JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Ardmore

English | Français

Ardmore

100th Anniversary

Age
12 ans
Taux d'alcool
40 %
Embouteilleur
Officiel
Dates
Distill: 1986 Embout: 1999
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-05 83/100

Details de la dégustation

Cote maximum 89/100
Cote minimum 60/100
Ecart 29
Moyenne 82,63

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 19
Excellent 1
Très bon 4
Bon 6
Moyen 6
Mauvais 2
Ardmore 100 anniversary

N : léger tourbe beurre vanille réglisse coing et pêche
B : fin et très équilibré vanille noix de muscat réglisse très beau
F : longue vive tourbe

Whisky magnifiquement équilibré ce qui explique l'excellente note
89/100

Couleur : Or-vieil Or.
Nez : Floral, malté, légèrement herbacé, sur l’amidon, le pollen et un peu de miel. Relativment rond.
Bouche : Gras, crémeux, herbacé, légèrement malté, avec quelques notes florales et fumée, relativement corpulent et légèrement parfumé. Complexe. Dilué, il devient plus complexe avec de légères notes du verger. La finale est de longueur moyenne, herbacée, avec une touche de miel, quelques notes florales et fumée, et une fine astringence.
Impression générale : Un style de whisky que j’apprécie fort bien, avec sa complexité et ses notes légèrement tourbées. Probablement un whisky d’une vieille distillerie de la région des « Eastern Highlands ». Très bon.
88/100

Nez : Huile, poire mure, sirop, noix. Très fondu.
Après aération : Agrumes et cire.

Bouche : Huileux, citronné, sucré, fruits, épices.
Après aération : Cireux.

Finale : Tourbe grasse, huile de moteur, terre humide, orange sanguine en marmelade, épices. Agréable et longue.
Après aération : Presque plus de tourbe, vanille, très longue, cireux. Balance bien meilleure.

Commentaires : Un whisky assez bien huileux et dont le coté tourbé disparaît à l'aération. Il prend alors un coté cireux. Agréable mais il lui manque un petit quelque chose.
88/100

Couleur: vieil or
Nez: vanille et miel, senteurs fruitées de banane et une douceur boisée.
Goût: notes fraîches, d'arachide et de chêne neuf, légèrement fruitée, ananas et raisins secs.
Finale: vanille et bois avec des raisins de nouveau, une fraîcheur très délicate et soupçons d'un bon porto tawny à qui il manquerait la douceur
88/100

Nez : Très frais, net. Très marin avec des notes prononcées d'huître, de coquillages. Il sent bon le sable chaud... On y distingue quelques notes d'amandes et de noisettes grillées.
Bouche : Beaucoup de corps, l'attaque est légèrement salée avec des fudge à la vanille, puis se présentent à mes papilles, en grande proportion, des pamplemousses roses avec en arrière plan un peu de gingembre. J'aime beaucoup!
Finale : Assez longue, à la fois acide et très salée.
Impression générale : Un profil aromatique qui me correspond bien. Là encore, il me semble percevoir les influences maritimes d'une distillerie côtière qui pourrait bien être Bruichladdich ou Pulteney.
87/100

Le premier nez est boisé et minéral. Il s'assagit rapidement mais en acquérant des images de lande. L'ensemble est bien intégré et se développe sur le végétal : herbe, plantes aromatiques fraîches, le pin, les épices avec cumin et girofle en tête, et le pain d'épices (sans jeu de mots). Vraiment plaisant. La bouche présente une attaque nette et précise. D'abord le minéral (craie, cendre), puis la lande (bruyère, humus léger, genêt à balai), et ensuite le raisin amer frais et le lait caillé. La finale, de longueur moyenne, offre une belle amertume, la noix, l'amande fraîche, et autres fruits secs mais aussi les épices et un peu de menthe.
Une expression fort plaisante avec une belle amertume en toile de fond.
86/100

Nez : pâtissier, tarte, cannelle, vanille, abricots. Me rappelle une pâtisserie que j'avais l'habitude de manger lorsque j'étais enfant mais sans arriver à la nommer. Gâteaux à l'ananas? Tarte à l'abricot? Tartelette à la confiture de fraise?
Bouche : de moins bonne qualité que le nez. Fruitée.
Finale : sur la cannelle
86/100

Couleur: Or
Nez salin et algues puis marqué par des arômes d'abricot.
La bouche est fraîche, mentholée. Les arômes restent comme le nez marqués par les fruits du verger cette fois-ci la pêche.
La fin de bouche est poivrée.
La finale est poivrée.

Ce whisky présente un bon équilibre mais manque un peu de puissance pour faire parler un poivre néanmoins séduisant.
86/100

Couleur: Dorée

Nez: Nez assez doux et rond, doté d'une présence beurrée, d'une végétation fumée quelque peu fermière. Assez monolithique au premier abord. Un panier de fruits automnaux et une présence agrumique en retrait avec des pointes de chocolat. Le caramel au lait prend ensuite le dessus – confiserie -. On trouve aussi du menthol et du piment.
Avec l'aération, le cacao se fait dominateur laissant en complément de la poire fraîche couchée sur un lit de paille.

Bouche: L'entame en bouche se fait sur le chocolat malté et caramélisé avant de venir se faire bousculer par le cacao pur donnant une touche d'amertume.

Finale: le Chocolat au lait, la noisette sont alliés à l'herbe humide et une pointe de cassis. Équilibrée avec des relents tourbés légèrement salés. D'une longueur moyenne.

En résumé : Un nez vraiment enchanteur, passant du pâtissier à la confiserie. L'aspect Noël s'étend à la bouche dans un bel équilibre, une belle intégration de l'alcool. Dommage qu'elle manque de complexité. La finale aurait mérité un peu de longueur. Au final, un bon whisky bien maîtrisé qui bénéficie d'un nez aguicheur. Son manque de complexité est en partie compensé par la justesse de ses arômes.
85/100

Couleur : Or

Nez : On commence sur des notes de pate d'amande et de tourbe. Un peu de fumée, de cendre froide. C'est assez gourmand. Du citron confit. Une odeur de vin blanc également.
Le citron et la cendre prennent vite le dessus. Un peu de réglisse en plus. Un léger côté herbes de provence et bonbon chimique. Un peu de vanille.
Le côté gourmand retombe vite pour faire placer à une certaine austérité.

Bouche : On reste sur des notes d'amande torréfiée, mais avec une superbe cendre en prime, qui vient enrober tout ça. C'est très joli.
L'alcool me semble plutôt bien intégré. On a des touches de vin blanc, de cendre froide, de fumée. Le tout est légèrement citronné.

Finale : Longue, sur la cendre et l'amande grillée.

Conclusion : Un petit bonbon sucré et tourbé. Pas une grande complexité, ça retombe assez vite, mais c'est agréable pour une soirée d'hiver.
85/100

Aspect: Jaune or
Nez: Intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, poussiéreux, fraîcheur alcoolique, fruité (fruits mûres), malté, thé noir, légèrement légumineux
Bouche: Intensité faible, alcool bien intégré, comme le nez la bouche part un peu dans tous les sens sans que les arômes forment un ensemble
Finale: Courte à moyenne
Avec eau: Nez et bouche perdent en intensité, la bouche perd aussi en complexité mais devient plus cohérent sur le fruité
Conclusion: Un whisky complexe mais qui n'arrive pas à me charmer, surtout par manque d'harmonie et d'intensité
84/100

Couleur : Or pale
Nez: Assez pâtissier, pâte d'amande, quelques épices et des notes de céréale.
Au 2ème nez, le sherry sur la noix et les épices est plus présent ainsi que des notes d'eau de vie de poire ou prune.
Bouche: La bouche est plus fruitée que le nez, sur les fruits jaunes et les agrumes.
Ensuite quelques notes de noix apparaissent, ainsi que la pâte d'amande.
Finale: Moyenne sur une légère amertume.
83/100

Nez: Pâtissier + céréales avec des notes iodées/marines en second plan. Peu évolutif. Equilibré mais confus.
Bouche : attaque délicate sur une certaine amertume puis évolution sur la céréale maltée. Trop évanescent …. Un peu de poire ? Probablement trop réduit en tout cas.
Finale courte et un peu amere.
Conclusion
Ca se laisse boire (facilement), mais pas grand-chose côté sensation.
82/100

Le nez est d’abord marqué par une belle acidité fruitée (pomme), accompagnée d’une légère cire et d’un peu de mangue. C’est frais et chaleureux à la fois. Au fil du temps, ce nez devient plus charpenté et boisé. On a du miel, du sherry sec, du bois, de la pâte à papier et un peu de tourbe. L’ensemble est convenable, même si cela manque un peu de complexité et de puissance.

La bouche débute sur les fruits exotiques. Tout en douceur, elle montre ensuite des saveurs de pomme, puis de cire, et enfin de chocolat au lait. Le tout est un peu désordonné et manque de puissance, ce que l’aération ne permet pas d’arranger, même si l’on voit apparaître quelques notes de bois et de végétaux, qui rendent la chose un peu plus austère et toujours aussi difficile à cerner.

La finale, courte, est dominée par la pomme, avec un peu de piment et de fruits jaunes après aération.

En conclusion, un whisky qui n’a aucun défaut rédhibitoire, mais à qui il manque complexité et personnalité.
81/100

Robe : Jaune paille, vin blanc.
Nez : 1er nez difficile à décrire, de la soupe de légume peut-être ? Pâte de tarte grillée, chou, mie de pain blanc, margarine, légèrement vinaigre blanc.
Bouche : Attaque grasse, mais n’exprime pas grand chose
Finale : dans le prolongement de la bouche, un peu plus expressive, sur des notes de noix, de margarine.

Commentaire : Pas grand-chose à en dire, mais pas grand-chose à lui reprocher. L’ajout d’eau ne change pas grand chose.

81/100

Nez : Étrange. Un premier nez sur le plastique brûlé et le cellophane. Heureusement, arrivent une tourbe plus fine, avec un cuir salin, des accents de bruyère, des agrumes amers et citronnés et un peu d'épices. Un fond sur le thème pomme-céréales. A l'aération, les notes désagréables s'estompent assez vite sans disparaitre totalement.
Bouche : très fade, semblant très diluée. On retrouve l'impression de pneu cramé, dilué dans l'eau. Un peu de céréale, un peu de fruit (banane ?). Un peu épicé. Meilleur en fin de bouche avec l'arrivée tardive de la tourbe et la fumée. Mais que c'est plat !
Finale : sur la tourbe et le bois. Mais courte...
Conclusion : Manque cruellement de relief, des arômes dommageables... Peut mieux faire.
80/100

Couleur: Or
Le nez, légèrement fermier semble marqué par de notes de levure. Ce n'est pas particulièrement le genre de profils que j'aime. Des notes de tourbe et un lointain soupçon de fruit.
La bouche contraste assez fort avec le nez. Plus de désagréables notes de levure. La bouche présente un bel équilibre, avec des notes de moka mêlées à du muesli, et relativement peu de complexité. Bien agréable cependant.
La finale est très longue et agréablement marquée par des notes de chocolat au lait.

80/100

Couleur : Or pâle.

Nez : Quatrième whisky phénolique du set. Je commence à saturer un peu, d’autant que celui-ci ne me semble pas être le plus intéressant du lot. Mélange de phénols et de grain. Un malt tourbé des champs, plein de céréale broyée et détrempée, et de notes de Géranium à la gomme. Un peu de poussière de grange également.

Bouche : C’est vraiment léger. Grosse réduction à l’horizon. Texture soyeuse, mais mis à part les phénols dilués et un peu de miel, ça manque singulièrement d’arômes et de punch. Une pointe de citron peut-être ?

Finale : Les phénols apportent un peu de longueur, accompagnée des notes de poussière et de l’amertume d’une bière éventée.

Commentaire : Un malt jeune qui joue la carte des phénols délicats mais qui n’échappe pas aux défauts de la jeunesse. Sophistiqué ou raplapla ? Pour ma part, j’ai choisi mon camp.
71/100

Couleur: or soutenu
Nez étrange. Un peu animal, organique. une odeur de café liégeois ? Des odeurs de caramel chaud sont perceptibles. Avec ceci, un léger fond de tourbe et de cendre. Puis sur les aérations, il n'y a plus grand chose... Quelques arômes indescriptibles peut-être ?
Bouche: attaque boisée moyennement chaude et piquante. Pour le moment il n'y a pas grand chose mis à part une amertume lointaine.
Finale assez longue. Plus piquante que la bouche. Mais toujours un manque consternant d'arômes.

Commentaire : .. Pas grand chose à dire en conclusion. Je n'ai pas du tout aimé. Je n'ai rien senti.
Plusieurs possibilités. Soit le whisky est vraiment mauvais, soit mon sample a eu un souci.. Ou ma dégustation. En tous cas, c'est la deuxième pour ce sample et mes conclusions sont les mêmes.
60/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:38.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close