JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Bunnahabhain

English | Français

Bunnahabhain

Heavy Peat 1997-2010

Collection
Barrel Selection
Age
13 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Dates
Distill: 1997 Embout: 2010
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-05 84/100

Details de la dégustation

Cote maximum 89/100
Cote minimum 67/100
Ecart 22
Moyenne 84

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 19
Excellent 0
Très bon 6
Bon 4
Moyen 5
Mauvais 1
Bunnahabhain WM

Nez : en premier lieu, sur l’allumette, et une odeur de roche mouillée. De la tourbe aux accents viandés et rôtis. Cendre et parfum de l'âtre du feu au lendemain. Vieux cuir et bois précieux. Un peu d'olive noire et de sel. Très engageant !
Bouche : cramé, rôti, caramélisé, torréfié, viandé, cendré, minéral. Superbe déclinaison sur ce registre tourbé ! Animal & cuir. Poivre également. Une bouche puissante, mais assez fondue et ronde.
Finale : sur la céréale torréfiée et la buche enflammée.
Conclusion : C'est finalement très centré sur un seul registre (empyreumatique), mais je suis amateur ! Un travail assez précis.
89/100

Couleur: Dorée

Nez: Le fruité (fruits très murs type poire) est bien présent en entrée, avec des senteurs de cirage omniprésentes. Des notes lactées, noisettées, caramélisées et de cuir complètent un tableau sobre. Avec l'aération le cuir prend une grand ampleur et s'impose comme le maître du verre, en pleine mer (salin). La tourbe se dévoile alors légèrement, puis vient taquiner le cuir et le médicinal, le thym. La torréfaction arrive sur le tard – chocolat au lait -.
L'aération est un révélateur.

Bouche: Tourbe bien posée qui vient dans une bouche ronde et apaisante. La tourbe est intégrative. On sent les apports des amandes, l'amertume des épices juste posée sur le chocolat lactée . C'est un très beau fondu.

Finale: Tourbe qui s'étale sur le cuir, la réglisse et le caoutchouc. Une douceur sucrée vient se mêler aux autres arômes (encore le chocolat). Une belle longueur.

En résumé : Si la tourbe est la pierre basale de ce whisky, le cuir s'épand avec vénusté. Des vagues plus douces – principalement de fruits secs et d'épices – s'insèrent intelligemment. Un très bon whisky qui montre l'équilibre distingué de la tourbe et des notes sucrées.
88/100

Couleur: Or clair

Le nez se développe sur une belle tourbe principalement sur la bruyère. Puis apparaissent des notes mentholées. Le tout est gras, puissant et se termine sur le cuir.

La bouche présente une texture grasse avec comme première partie la tourbe. L'alcool est bien présent. L'ensemble est bien structuré. Une alternance alcool/arôme se met en place. Le whisky est très bien structuré. La tourbe clos la bouche et laisse une impression de fraîcheur.

La finale est douce même si une légère amertume (cendre froide) se développe.
88/100

N : herbe humide foin laine mouillée pâtisserie beurre
B : même profile qu'au nez
F : longue anis herbe beurre très bel équilibre
88/100

Couleur: jaune paille foncé.
Nez: des notes sèches de tutti-frutti, l'odeur de la vanille dans le fond, le nez très complet cependant.
Goût: notes fruitées de pommes acides et à la cannelle, il ne s'agit pas d'un whisky conventionnel, alliant la fermeté avec une touche de douceur.
Finale: Différente du nez et de la bouche, avec des notes aigres et sèches, pas très longue mais intéressante en raison de son côté asséchant , vous invite à prendre une autre gorgée afin de s'assurer que vous n'êtes pas berné par vos sens. Agréable mais étrange.
87/100

Aspect: Jaune or
Nez: Intensité moyenne, alcool bien intégré, tourbe, fumée froide, légères notes animalières (cour d'exercice), douceur maltée, nez assez simple mais plaisant
Bouche: Intensité moyenne, alcool bien intégré, bouche bien en ligne avec le nez, la tourbe et le fumée dominent mais sans écraser les autres arômes
Finale: Moyenne
Avec eau: Nez et bouche perdent en intensité, la bouche devient assez monotone sur la tourbe
Conclusion: Un whisky peu complexe mais bien jouissif
87/100

Nez : des céréales, un coté fermier, animal et maritime qui me plaît bien.
Bouche : Assez fluide, certainement réduit à 43/46%, sec, il s'exprime sur des arômes de tourbe végétale et de la cendre.
Finale : assez longue, ou la tourbe reste le fil conducteur, mais aussi pas mal de réglisse. Une fois vide, une jolie fumée se dégage du verre toujours avec ce coté animal...
Impression générale : certainement assez jeune, même si mon descriptif pourrait le faire paraître un peu trop "monolithique" c'est un malt de belle facture et très plaisant, peut être un peu "trop" réduit. Me fait penser à un malt côtier tel que Ledaig.
87/100

Couleur : Or

Nez : Très chaleureux, tourbé. De la cendre froide, de la fumée.
Un côté onctueux, crémeux. Un peu de café froid, d'amande torréfiée.
Après un peu de temps, on passe sur du vin blanc minéral. Un brin de noix de coco.
Joli parfum, un peu citronné. On dirait un Springbank.
Après quelques minutes, on perd en complexité.

Bouche : Un peu trop dilué à mon goût. On commence sur des notes de café froid, de moka, de chocolat, d'amande grillée.
Un peu mou, mais plutôt agréable par une soirée d'hiver.
De jolies touches citronnées, de la tourbe et une très fine amertume, pas désagréable.
En arrière bouche, un goût de pneu brûlé et de cendre, moins agréable.

Finale : Longue, sur l'amande torréfiée.

Conclusion : Dans l'ensemble, un dram plutôt plaisant, bien équilibré.
Un petit arrière goût moins sympathique, mais l'ensemble est agréable.
86/100

Couleur : Or
Nez: Grosse tourbe, sur la cendre froide, pas trés élégant. Un peu d'iode et d'algue en fond, ainsi que quelques agrumes. Avec un peu d'eau des notes citronnées apparaissent et la tourbe se fait plus discrète.
Bouche: là aussi la tourbe est dominante, cendre froide et légèrement médicinale. Quelques notes iodées et d'algue en fond. Assez grossier comme whisky, même avec de l'eau, la tourbe reste omniprésente.
Finale: longue sur la tourbe
85/100

Couleur: or clair.

Nez métallique, un arôme de jus d'orange en brique type Banga. Assez animal avec des odeurs de viande séchée et salée et de cuir mélangées avec une goutte de café.
Oui, clairement de la peau de bête ! On pourrait même avoir l'impression de se trouver dans un magasin de vêtements au milieu de blousons en cuir :)
Puis des notes de poudre à pétard en fond de toile. Pas mal.

Bouche fraîche, cendrée (cendre froide), légèrement piquante et bien fluide. La cendre est franchement pas mal. Pas assommante, ni écoeurante, bien faite :)
Par la suite, en fin de bouche, on obtient un mélange de cendre et de croûtes de fromage type vieux Cantal. C'est bien bon tout ça !

Finale cendrée tout comme la bouche. Elle garde le même profil de part son piquant (léger). Puis peut-être aussi une pointe florale? Après quelques instants, elles revient réchauffer l'intérieur des joues, mais sans agressivité. Et toujours ce gout, avec la même texture, de la croûte de fromage. Très bonne sensation qui tient en longueur.


Commentaire : Satisfait de l'ensemble pour faire court. Je pense, et c'est purement à titre personnel, que c'est le genre de whisky dans lequel il ne faut pas chercher à se prendre la tête sur ce qu'il contient, à se triturer les méninges... Si l'on aime ce genre de profil, il sera bon, bien fait, voilà. Que demander de plus? Un bon daily dram.
85/100

Couleur : Or brillant.

Nez : Phénols, agrumes, et gâteau sortant du four. Un ensemble uni et plutôt appétissant. Une liqueur aux oranges aux accents des îles. Et une touche de chocolat au lait. En arrière plan, une petite touche animale apporte un côté canaille pas déplaisant du tout.

Bouche : Fidèle au nez, elle démarre sur une tourbe douce et savoureuse. Liqueur aux écorces d’oranges. Beaucoup d’herbes et d’épices à liqueur. Grasse et crémeuse, elle évoque un jeune Ardbeg enrichi d’un trait de Grand Marnier (ou de Cointreau ?).

Finale : Sur la réglisse douce à la violette, elle retombe un peu vite pour s’évanouir sur une tourbe un peu âcre.

Commentaire : Une belle combinaison de la tourbe, du fruit, et des herbes à liqueur. C’est assez réjouissant.
85/100

Le nez est d'abord malté et légèrement tourbé. Un fort caractère sauvage s'exprime avec la lande en toile de fond : de la bruyère, de la fraîcheur, du vent (le vent a une odeur ?)... Il y a aussi de la cire, du caoutchouc brûlé. La mer est nettement présente (iode et sel) sur un lointain fond de fraise. En bouche l'attaque est douce. Arrivent en même temps : poivre gris, soufre, fruits jaunes, silex et sel. La finale propose une belle articulation avec la bouche et est expressive : menthe poivrée, sel, réglisse.
Ensemble très harmonieux mais sans grand intérêt.
84/100

Robe : Jaune paille, vin blanc.
Nez : 1er nez sur une impression de gras animal, lard, pot-au-feu, choux, sirop de menthe verte, diabolo menthe. De puissance assez constante, ce nez évolue sur du cuir, du tabac, de la torréfaction, avec toujours ces bonnes de cuisine rustique.
Bouche : Attaque grasse, on retrouve les notes de lard, de pot-au-feu, de choux perçues au nez. Apparition progressive de la tourbe jusqu’à une explosion à la déglutition.
Finale : Sur la tourbe, dans le prolongement de la fin de bouche, devient chaleureuse.

Commentaire : Un profil intéressant, avec ces notes de cuisine traditionnelle, presque de terroir, un côté rustique, une autre façon d’être gourmand ? L’ajout d’eau amoindrit le nez, mais réveille nettement la tourbe en bouche et en finale.
83/100

Il se dégage du nez une belle fraicheur tourbée, accompagnée de braises, de cendres froides, et de beaucoup d’agrumes (citron et pamplemousse). Cet ensemble revigorant n’est toutefois pas très puissant, ni des plus complexes. L’aération met en avant le côté côtier de la chose : des algues, de la menthe glaciale ainsi que de la brise de mer viennent s’y ajouter. On a alors au bout du compte un nez convenable, et très frais.

L’attaque en bouche est céréalière, avec une pointe de canne à sucre et de chocolat noir, surtout ressenti après une bonne aération. Assez discrète dans un premier temps, cette bouche évolue ensuite vers un registre plus charpenté, bien aidée par une belle tourbe, suivie de fumée et de goudron. Ce whisky offre une belle présence, en dépit d’une possible réduction qui l’empêche de s’exprimer pleinement.

La finale, de longueur moyenne, est dominée par la fumée, le sel et les saveurs fermières. De la tourbe terreuse apparaît après aération, ainsi qu’une pointe de piment.

En conclusion, un bon whisky tourbé, ni plus, ni moins, qui joue davantage sur le raffinement que sur la puissance de ses arômes.
82/100

Couleur: Or
Un nez marqué par la céréale, une discrète tourbe, de la fumée, mais également hélas par des notes dérangeantes de levure. Il est bien équilibré et sans défaut pour ceux que ces odeurs de levure ne gênent pas, ce qui n'est malheureusement pas mon cas. Heureusement ces relents disparaissent au bout de quelques instants.
La bouche est marquée par une tourbe dominante mais très loin d'être désagréable. Belle évolution vers des notes agrumiques qui restent assez discrètes. Un certain manque de corps cependant qui est probablement dû à la dilution. Quelques degrés de plus lui auraient fait le plus grand bien.
Jolie finale, marquée à la fois par la tourbe, le chocolat au lait. Assez longue et très agréable.
82/100

Nez : Poire(en compote, confiture), citronné, légèrement fumé avec un peu de solvant.
Après aération le coté fumé ressort et s'améliore. Meilleure balance aussi.

Bouche : Citron, biscuit, pomme, épices

Finale : Légèrement fumée, biscuitée. Fruité aérien enrobé d'épices. S’évanouit lentement. Le coté fumé ressort après aération et la finale gagne en longueur.

Commentaires : Encore un tourbé citronné, la balance est meilleure que dans le précédent (Ardmore traditional).
C'est plus sucré et c'est sans doute ce qui joue! Le citron est aussi mieux intégré et le fumé est plus sur le bois. Gagne énormément à l'aération!!! Et est plus easy drinkable avec un peu d'eau, mais aussi plus léger.
82/100

Couleur : Or.
Nez : Très tourbé, fermier, jeune, légèrement sec, sur l’algue, la brise marine et la corde de chanvre.
Bouche : Doux et salé, très tourbé, maritime, sur l’algue, la corde de chanvre, le gourdon, un peu de vanille et quelques fruits du verger. Dilué, il devient d’avantage sur le caramel et la manure. La finale est de longueur moyenne, tourbée, jeune, relativement douce et juteuse, tourbée, sur la poire fraîchement pressée et la pomme verte, quelques notes fermières et de corde de chanvre.
Impression générale : Un jeune (?) whisky très tourbé et doux, agréable et facile à boire.
81/100

Nez: Un fut de bourbon à peine vidé et un voile discret de tourbe dans un 1er temps. Sucré/salé. Un peu sage et peu évolutif.
Bouche : attaque sur une note un peu grillée, texture grasse & soyeuse, peu expressif, comme le nez.
Finale no comment …. 6 eme sample dans mon line-up gouté avec toujours aussi peu de caractère, je fatigue !
Conclusion
No comment ….
80/100

Nez : fermier, soufre, saumure, tourbe, poire, spirit. Après une longue aération, j'ai vraiment l'impression de sentir un pot de cornichons.
Bouche : fumée, bois. Bouche beaucoup plus agréable que le nez.
Finale : longue sur la fumée
67/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:37.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close