[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Springbank

English | Français

Glendronach

For Belgium (the Nectar)

Age
19 ans
Taux d'alcool
50,4 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
PX Sherry pucheon
Numéro fût
single cask 3181
Dates
Distill: 15-11-1991 Embout: 03-2011
Bouteille
215 de 622 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-03 88/100

Details de la dégustation

Cote maximum 94/100
Cote minimum 78/100
Ecart 16
Moyenne 87,83

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 24
Excellent 5
Très bon 11
Bon 7
Moyen 1
Mauvais 0
Glendronach for the Nectar

Couleur: Très bel acajou foncé. Presque thé noir.
Nez: Le premier contact olfactif suggère une réellement belle grande substance dans le verre. Sherry cask ou certains portos noir, mais pas l'habituel en caoutchouc gâteau aux fruits. Laisse beaucoup de place pour d'autres impressions: Waldmeister, dattes séchées, miel, noix et, très agréable, une note douce de tourbe, rappelant ici la mousse humide dans la forêt. Une grande complexité. Une fois, j'ai eu un rhum très vieux cubain avec un nez comme ça.
Goût: Le xérès domine clairement s'harmonise de façon très équilibrée avec l'alcool (je suppose que ce whiksy titre plus de 40%, mais je n'ose pas ajouter de l'eau ici, ce parfait équilibre pourrait être perturbé). Maintenant nous avons du chocolat noir, du moka et du nougat praliné, (pas les bon marché doucereux, non, celui des meilleures confiseries) de la réglisse, et de belles notes de bois qui semblent ne pas finir.
Finition: je dois répéter, très complexe et équilibré. Le xérès est toujours présent ici, mais là encore parfaitement intégré avec le mélange avec du café, caramel et les autres notes de bois fin (tourbe légère?).
Conclusion: je ne suis pas trop amateur des finitions Sherry habituellement, mais ce dram m'a prouvé que j'avais tort. Un vrai régal. Depuis le début jusqu'à la dernière note de café - traces de fruits en bouche.

Je n'ai pas l'habitude jouer dans cette ligue de grands whiskies, cela pourrait être un Macallan ou Aberlour ou quelque chose du genre, facilement plus de 15 ans. Donc, mon indication de prix est relativement élevé nominale, si je me trompe ici, je vais me chercher une bouteille immédiatement ....
94/100

Couleur : Acajou poli.
Nez : Riche et envoûtant. La parfaite fusion du fruit, du bois, et du sherry (oloroso ?). Des fruits secs (pâte de noix, raisin sec) et des fruits cuits (confiture de figue, confiture de cerise noire). Pas mal d’arômes de torréfaction également (liqueur de café). Evoque un "Black Russian" (Kahlua et Vodka). Aucune lourdeur grâce à une note acidulée qui me renvoi au rancio d’un très bon Madère. Peut-être même un peu de grenade mûre ? J’adore, mais la bouche va-t-elle suivre ?
Bouche : Eh oui ! Elle suit ! Dominée par les fruits secs, elle est aussi savoureuse qu’une liqueur de noisettes, accompagnée de merveilleuses notes cacaotées. Rehaussée d’une petite acidité boisée, elle est cireuse et crémeuse à souhait. J’ai l’impression de boire du sirop d’érable à la petite cuillère. Les 55% ne doivent pas être loin, mais l’équilibre est spectaculaire. La montée d’une note de bois brûlé en deuxième partie de bouche ne fait qu’apporter de la complexité à ce malt décidément terriblement réjouissant.
Finale : Longue et savoureuse, elle s’évanouit sur une fine amertume boisée.
Commentaire : Y’a pas à dire, quand le bon malt rencontre le bon fût pendant la bonne durée, y’a de quoi vous réconcilier avec le monde entier.
93/100

Nez : Alcool de framboise, raisin sec, pâtissier façon baba-au-rhum, légèrement épicé poivre et gingembre. Aucune astringence, que des senteurs subtiles et agréables d’un whisky vieilli en fût de sherry. Très belle maturité, au nez je lui donne dans les 30 ans voir plus.
Bouche : De la douceur, l’alcool est très bien intégré, toutes les qualités d’un très bon sherry sont présentes, fruits secs (figues et pruneaux), chocolat, grain de café vient s’ajouter à cette fête des papilles de la marmelade d’orange qui lui donne un coté doux/amer.
La finale est très longue légèrement boisé.
Sublime moment.
92/100

Nez : Caramel, moka, café, rhum/raisin, citron vert, orange, cuir de voiture et coté animal. Belle balance avec un alcool bien intégré. Très agréable.

Bouche : Café, rancio, rhum/raisin, orange, légère amertume et alcool bien intégré.

Finale : Rhum/raisin, orange, moka, café, léger tannins.
Après aération, apparition d'agrumes.
La finale est très longue.

Encore un très beau sherry monster. J'adore. Manque juste un peu de complexité.
91/100

Couleur: orange presque acajou.
Nez: ouch! gros sherry! c'est concentré!
sur le cognac, des épices: girofle, cumin, vinaigre balsamique, de la liqueur d'amande aussi. Un nez plutôt old school, ça me fait penser à du Glenfarclas 25 ans bouteille carrée 75cl, avec ses notes "légumeuses". Je le trouve plutôt complexe.
Bouche: Re-ouch! C'est costaud! A la hauteur du nez, voire même plus! On doit avoisiner les 60° là. Alors bien sur on est sur le sherry. C'est chaud, c'est riche, on a de la sauce d'huître, un peu de menthe, du camphre aussi et un chouya de fumée. Mais la part belle revient au café, au chocolat noir, de la prune, des dattes et également des épices, à nouveau la girofle et peut être même un peu de cannelle. Pour ma part, c'est bon!
Finale: Longue, sur le sherry, les épices et un brin poussiéreuse.
91/100

Nez : Fruits sec, noix, Porto. Assez complexe.
Palais : Très fruité, attaque franche sur les cerneaux de noix et le raisin sec.
Finale : longue sur les fruits secs et le Porto.
Un whisky gourmand, bien balancé.
90/100

Couleur ambre foncé
Le nez évoque l’encaustique avec en plus un côté poussiéreux et vineux presque tannique. Le marquage par le fût de sherry est presque trop fort (fût de premier remplissage ?). Ce sherry se retrouve par son caramel et son chocolat noir amer. La pointe d’alcool amène des notes de colle Néoprène.
L’attaque en bouche se fait sur l’alcool mais cela se fond rapidement dans les arômes déjà perçus au nez. La texture est bien trop poussiéreuse, comme si on prenait une cuillère de chocolat en poudre dans la bouche. Bonne cohérence nez/bouche : chocolat noir et amertume.
La finale est moyenne/longue sur le chocolat amer et un peu sapide.
90/100

Aspect: ambre moyen à foncé, larges jambes qui s'écoulent moyennement vite
Nez: intensité moyenne à forte (s'accentue à l'aération), alcool bien intégré, début assez monolithique sur les fruits secs (dattes, figues) et les épices doux, s'ouvre bien à l'aération avec du clou de girofle, de la fraîcheur mentholée et du jeune vinaigre balsamique qui s'ajoutent
Bouche: intensité moyenne, crémeuse, mélange aigre / doux, les arômes du nez se retrouvent en grandes lignes mais l'impression générale penche plus vers un sherry sec que vers un sherry doux comme au nez
Finale: moyenne à longue
Avec eau: au nez les fruits sont plus des fruits compotés que des fruits secs, bouche identique mis à part que le clou de girofle ressort un petit peu plus
Conclusion:
Un whisky très typé sherry qui s'ouvre bien à l'aération. J'aime bien ce style.
90/100

Nez: Sucré, sur le rhum, raisins, figues puis arrive les oranges confites, la coing, la vanille. A la fin, une légère odeur de sous-bois.
Bouche: De prime abord, une sensation sucrée, de douceur puis l'alcool arrive mais bien intégré. Sur le sherry, la liqueur d'orange puis le chocolat et les épices. Un léger boisé apparaît en fin de bouche.
Finale: Moyenne, sur le rhum et raisins mais avec une légère amertume au palais.
89/100

Nez: Intensément marqué par le bois et le vin (typé sherry PX, porto), concentré de fruits rouges et noirs, caramel, toffee, chocolat, fruits secs (abricots, figues, dattes), beau boisé vanillé, pointe végétale fraîche (presque menthe, anis), pain d'épices.

Bouche : Puissante, chaude, réconfortante, délicieux fruité confituré (fruits rouges et noirs, agrumes), Sévillan (gâteau à l'orange), pain d'épices, bois précieux (cèdre) et épices variées, pointe d'amertume végétale, belle longueur, seule une pointe d'astringence gâche un peu la fête.

Un excellent whisky "sherry monster", expressif, riche, chaleureux.
89/100

Robe ambrée.
Nez riche, l'alcool ressort un peu. Notes vineuses, sucrées, "grasses". Du sherry (prunes, épices, fruits secs, bois). Rancio. Chocolat. Un peu de fruits en arrière plan.
Bouche douce, dominée par le bois. Caramel, un peu d'oranges.
Finale assez longue, assez intense, dominée par le bois qui apporte une légère astringence.
Un sherry monster, peut-être un peu trop boisé.
88/100

Couleur : Ambré
Nez : Du sherry et beaucoup de douceur. Des tonnes de raisins secs, des écorces d'orange confites, l'acidité du vinaigre balsamique, un soupçon de caoutchouc et de clou de girofle, puis des noix, des pommes séchées et de la liqueur de café. Il s'est d'abord révélé plus agressif lors de la seconde dégustation, avant de se radoucir. Des notes organiques de champignons noirs se sont révélées depuis la première dégustation.
Bouche : L'attaque est franche et puissante. La texture, ni trop fluide, ni trop grasse est agréable. Les arômes développés sont ceux d'un sherry classique. Raisins secs et caoutchouc encore, mais ce dernier est bien maîtrisé. La différence la plus notable par rapport au nez est l'apparition d'un boisé sec et surtout de notes organiques de champignons noirs bien agréables.
Finale : Longue, elle développe une belle amertume cacaotée ainsi qu'une légère astringence.

Conclusion : Un beau sherry cask, classique mais classe. Il lui manque toutefois un brin de magie en bouche pour prétendre accéder aux plus hautes marches du podium
88/100

N : sherry présent mais pas dominant, note d'orange amère, équilibré, pointe de soufre et poudre à canon pas désagréable, puis délicate note de bergamote et de rose, tabac chocolat noir bouillon de viande bien présent aussi, beaucoup de douceur.
B : Belle amplitude et puissance, sur le chocolat noir le bouillon de viande, superbe, puis vienne les note florales, un peu moins complexe que le nez
F : longue équilibré sur le cacao le tabac brun et le bois de Santal
88/100

Couleur : Bronze

Nez : Une belle odeur de fruits secs (datte, pruneau, abricot), un peu de vernis à bois et un peu d'alcool. De l'orange amère par dessus, marasquin.
On poursuit ensuite avec une jolie fraîcheur mentholée. C'est rond, c'est gourmand. Avec l'aération, on passe sur un côté légumique (carotte).
Pas de doute sur le sherry de ce whisky. Un peu de soufre, mais rien de grave. Un peu de miel, d'épices et de cire. C'est très joli. C'est complexe et satisfaisant.

Bouche : On commence sur le vernis à bois, l'orange amère et la cire. C'est très bon, très dynamique. La bouche se prolonge un peu sur la soupe de légumes.
Les fruits secs sont également présents, notamment l'abricot, un peu sucré.
L'alcool, bien intégré, donne de la consistance au dram. Ce n'est pas faible, c'est piquant comme il faut.
Là encore, un peu de soufre, mais toujours pas de problème.
En finale, une petite amertume boisée.

Finale : Longue, chaleureuse, fruitée.

Conclusion : Un très bon whisky, riche et savoureux. C'est frais et complexe à la fois. C'est puissant sans être agressif. C'est doux, un peu boisé et très gourmand.
88/100

Couleur: Brun
Un mélange de sherry et d'épices caractérise ce nez. Ce n'est d'ailleurs pas une surprise, vu la couleur de ce whisky on pouvait difficilement s'attendre à autre chose qu'à un véritable sherry monster. Au-delà du sherry on sent quelques discrètes notes de renfermé, moisissure humide sur un mûr de chaux. Le tout est très agréable. Au bout de quelques minutes, les épices semblent dominer légèrement le sherry.
En bouche nous avons affaire à une belle complexité. Toutes les notes traditionnelles du sherry sont bien présentes. La confiture de prunes, le café, et quelques notes fruitées. Sans être très complexe, ce whisky n'en demeure pas moins très agréable. Le léger manque de complexité est compensé par un très bel équilibre.
Longue et chaude, la finale est un peu plus exubérante que la bouche. Ici les notes fruitées dominent clairement et les impressions sont plus complexes que ce que nous a offert la bouche.
Une finale magnifique, toute en rondeur.
87/100

Le nez est puissant, il dévoile des notes de caramel, vernis, chocolat en poudre, cake aux fruits secs, un petit côté viande séchée ?
La bouche est gourmande, chaude, caramel/chocolat.
La finale est longue sur le caramel épicé.
Un malt puissant, efficace, à qui il manque un brin de complexité.
87/100

Couleur: bronze foncé
Nez: Caramel, bois carbonisé, vanille, muscade, cannelle, oranges, réglisse ... Incroyable nez, J'ai passé beaucoup de temps à profiter de celui-ci, très intense et très équilibré.
J'ai besoin de temps pour cela ... Oh yeah ...
Bouche: Très douce, caramel àse mêlant à la vanille, quelques notes épicées boisées et poivrés et un peu de chocolat très foncé (douceur comme avant, mais toujours amer, ah ooh.).
Fin: Pas mal ... Pas tant que le nez (il ya toujours quelque chose dans mon verre haha, dont je vais profiter après la fin) ... mais il ya encore beaucoup de saveurs qui vont submerger, comme le caramel, le chêne (douce), la vanille en arrière-plan, le caramel et la réglisse aussi mais de toute façon le nez dépasse la fin de loin ... Heureusemetn que j'en ai gardé un peu...


87/100

Robe : Teck.
Nez : 1er nez sur des fruits rouges puis très vite bascule sur des fruits secs. S’harmonise avec le temps pour se fondre en confiture de rose.
L’eau avive ce nez, mais le rend plus pointu, sans allez jusqu’à l’agressivité toutefois.
Bouche : Une belle harmonie tout du long, au point qu’il est difficile de parler d’attaque. Fruits secs, cuir, grain de café, un peu d’astringence légèrement cendrée.
L’ajout d’eau arrondit et harmonise cette bouche tout en préservant sa personnalité.
Finale : Dans le prolongement de la bouche.
L’ajout d’eau rend cette finale plus évidente. Notamment la fin qui révèle de la cendre légèrement astringente.

Commentaire : Un profil indéniablement sherry mais plutôt sec, craquant, presque âpre, limite austère. Un whisky plus intellectuel que séducteur.
86/100

NEZ: comme pour le sample 2, on pouvait s’attendre à du sherry vu la couleur. C’est également confirmé, même si c’est nettement moins séduisant car bien d’avantage sur des notes limite soufrées et vinaigrées. Pas à mon gout malheureusement. Des notes d’herbes vertes/amères surgissent parfois discrètement. Farineux.

BOUCHE: texture grasse, très sucré, bien meilleur que le nez, même si un peu sage. On sent une certaine complexité, mais c’est très très imbriqué, donc difficile à discriminer. On retrouve un côté poudré/farineux. Une pointe d’exotisme mais trop timorée. Ca n’est pas mauvais en tout cas !

FINALE: moyenne, sur la banane trop mure … et un peu de sel.

Souvent, je préfère les sherrys en bouche qu’au nez. Là, c’est bien le cas car sensiblement meilleur en bouche, mais il manque un petit quelque chose ….
86/100

Couleur ambre/cuivre
Nez indéniablement sherry. Moins exubérant en arôme que le sample 2 pour faire une comparaison. L'alcool est assez présent, et se fait malheureusement trop sentir. Sinon, il démarre très fort sur le miel chaud. Des odeurs de prunes limite pourries font apparition avec un peu de vin rouge.
Avec du carton humide par la suite, du papier journal également et du café. Limite je peux dire du café renversé sur du papier journal :). Avec les aérations, il devient un peu poussiéreux. Avec de l'eau, il devient plus boisé (bois sec). Et le miel est toujours présent.
Bouche un peu rappeuse, piquante et acide. Très sherry également. Encore ce miel mais plus discret et ce papier journal tâché de café. Elle devient amère en arrière plan et boisée.
Finale assez piquante et longue. Toujours portée su le miel que j'avais trouvé au nez. L'amertume continue à être présente sur le fond du palais, mais elle n'est pas excessive. Avec ajout d'eau, elle se fait vraiment plus épicée. Un retour piquant sur l'intérieur des joues est clairement identifiable.


Commentaire : J'ai bien aimé ce sherry. Mais j'ai largement préféré le sample 2 de par son explosion d'arômes. Celui-ci restera plus discret et moins ample. Je regrette juste un léger piquant dérangeant au nez. Sinon, c'est un bon whisky :)
85/100

Nez: Joli dark sherry. Des fruits, sur le pruneau, les dattes, raisins secs. Une belle douceur agréable.
En bouche, dark sherry, fruité, acide, quelques fruits secs. Pruneau, dates. Bon.
La finale est acidulé jouant sur le même registre.
85/100

Couleur : Auburn orangé
Nez : Caramel liquide, vanille bourbon délicate. Cassonade. Très gourmand sans être trop écœurant. Après quelques jours, se fait plus sherry. Raisins de Corinthe, noix, balsamique.
Bouche : Malgré ce que pourrait promettre le nez, c’est assez sec mais doux. Légère amertume.
Finale: L’amertume est toujours là. Un peu de vanille. Boudoirs trempés dans du café, tiramisu, crème. L’aération souligne le côté fruité de ce dram avec de la cerise bien sucrée.

Commentaires : C’est sec mais peut-être trop proche d’un vieux rhum distillé à partir de molasses, la palette des senteurs et des goûts me fait réellement penser à un Diplomatico Reserva Exclusiva, sans le côté lourd et sucré. Et c’est justement ce côté-là que je préfère avec ce genre d’arômes…
84/100

Le nez est herbacé, avec d’agréables saveurs pâtissières et de sherry. D’une puissance convenable et avec un alcool correctement intégré, ce nez propose également de discrètes notes de miel. L’aération met en avant le chocolat, accompagné d’une pointe de sel et d’un peu de noisettes, de caramel et de café. C’est convenable, mais sans plus.

L’attaque en bouche est herbacée. Puis, rapidement, dans une ambiance sirupeuse voire granuleuse, le chocolat liquide vient dominer l’ensemble. C’est pas mauvais, mais qu’est ce que c’est linéaire. Une pointe d’alcool en fin de bouche montre une intégration moyenne. L’aération adoucit un peu l’ensemble, qui reste dominé par cette balance herbe / chocolat, même si l’on aperçoit un peu d’oléagineux et de sherry.

La finale, moyenne, est sur le chocolat, en liqueur cette fois-ci, avec une pointe d’épices chaudes. Très concentrée, elle évolue ensuite vers le piment.

En conclusion, un whisky agréable à boire, mais techniquement limité.
82/100

Couleur : Ambré
Nez: très marqué par le fût, manquant d’équilibre et de fraîcheur.
Des notes vineuses et résineuses, du caramel, des fruits secs et des noix.
L’eau fait ressortir le bois et le vernis.
Bouche: Un boisé très présent avec de la résine et une astringence importante.
Même saveurs qu’au nez : caramel, noix, sucre et fruits secs.
L’eau n’arrange rien, du sherry vieillit en fût de whisky ?
Finale persistante sur les saveurs de la bouche.
78/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]