[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Tullibardine

English| Français

Tullibardine

Aged Oak

Age
No age statement
Taux d'alcool
40 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-02 80/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 65/100
Ecart 25
Moyenne 79,95

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 1
Très bon 3
Bon 3
Moyen 10
Mauvais 3
Tullibardine Aged Oak WDTS

Couleur : vin blanc.
Nez très équilibré entre fraîcheur et fleurs et un côté beurré et doux.
La bouche commence par une attaque douce presque sirupeuse. Vient ensuite la fraîcheur de la réglisse. Whisky très fin et élégant.
La finale est superbe avec des notes d'amande torréfiée dans une gangue de chocolat au lait, puis des notes de tarte Tatin.
90/100

N : herbeux, foin humide, précis, frais, céréale, crème aigre, pomme verte
c'est excellent
B : herbeux, pomme verte, crème, belle équilibre
F : courte mais c'est jeune, superbe équilibre, texture soyeuse, très beau produit
90/100

Nez : Fruits à gogo, noix de coco, massepain, (vraiment beaucoup de)galette de riz. Après aération, la galette de riz s'estompe et des agrumes apparaissent.

Bouche : Galette de riz galore, légèrement aqueux, céréales. Après aération devient plus doux avec apparition d'un léger fruité.

Finale : La galette de riz domine toujours et à l'arrière plan il y a du porridge, de la noix de coco et du massepain. Après aération des agrumes apparaissent. La finale est moyenne à longue.

Whisky agréable à boire, d'une puissance aromatique peu commune et très particulier. Cette particularité lui fait gagner quelques points supplémentaires.
88/100

Aspect: riesling, jambes fines qui s'écoulent assez vite
Nez: intensité moyenne après 30 minutes d'aération, au début le whisky est fermé, certainement un défaut qui provient du fait que l'échantillon provient d'une bouteille fraîchement ouverte, poussiéreux (genre mélange entre encens et sucre en poudre), sec (genre fino sherry), chocolat blanc, lait légèrement caramélisé
Bouche: attaque en douceur, intensité faible à moyenne par après, en bouche un mélange entre légère amertume et sècheresse domine (c'est mieux en bouche que la description laisse présumer)
Finale: courte à moyenne
Avec eau: une note végétale s'ajoute en nez et en bouche
Conclusion: un malt peu conventionnel (en tout cas par rapport aux whiskys que je bois habituellement) mais plaisant
86/100

Nez : poudré, fruité (poire, pêche blanche puis pomme verte), de la céréale légèrement grillée, fond de tarte sablée, choux à la crème. Une certaine complexité, même si il faut un peu le chercher.
Bouche: texture soyeuse, surtout sur la céréale grillée, un peu pâtissier par la suite. Moins séduisant que son nez. Coté terreux également.
Finale: assez courte et pâtissière
Agréable, décevant de par sa bouche. Pour les personnes qui sont convaincues de ne pas aimer le whisky.
84/100

Couleur vin blanc

Nez métallique, légèrement fruité et un peu boisé au premier abord. Il devient peut-être plus piquant et épicé par la suite. Par la suite on a l'impression de rentrer dans le labo d'un boulanger avec des notes de farine de blé et de levure de boulanger (assez marquées ces dernières).

Bouche pétillante et fraiche à l'attaque douce. Assez boisée et pas très puissante. Elle manque un peu (trop) de punch et de relief. Peut-être un léger gout d'éclats de cacahuètes non salées (pour les desserts sucrés). Et encore ce gout de levure assez particulier.

Finale à la texture limite grasse (persistance grasse sur le palais), assez longue mais trop discrète.

Pas mal mais pas super riche. Le nez est sympa mais il manque un peu de justesse. La bouche restera vraiment trop plate... Idem pour la finale. Je sais qu'elle est là, mais quel manque de présence ! Et ce qui vaut que la note baisse...
82/100

Au nez, c'est un jeune malt, malté justement, sans agression. Légères touches fruitées, papier mouillé. En bouche, ce même profile jeune, malté, quelques épices, léger fruité.
82/100

Couleur: Vin blanc. Naturelle.
Nez: Doux et Fruité. Pomme mais surtout poire très sucrée. Un peu de solvant genre vernis à ongle. Tourbe très très fine.
Bouche: Une vraie caresse en bouche. C’est agréable mais peut-être trop mou.
Finale: Boisée, fumée et fruitée à la fois, les arômes revenant à la charge à tour de rôle. C’est intense mais de longueur moyenne. Trop plat, manque de charme et de personnalité.
82/100

Nez: Agrume citron pamplemousse notes végétales
Bouche: Notes Végétales, agrumes confites
Finale: Courte, âcreté
82/100

Nez: Fruité sur le fruit blanc, alcool de poire, légère génoise et miel. Le nez est assez charpenté, pas dans la finesse. LA couleur assez clair laissé penser à un jeune whisky, mais la bonne structure du nez me laisse envisager que ce n'ai peut-être pas le cas.
Bouche: Assurément un whisky réduit à 40°, du coup les arômes sont moins expressifs. La belle structure du nez disparaît complètement. Bouche assez légère sur le litchi un peu acide et amer. LA final est crémeuse, un peu sucré. La réduction ne permet pas de retenir les saveurs en bouche, dommage.
79/100

Couleur: Paille
Un nez relativement discret et linéaire sans beaucoup de fantaisie. Quelques discrètes notes de paille et en arrière-plan des soupçons de moisi et de levure. Le genre de profils que j'affectionne assez peu.
La bouche est très discrète et tout aussi linéaire que le nez. De douces notes fruitées semblent submerger dans un ensemble assez monotone de notes entre la céréale et la levure. Le tout est cependant assez équilibré, ce qui est malgré tout une source de plaisir. Au bout de quelques instants de légères notes de réglisse apparaissent.
La finale joue beaucoup sur l'équilibre qui était pratiquement le seul élément en bouche à donner un réel plaisir. Elle est longue et agréable, mais ici non plus aucune complexité et un manque assez évident de relief.
78/100

Le nez est assez intense. Des notes vanillées et florales se mêlent dans une base maltée un peu rêche où l’alcool est à la limite du maîtrisé (solvant).
L’entrée en bouche est marquée par un creux puis se réveille en fin de bouche et en finale avec une dominante maltée.
79/100

Le nez est marqué par un odeur assez étrange mêlant colle d’écolier et ambiance terreuse, très difficile à décrire. On y décèle également de la pâte d’amande, du citron, et une légère fumée. Ce nez, assez puissant, va progressivement se transformer en quelque chose de plus fin et subtil suite à l’aération. On a à ce moment un léger voile de fumée et de tourbe, enrobant toute une série de saveurs : toujours cette colle, du citron, du sucre de canne et une légère pointe de chocolat et de café. C’est très doux à ce moment, et relativement complexe.

La bouche est légère. Sirupeuse et fraiche, elle débute sur des notes végétales, avant que cette sensation de colle du nez ne se retrouve en bouche. Il y a également du bois, du citron et une pointe d’iode. Quelques temps passés dans le verre permettent à du goudron d’apparaître en attaque. Mais cela manque singulièrement de puissance. D’autant que l’aération fait littéralement s’écrouler ce malt.

La finale, de longueur moyenne, est sur le citron et de sel. On y aperçoit aussi du poivre. L’aération la dirige vers des saveurs plus médicinales.

En conclusion, un nez intéressant, mais le reste est trop plat.
78/100

Couleur : Vin blanc pâle

Nez : Le whisky dévoile des notes fruits à chair blanche (poires, pommes), de talc, de sucre d'orge et de poivre blanc. Un peu de pâte d'amande aussi, ou mieux, du sirop d'orgeat, qui se fait de plus en plus présent à l'aération, encore plus lors de la seconde dégustation.

Bouche : La bouche manque d'expressivité et est un peu aqueuse. L'ensemble est suave et vaguement épicé avant de développer une légère amertume végétale. Pas mal d'amande amère, comme prévu , ainsi qu'un peu de verveine. La texture, relativement grasse, est agréable.

Finale : De longueur moyenne, elle est peu intense et végétale.

Conclusion : Le nez est agréable, mais la bouche manque vraiment de puissance. Il paraît jeune et avoir séjourné dans un fût particulièrement peu actif. Rien de désagréable toutefois.
78/100

Couleur : Vin blanc / jaune pâle

Nez : D'abord un peu de beurre, boisé, un peu d'amande. Un peu de fruit style banane. Des relents de vinaigre blanc.
Légèrement cartonneux, un peu herbacé. Des notes vineuses style cépage muscat blanc à petits grains ou Clairette.

Bouche : Je la trouve assez alcooleuse... ça reste dans l'esprit du nez. Du boisé, du carton, légèrement camphrée.
De l'amertume aussi... J'ai du mal à y trouver du fruit, je pencherais plus sur des notes florales et herbacées surtout...

Finale : Moyennement courte, plutôt sèche avec une légèrement amertume ainsi qu'un peu de fumée...
78/100

Couleur : Jaune paille

Nez : Alcool de fruits (mirabelle, prune, poire) sans sucre. Pâte d'amande, noisette et amande pilée.
Très fermé, pas très expressif. Une touche de vin blanc sec.
Au fur et à mesure, jolie touche de savon et de fleurs (avec une goutte d'eau).

Bouche : Des touches d'alcool blanc, d'amandes. C'est assez mou. Peu de complexité.
Une touche de gras. Une certaine amertume, mais peu de chose de plus. Petit à petit, côté herbacé.
L'eau ne lui ajoute rien.

Finale : Moyenne, sur l'amertume et le gras.

Conclusion : Un whisky sans grand relief. Le nez est un peu austère mais assez agréable, la bouche un peu molle.
77/100

Vin blanc
Premier nez : Jeune. Végétal. Assez "grainy". Malté. Gentiment vanillé. Lait d'amande douce. Crème hydratante. Doux et léger, comme machouiller un morceau de canne à sucre, ou manger une nèfle gelée. papaye mûre ?
Bouche : La douceur végétale se confirme. Pétillant, et étonnamment tonique en dépit du faible voltage (40% ?). Beaucoup de vanille.
Finale : Propre. De longueur moyenne, sur la groseille à maquereaux et le sirop de canne dilué.
Commentaire : Un malt d'été qui ne fera de mal à personne, et qui vous laissera la bouche fraîche et propre comme au premier jour.
76/100

Robe : Or pâle
Nez : 1er nez peu usuel, floral, évoque certains parfums presque capiteux, mais très vite, tout s’écroule et on bascule sur le papier mâché, le papier à journaux, une sorte de boisé fade et envahissant. Savonnette bas de gamme.
Malheureusement, ce nez n’évolue plus et reste sur ces notes désagréables.
L’eau ne change pas grand-chose à ce nez.
Bouche : Assez savonneuse, et l’impression de mâcher du papier.
L’eau sur-dilue très vite la bouche sans jamais vraiment l’améliorer.
Finale : Dans le prolongement du reste, assez courte … heureusement.
L’eau a peu d’influence sur la finale. Tout juste la rend-elle un peu plus chaleureuse.

Commentaire : Que dire de plus ? Que ce whisky a pour principale mérite de faire encore plus apprécier ce qui est bon ?
L’eau n’apporte rien.
74/100

Robe paille pâle.
Nez assez puissant. Léger fruité. Fortes notes de poire. Semble très jeune. Bien peu de choses...
L'attaque en bouche est assez puissante. Des notes d'alcool dominent. Aucun arôme autre...
Finale assez longue, assez faible.
Bien trop jeune.
70/100

Couleur : Vin blanc
Nez: Débute sur des notes sucrées, puis devient plus épicé et fruité, sur des fruits acides comme la pomme et le zest de citron.
Ce whisky semble (trop) jeune avec un nez déséquilibré et des notes de new spirit.
Bouche: la jeunesse se confirme en bouche avec peu d’arôme, juste un peu de sucre de canne et des céréales.
Finale courte avec une légère amertume.
65/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]