JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Macduff

English | Français

Macduff

23 years

Collection
The Maltman
Age
23 ans
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Meadowside (The Maltman)
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-05 84/100

Details de la dégustation

Cote maximum 89/100
Cote minimum 77/100
Ecart 12
Moyenne 83,79

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 19
Excellent 0
Très bon 3
Bon 8
Moyen 8
Mauvais 0
Macduff Maltman

Aspect: Jaune or
Nez: Intensité moyenne, alcool bien intégré, corbeille de fruits mûres, malté, fraîcheur (genre tiger Balm mais bien moins intense), légers solvants (disparaissent à l'aération), relents d'amandes caramélisées,
Bouche: Attaque douce, puis monte en puissance (-> intensité moyenne), alcool très bien intégré, début assez sec sur l'amande amère, devient plus doux au milieu de bouche, en fin de bouche le fruité prends le dessus
Finale: Courte à moyenne
Avec eau: Au nez le fruité ressort encore plus, en bouche moins sec au début et le fruité apparaît dès le milieu de bouche, un des rares whiskys que j'aime mieux avec quelques gouttes d'eau
Conclusion: Un whisky qui joue sur la finesse et la complexité, nez et bouche de la même haute qualité, une finale un peu plus longue lui aurait fait franchir le cap psychologique des 90 points
89/100

Le nez est boisé avec des herbes aromatiques et un joli caractère marin. Puis un caractère vanillé précis s'exprime avec des fruits jaunes et du sucre glace. Très plaisant et séducteur. En bouche l'attaque est fuyante sur du boisé, des tannins et des fruits verts (pas mûrs). Ces fruits mûrissent en bouche pour donner une douceur de fruits rouges fort agréable. Cette transformation se fait sur toile de fruits secs, de réglisse et de champignons de Paris frais. La finale, d'une belle longueur, est essentiellement sur les fruits secs exprimant une amertume balancée par de la mirabelle nette et précise et de la vanille.
Une très belle harmonie, un whisky austère et fort plaisant à déguster.
88/100

Couleur: jaune paille foncé.
Nez: chêne sec, vanille. Des notes de fruits, mais le chêne domine.
Goût: vanille, de chêne et de fruits secs.
Finition: sec et long, de vanille et de chêne avec des notes de fruits secs, très lisse à la fin.
88/100

Nez vanillé et caramel frais. Ces arômes s'estompent vite et laissent apparaître de belles notes de bergamote.

La bouche est très surprenante, un peu aqueuse mais surtout pleine de cardamome et de curcuma (curry), le milieu de bouche propose une légère sucrosité.

La finale est douce et un peu veloutée avec des arômes de chocolat blanc

Ce whisky est très intéressant
87/100

Nez : Pomme, fleurs du verger, menthol. Huileux et cireux. Fort fondu. Avec un peu d'eau apparition de notes de citron vert, plus de menthol, plus huileux et cireux. Plus agréable à boire.
Après aération, de l'abricot apparaît.

Bouche : Floral, très légèrement citronné, menthol, fondu, agréable, frais.
Apparition de fraises après aération.

Finale : Doux, agrumes, épices, vanille, menthe. Longue et légèrement agressive. Nettement mieux avec un peu d'eau(gagne en douceur). L'aération fait ressortir les épices.

Commentaires : Un whisky avec un nez comme je les aime et dont on ne se lasse pas. Cireux/mielleux/floral. La bouche est dans la continuation mais manque un peu de punch. La finale est trop marquée par les épices à mon goût (cannelle, clou de girofle, thym, bois bandé,...)
87/100

Nez : Très parfumé, fleurs (rose et violette) et fruits bien murs, notamment la pêche et l'abricot. A cela s'ajoute un peu de vanille. A ce stade, on pourrait dores et déjà parier sur un classique du Speyside.
Bouche : Assez grasse, à la fois florale et herbacée, un peu de vernis à ongle, de cerise. Les épices se font plus présentes, avec un peu de menthe à l'aération.
Impression générale : Le nez est très aguicheur, séducteur et je n'ai pas su y résister! Plusieurs distilleries auraient pu élaborer ce malt, Glenlivet par exemple.
86/100

Le nez s’ouvre sur des arômes de pomme, de miel et de vanille. C’est frais et acidulé. Il y a aussi quelques traces de ferme et de végétaux. Cette fraicheur demeure l’une des caractéristiques principales de ce nez, qui évolue par la suite vers de la crème pâtissière, avec une belle mise en avant du miel. Une bonne aération le rend plus chaleureux, plus boisé. Un beau mélange de miel et de fruits.

La bouche débute sur une belle trace sucrée, bien plus sucrée que le nez. Puis, de notes de noisette et de bois apparaissent, avant de faire place à de la pomme bien mûre, qui sera suivie par des notes fermières ainsi qu’un peu de caramel. Une belle construction d’ensemble. Après aération, on note aussi un peu de fraise et de sherry. C’est un peu hétéroclite, mais c’est loin d’être mauvais.

La finale, de longueur moyenne, est acidulée, toujours avec cette pomme. On a aussi un peu de peaux de fruits et une légère âcreté.

En conclusion, un bon whisky, à qui il manque sans doute un peu de personnalité et de complexité.
85/100

Nez : pomme cuite, Calva et touche saline. Un mélange floral sur la lavande et le pot-pourri qui m'évoque le savon parfumé (pas top..). Bois vernissé, bois précieux et bois de rose. Un peu de réglisse. Des céréales en note de fond. Assez élégant malgré le savon.
Bouche : boisé et vernissé avec une certaine amertume. Pas mal de fumée en milieu de bouche avec des accents poivrés insistants. On retrouve le mélange floral, un peu lourd, du milieu à la fin, ainsi que le fond céréalier et la tarte tatin.
Finale : sur une note de fumée et de cuir, mêlée aux fleurs. Saline et un peu asséchante.
Conclusion : probablement un titre alcoolique faible. Plutôt un bon malt.
85/100

N : pomme blette citron anis gingembre réglisse
B : viandé anis herbe humide salin
F : courte
85/100

Robe : Jaune paille, vin blanc.
Nez : 1er nez à la fois pâtissier et fruité, évoque les petites tartelettes à la gelée de fraise, puis très vite passe sur une note de cuir, avant que le côté pâtissier revienne. L’ensemble s’enrichit d’une note acidulée très marquée, qui évoque également un vinaigre de fruit. L’aération fait clairement apparaître de l’anis et du sel.
Bouche : Attaque huileuse, dans le prolongement du nez, mais avec une expressivité plus contenue.
Finale : dans le parfait prolongement de la bouche, avec une très légère pointe d’amertume, monte en puissance progressivement.

Commentaire : Un nez prometteur mais une bouche très en deçà. L’ajout d’eau affaiblit à tout point de vue ce whisky
84/100

Couleur : Or-vieil or.
Nez : Doux, rond, sur les notes douces et juteuses de mangue, de goyave, banane, orange et une touche de fumée tourbée.
Bouche : Léger, juteux, boisé, herbacé, fruité, avec de la fumée tourbée, des fruits de la passion, goyave, orange et mandarine. La finale est de longueur moyenne, légèrement boisée, avec les mêmes notes fruitées qu’au nez, mais moins intense et plus sur la vanille.
Impression générale : Le nez est très plaisant et fruité, mais le whisky devient faible sur le palais, et plus sur le bois (vanille et poussière de bois).
83/100

Nez : fruits exotiques (litchi), agrumes, un peu de camphre et de chlorophylle.
Confit à l'aération ; nez changeant. Une pointe de moutarde?
Bouche : le fruité suit à peu près, quelques agrumes, un peu léger en bouche. Une pointe de sel?
Finale : longue sur le fruit (pêche)
83/100

Nez: D’abord rond et fruité (pêche au sirop-abricot) avec une surprenante pointe vinaigrée. Davantage sur le miel ensuite.
Bouche : bouche sur la levure, un peu piquante, moins fruitée que le nez. Sympa mais frustrante faute de densité. Léger exotisme sur la distance.
Finale plus grasse que l’attaque, pas très longue. Rétro-olfaction sur le tabac !
Conclusion
Prometteur mais décevant en bouche. J’ai du mal à en dire plus qu’il ne s’exprime lui-même !
83/100

Couleur : Or

Nez : On commence sur des notes de miel, de cire, de fruits jaunes, de fruits exotiques (mangue, goyave). Derrière ça, une petite note de citron, citron vert.
Une belle acidité, qui donne envie de tremper ces lèvres dedans. Un brin de noix de coco, de café moulu. Un peu d'amande verte, pas assez mure. Enfin, des notes de bonbons chimiques aux fruits des bois (mure, framboise).
En fin de nez, une touche de vanille. Pas d'une grande complexité, l'odeur devient vite assez binaire.

Bouche : C'est assez décevant. Ca pique, alcool pas très bien intégré. De l'amande douce, des fruits jaunes. Ca chauffe un peu. Ca manque de rondeur, d'exotisme (que l'on trouvait en début de nez).
On retrouve ce yaourt aux fruits des bois. De la vanille, une légère amertume.

Finale : Assez amère, assez moyenne. L'amertume de l'amande verte est là. Un peu de vanille, mais très peu.

Conclusion : Un whisky au nez intéressant mais dont la bouche déçoit en ce qu'elle est monolithique et peu agréable.
82/100

Couleur : Or moyen.

Nez : On navigue dans les mêmes eaux que pour le sample 3. Un nez gentiment racoleur, marqué par le bois neuf (en vrac, acétone, atelier de menuiserie, banane verte, et feuilles d’ananas). C’est loin d’être désagréable, mais c’est très moderne.

Bouche : On reste dans cette modernité faite d’épices douces (muscade), de sciure chaude, et de pas grand-chose d’autre. Se fait plus asséchante, et un peu platounette.

Finale : On reste sur le bois, avec un poil de réglisse douce à la violette en toute fin de bouche.

Commentaire : Y’a pas à dire, ça se boit bien, mais il y’a dans ce malt un certain manque de prise de risque qui l’empêche de se démarquer de la concurrence.
81/100

Couleur: Vieil or
Un joli nez fruité avec des notes de pêches d'une grande douceur qui évolue vers des senteurs de bonbon acidulé. Un doux mélange de douceur et d'acidité. Le nez est équilibré et relativement linéaire.
La bouche est d'abord dans la continuation du nez mais bien vite apparaissent des notes amères relativement déplaisantes. Ni la douceur ni l'agréable acidité annoncée par le nez ne sont au rendez-vous. La bouche est relativement métallique, et très nettement en retrait par rapport au nez
La finale prolonge malheureusement parfaitement la bouche, loin des agréables notes que nous promettait le nez.
Après un nez assez prometteur que j'ai beaucoup apprécié j'ai été plutôt déçu par une bouche et une finale assez déséquilibrée.
81/100

Couleur : jaune paille
Nez: Assez discret et très rond.
Attaque sur le fruit, pêche au sirop et prune, puis devient vite sucré.
Quelques notes anisées.
Bouche: bouche timide sur les fruits et la noix.
Pas grand chose à découvrir.
Finale: trop courte
79/100

Nez très fruité en première approche avec des fruits jaunes sucrés. Non, des pommes à cidre plutôt. Nez agréable. Très doux avec une texture limite cireuse et un soupçon d'arôme de réglisse avec les aérations. D'ailleurs avec ces dernières, il devient un peu plus frais qu'au premier nez. Des effluves de café sont présentes avec un peu d'alcool et un voile de céréales.
Bouche fraîche, pétillante. Bonne approche en attaque avec un goût très volatile de pommes à cidre (le même que le nez). Son côté pétillant et ce goût de pommes font même penser à un cidre brut en bouche. Elle continuera sur la pelure de pommes avec un petit côté vert et de bois sec. Je trouve qu'elle manque de punch.
Finale pétillante comme pour la bouche qu'elle revient réchauffer discrètement mais assez longuement. On retrouvera ici les arômes de pommes d'avant.
Commentaire : Whisky qui se boit facilement. Je n'ai pas grand chose à rajouter si ce n'est que j'ai moyennement apprécié.
79/100

Couleur: Dorée.

Nez: Assez expressif et une rondeur enveloppante. C'est gourmand avec des notes de citrons confits, de melon bien sucré. On sent aussi en arrière plan un caractère végétal et l'orange. Avec aération des notes potagères arrivent – fenouil, courgette -.

Bouche: Aqueux, monolithique . Une amertume agrumique – orange sucrée - se lie à des pointes maltées qui s'affirment au fur et à mesure. La bouche est moins gourmande et grasse que ne le suggère le nez . Pas très complexe, elle manque surtout grandement d'originalité.

Finale: Courte reprenant l'orange confite. La noisette disparaît plus rapidement. La pointe anisée connaît une réminiscence.

En résumé : On doit lui reconnaître un nez prometteur. La suite est ennuyeuse. Une bouche moyennement réussie sur un mélange automnal assez calibré. La finale courte n'arrange pas vraiment ses affaires. Plutôt diaphane.
77/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:37.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close