JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Cragganmore

English | Français

Cragganmore

1999, Bourbon hogshead

Age
11 ans
Taux d'alcool
55,1 %
Embouteilleur
Malts of Scotland
Fût
Bourbon Hogshead
Numéro fût
single cask 110012
Dates
Distill: 11/12/1999 Embout: 10/2011
Bouteille
250 de 298 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2012-01 87/100

Details de la dégustation

Cote maximum 92/100
Cote minimum 78/100
Ecart 14
Moyenne 86,77

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 22
Excellent 5
Très bon 6
Bon 7
Moyen 4
Mauvais 0
Cragganmore Malts of Scotland

Nez : Fruité exubérant (citron vert, physalis, kiwi, fruits de la passion, ananas, mangue, noix de coco,...), cire, épices, pain, papier, carton, pamplemousse.
Une vrai corbeille de fruits exotiques.
Bouche : Ultra fruitée, très citronnée avec un peu de kiwi et d'épices. Puissante.
Finale : Amère, fruits exotiques, citronnée, déséquilibrée et assez particulière(dans le bon sens du terme).


Commentaires : Mieux vaut éviter l'adjonction d'eau car cela le déséquilibre encore plus et l'on perd en fruité exotique. L'aération lui fait perdre aussi un peu au niveau des arômes.
J'ai hâte de savoir ce que c'est parce que j'ai littéralement adoré ce whisky. Aussi bon sur mon échelle qu'un Benriach 1976! Même si c'est différent.
92/100

Robe tuilée
Nez : poivre, épices orientales, foin, feuille humide, superbe crème aigre, pomme blette, vieux beurre, vanille, patisserie, sucre candy, c'est très beau
Bouche : poivre, bois frais, moka, chocolat noir, douce touche de praline,
Finale : puissante équilibré, sur le chocolat noir, magnifique long développement
92/100

Couleur or
Nez qui commence en délicatesse sur les fruits jaunes, un peu cireux avec un léger voile de poussière. Quelques agrumes se baladent dans le coin pour donner un peu d'acidité à cet ensemble fort plaisant. Sans détour et très bien fait.
Bouche plus puissante que le nez et très joliment boisée. Très portée sur le fruité du nez. Elle restera aussi plus chaude et a plus de présence. La puissance doit certainement venir de ce poivre que je ressens en fond. Il y aura aussi un peu de levure. Mais c'est très discret et ne masque en rien le reste de cette bouche vraiment bonne.
Finale longue et moyennement puissante. Un peu d'amertume et un retour épicé en bouche avec quelques fruits de l'ensemble. D'ailleurs ce retour me fait penser à un plat laotien... Oui d'une mangue fraîche pimentée :) c'est extra il faut un jour y goûter ! (D'ailleurs cette note et aussi valable pour la bouche)


Commentaire super whisky. Pas des plus complexes, mais très très bien fait. Les saveurs sont très bien balancées et suffisamment présentes pour être bien perçues. Je lui colle une bonne note pour cet agréable moment passé et pour ces arômes que j'ai fortement apprécié !
91/100

Couleur: vieil or
Nez: caramel, miel, pâte à polir, doux d'agrumes
Dégustation: Raisins, caramel à nouveau, riche, complexe mais aussi légère, douce
Finale: longue et très douce, une touche de vanille

Very nice! BenRiach single cask?
91/100

Couleur : Ambré
Nez: Tout d'abord peu expressif, finalement ce whisky nécessite une bonne aération pour se livrer.
Un nez tout en finesse, élégant, sur un beau panier de fruits automnaux, de vanille, de fruits secs, de miel, d'orange, et de chocolat.
Bouche: La bouche est tout aussi fine, on a du cacao, de l'orange, quelques fruits secs, de la noix de coco et des épices.
Finale assez longue faisant penser à un bourbon.
89/100

Le premier nez est dominé par le sherry et le beurre fondu. Puis arrivent rapidement un joli fruité (quetsche, mirabelle), des céréales grillées et de la poire. Avec un peu d'aération j'y trouve de la farine, du boisé, de la térébenthine, de la poire, de la craie, une jolie framboise et de rares agrumes. Jusqu'alors seulement plaisant, le whisky se fait gourmand avec un repos supplémentaire : vanille, framboise, cannelle, poivre noir. En bouche l'attaque est sèche, avec une légère âpreté, une montage d'épices dont vanille et cannelle, et de la pêche jaune (la pêche jaune au poivre gris et à la cannelle, c'est bon !), de la pomme et du pruneau. La finale, d'une très belle longueur, demeure sur ces dernières notes avec l'amertume du cacao qui persiste.
Un whisky plaisant, mais auquel il faut donner du temps et de l'attention.
89/100

Robe : Or jaune
Nez : 1er nez Charmeur, séduisant, chaleureux, très homogènes et très fondu, à tel point qu’il est difficile à analyser. Miel très concentré, voire hydromel, chouchen. De la mie de pain blanc également. Pâte d’amande, un soupçon de genièvre, voire de genépi. Confiture de rose en arrière plan. Se développe enfin sur une agréable note un peu aigre.
L’eau n’a que peu d’influence sur ce nez même si celle-ci va dans le bon sens.
Bouche : Attaque légèrement huileuse, un peu alcooleuse, sur du concentré de fruit rouge.
L’eau à une influence plus évidente sur la bouche et l’améliore sensiblement.
Finale : Dans la lignée de la bouche, puis une agréable vague rappelant plus le nez. Finit avec une légère minéralité très légèrement tourbée.
A l’instar du nez, la finale est légèrement améliorée par l’ajout de quelques gouttes d’eau.

Commentaire : Très plaisant, vraiment. Charmeur, séduisant. Une certaine classe à la fois presque gourmande. L’eau lui apporte un poli révélateur.
89/100

Couleur : Or soutenu
Nez : Ce sont les fruits cuits qui dominent d’abord. Prune cuite. Et du beurre chaud. Croustade au pruneau. Kouign Amann. Appétissant. Le fût a apporté pas mal d’épices mais qui se fondent élégamment avec un distillat de qualité délicatement fruité à la base, comme certains Glen Grant du début des années 70. Très musqué. Meuble encaustiqué. Et du marron glacé ? Belle complexité !
Bouche : Toujours cette même association entre le fruit et le bois. Mais cette fois, c’est le bois qui gagne. Démarre sur l’orange sanguine, vite rattrapée par des fruits secs (amandes rôties) et une touche d’eau de fleur d’oranger. L’alcool est parfaitement intégré bien que les 55% doivent être atteints.
Finale : Longue, sur les oranges confites et une petite sécheresse épicée.
Commentaire : Un whisky robuste et généreux, un peu asséchant en bouche. Il était temps de le mettre en bouteille.
89/100

couleur brun ambré
le nez est rond fortement marqué par le cuir, l'encaustique, le chocolat amer,. le whisky est puissant mais équilibré.
L'attaque en bouche est douce. L’alcool se développe dans un deuxième temps puis arrivent les arômes. Une belle structure.
Le caramel apporte sa rondeur. la bouche s’assèche ensuite comme si on mangeait du chocolat Van Houten avec son côté astringent. puis retour sur le cuir.
La finale est épicée, piquante avant de retourner vers le caramel.

Beau sherry. Puissant avec de la matière. Superbe
89/100

Nez : commence par le bois ciré, l’encaustique, des notes fumées & de tabac. Un peu d’huile de noix et de papier. Des herbes, de la bruyère. Un ensemble qui confine à une tourbe légère et sèche. Plus dissimulé, on retrouve un soupçon de sherry avec des fruits secs et du sel, du bois jeune et sec et un peu de réglisse. Ce côté sherry ressort à l’aération.
Bouche : attaque sur réglisse/anis puis sherry oloroso avec pruneau, miel, épices et bois sec. Passage à des notes sombres de fumée, de charbon et de cuir. Assez épicé en fin de bouche
Finale : pain grillé, herbacé ainsi que des rappels sur le sherry
Conclusion : un tourbé avec finition sherry ? J’aime bien, une alliance qui marche bien, entre les notes gourmandes et épicées de sherry et celles plus sombres de la tourbe, avec ici un contingent pyrogéné prédominant. Simple mais efficace.
88/100

Couleur: Or
Un joli nez fait d'un beau mélange d'épices et de fruits vert caractérise ce whisky au premier abord. Le contraste entre les notes poivrées et la pomme verte lui donne une agréable complexité qui est confirmée par l'apparition de quelques notes de moisissure qui semblent se trouver derrière un voile de bonbons acidulés.
La bouche, quoique dans la parfaite continuation du nez est au premier abord moins complexe. Les mêmes notes de fruit, de bonbon acidulé et d'épices se retrouvent en bouche. Mais l'ensemble s'est assagi. Ce whisky n'en reste cependant pas moins remarquable.
La relativement longue finale est chaude et agréable. L'acidité du fruit a complètement disparu ici et ce sont des notes plus douces, chocolat au lait ou moka qui semblent s'y substituer.

88/100

Robe vieil or.
Premier nez très appétissant sur des notes de refill sherry. Assez doux. Melting pot de fruits: fruits jaunes, fruits exotiques. Riche.
Bouche puissante, l'alcool est présent et masque l'ensemble. On retrouve quelques fruits et un léger boisé. L'ajout d'eau fait ressortir les fruits.
Finale moyennement longue, assez intense sur les fruits.
L'ajout d'eau est nécessaire.
87/100

Couleur : Vieil or
Nez : Doux, sur les pâtisseries sortant du four et de légères notes parfumées.
Bouche : Doux, sur diverses et riches épices douces, un peu de miel et de bruyère, complémentée d’un filet de fumée tourbée et de brise marine. Ces notes fumées gagnent en puissance avec le temps, accompagnées de délicates notes florales et un peu de caramel mou. Harmonieux. La finale est de longueur moyenne, légèrement florale, parfumée, aromatique et tourbée, avec un soupçon d’amertume et de légères notes fruitées.
Impression générale : Un whisky doux, mais élégant et séduisant que j’ai fortement apprécié. Un whisky complexe qui demande du temps pour apprécier pleinement.
87/100

couleur: ambre
nez: caramel plein avec du bois brûlé et de la réglisse
goût: doux caramel chaud avec une piqûre, une pincée de caramel et de vanille une combinaison puissante, vers la fin encore plus de puissance et les tons de 'Bastogne cookies et des notes de cannelle
87/100

Nez : pâtissier façon tarte à l'abricot avec sa crème pâtissière, un peu végétal, des épices (anis et cumin)
Bouche : Huileux. Attaque en bouche astringente ; les arômes s'inscrivent dans la continuité du nez avec une petite touche acidulée genre bonbon chimique.
Finale : longue finale sur l'alcool anisé, les arômes pâtissiers et un côté fermenté (bière).
86/100

Nez Frais (très agrumique/citronné) et assez vif (un peu alcooleux). Devient davantage pâtissier par la suite (sablé). Pointe de poivre.
Bouche : texture souple, entrée en matière assez herbacée puis évolution sur le citron avec une pointe d’épices (poivre/boisé). Un peu brûlant. Un léger voile de fumée. Note ténue de clou de girofle.
Finale moyenne, en phase avec la bouche.
Conclusion Sympathique, une pointe d’originalité, mais pas de coup de coeur. Mérite d’être découvert.
85/100

Aspect: or rougeâtre
Nez: intensité moyenne, alcool présent mais acceptable, poussiéreux (ambre), poire williams, malté, chewing gum "Big Red"
Bouche: intensité moyenne à forte, poivre corsé au début, devient moins intense par la suite, Big Red, sherry sec (genre amontillado), un peu d'amertume (écorce de noix)
Finale: moyenne
Avec eau: Le Big Red devient plus intense au nez, en bouche le poivre devient moins intense et la bouche est mieux équilibrée, j'aime mieux avec quelques gouttes d'eau
Conclusion: Un whisky dont l'atout majeur est sa bouche bien expressive et plaisante (et c'est moi qui le dit qui préfère pratiquement toujours les plaisirs du nosing)
85/100

Couleur : Doré
Nez : Dominante de pomme cuite, cake aux pommes. Me parait assez sec. Un petit coté sciure de bois un peu dérangeant mais qui s'atténue au long de la dégustation.
Bouche : Tout en rondeur et très différente de l'impression laissée par le nez. Très fruité avec notamment pas mal de fruits rouges. Ensuite la bouche se développe plus sur les agrumes.
Finale : Longue, toujours sur les fruits avec juste ce qu'il faut de gingembre.
Impression générale : Le coté très (trop) boisé perçu lors de la première dégustation a disparu (il fallait lui laisser un peu de temps pour s'aérer) et je dois dire que je le préfère ainsi.
85/100

Couleur : Caramel
Nez : Chocolat au lait dominant, pomme verte et quelques notes de liège. Avec l’aération le fruité prend le dessus avec des notes caramélisées (caramel au beurre). La confiserie prend ensuite ses aises. Elle devient alors fraîche avec du menthol.
Bouche : C'est énergique avec de manière fugace du bonbon au chocolat caramélisée, des notes de café au lait complétées par des touches légèrement poivrées. Puis il y a une déferlante de fruité légèrement acidulée. C'est assez chimique, pas rédhibitoire mais on reste un peu réticent.
Finale : Expressive mais simplifiée sur le bonbon type Arlequin. Sucré avec une résurgence du fruité industriel.

Conclusion : Un whisky flatteur par sa palette aromatique. Joueur eu nez, il continue sur le terrain de la confiserie tous azimuts lors de la bouche et la finale. Un peu too much sur les parfums synthétiques bonbonneux pour sortir du lot.
84/100

Couleur : Ambre pâle
Nez : Ce qui frappe de prime abord, c'est le parfum du quartier de poire fraîchement coupé, mais aussi du papier journal. Il s'accompagne de notes fugitives d'encens d'église et de la douceur du sucre d'orge ou de la barbe à papa. Un peu d'eau le rend plus vert, voire légèrement vineux.
Bouche : L'attaque est puissante, on sent bien la brûlure de l'alcool. Du point de vue aromatique, on reste dans la domaine des sucreries, avec de la guimauve et le piquant du gingembre confit. Avec un peu d'eau, c'est plus facilement buvable, mais comme souvent on gagne en amertume végétale.
Finale : Assez longue, sur un fruité vert.

Conclusion : Un whisky correct mais monolithique, il manque de fantaisie et peut-être de maturité.
79/100

Couleur: Or jaune
Nez: Un nez assez minéral au début qui évolue vers des arômes de plus en plus épicés (girofle). L'alcool est assez présent.
Bouche: Chaude, toujours cet arôme de girofle qui domine. L'alcool est toujours aussi présent.
Finale: Moyenne, toujours dans la même lignée (girofle, alcool aussi présent). Des notes légèrement fruitées s'ajoutent maintenant.

L'alcool est assez présent du début à la fin.
79/100

Le nez montre une belle palette de fruits jaunes (pêche, poire) dans une relative sècheresse (bois sec, cire). La puissance et la complexité sont moyennes, cela n’aide pas à l’expressivité. Avec l’aération, de la lavande apparaît, tandis que le fruité se fait un peu plus doux.
L’attaque en bouche est fruitée, dans la continuité du nez. Il y a aussi de la ferme, et quelque chose de plus végétal (tourbe ?). Puis, une sensation désagréable de puissance alcoolisée mal maîtrisée apparaît. C’est très fort, sur le piment et le soufre, et cela empêche tout développement correct des arômes.
La finale, longue, reste sur cette sensation de puissance, avec du piment, de la minéralité et un peu de café. L’aération fait apparaître de la braise et de la fumée.

En conclusion, un whisky à la puissance mal maîtrisée, surtout en bouche.
78/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:39.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close