JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Glenallachie

English | Français

Glenallachie

Anniversary Selection 35 years

Collection
Anniversary Selection
Age
35 ans
Taux d'alcool
46,9 %
Embouteilleur
The Whisky Exchange
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-03 88/100

Details de la dégustation

Cote maximum 93/100
Cote minimum 80/100
Ecart 13
Moyenne 88,33

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 24
Excellent 9
Très bon 7
Bon 6
Moyen 2
Mauvais 0
Glenallachie 25 Whisky Exchange

Couleur: Brun
Un nez très riche fait d'un mélange de sherry et de belles notes de café. Très belle complexité tout en conservant un remarquable équilibre. Un nez d'une rare qualité.
La bouche est plus fraîche et encore plus diversifiée que le nez. Aux notes originales de sherry s'ajoute une belle fraîcheur acide qui évolue constamment allant depuis des notes marquées par le café à d'autres montrant une belle fraîcheur acide (vinaigre balsamique) . Quelques très discrètes notes boisées.
Une bouche magnifique.

Magnifique finale. Longue, fraîche. Belles notes de sherry, superbe complexité, de notes d'un boisé délicat viennent agrémenter cette finale extrêmement agréable et complexe.

93/100

Nez : Noix, café, rancio, fruits rouges, fraise, cake, poussière, un peu de citron. Les arômes sont bien mariés ensemble.

Bouche : Puissante avec un alcool bien intégré et une belle balance. La bouche est plus fruitée que le nez même si l'on retrouve les mêmes arômes en toile de fond.

Finale : Rancio, café, fruits rouges. Longue, douce avec des fruits exotiques en arrière plan. Fort marquée par le chocolat noir après aération.

Un très joli sherry monster avec du fruits et aucun défauts. Tout ce que j'aime.
92/100

Un nez sublime, riche et complexe ! On y retrouve la noix, le chocolat, la praline, une pointe résineuse, des zestes d’orange confits, une pointe de fruits de la passion confits ?, du miel et des épices.
En bouche, ça explose, apparition de fumée et de ce que j’ai osé identifier comme l’impression de croquer dans des grains de moutarde, le tout allié à ces superbes arômes qui compose cette maturation en fût de sherry.
La finale est longue et très agréable, l’alcool est bien maîtrisé.
Celui-ci est grandiose, digne des plus beaux Speyside vieillis en fût de sherry.
92/100

Couleur : Ambré
Nez: superbe sherry, très élégant et équilibré sur le chocolat, l’orange et le pruneau.
Ensuite on a une bonne dose d’épice et des touches de banane très mûre.
Un léger vernis en fond mais pas dominant, ainsi que des notes de pâte d’amande.
Bouche: Bel équilibre, aucun boisé mais de belles notes amenées par le fût de sherry sur la banane, les épices, le chocolat, l’orange amère et la confiture de mûre.
Avec l’aération, les fruits deviennent presque exotique et accompagne bien les épices et le chocolat.
Finale longue sur les fruits noirs et la noix.
Un Sherry Monster plein de fraîcheur et d’équilibre, belle sélection
91/100

Couleur : Ambré
Nez : Riche, mêlant un caractère salé et marin à des notes plus chaudes issues du sherry, comme du vinaigre balsamique, du vieux cuir, de la pâte d'amandes, des noix, de la liqueur de café. Un boisé léger apporte une certaine maturité à l'ensemble. La deuxième dégustation rajoute à cela la fraîcheur de l'eucalyptus.
Bouche : Puissante, de texture relativement grasse, elle est salée et marquée par le sherry qui lui apporte l'acidité du vinaigre balsamique, le parfum de la mandarine et la gourmandise des fruits secs, bien que ces derniers soient en retrait. La fin de bouche est marquée par une explosion épicée (poivre, clou de girofle).
Finale : Longue, salée et épicée, avec le clou de girofle qui se marie au sherry.

Conclusion : Un excellent whisky, équilibré, puissant et complexe. J'aime.
91/100

Nez : Fruité (fruits rouges), un peu de noix, de fruits sec également. Puis apparaissent des note de tabac froid après un peu d'aération. Un nez gourmand.
Palais : Assez complexe, marqué par le bois (un whisky d'un certain âge à mon avis). Quelques notes cendrées aussi.
Finale : assez longue avec également des notes cendrées.
91/100

Aspect: ambre moyen à foncé. larges jambes qui s'écoulent lentement à très lentement.
Nez: intensité moyenne à forte, alcool bien incorporé après quelques minutes d'aération, vieille cave à vins, rancio, tabac, cuir, figues, dattes, café, vernis (solvants), l'intensité diminue après 30 minutes d'aération et les arômes deviennent plus fondus, une légère sécheresse boisée s'ajoute.
Bouche: intensité moyenne à forte, les arômes de sherry se retrouvent en bouche et sont accompagnés (équilibrés) par une bonne dose de sécheresse boisée. J'aime bien cette dualité entre la douceur du sherry et l'amertume du vieux bois.
Finale: moyenne à longue.
Avec eau: Le nez redevient plus intense pendant quelques minutes, la bouche est plus boisée (déséquilibrée pour moi), eau à éviter.
Conclusion:
Un whisky très typé sherry au boisé bien présent mais maîtrisé. Dommage que le whisky perd en intensité à l'aération. Excellent whisky quand même.
91/100

Nez : Un sherry aigre-doux, liqueur de pruneaux, pâte de coing puis une sensation de crémeux, façon lait chocolaté. Un profil que j’apprécie beaucoup, proche des vieux Glenfarclas ou Mortlach. La sensation d’alcool n’est pas trop forte (réduit ou vieux fût ?), laissons la bouche nous en raconter un peu plus.
Bouche : Le côté aigre ressort plus que le doux, c’est boisé, herbacé, métallique, et carné façon boeuf séché. Le crémeux et le cacaoté viennent ensuite, suivi par de la noix et un le caractère vineux des "sherry monsters".
La finale est persistante, c’est très bon.
90/100

Couleur : Acajou poli. Opalescent. Vraisemblablement un brut de fût non filtré à froid au titre alcoométrique raisonnable.

Nez : Très précieux. Vieux fruits. Reines-Claudes conservées depuis longtemps dans l’eau de vie. Banane très mûre (quand les tâches noires commencent à apparaître). Ananas rôti au caramel. Figue séchée. Vieux rhum Guyannais de qualité, y compris cette petite touche d’hydrocarbure. Sucre Demerara. La douceur du fruit et du sucre sont parfaitement équilibrés par la vivacité apportée par l’alcool (48% ?) et les épices tirées du bois. C’est vieux et appétissant. Le fût a bien fait le boulot. Espérons qu’en bouche il n’en ait pas trop fait…

Bouche : Bonne nouvelle : ce n’est pas le cas. L’attaque est en ligne avec le nez, douce et fruitée comme un vieux Cognac. La bouche se fait plus grasse et se développe sur la liqueur de café et la fève de cacao torréfiée. Le bois et les épices gagnent du terrain (ganache à la cannelle ?) en même temps qu’une légère astringence et qu’une note de bois brûlé à la Glendronach. Rien de gênant, mais il était temps de mettre en bouteille ce joli fût de Sherry ! L’alcool est parfaitement dosé.

Finale : Savoureuse, dominée par ces arômes de vieux bois et cette légère astringence. J’aurais aimé qu’elle dure un peu plus longtemps…

Commentaire : Du vieux plutôt classieux, assurément, et qui aurait mal supporté de passer plus de temps en fût. Ravira les amateurs de vieux Speysiders pas écrasés par le Sherry et où tout ne tourne pas autour des raisins secs.
90/100

Nez : Délicieux, sucré et riche, évoquant un whisky maturé/fini en fût de xérès PX. Quantité de fruits gorgés de sucre : rouges et noirs, figues, exotique sûrmuris (presque rotis), fruits secs, liqueur de noisette Frangelico, chocolat, avec aussi un petit côté "vieux whisky de grain" (nougat, coco, vernis).

Bouche : Fluide, on retrouve le fruité intense du bouquet, juteux et acidulé: mandarine, citron, kumquats, passion, ananas. Finement boisée et épicée, avec un très bel équilibre, peut être aussi une pointe de tourbe.

Un superbe whisky à parfaite maturation, riche, délicieux, raffiné, à la fois profond et si léger, fluide, il lui manque juste "quelques watts" (degré un peu faible) et une finale un peu plus longue (trop courte)
90/100

Couleur ambre
Nez très très sherry. On peut dire qu'il dégage d'arôme celui-là ! Mais difficile pour le moment de mettre un nom dessus. Il va falloir du temps pour le dévoiler.
Ha , ça commence. Il me fait penser à une purée de fruits trop mûrs et alcoolisés. Non, une soupe de fraises sucrées au vin rouge (avec trop de vin, fraises vraiment trop mûres à la limite de la bouillie qui perdent leur couleur et commencent à devenir lilas/violet clair ...). Des effluves de prunes trop mûres également.
Des odeurs de café sucré et un panier de fruits secs (dattes, raisins, abricots ...). Sur les aérations, les fraises du début se font clairement moins mûres et plus "consommables". Il devient plus mielleux avec aussi une touche de grains de café pour les glaces. Pas le café à moudre, mais bien ceux chocolat/café qui sont disposés sur la chantilly.
Bouche fraîche, fluide, piquante, boisée et cendrée (oui un tout petit peu..). On reste dans la continuité du nez pour le côté fruité. Mais c'est plus un abricot cette fois il me semble. Étrange, j'ai la sensation d'être dans une carrière de calcaire où la poussière de la roche m'envahit la bouche qui donne un côté un peu rapeuse.... Avec de l'eau elle devient terriblement amère et c'est vraiment une amertume dérangeante... C'est pas bon pour le coup car elle est vraiment trop prononcée, il me semble avoir de la Gentiane fruitée en bouche !
Finale moyennement longue et pétillante comme des bonbons Frizzy Pazzy. J'ai autre chose... Un arôme que j'ai aussi trouvé dans le Benriach 1976/2006 53% LMDW Cask #3557 btle 25/222. J'aime cette saveur mais IMPOSSIBLE de mettre un nom dessus ! Et puis malheureusement avec l'ajout d'eau, elle continue sur le côté trop amer. Pfff je n'ai plus que ça en bouche maintenant !

Commentaire : Un nez vraiment marquant. Très prononcé, très riche et très expressif. Une bouche aussi très agréable. Et de même pour la finale (dommage néanmoins que je ne trouve pas le nom de cet arôme !).
Malgré ça, le fait de lui avoir ajouter de l'eau à révélé une amertume vraiment affreuse. Ce qui l'a malheureusement pénalisé. Je n'aurais pas ajouté d'eau, je serais monté vers les 90~91. Mais je ne peux pas faire comme si de rien n'était car cela m'a vraiment dérangé.
89/100

Robe ambrée.
Nez doux, riche. Quelques notes de fruits frais mélées a des arômes de sherry. Un joli boisé, un peu chocolaté. Le sherry est assez léger et n'écrase pas le nez.
La bouche est légère, douce. Bien marquée par le sherry, du bois (très légère astringence) et toujours un peu de cacao.
Finale moyenne, peu intense sur un boisé sans astringence.
Un whisky bien fait, bien équilibré !
89/100

Nez: Superbe nez, sherry très élégant, fruits juteux, confiturés, chaud. Du miel, un peu de cire. Vraiment beau.
Devient plus dark avec le temps, perd un peu d'élégance.
La bouche est un peu décevante par rapport au nez, immédiatement astringente, orange amer, plus un coté dark sherry.
89/100

NEZ : à la couleur on pouvait le deviner. Au nez c’est confirmé, c’est bien du sherry … et ça semble être du bon ! C’est équilibré et raffiné entre les notes du vin originel et les fruits plutôt murs mais pas forcément secs (on entrevoit de l’exotisme ?). Quelques alertes de souffre malgré une bonne heure d’aération, mais ça reste raisonnable. Un peu piquant. Vernis, champignon/moisissure.

BOUCHE: attaque sur une belle fumée puis évolution sur les fruits très murs (figue, date sur maturée). Un peu d’exotisme par la suite. Texture hyper grasse (on dirait du sirop pour la toux !). Un peu de boisé, mais raisonnable. Superbe !

FINALE: moyennement longue mais persistante du fait du type d’arômes ….

Un très bel équilibre à tous les niveaux. Il faut aimer le sherry, et dans ce cas la récompense est là. Une complexité intéressante sans être extraordinaire, un dram en tout cas réellement jouissif. J’ai beaucoup aimé.

89/100

Couleur : Acajou.
Nez : Superbe Sherry, bien fruité. Fruits d’ici compotés et fruits d’ailleurs très mûrs. Petit manque de puissance tout de même. Tarte tatin. Café crème. Miel d’acacia. Cire d’abeille. Touche de fraîcheur anisée, fenouil tout juste croqué.
Bouche : Douce, fruitée, crémeuse. Gourmandes notes de cappuccino.
Finale : A l'image du nez, très complexe. Dans un premier temps, arrivent un petit peu de fruits exotiques, puis survient une forte note de café et de moka. De la chicorée aussi, qui se fait prélude à une fine amertume qui laisse sa place à un retour fruité des plus appréciables. Une finale tout en longueur donc.

Commentaires : Un nez exceptionnel mais il faut le temps qu’il se révèle ! Un Single Malt de haute volée ! J'achète (ou plutôt je splitte)!
89/100

Couleur: Bronze
Nez: fort boisé, caramel, vanille, tartes aux pommes fraîches avec de la cannelle.
Bouche: réglisse, caramel, plus de bois légèrement carbonisé, le poivre et la cannelle à nouveau.
Fin: Long et chaud, caramel, réglisse, Noix et beaucoup de bois
89/100

Le premier nez est discret, sur des notes florales, épicées, presque piquantes (soufre, alcool). Par la suite, ce nez devient bien plus intéressant. Débutant sur des notes minérales et boisées, il fait penser à un jeune calvados. On a de la pomme, du citron, du piquant. Le tout est ensuite enrobé dans des senteurs fermières et de noisettes, où l’on sent d’ailleurs un peu de sherry. Le tout est bien puissant, et convenablement balancé. L’aération permet à des épices (moutarde), de rendre la chose encore plus complexe. Du bon niveau.

La bouche, sirupeuse et gourmande, est marquée par un début très fumé, avant une vague de caramel, de nougat et de café. On sent un léger sherry. L’aération montre des notes de pomme verte en attaque, et l’apparition d’une tourbe raffinée par la suite. Cela rend cette bouche un peu désordonnée, d’autant qu’elle a du mal à se préciser, même si ce mélange entre la tourbe et le côté gourmand est très agréable. L’eau lui apporte un caractère fermier affirmé.

La finale est sur la fumée de tourbe, avec du boisé tendance sherry. Longue, elle est puissante, presque piquante. On y décèle aussi des traces de chocolat au lait et de citron. L’aération la rend un peu monolithique.

En conclusion, un whisky peu conventionnel. A mon sens, c’est un beau bébé sans défaut majeur, sauf peut être cette bouche imprécise.
87/100

Robe : Teck, caramel.
Nez : 1er nez très sherry, sur la cerise griotte, cerise à l’eau de vie. Puis rancio, pâte d’amande, pistache, poudre d’amande. Notes de café arabica froid. Légèrement pâtissier, sur la pâte brisée, infime notes de pralin. Avec le temps, s’harmonise et se fond en se dotant d’une texture grasse, beurrée. Raisins de Corinthe.
L’ajout ne modifie pas le nez, mais l’harmonise.
Bouche : Attaque relativement nette. On retrouve un peu les arômes perçus au nez, mais avec une balance différente, moins séduisante, plus acide, aigre, voir sûre. Des épices, genièvre.
Tout comme le nez, l’ajout d’eau harmonise la bouche. Toutefois, on sent très vite pointer l’amorce de sur-dilution sur l’attaque.
Finale : Dans le prolongement de la bouche, d’une belle longueur, elle démarre sur une très nette note cendrée astringente qui petit à petit mute en fumée, mais toujours avec ce côté aigrelet qui traîne sur la langue.
L’eau affaiblit très légèrement la finale.

Commentaire : Un joli sherry, avec un nez plaisant, séducteur, mais une bouche moins réussie. Une jolie finale toutefois. L’eau peut le rendre plus easy drinkable à condition de rester très parcimonieux, car la noyade arrive assez vite.
87/100

Nez: porté sur le sherry, oranges confites, rhum, raisins. Un vrai cake, puis sur l'encaustique et le café, en fin peut être un peu de vanille.
Bouche: on retrouve le nez avec le sherry et le rhum, puis un léger goût de thé. Le boisé ressort puis l'alcool devient trop présent.
Finale: Moyenne.
87/100

Couleur : Ambre foncée

Nez : On commence sur du vin de noix, des fruits exotiques frais, de pèche et un peu de vernis à bois. Des dattes, des cerneaux de noix.
On sent une belle fraicheur mentholée. On passe ensuite sur de jolies notes de vinaigre de framboise et de fruits rouges.
Finalement, une odeur fermière, de paille mouillée, de bois et de vanille. L'alcool est bien intégré.

Bouche : On attaque sur quelque chose d'assez acide et savoureux, type vinaigre de framboise. C'est assez aigre, presque trop.
Au départ, ça manque un peu de complexité, c'est-à-dire d'équilibre entre le côté vineux du sherry et une certaine amertume.
Après quelques minutes, on tend vers un meilleur équilibre. Une petite touche de soufre, sans que cela soit désagréable.
L'alcool pique un peu. Avec un peu de temps, ça devient très doux, très sucré (sur le sirop de pèche et le sirop d'érable).

Finale : Moyenne, sur le côté vinaigre. Ca pique le bout de la langue.

Conclusion : Un whisky plutôt bien réalisé. Le côté aigre de la bouche le dessert un peu, mais dans l'ensemble, c'est agréable.
86/100

Couleur: Orange à reflets acajou

Nez: Chaud, épicé. Du caramel, du café, du chocolat. Une légère tourbe mélangée à de bons relents de sherry. De la prune et des épices style girofle ou encore muscade.

Bouche: Genre sherry au premier plan avec au second un petit peu de fumée. Des épices. Petite amertume du café, léger sucre de caramel et douceur du chocolat au lait. Fruitée avec à nouveau de la prune. Il y a de la matière mais bizarrement un peu alcooleuse... Boisée également et un peu mentholée...

Finale: Plutôt longue, un peu poivrée, chaude, de l'amertume et également poussiéreuse...
85/100

Couleur ambre cuivrée.
Nez très marqué par le sherry avec la sucrosité et le caramel frais qui vont avec. Tarte tatin
La bouche est grasse, onctueuse, chocolatée (Van houten) puis caramel au beurre salé.
La finale est brève avec un peu d’amertume. Puis retour de la tarte tatin.
83/100

Couleur: plutôt sombre, bois de rose brun acajou, beaux reflets rouges et verts. Fût de Sherry?
Nez: Doux et plein, plein de fruits secs, raisins, figues, dattes, le tout. Xérès ou de porto - (non, je pense sherry) - finition. Très complexe, l'âge est difficile à deviner, pourrait être plus élevé en effet.
Bouche: L'alcool a une entrée forte (46%?). Encore une fois fruits secs et du sucre, combinant très bien la réglisse et les notes délicates de salmiak. Ni fumée ni tourbe . Agréable quand même.
Finale: Trop court, devenant rapidement très liquide (aqueux?) dans le palais. Laisse une image faible et perturbe l'impression très agréable et complexe du nez . Ceci m'incite à revoir ma primière impressin à propos d'un âge plus élevé.
Conclusion: Un Speysider qui était peut-être oublié dans son fût de Sherry (? Aberlour), je préfère plus les goûts de l'emballage d'origine, la finition est décevante, je ne pense pas, il s'agit d'une mise en bouteille d'origine. Le prix pourrait être élevé, mais je regrette de vouloir payer plus de 35 euros pour cette bouteille. Une fois de plus je constate qu'il est difficile de deviner (ce sont les joies du blind tasting) et les conjectures sont parfois exactes, et parfois pas...
80/100

N : sherry très (trop ?) présent, on trouve toutes les arômes du sherry, le whisky a de la peine à s'exprimer, toutefois il y a des belle notes de poires, de tabac.
B : violente c'est un peu une déception, il y a une explosion de saveurs puis tout s'effondre, bizarre, manque d'équilibre
F : longue beaucoup de rétro olfaction sur l'ananas, la mangue et le tabac, beaucoup d'astringence.
80/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:35.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close