Taux d'alcool
50 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Numéro fût
single cask 2683
Dates
Distill: 1991 Embout: 2011
Particularité
non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-03 85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 91/100
Cote minimum 79/100
Ecart 12
Moyenne 85,05

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 3
Très bon 4
Bon 6
Moyen 4
Mauvais 1
Aultmore 20 WM

Couleur: Ambré
Nez: Puissant, fondu et complexe, et old-school. Si vous êtes amateur de bombes vanillées, passez votre chemin. On a ici quelque chose de minéral (craie, talc), du sherry sec, voire des notes franchement vineuses après aération, un peu de soufre (poudre noire), des raisins macérés dans l'alcool, du marc de Bourgogne, avant l'apparition de parfums plus gourmands en fond (tarte aux noix). Un trait de mandarine ou d'orange lui apporte une touche de fraîcheur acidulée bienvenue.
Bouche: La bouche est à l'avenant, avec de belles notes de goyave, du caoutchouc aussi, mais bien intégré, des fruits séchés, une jolie acidité d'agrumes (mandarine), des noix, un boisé bien maîtrisé et légèrement épicé (muscade), le tout admirablement fondu.
Finale: Dans le prolongement de la bouche, longue et délicieuse, sur le sherry sec, le « bon » soufre, et la mandarine.

Conclusion : Un excellent whisky, complexe et délicieusement « à l'ancienne ». Dommage que sa finale ne soit pas plus longue. Le même type de profil que le Bunnahabhain Master of Malts 54,1%, 20 years – 1983 déjà dégusté dans le cadre des WDTS, mais en plus fin, subtil, fondu.

91/100

Robe : Or jaune.
Nez : 1er nez corsé, sur le grain de café et le cuir fraîchement tanné. Des épices chaudes et sèches. Une jolie variation de fruits secs, noix de pécan, noix de cajou, cacahuètes, pistaches, le tout baignant dans un beau rancio. Un nez d’une grande droiture mais sans aucune austérité.
Après plus de temps, le rancio s’est renforcé et s’accompagne de notes de cuir, de lard, de poitrine fumée et toujours un peu de café.
L’eau arrondit ce nez, le rend plus classique en lui faisant perdre un peu d’expressivité et de précision.
Bouche : Tout comme le nez, on démarre sur des notes très corsées, oserait-on dire viriles ? On retrouve le rancio et les fruits secs, les épices, toutes les notes du nez dans un équilibre parfait mais restant assez bien distinctes.
L’eau affaiblit encore plus la bouche que le nez.
Finale : Bien que dans la prolongement de la bouche et sur les même composantes, c’est à ce moment que je me rend compte que ce whisky est fumé, avec par-ci par-là quelques pointes de tourbe.
En plus de l’affaiblir, l’eau fait apparaître du boisé dans cette finale.

Commentaire : Un beau whisky, avec juste ce qu’il faut de caractère. L’eau est à proscrire

90/100

Nez : un bon gros sherry comme je les aime : onctueux, sur les fruits secs (pruneau, noix), un peu d’odeur de cave humide, de terre mouillée, de sel. Légèrement oxydé avec une odeur de rouille. L’aération le rend plus torréfié, caramélisé, avec des notes de réglisse. Pas de doute, j’adore !
Bouche : très sherry, avec les fruits secs sucrés (pruneau, griotte), le miel, le cuir, la fumée, le sel. En 2ème partie, les arômes torréfiés, avec un peu de bois verni. L’ensemble est très jouissif, avec une bouche fondue et des arômes très bien intégrés.
Finale : longue, sur le chêne, la noix, le gâteau à la châtaigne
Conclusion : Beau sherry, pas des plus complexes, mais tellement bon…

89/100

Couleur: Vieil or
Le nez est fortement marqué par des notes de noix et de moka. Le nez est très présent, assez original mais sans défaut si ce n'est une infime gêne due à l'alcool, sous forme de légers picotements
La première impression en bouche est très étonnante. Une exubérance de goûts, un feu d'artifice d'impressions de fraîcheur contrastant avec le goût persistant de moka. Des notes de pomme verte mêlées au cacao.
La finale est relativement longue et les arômes perçus sont le parfait prolongement de la bouche.
89/100

Nez : Pomme, beaucoup d’éthanol, poussière, biscuit, riz soufflé et fruit indéfinis. Jolie balance. L'éthanol disparaît à l'aération.
Bouche : Un beau mix d'arômes sucré et légèrement acide, du biscuit et toujours ces fruits indéfinis. Très agréable à boire.
Finale : Biscuit, éthanol, menthe, réglisse, pomme, bois précieux, riz soufflé, épices(pas de poivre ni de piment)et toujours ces fruits indéfinis. Finale très longue et puissante.

Commentaires : Un vrai coup de coeur pour moi, et j'insiste sur ce point!

89/100

Nez: Très très sherry et ce dès l'entame!
Il faut du temps pour qu'il se révèle pleinement. Des fruits fermentés dans un premier temps, puis du café, du caramel et du chocolat. De la cerise à l'eau de vie. J'aime beaucoup ce nez qui est très expressif et agréable.
Bouche: Puissante et boisée.
Finale de longueur moyenne sur le bois.
Dommage que la bouche ne soit pas à la hauteur du nez car cela aurait pu être un grand whisky!!
88/100

Couleur: ambre
Nez riche, de l'orge douce, mandarine, compotes de fruits, les raisins secs, le sherry, le soufre (pas mal).
Dégustation: riche, arrondie, un bon équilibre entre le sherry, les noix, caramel et toffee.
Finale: longue et sur la noisette avec une note finale de vanille.
88/100

couleur: ambre (léger)
nez: légèrement salé, de vanille et de lourdes notes florales, un petit peu de chêne
goût: d'entrée: velours lisse, de la vanille et des bonbons, légèrement salé à nouveau, la finale se raffermit avec beaucoup de fruits comme la pêche et plus de notes de vanille, se termine avec quelques épices poivrées
88/100

Le nez, ample et expressif, est dominé par le sherry assez sec, terreux et un petit rien de pâtissier. On a des figues aussi, et un beau développement de café avec une pointe de chocolat. Des épices se sentent également, qui donnent à ce nez un côté racé. Avec l’aération, les saveurs pâtissières prennent le dessus, et un peu de piment apparaît. Un nez bien construit et complet.
La bouche débute sur le sherry et les oléagineux (noisettes). C’est au départ granuleux, et ça devient rapidement plus liquide. On retrouve du chocolat, des épices douces et des noix de cajou. C’est relativement complet, et la puissance est correcte. Des traces de fruits jaunes apparaissent après aération.
La finale, moyenne à longue, est sur le sherry. On a du chocolat, des épices, rendant la chose plus gourmande qu’en bouche.
En conclusion, un bon whisky mûri en fût de sherry, à qui il manque cependant un peu de complexité.
87/100

Le premier nez est dominé par le sherry, avec ses notes nettes de pruneau. Puis, très rapidement, le whisky s'ouvre sur la mer, l'humus, la craie. L'évolution se fait sur le boisé, la cerise, la tourbe, le thé Darjeeling. Et plus l'aération fait son oeuvre, puis les agrumes arrivent apportant une fraîcheur bienvenue. La bouche présente une attaque franche à base de fruits secs, mêlant douceur tourbée et âpreté sur fond d'abricot. LA finale d'une belle longueur, est sur la réglisse, la banane, les fruits secs, la tourbe, le poivre.
Avec addition d'eau le fruité et le minéral gagnent en puissance.
Je suis très dubitatif sur ce whisky. Il est intéressant mais ne me parle pas du tout. Le seul plaisir que j'en retire est celui de la nouveauté, pas celui de la dégustation. En raccourci, la note est technique.

85/100

Couleur : Ambre
Nez : fruits secs – noix, noisette - et un peu de praliné. Tout cela est entouré de notes céréalières caramélisées. L'aération laisse entrevoir des fruits – griottes – et une légère note de pommes. L'ajout d'eau libère des arômes de café, de toffee et de pomme acidulée. Il y a également quelques fausses notes fugaces – butane -.
Bouche : C'est puissant. Le grain ressort en entrée de bouche puis est supplanté par le cuir et un peu de cerises.
Finale : Retombe assez vite un peu sur le pop-corn, le cuir et la griotte.

Commentaire : Globalement intéressant – hormis quelques relents gazeux désagréables – avec des touches de grain pas trop sucrées – on n'est pas écoeuré -. Cela manque toutefois un peu de palette en bouche tandis que la finale aurait mérité de s'étirer plus longuement sur les mêmes saveurs. Le nez est par contre assez enjôleur.

85/100

Couleur : Or
Nez : sucré, l'alcool est discret. De belles notes de fruits secs légèrement grillés, un peu caramélisés même. Très sympathique. Le nez s'intensifie à l'ajout de quelques gouttes d'eau.
Bouche : Sucrée également, dans la lignée du nez. Le côté caramélisé ressort à l'ajout d'un peu d'eau.

Finale moyenne à longue, chaude et sucrée. L'alcool y est plus présent mais bien intégré.

84/100

Robe ambrée.
Nez sur le sherry, rancio, fruits secs, bois. Cacao. Nez un peu refermé.
Bouche dominée par le bois. Fruits secs. Un peu asséchante.
Finale assez longue, assez intense sur le bois.
Un sherry assez classique, un peu trop marqué par le bois.

83/100

Couleur ambre clair.
Nez : le nez est puissant et présente des notes de chocolat amer, puis de nappage caramel flambé. Une touche de cuir. Le tout garde cependant une belle fraîcheur.
Bouche : La bouche s'ouvre sur une attaque tout en douceur. Les arômes se développent en queue de paon, toujours sur des notes caramélisée et avec le côté sucré beaucoup plus équilibré. L'alcool vient ensuite.
Finale : la finale est longue avec un retour sur le chocolat amer. Le whisky présente un côté asséchant et âpre.

Dommage que le tout soit un peu unidimensionnel

83/100

Nez soufré, des notes discrètes de pétard/poudre noire. Après disparition de ces notes, on oscillera entre fruit, voire aussi du meuble ciré. Oui beaucoup de cire d'abeille avec des notes printanières florales.
Bouche tout aussi soufrée que le nez. Forte en goût et amère (végétale). L'attaque est vive et sèche. Beaucoup de café sans sucre. Elle est chaude et un peu piquante. Voire même astringente. Un côté boisé ressort de temps à autres avec le même miel que pour le nez mais en moins présent.
Finale sur le miel, le café. Assez longue avec quelques épices, du bois sec et du marc de café froid.

Commentaire : Whisky pour moi classique. Pas de gros défauts mais un manque de richesse. Les arômes sont corrects et communs.
82/100

Nez : Très rond, intense, immédiatement végétal, avec de fortes notes de rancio et des notes de vinaigre balsamique.
Bouche : Riche, épicé à très épicé, sur le rancio, un peu d’ananas, de caoutchouc et sucre brûlé, avec quelques fraises et herbes de Provence, ainsi que d’autres notes fruitées. Un peu de souffre également. La finale est longue, épaisse, intense et sur les mêmes arômes qu’en bouche.
Impression générale : Un whisky très sherry, avec de fortes notes végétales et un peu de souffre (un peu trop à mon goût).

81/100

Aspect: or rougeâtre
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, noix, thé vert, fruits compotés, mélange entre douceur et sècheresse, café noir qui vire au caramel brûlé au cours de l'aération pour devenir dominant après trois quart d'heure
Bouche:intensité moyenne à forte, alcool bien intégré, dominé par l'amertume du caramel brûlé qui masque les autres arômes
Finale:moyenne à longue

Conclusion:
Un très beau début mais le caramel brûlé qui se développe à l'aération vient gâcher le plaisir (certains adorent ce profil, moi j'aime pas cet arôme dès qu'il devient un peu dominant)
81/100

Couleur : Ambre
Nez: Démarre sur des notes vineuses, chien mouillé, une bonne dose d'épices, quelques notes de distillation, noix, miel et fruits secs.
Bouche: le fût de sherry a marqué ce whisky, légère astringence, noix, miel, caramel et épices.
Finale : moyenne et sèche sur la noix.
80/100

Couleur : Or soutenu.
Nez : Caramel mou aromatisé au whisky. Je ne suis pas un grand amateur de caramel mou dans mon whisky, mais là, ça va, parce-qu'il y'a autre chose là-dedans : Un peu d'orange et des arômes biscuités et épicés (Speculoos?). Crémeux et doux comme un vieux Porto. Pourrait-être écoeurant, mais une note de bois brûlé apporte de l'équilibre.
Bouche : C'est le caramel à l'orange domine, avec des pruneaux d'Agen. La bouche est crémeuse et aussi sucrée qu'un paquet de popcorn au caramel. Rien de bien compliqué et vibrant, mais pas de gros défaut non plus.
Finale : Après une certaine âpreté boisée, la finale se fait plus salée avant de se ramollir sensiblement, laissant sur une impression mitigée d'eau saumâtre. Un whisky des îles ?

Commentaire : Pas impossible que cet adolescent ait passé du temps dans un fût de vin doux. Si vous êtes plus sucré que salé, il peut être fait pour vous.

79/100

Nez Superbe attaque sur le capuccino (voir le Bailey !). Abricot sec. Un petit côté viandé (voir viandox). Atypique et intéressant.
Bouche : attaque astringente, asséchante et amer (limite soufrée). Pas du tout mon genre de whisky.
Finale malheureusement un peu trop longue sur la canne à sucre verte.
Conclusion Pas du tout mon genre de whisky car sur des notes (beaucoup d’amertume) que je n’affectionne pas. Le nez était intriguant, la bouche est très décevante. Déséquilibré de surcroît pour moi.
79/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:41.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close