JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Ardmore

English | Français

Ardmore

1992

Collection
The Single Malts of Scotland
Age
19 ans
Taux d'alcool
49,3 %
Embouteilleur
The Whisky Exchange
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-02 87/100

Details de la dégustation

Cote maximum 91/100
Cote minimum 79/100
Ecart 12
Moyenne 86,62

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 21
Excellent 2
Très bon 10
Bon 6
Moyen 3
Mauvais 0
Ardmore 19

Couleur : Vin blanc
Nez: Un nez très maritime, sur l'iode, légèrement tourbé, très minéral, épicé, vanillé et fruité, sur la pêche, la pomme et le citron.
Un nez complexe et agréable.
Avec l'aération devient de plus en plus floral et élégant.
Bouche: En bouche on a de la noix, des agrumes, des notes minérales, des céréales, du miel, de la cire, des épices et une très légère tourbe en fond.
Finale : Longue sur les épices, des notes sucrées et minérales.
91/100

Le nez, raffiné, est dominé par des agrumes sucrés (citron) avec une influence marine et tourbée, douce dans un premier temps. Rapidement, cette tourbe va devenir plus imposante, rendant ce nez plus affirmatif, charpenté, rocailleux. Cela ne devient pas pour autant un monstre, il continue à jouer la carte du raffinement. Plus le temps passe, plus cette tourbe prend de la place : elle est rejointe par de la fumée et de la cendre froide. Le tout est très bien intégré.
L’attaque en bouche est sur le citron. On a ensuite de la minéralité, mêlée à de la tourbe et des arômes fermiers, et pour finir, un soupçon de goudron. Peut être un peu molle, cette bouche présente cependant d’indéniables qualités d’intégration et de complexité. Avec l’aération, elle devient plus collante, plus présente, avec une tourbe plus envahissante, un peu de sel, des algues et des traces de chocolat noir. Cela reste en tout cas très bon.
La finale, longue, est sur la ferme et les agrumes confits (orange et citron). On a aussi du goudron, et un peu de sel qui s’invite après aération.

En conclusion, un très bon whisky qui joue sur les tons tourbés, frais et agrumiques. Dommage qu’il lui manque un peu de présence en bouche, c’était parfait autrement.
90/100

Le nez est vraiment peu avenant au premier abord : céréales grillées et une touche de pivoine ou d'iris. Une rapide évolution le rend très séducteur, non, séduisant. Du fruit, de la tomate (la vraie, celle du jardin sans engrais, pas celle du supermarché), de la pomme, de la poire, de la pomme de terre crue, du bois... Un très bel équilibre. Les flaveurs ne cessent d'évoluer, de virevolter : de la fraîcheur d'agrumes, du sinapisme sur fond de vétiver, de sel léger. Plus je nose, plus j'apprécie. En bouche, l'attaque est nette sur le sucre d'orge acidulé à la fraise, la cendre de cigarette, la menthe, les fruits rouges. La finale, d'une belle longueur, s'ouvre sur une très belle amertume, une légère âpreté, et poursuit la palette de la bouche en une belle harmonie.
Un whisky austère, exactement comme j'aime. Un plaisir de tous les instants.
90/100

Nez : très minéral, sur la roche humide, le bois après la pluie. De superbes notes d’agrumes, de citron et de pamplemousse rose se dégagent, avant d’enchainer avec une belle tourbe, une fumée très fine, et un côté animal. Un peu herbacé également. Un fond sucré en demi-teinte (pamplemousse et barbe à papa ?). L’aération fait apparaître un côté tomate !
Bouche : attaque douce, sur les herbes et la tomate, avant de se prolonger sur des notes plus sucrées : citron, et un très beau pamplemousse doux, sans amertume. Se précise et se durcit ensuite, avec les épices, le poivre, le cuir, l’iode, pour finir avec le bitume et la fumée, le tout dans une longue évolution, intense. La fin est clairement sur le jambon fumé, avec des notes animales.
Finale : Après le long passage de la tourbe, ce sont les agrumes qui reviennent en douceur.
Cl : Superbe personnalité. Très belle tourbe aux agrumes, j’adore !
90/100

Couleur : Vin blanc
Nez : Jolie tourbe fine au premier nez, évoquant la fumée d'un feu de bois que l'on aurait laisser mourir doucement. Comme souvent, elle se marie à du citron, mais l'aération la voit grandir, et passées 10/15 minutes arrive une véritable explosion d'arômes fermiers du plus bel effet accompagnée de fruits frais (pommes, poires).
Bouche : D'entrée, la texture grasse est un plaisir. L'alcool, bien que présent, est bien intégré. La tourbe fine du nez se retrouve ici, mais elle n'est pas dominatrice, laisse parler le citron, les fruits à chair blanche et permet même à un soupçon d'exotisme de s'exprimer fugacement.
Finale : Longue, légèrement tourbée, elle révèle des notes gourmandes de chocolat au lait.

Conclusion : Un whisky tourbé, mais délicatement. Il m'évoque Ardmore par certains de ses aspects.
90/100

Couleur: Or pale
De jolies notes de cendre de barbecue suivies de quelques discrètes notes de fruit caractérisent le nez. En fait c'est surtout la discrétion qui le caractérise. Ce nez n'annonce pas ce qui va suivre...
La bouche contraste nettement avec le nez par cette exubérance et cette explosion de goûts, mélange de notes acides (fruits verts) et d'une belle amertume (noix). D'abord les fruits qui évoluent lentement vers le chocolat et les noix. Une évolution très agréable.
La finale est simplement extraordinaire. Très longue, elle contraste à nouveau avec la bouche et le nez. Ici c'est le chocolat au lait qui perpétue longtemps le plaisir de la bouche.
90/100

Couleur: Or très clair
Le nez s'ouvre sur une pointe de fumée, de la bruyère et de l'herbe fraîche. Puis en s'ouvrant on passe sur une certaine sucrosité (miel frais?) et de belles notes florale avec du lilas prédominant.
La bouche est florale. on retrouve le lilas et le côté un peu entêtant de la jacinthe. La bouche possède une belle trame d'alcool et une texture un peu grasse. Les arômes et l'alcool se succèdent par vagues.
La finale est longue et florale toujours sur le lilas. On distingue clairement une pointe de fumée qui vient donner de la tension en fin de dégustation.

Un whisky très élégant.
90/100

Nez : Tourbe fruitée, pétrole, coté marin et sucré.
A l'aération : citron.
Bouche : Fruité acide et fumé. Pimenté
Finale : Légèrement tourbé et très fruité exotique qui tend a disparaître à l'aération. Pimenté. Longue finale qui retombe lentement mais revient pas moment.

Commentaires : Très bon tourbé fruité qui n'aime pas trop l'aération et est un peu trop pimenté à mon goût.
90/100

Couleur : vin blanc
Nez : C'est d'abord la menthe qui s'exprime, puis, rapidement la menthe s'estompe pour laisser la place à de la pêche blanche, de la vanille et des notes citronnées de plus en plus présentes.
Bouche : Huileuse, pointe de cacao, crème brulée. Elle évolue sur le citron, la tarte au citron meringuée.
Finale : longue, chocolat, pétale de rose, citron.
Impression générale: J'aime beaucoup ce malt pas très conventionnel, l'alcool est parfaitement intégré, un vrai velours en bouche. Me fait penser à une distillerie des Lowland telle que Rosebank.
90/100

Robe paille/or.
Le nez débute sur des notes très fruitées. Fruits bien mûrs. Sec. De la fumée arrive. Frais. Un peu agrumique.
Bouche douce, sucrée, fruits. Explosion de fumée sur la fin de bouche.
Finale longue, moyennement intense sur la fumée. Toujours ces petites notes fruitées.
88/100

Aspect: jaune or
Nez: intensité moyenne, alcool présent mais pas dérangeant, tourbe, fumée (moins présente que la tourbe), fraicheur marine, jambon fumé, jus d'huitres
Bouche: intensité moyenne, alcool bien intégré, bouche bien en ligne avec le nez tout en restant bien équilibré
Finale: moyenne
Conclusion:
Un beau whisky tourbé alliant plaisir instantané, complexité et équilibre
88/100

Couleur : Paille.
Nez : Tourbe fine et délicate. Très lacté. Crème aigre et petit suisse à l'abricot. Un peu de poussière et d'encre de chine. Botte de paille. Belle rusticité. Plus canaille et puissant (48% ?) qu'un tourbé d'entrée de gamme. Avec le temps, se fait plus rond. Un carré de chocolat fourré à la menthe. Un beau fût de bourbon, sans doute. Voila qui me donne envie d'aller plus loin…
Bouche : … Et je ne le regrette pas. La bouche ne trahit en rien le nez. Grasse et savoureuse, mais sans lourdeur, toute en puissance maîtrisée (finalement, p'têt bien qu'on dépasse les 50% d'un chouilla, mais d'une si jolie façon !). Biscuitée et gourmande comme un palet breton. Œufs à la neige sur une crème anglaise richement caramélisée. La tourbe est là, omniprésente, mais sait s'effacer devant les autres acteurs.
Finale : Sapide et équilibrée, sans amertume, elle est portée par la tourbe et la vanille avant de s'évanouir sur une délicate note fleurie (réglisse à la violette).

Commentaire : Un très beau malt tourbé, savoureux et gourmand, canaille juste ce qu'il faut. M'a fait penser au Bruichladdich Organic proposé il y'a quelques temps, mais en plus abouti. J'aime.
87/100

Robe : Vin blanc.
Nez : 1er nez un peu coincé, fermé. Laisse entrevoir une sorte de tourbe minérale. De la noisette pas mure. Puis des fruits secs, coque de noix, légèrement poussiéreux. Une certaine âcreté tout du long qui, à la réflexion évoque un peu l’iode et le sel de certains bords de mer. Des notes de menthe verte, légèrement rafraîchissante équilibrent et allègent ce nez. Un peu végétal, sur du genièvre en arrière plan, subtilement herbacé.
Alors qu’on pourrait espérer que l’eau libère ce nez, c’est exactement le phénomène inverse qui se produit, on perd en expressivité.
Bouche : Plus riche que le nez, la tourbe est présente, mais en arrière plan et laisse s’exprimer des fruits secs, de la châtaigne, de la poudre d’amande, des épices (graines).
L’eau rend plus facile cette bouche, mais également plus banale.
Finale : Dans le prolongement de la bouche, mais en fondant toutes les saveurs en un même ensemble.
L’eau a quasiment fait disparaître la finale.

Commentaire : Un tourbé un peu coincé, qui a du mal à s’exprimer au nez, mais plus généreux en bouche. Peut-être lui faudrait-il plus de temps pour se révéler ?
85/100

couleur: or pâle
Nez: Fruité, vanille, bois frais, notes florales
Bouche: Très douce, vanille, herbes fraîches, bois vert, la finition est ferme avec plus de notes minérales et légèrement un peu aride
85/100

Couleur: jaune paille
Nez: tourbé, lisse, certains fruits sucrés. Un bel équilibre entre le fruit, la tourbe sèche et les notes fumées
Dégustation: tourbé, salé à très salé, légèrement amer acide citrique
Finale: moyenne, un peu de tourbe, amertume à nouveau
84/100

Nez Très frais. Viande fraîche (crue) et léger voile de fumée. Note métallique. Trop sage. Évolue sur des notes sucrées (barbe à papa). Manque un peu de densité.
Bouche Entrée en matière sur le bonbon (crocodile jaune). Texture grasse agréable. Peu évolutif. Léger acidulé. Vanillé-boisé.
Finale Moyenne en phase avec un mix du nez et de la bouche !

Conclusion Manque de caractère mais très sympa. Fait penser à un Laphroaig en (beaucoup) moins tourbé donc probablement pas un Laphroaig !
84/100

Couleur: Jaune paille
Nez: Fruits exotiques
Bouche: Fruits exotiques sur le jus d'ananas, l'abricot, les fruits de la passion, la mangue.
Finale: assez courte, acre, boisée, asséchante
83/100

Nez : Boisé, légèrement juteux, épicé et herbacé, avec de légères maltées, mielleuse et de vanille. Propre.
Bouche : Boisé, légèrement floral et parfumé, malté, avec de légères notes boisées et herbacées, ainsi qu’un peu de pomme verte et de miel. La finale est moyenne à longue, sur les mêmes arômes.
Impression générale : Un whisky frais et malté.
82/100

Nez: un peu de tourbe & de fumée sur le premier nez.
Après aération, fruits (pêche surtout), lait d'amande. M'a fait penser au Bowmore Tempest de loin.
Bouche : rond et dans la continuité
Finale: longue finale sur la tourbe et le lait d'amande, avec un brin d'amertume.
82/100

Couleur : Vin blanc
Nez : Léger, quelques notes tourbées. L'alcool est assez discret. Quelques notes iodées sont également présentes.
Bouche : L'alcool est bien intégré, très discret. La tourbe est maintenant bien présente. Toujours ces notes iodées et marines très agréable.
Finale longue et tourbée. Une petite touche de menthe fraîche est aussi présente sur la langue.
81/100

Couleur : Or pale
Nez : Pomme sèche, un peu de crème – un peu pâtissier de prime abord - du liège et du raisin rouge. Cela reste légèrement astringent. En fin de nez on entr'aperçoit de l'animalité iodée. Le nez avance prudemment sans à coup. Moyennement agréable.
Bouche : L’alcool est vif mais les arômes semblent contenus. Bien salée sur l’amertume épicière, les fruits blancs et l‘orge. L’aspect frugal succombe à l’assaut salin. Un petit déséquilibre dommageable.
Finale : Finale assez courte sur le thé blanc. Encore une fois l'herbacé laisse place à un aspect plus carné, comme une touche tourbée et surtout bien salé en arrière-bouche.

Conclusion : Un whisky assez fragile. Des imperfections notables : Nez peu enjôleur, déséquilibre en bouche et finale retombant trop vite. Étonnamment, il possède toutefois un petit charme d’ensemble.
79/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:40.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close