JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Bunnahabhain

English | Français

Bunnahabhain

XVIII (46,3%)

Age
18 ans
Taux d'alcool
46,3 %
Embouteilleur
Officiel
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-02 85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 90/100
Cote minimum 75/100
Ecart 15
Moyenne 84,65

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 0
Très bon 6
Bon 9
Moyen 5
Mauvais 0
Bunnahabhain 18 WDTS

Au nez, pas de doute, nous avons affaire là à un très joli sherry, relativement complexe. On y décèle des arômes de moka, chocolat, nougat, pralin, rancio, orange amère, humus, résine…
La bouche, quant à elle, démarre d’emblée sur une belle touche d’agrume (clémentine?) gâtée, parfaitement fondue aux épices, à des notes de noix et de chocolat praliné.
Légère amertume en finale, bonne longueur et puissance maîtrisée.

Très élégante maturation en fût de sherry, complexe avec une belle structure.
90/100

Nose: Corbeille de fruits, bois précieux, vanille
Bouche: Ananas rôti, vanille, rhum, épices douces, tabac
Finale: Légère amertume, moyenne
90/100

Nez: Un peu de fruité exotique avec un soupçon de Chocolat au lait. Malté. Le tout assez effacé, rien ne sort du lot. Les senteurs sont là mais pas de déclic. Dommage.
Bouche: Grasse, suave mais un peu piquante tout de même.
Finale: Longue, toute en subtilité toutefois. Du fruit exotique, furtif mais plaisant. Brève fraîcheur amené par des flaveurs de réglisse. Du chocolat au lait. Suivi par de la noix et une amertume persistante. Le tout se conclu sur une impression sucrée assez agréable.
89/100

Nez: Développe un beau sherry, avec une belle maîtrise de l'alcool. Des effluves florales viennent s'y mêler, le tout enrobé d'un sucré de chamallows. Très belle complexité, beau travail du fût.
Bouche: Comme pressenti, l'alcool est présent, l'attaque se fait sur le végétal, bouche herbacée avec une pointe de thym et de poivre, assez étonnant vu le profil du nez, le sherry est beaucoup moins présent. Avec un peu d'eau, vient s'y ajouter un léger sucré. Le tout disparaît assez vite, dommage que la bouche ne tienne pas plus en longueur.
88/100

Nez : Mandarine, moka, café, chocolat noir à l'orange, poussière et bois précieux. Alcool bien présent.

Bouche : Doux, fondu, piquant, citronné, chocolat et moka. L'alcool est un peu trop agressif.

Finale : Longue sur le moka, chocolat et la marmelade.

Après aération, prend un coté café froid/glacé.
88/100

Robe ambrée.
Le nez est doux sur des notes de sherry. Fruits secs, bois, notes d'oranges. Un sherry pas trop lourd.
La bouche est légère, le bois se fait plus présent. Légère amertume. Quelques notes chocolatées.
Finale assez longue, assez intense. Plus de tenue que la bouche. Boisée.
Très agréable.
86/100

Couleur: Ambre
Le nez présente un intéressant mélange de notes fruitées, d'épices, de quelques notes légèrement boisées, de sherry et malheureusement aussi quelques relents de levure. L'ensemble reste cependant extrêmement agréable et la diversité d'odeurs lui donne une belle complexité.
La bouche est très expressive, avec ces mélanges de sherry, de boisé et cette présence persistante de sherry. Les épices sont bien présentes aussi. Des passages subtiles entre une acidité fruitée et une légère amertume boisée maintiennent les sens en éveil et confèrent à la bouche la même complexité que celle déjà trouvée au nez.
Le finale longue et légèrement sèche prolonge parfaitement la bouche et les notes de sherry mêlées à cette amertume colorée qui caractérisait la bouche restent présentes durant de longs instants.

86/100

Nez sherry très doux, jeune, frais. Devient plus chocolaté, café, un peu de fruits. Avec une longue aération, il devient très fruité, pèche, ananas, un peu tropical aussi.
En bouche, trop soft, un peu de fruits, amertume, gigembre, piquant, des épices.
La finale est légèrement acide, fruitée, une touche plus végétale avec amertume, mais avec des touches de miel.
84/100

Couleur : Cuivre rouge.

Nez : Riche et séduisant. Un joli Sherry doux d'un âge intermédiaire. Tabac aromatique. Une pointe de noix de coco. Peaux d'amandes rôties. Café arrangé. Génoise au chocolat. Saint-Epvre (macaron avec crème au beurre au café). Miel de châtaignier. Et de l'alcool pour soutenir l'ensemble.

Bouche : On joue la même partition. Plus de douceur encore. Plus de miel, et de belles sensations crémeuses. Pas mal d'épices douces et d'extraits boisés (un peu de fumée maintenant), et même un côté fleuri.

Finale : Plus de bois brûlé maintenant, et un certain assèchement de la bouche. Retour sur le cacao amer.

Commentaire : Un beau Speyside refill-sherry d'âge intermédiaire ? Assez archétypal, mais très bon.
85/100

Couleur ambre foncé
Nez sherry net, clair, notes de fruits rouge, beaux arômes de chocolat au lait.
Bouche équilibrée sur le sherry, agréable, retour du chocolat au lait
Finale correcte, longueur moyenne.
Un whisky bien fait et agréable. Le sherry est bien maîtrisé. Je note cependant un léger manque de complexité.
85/100

N : vent marin, crème aigre, précis pas complexe
B : très simple précis propre, équilibré, schnaps
F : longue, schnaps pas grand chose à dire
85/100

Le nez débute sur des senteurs bien équilibrées de boisé tendance sherry, et de subtiles notes florales. Après quelques temps dans le verre, des notes de fruits jaunes (pêche) viennent précéder cette dominante de sherry. Puis des saveurs chocolatées et de noisettes apparaissent, avant une petite touche de vanille, surtout perceptible après aération. Du café se décèle également à ce moment. Le tout est bien équilibré et assez doux.

La bouche est concentrée, mais tout de même assez puissante. Elle est dominée par des saveurs d’oléagineux et de chocolat. L’aération permet à cette bouche de se préciser. On y voit alors apparaître des fruits rouges (cerise) et un peu de pruneaux. En fin de bouche, un citron au départ très discret se montre de plus en plus à la faveur de l’aération. Dommage que cette bouche ne se développe pas totalement cependant.

La finale est sur le sherry et le bois. De longueur moyenne, elle laisse aussi apparaître de la cire, de la pate d’amande, du praliné et des épices.

En conclusion, un whisky très correct, qui ne souffre d’aucun défaut, mais qui n’a pas non plus véritablement de point fort.
84/100

Aspect: or rouge à ambre clair, larges jambes qui s'écoulent lentement
Nez: intensité faible, alcool bien intégré, végétal (légumes frais), épices doux, fruits mi-mures, noix, caramel légèrement brûlé, sirop d'érable
Bouche: arômes comme au nez mais plus intense, hautement buvable, j'aime plus la bouche que le nez
Finale: courte à moyenne
Avec eau: pas de changement au nez, plus sec en bouche, j'aime mieux sans eau
Conclusion: Un vrai whisky plaisir
84/100

Couleur: Ambre à reflets cuivrés

Nez : Très fruité, frais, exotique, sur l'ananas, la mangue bien mure. Également du fruit à coque telle que la noix. Des épices; cannelle, girofle... Un peu de miel de montagne...

Bouche: Fraîche, sucrée, douce. Moins complexe que le nez je trouve. Sur la pomme tatin, le caramel ou sucre caramélisé.
Fruits cuits genre pomme au four caramélisée. Un bonbon au caramel légèrement mielleux en fait... Très easy drinkable!!

Finale : Plutôt courte, toujours sur le caramel pour moi...
84/100

Couleur : Ambré
Nez: Démarre sur un bouquet épicé, poivre, 4 épices et cannelle puis des dattes et des notes d’orgeat.
Quelques notes de souffre qui s’atténue avec l’aération ou l’ajout d’eau, qui rend le nez plus équilibré.
Bouche: Peu défini et assez marqué par l’alcool.
On a des notes sucrées, du miel et des céréales puis évolue sur le poivre.
L’eau lui réussit en atténuant l’alcool et en développant les saveurs précédemment citées.
Finale longue sur le sherry, noix et chocolat.
83/100

NEZ: sur un sherry sec, une pointe de fumée, vinaigre de xeres, pas trop mon genre. Un peu piquant si on insiste.
BOUCHE: attaque douce plutôt sucrée, puis l’influence du sherry arrive avec une évolution assez amère et sur des notes grillées trop prépondérantes. Plus intéressant que le nez mais toujours pas mon genre de whisky. Nettement meilleur après au moins 30 mn d’aération : très sucré, un peu sur le bonbon au miel même si la finale un peu grillée me gêne toujours. Un très léger exotisme mais derrière trop de grillé/sherry pour moi.
FINALE: moyenne en phase avec la bouche.
Plaira probablement aux amateurs de sherry sec, même si il ne me parait pas pour autant remarquable.
83/100

Couleur : Bronze

Nez : On commence sur le pruneau, la soupe de carottes, le côté légumique.
Ca sent le sherry. J'ai l'impression d'un peu de tourbe (très fine).
Un peu de vernis à bois. Après quelques temps, jolie évolution sur du parfum, avec des fruits rouges et un peu d'abricot sec.
Magnifique évolution ! C'est velouté, c'est subtil.

Bouche : Un joli mélange de pruneau, de soupe de carottes et de vernis.
Par rapport au dernier nez, je trouve ça un peu décevant au départ.
Alcool très bien intégré. Après quelques minutes, on retrouve un peu de parfum et de l'abricot sec (beaucoup).

Finale : Longue, chaleureuse, sur l'abricot, un peu de bois (subtil)

Conclusion : Un joli whisky, qui semblait fermé au départ et qui évolue très bien vers de jolies notes fruitées (abricot sec).
83/100

Couleur : Caramel blond

Nez : Le premier est léger, assez peu expressif mais sympathique. Un peu de caoutchouc neuf, la douceur du sucre d'orge, un soupçon de savon de Marseille (le vrai, à l'huile d'olive). Peu complexe, mais l'ensemble est plus agréable que les notes ne le suggèrent. L'aération dévoile de jolies notes acidulées. Quelques jours plus tard, le côte fruité se fait plus puissant, avec de la poire commençant à se faire blette. Le caoutchouc a disparu. L'ensemble est beaucoup plus expressif.

Bouche : L'attaque est aqueuse, mais le milieu gagne vite en puissance. Une fumée très légère semble présente, ainsi que du caoutchouc neuf et une amertume prononcée qui semble artificielle. Quelques épices en milieu de bouche (muscade) ainsi qu'un aspect médicamenteux également (aspirine). Lors de la seconde dégustation, des notes fruitées et acidulées se sont faites bien présentes.

Finale : Courte et peu intense, juste un léger relent amer.

Conclusion : Un malt honnête, agréablement frais.
82/100

Robe : Teck.
Nez : 1er nez pommadant, une impression de gras. Alcool de rose. Boisé. Croûtes de pain trop cuit et rassies. On parvient à sentir des notes fruitées, des notes de cuir, de café, mais tout cela est gâté par une note âcre persistante, un peu de carton d’emballage, de bois plan (allumettes).
Toutefois, après quelques minutes, les notent désagréables s’estompent un peu sans toutefois disparaître et laissent les notes florales s’exprimer un peu plus.
L’ajout d’eau harmonise ce nez et le rééquilibre notablement.
Bouche : La bouche est relativement dans la continuité du nez, assez déséquilibré.
L’eau noie la bouche dès les premières gouttes, il ne reste quasiment plus rien.
Finale : La finale est dans le prolongement du nez et laisse une désagréable note boisée âcre et amère.
L’eau apaise et harmonise la finale, mais sans faire de miracle. Une belle longueur toutefois.

Commentaire : Manque d’harmonie, des notes assez désagréables, absence d’expressivité en bouche. Difficile de lui trouver des qualités.
L’eau aide à faire passer.
78/100

Couleur ambre
Nez très doux et discret. Il commence par effluves très légères de miel. Puis évolue vers une pêche .. Non, du sirop de pêche non dilué à l'eau. Pffff... Il met vraiment du temps à s'ouvrir, ou alors tout est déjà dit ! Ha si, au fruité présent, il est aussi un peu céréalier et cet arôme prend peu à peu le dessus.

Bouche fraîche, boisée pétillante. Un manque de relief et de richesse malheureusement trop perceptible.

Finale trop courte. Sur un ton céréalier et boisé.

Commentaire : Vraiment trop discret ! les arômes du nez sont beaucoup trop fins à mon sens. La bouche est quasi absente, de même pour la finale.
75/100
> Last modified: May 10 2016 20:38:34.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close