[an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive] [an error occurred while processing this directive]
-->
[an error occurred while processing this directive]
enabled
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]
Close
[an error occurred while processing this directive]

Translation [an error occurred while processing this directive]

Close
[an error occurred while processing this directive]

Les dégustations à l'aveugle "Whisky-Distilleries Tasting Sessions"

Tamdhu

English | Français

Tamdhu

The ultimate single malt collection 2004

Collection
The Ultimate Single Malt selection
Age
6 ans
Taux d'alcool
60,2 %
Embouteilleur
The Ultimate Whisky Company
Fût
First fill sherry
Numéro fût
single cask 5440
Dates
Distill: 29-06-2004 Embout: 08--3-2011
Bouteille
281 de 625 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
WDTS2011-02 85/100

Details de la dégustation

Cote maximum 91/100
Cote minimum 78/100
Ecart 13
Moyenne 85,1

Appréciation

Nombre total de dégustateurs 20
Excellent 1
Très bon 8
Bon 5
Moyen 5
Mauvais 1
Tamdhu 2004 WDTS Ultimate

Nez : Magnifique fruité acide qui malheureusement s'estompe à l'aération : Pomme verte, citron vert, mangue, fruits de la passion.
On a aussi du marshmalow, de la réglisse et du bois précieux.
Après aération et adjonction d'eau apparaissent des arômes de noix, d'encaustique et de chocolat au lait.
Les arômes sont bien fondu.

Bouche : Très sucrée et huileuse. Magnifique balance avec un joli fruité. Légèrement trop agressif.

Finale : Sucrée, très fruitée, florale(je me suis cru chez un fleuriste un instant). Arômes de bois précieux, réglisse, chocolat au lait, un peu de poivre. Finale douce et très longue. Eviter l'adjonction d'eau.
91/100

Aspect: jaune or, fines jambes qui s'écoulent moyennement vite
Nez: intensité moyenne à forte, alcool présent mais pas dérangeant, bonbons au caramel et bonbons au fruits confits, pain frais, douceur sucrée, fraîcheur mentholée, très légère tourbe (ou thé vert?)
Bouche: intensité moyenne à forte, sécheresse boisée (bien présente mais pas envahissante) en attaque, puis du poivre moyennement corsé s'ajoute, pain et bonbons reviennent en fin de bouche
Finale: moyenne à longue
Avec eau: moins intense, moins de poivre, moins de sécheresse boisée, le whisky perd en personalité mais gagne en rondeur
Conclusion: Un malt bien différent en bouche et en nez, buvable avec et sans eau, j'aime bien les deux
91/100

Le nez est très délicat et excellemment fondu. Après un premier contact assez fort, alcooleux, le tout dans une ambiance végétale et agrumique (pamplemousse, citron), ce nez débute sur de douces notes florales et céréalières, qui enrobent un fin mélange de senteurs végétales, accompagnées d’agrumes, de tourbe légère et d’iode. C’est complexe à souhait, très bien équilibré, et puissant comme il faut. Les saveurs céréalières laissent place suite à l’aération à des senteurs plus gourmandes, comme la pâte d’amande ou le café, et l’ensemble s’adoucit. Un très beau nez.

L’attaque en bouche est forte, sur le goudron, la fumée et la tourbe. Un peu mordante, elle se révèle moins raffinée que le nez. Très fraîche, limite monolithique, cette bouche évolue ensuite vers le caramel, avant qu’une pointe de piment fort vienne encore augmenter cette sensation de morsure. L’aération permet à des céréales de faire leur apparition en début de bouche, et à une pointe de chocolat de s’introduire également, surtout après ajout d’eau.

La finale est excellente. Longue, elle fait la part belle au sel et au piment. Limite brûlante, elle permet à des saveurs de sucre de faire leur apparition au milieu de cette puissance après aération. L’eau l’adoucit encore, avec du praliné. C’est piquant et puissant, il faut aimer.

En conclusion, un whisky bien plus puissant et mordant que le nez laissait paraître. Sans concession, il ne plaira sans doute pas à tout le monde. Personnellement, je n’ai pas grand chose à lui reprocher, sauf peut être le côté trop rugueux de sa bouche.
89/100

N : Pomme crème, beurre, tapisse bien la bouche belle amplitude et équilibre, avec le temps on gagne en finesse et équilibre j'aime.
B : structure fondu, de la crème, des fruits blanc, superbe
F : courte, sur le résineux, c'est vieux c'est très équilibré, pointe de souffre
89/100

Le nez dévoile un malt très gourmand et puissant. Nous avons là une superbe alliance rhum/raisin/caramel agrémentée d’une bonne dose d’épices. Ce nez évoque très fortement la crème brûlée et le caramel au beurre.
En bouche, l’attaque est puissante et immédiatement sur le caramel puis revient sur cet arôme de crème brûlée.
La finale est longue et puissante.

Un whisky très gourmand, puissant mais jamais agressif.
89/100

Couleur or

Nez n'est pas trop expressif au premier abord. Il est alcooleux par la suite, la présence d'alcool est clairement identifiable. Il évolue ensuite sur de la noix de coco râpée fraîche. Ou même la noix de coco rappée en sachet pour préparation de gâteaux. Par contre, cette sensation de brûlure due à l'alcool est quand même regrettable. Le second nez reste toujours piquant et sur des notes assez fortes de plastique neuf et des notes discrètes de café. Avec ajout d'eau et en respirant tout doucement, il devient plus porté sur le poivre noir, le café liquide qui devient glace et quelques touches de fruits jaunes. Et bizarrement (ou pas?) il me parait légèrement tourbé d'un moment à un autre. Et ho ! D'un coup je me prends une claque et revient en enfance avec une odeur vraiment prononcée de bonbon Karaneige !


Bouche très piquante (le poivre noir du nez) et boisée d'entrée de jeu. Limite astringente et un peu sucrée. avec ajout d'eau, elle se fait plus râpeuse.


Finale assez longue et un retour en bouche sur le côté piquant (toujours le même poivre).


Impression assez partagée. Le nez avait bien commencé avec ses notes franches de coco, puis une brûlure est venue un peu ternir la première impression. Mais il s'est quand même très bien rattraper par la suite !
Dommage que je sois légèrement en reste par la bouche et la finale. Mais je mets quand même une bonne note car tout me parait homogène et le nez m'a vraiment plu (surtout cette note de bonbon à la fin !)
88/100

Robe : Vieil or.
Nez : 1er nez qui a du mal a démarrer, pommadé, Puis se réveille au bout des quelques secondes, sur des notes aigres-douces, presque nuoc-mâm. Puis brutalement, le nez bascule sur des notes pralin, de marasquin, d’amaretto. Grains de café torréfiés. Café bouilli. Se marrie à des notes presque viandées, évoque un peu le Viandox.. Liqueur d’abricot, noyaux. De façon subtil et réussit, l’ensemble est corsé par d’infimes touches de cuir tannée et de caoutchouc vulcanisé.
Au bout d’un moment, l’ensemble s’harmonise pour évoquer un mélange d’alcool de fruit (framboise, cerise, cassis) de puissance constante.
L’ajout d’eau harmonise favorablement ce nez, un agréable fondu de pralin et d’entremet au café.
Bouche : Onctueuse et grasse, démarre sur du café très serré sans sucre, puis évolue vers des notes un peu plus acidulées, une amertume assez classieuse qui donne une impression vénérable. Alcool présent mais bien intégré, aucune agressivité.
L’eau dynamise la bouche, c’est un plus indéniable. La bouche est dans le parfait prolongement du nez en plus expressif, plus croquant, infime brûlure de l’alcool
Finale : Dans le prolongement de la bouche.
L’eau développe généreusement la finale, dans le prolongement de la bouche, avec une belle présence de fumée

Commentaire : Relativement riche et complexe, il lui manque ce petit quelque chose pour vraiment se démarquer. Un léger manque d’harmonie, d’équilibre. Un peu sauvage et antique, à sa façon.
L’eau lui apporte un plus indéniable et gomme ses légers défauts tout en le révélant. L’effet sur la finale est presque spectaculaire par la quantité de fumée révélée.
88/100

Couleur: Or
Mis à part un léger picotement assez envahissant, surtout au début, ce nez est très agréable. Beaucoup de notes fruitées, allant de la prune à la poire, couvrant donc une large gamme d'odeurs. Ce nez est donc délicieusement complexe, surtout quand au bout de quelques minutes de discrètes notes boisées viennent s'ajouter.
Si le reste de la dégustation est à la hauteur, nous avons indéniablement affaire à un grand whisky.
En bouche, le côté fruité se fait légèrement plus discret et on est d'abord surpris par un côté acide relativement agressif. Une fois ces premières impressions passées, on revient assez rapidement sur de très agréables sensations. Une belle impression de chaleur et des notes de confiture de prunes avec toujours ce petit goût de noix en arrière-fond. D'abord surprenante, cette bouche évolue vers d'intéressantes notes alliant une acidité marquée à des relents de café. Très surprenant
La finale est longue et en parfait accord avec la bouche. Les notes de café mêlées à cette acidité assez marquée subsistent de longues minutes.
88/100

Couleur : Ambre

Nez : Plutôt complexe. Premier nez un rien vineux. Ensuite vient une avalanche d'épices, des notes de noix, d'amandes grillées aussi.
Je ressent un petit côté iodé, style caramel au beurre salé. Également un peu de café. Viennent ensuite des notes de fruits exotiques et enfin des notes légèrement mentholées voire camphrées...

Bouche: Chaude, onctueuse, épaisse, il y a de la matière, de la consistance! Une attaque "sucrée/salé", sauce asiatique style porc au caramel. Du vinaigre balsamique.
Viennent ensuite un mélange iodé et fruité avec une ribambelle d'épices difficiles à décrire, mais c'est bon!

Finale: Assez longue, chaude, mais légèrement boisée et un peu sèche cela dit...
88/100

Couleur: Ambre dorée. Jambes fines et régulières.
Nez: Envoûtant, très doux. Raisin de Corinthe, sucre Demerara, beurre. Sherry élégant. Nez très "rhum". Après une heure d’aération apparition d’un note bizarre (funny) mais pas dérangeante de céleri vert.
Bouche: Très sucrée, sirupeuse. Alcool bien intégré.
Finale: Aromatique et longue. Moka et cassonade candico. Relance crémeuse. Persistance sur la banane mûre.
87/100

Couleur Ambre clair
Nez fermé, marqué par l'alcool, le sherry s'exprime par des notes boisées et chocolatées
La bouche se distingue par une attaque douce puis développement de l'alcool. Cuir, cerises à l'eau de vie. Retour de la douceur en finale, cacao en poudre van Houten.
Ce côté poudreux apporte un peu de sécheresse
Whisky bien équilibré et intéressant.
86/100

Couleur : Or

Nez : Le premier nez est alcooleux et peu expressif. En lui laissant du temps, il s'ouvre un peu, mais rien de bien folichon. Du caramel, des notes végétales (herbe coupée depuis quelques jours), un peu d'acidité agrumique, mais l'ensemble demeure cartonneux malgré une touche fraîche et mentholée en arrière plan. Les vapeurs d'alcool demeurent très présentes. Un peu d'eau lui fait du bien. Il se fait alors plus doux, avec du sucre glace, et surtout moins cartonneux. La vivacité apportée par les notes acidulées ressort également davantage. Quelques jours d'aération lui ont fait beaucoup de bien. Le profil est sensiblement le même, mais les défauts se sont estompés au profit des qualités. C'est sa fraîcheur et sa vivacité qui dominent maintenant, avec une très belle alliance de la menthe et du citron. Notes vineuses après ajout d'eau.

Bouche : L'attaque est puissante. Il y a beaucoup d'alcool, assez pour réclamer une goutte d'eau en tout cas. On parvient toutefois à le dompter en le faisant tourner dans la bouche. Nous sommes sur des saveurs vaguement douces-amères mâtinées d'arôme chimique de pomme et d'une pointe acidulée. L'eau gomme effectivement la brûlure de l'alcool mais n'apporte malheureusement pas grand chose sur le plan aromatique. Comme au nez, il est bien meilleur quelques jours après, frais et acidulé (bonbons au citron, verveine), surtout avec une goutte d'eau,

Finale : De longueur moyenne, elle est acidulée, sur le bonbon au citron.

Conclusion : Un malt qui manque de définition. Les arômes perçus sont un peu brouillons, surtout en bouche. L'ajout d'eau améliore notablement le nez.
85/100

Nez: Du sucre brun, caramel, sherry. Avec le temps, de la banane, et pas un peu! Céréales, crémeux, épices, amande, bizarre pour un whisky.
Bouche: Punchy! Banane, épices, pomme, céréales.
Finale du même gout.
84/100

Couleur : Or
Nez: Démarre sur le caramel et le sirop pour la toux pour enfant.
Une fois cette vague caramélisée passée, on a des noix, des épices, quelques notes poivrées et vineuses.
Avec l’aération, il devient plus floral et végétal.
Bouche: Le caramel n’est pas présent en bouche, ouf merci.
On est sur des notes chaleureuses de chocolat, orange confite et café.
Finale persistante sur le poivre et le chocolat.
Dommage que le nez soit trop marqué par le sherry.
83/100

Robe vieil or.
Le nez est peu expressif, assez fermé. Manque d'exubérance. On sent de la puissance. Notes de sherry, sherry assez léger. Caramel. Ça semble assez jeune. L'eau fait ressortir un coté fruité, floral.
Attaque en bouche puissante. Fortes notes boisées, épices. La bouche est astringente (amplifiée par l'ajout d'eau).
Finale longue, assez intense. Du bois, un peu de fruits, un peu d'épices.
J'accroche pas trop au profil. On dirait un jeune whisky passé dans un fût hyperactif !
81/100

Couleur : Or foncé

Nez : On commence sur la soupe de légumes (carottes surtout). Derrière tout ça, un peu de miel, de cire.
Ca sent la pâte de fruits (coings) et l'amande fraiche.
Après quelques minutes, ça sent la crème fraiche ou le lassi.
C'est herbacé. On finit sur des noisettes grillées et la banane écrasée au sucre.

Bouche : On reste sur le côté herbacé, sur la soupe de carottes et une pointe de miel.
L'alcool est très présent, chaleureux. Un brin de fumée en arrière plan.
Ca sent l'amande torréfiée et une légère amertume boisée.

Finale : Longue, chaude, amère.

Conclusion : Un whisky intéressant, pas à mon goût. L'alcool vient donner un peu de relief à l'ensemble.
81/100

Nez: Noix, solvant façon whisky de grain, vineux sur le vin cuit ou le porto, caramel (ajout?) Chips bacon fumé. L'alcool est très présent, sûrement un jeune whisky. Quelques gouttes d'eau est il devient plus rond , plus agréable.
Bouche: Un Brut de Fût sans aucun doute, présence très forte du sherry, fruits secs (raisin), grain de café, légèrement poivré. Même avec de l'eau l'alcool reste très (trop) présent. Un whisky difficile à cerner, trop fort à mon goût. Seul les aspects du sherry dominent, masquant toutes autres saveurs.
79/100

Couleur : Ambre clair.

Nez : Etrange. Caramel, mais aussi quelque chose de citrique et d'acide. Caramel à l'orange ? Vinaigre de framboise ? Grenade ? Tout un assortiment de bonbons chimiques aux goûts bizarres. Pomme au four. Croustade aux pommes et sa boule de glace vanille/cannelle. Marzipan. Quelque chose d'animal également. Cuir tanné. Compliqué, et incontestablement original, mais d'une originalité qui ne masque pas complètement une végétalité qui traduit une certaine jeunesse. Et même si l'alcool est plutôt bien intégré pour qui doit taper pas loin de 60%, ça chauffe quand même pas mal !

Bouche : Franchement brûlant. Un peu d'eau s'il vous-plait ! Plus de marmelade maintenant. Et toujours du cuir. Caramel à l'orange. Confiture de lait. Confiture d'amandes. Un café avec un nuage de lait. Glace au corossol. Crémeux, mais vraiment chaud.

Finale : Longue et robuste, toute entière portée par la chaleur de l'alcool, un retour sur la pomme et la canelle, et une note de lait tourné.

Commentaire : Un malt robuste issu d'un fût qui a donné beaucoup, et vite. un peu violent à mon goût.
79/100

NEZ : minéral et légèrement fruité. A un moment trop aqueux, à un autre trop alcooleux, en bref très versatile. Légère note de rhum.
BOUCHE : entrée en matière très sucrée évolution davantage végétale. Un peu sur la levure et le malt. Au gré de l’aération, de la pâte d’amande apparaît. Un peu alcooleux.
FINALE : moyenne, surtout sur l’amertume végétale.
Ni bon, ni mauvais. Ni complexe, ni simpliste. Vraiment difficile de savoir quoi en penser, mais pour ma part, je n’accroche pas.
78/100

Nez: fruits à pépins, patissier, végétal
Bouche: Confiture de fraise
Finale: Courte
78/100
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]
[an error occurred while processing this directive]