-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2016: Bouteille 5

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Tamdhu

8.5 "Farmhouse teas'

Age
12 ans
Taux d'alcool
58,3 %
Embouteilleur
SMWS
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2016 83/100

Proposée par Arnaud89
Springbank 1997 madeira

Savoureur
Aspect : Huileux, jaune or
Nez: Intensité moyenne, alcool bien intégré, arômes très fondus, sciure de bois noble, corbeille de fruits mi- mûres, thé noir au jasmin
Bouche: Intensité moyenne, alcool bien intégré, la corbeille de fruits mi- mûres est bien présente et est relevée par une touche poivrée
Finale: Moyenne

88/100

Arnaud89
Couleur : jaune franc

Nez : Je suis interloqué de la différence entre les deux passes!! La première, d'après mes notes "d'abord un peu d'austérité (herbe terreuse) puis avec un peu de retard les fruits arrivent, ça s'ouvre lentement, pommes bien mûres..." A la seconde passe, il s'est sacrément ouvert, limite exubérant, toujours dans les pommes mais gâtées, cireux/mieleux, bien fondu. L'austérité à totalement disparue, à croire qu'il a séjourné beaucoup de temps en bouteille

Bouche : note de la première passe : "dans la lignée du nez, avec pas mal d'amertume croire qu'il a été coupé avec de la Suze. De la réglisse, plutôt Zan (plus piquant) assez astringeant". Seconde passe : Pas facile a décortiquer... Ca envoi pas mal (55° env) l'amertume est toujours là, peut-être moins prononcée que lors de la première passe, présence églament du Zan. Tout est bien fondu

Finale : Très longue sur le poivre/zan

Conclusion : Un whisky surprenant, non pas par ses qualités gustatives. Plutôt pour son évolution à l'aération. A se demander si il n'en aurait pas en demander plus. Une bonne expérience.

88/100

ManoCornuta
Nez : Terreux , fruits a coques , noix , epices , miel , avec le temps viennent quelques fruits blanc

Bouche: Vive , le coté terreux toujours la , puis on retrouve les noix, amandes et de l’orange confite et orange amere , chocolat noir , caramel , sucre roux, tourbe presente en arriere plan assez verte

Finale: Sur l'orange , caramel , tourbe , et la terre

87/100
Sympa pour ce coté terreux et sa complexité mais je le trouve un peu trop puissant et vif ça gache pas mal le plaisir de degustation.   le coté terre/orange/noix me fait penser à un Glenturret ou un Oban assez jeune (12-15ans) mais embouteillage assez vieux

Jean-Michel
Couleur : Vieil or.
Nez (et zieux !) : Grosses bulles, éclats de bouchon et particules en suspension… On se croirait face à un Raw Cask de Blackadder. Ca sent l’alcool à pleins yeux ! Le nez semble plus sage. Démarre sur des notes végétales trahissant une certaine jeunesse, et peut-être une triple distillation. Angélique confite et prairie après la pluie. Un peu de sucre d’orge, et une pointe de citronnelle. Puis se fait plus rustique. Des notes saumâtres, et une certaine âcreté (le charbon extrait d’un fût copieusement bousiné ?).
Bouche : C’est effectivement puissant. Faut y’aller tout doux tout doux quand on tutoie les 60%. Le sucre d’orge est toujours là. La citronnelle aussi, mais elle ne s’exprime pas de façon très sexy ; plutôt comme croquer à même la tige, avec une réelle amertume végétale. Par contraste, le nez semble à présent beaucoup plus aimable. Oui mais voilà, dès la deuxième gorgée, le charme (ou est-ce l’accoutumance ?) opère : ce malt, rêche et sec, se fait plus savoureux, plus crémeux.
Finale : Longue, portée par les vestiges de l’âcreté d’une tourbe parfaitement fondue, et la crème aux amandes.
Commentaire : Un drôle de malt, qui voit se combattre la sucre douceur du sucre d’orge et rusticité végétale. Une curiosité.

87/100

Piksi
N: vernis limite colle, fruité, floral, mielleux, pâtissier
B: fruitée/mielleuse puis devient herbacée et poivrée
F: herbacée de chez herbacée

86/100
Sympa mais j'en boirai pas des litres à cause du cote herbacé. Un Littlemill?

StephA
Nez : fruits jaunes et blancs, miel, gingembre, eucalyptus
Bouche : vive, un peu alcooleuse, poire pochée, pomme, poivre blanc
Finale : épices, amertume boisée

84/100
Le nez, bien que manquant un peu de cohérence était engageant, la suite est un peu déceptive.

PatGVA
Couleur : ambrée claire
Nez : précis assez long fruit blanc.
Bouche : un peu alcooleux simple et monolithique sherry trop présent, manque de maturité.
Finale : assez longue pointe cendrée c'est pas mal

84/100
bon mais pas assez complexe.

Jeep
N : Branches cassées, pâte à tarte en train de cuire, abricots. Plus de fruits frais à l’aération.
B : Un peu chaude. On retrouve les notes du ne avec en plus pas mal de poivre et d’épices. Du réglisse, amertume boisée.
F : Pimentée
C : Sympa et accessible sans être un killer

84/100

Elskling
Nez: difficile à cerner, même si c'est gourmand a priori

Bouche: là encore, compliqué à analyser, de l'alcool, des épices, mais quoi d'autre ? sucré aussi ? du végétal ? ça fonctionne à peu près, mais un peu amer en finale.

84/100

LaFronde
Nez: Fruits jaunes, frais

Bouche: Epicée

Finale: Courte-moyenne

78/100
Commentaire: Trop d'épices, difficile d'y trouver autre chose

Dagde
Nez : il semble y avoir pas mal d'énergie contenue. On a un peu d'ananas, des fleurs (beaucoup d'œillets et de lys), un peu de bois vert et un peu de sucre raffiné à tendance sucre d’orge. L'ensemble est assez homogène et avance clairement comme un bloc. L'ouverture montre des signes d'alcool blanc (vodka). L'ouverture apporte des notes de basilic et un peu de caramel. C'est plutôt végétal, fleuri et sucré, pas le meilleur triptyque de l'histoire. Pourtant tout n'est pas à jeter. Cela dépendra grandement de ce qui va se passer en bouche. L'eau apporte quelques notes de végétation amères  mais cela demeure sans finesse.

Bouche : c'est étonnamment plat. On a l'impression d'avoir une gangue sirupeuse qui entoure pas mal de fleurs blanches, avec un peu de genièvre, de basilic et d'herbe coupée. C'est plutôt brute de décoffrage et la seconde partie de bouche gagne un peu d'épices et des céréales. L'eau fait ressortir les fleurs blanches, toujours engoncées dans leur sucre. On retrouve par contre un peu d'ananas. Il y a un petit charme dû aux notes fraîches mais on n'a pas le point d'équilibre.

Finale : elle est moyenne avec une persistance très faible. On retrouve le sirop, une certaine amertume végétale et quelques épices comme le poivre. On a toujours le basilic et les fleurs mais ils sont passés au second plan.

77/100

Alex Kooby
Nez : étrange. Très végétal. Un pointe de caramel. Un peu de vanille, du miel. De la poire pas mûre et un pan assez fleuri. Bref, ça n'est pas très engageant...
Bouche : puissante, sèche, amère. On reste clairement dans un registre végétal et tout ce qui gravite autour (pomme, poire, vanille, céréales, miel, etc.) n'est clairement pas équilibré. Un dram qui manque cruellement de précision.
Finale : puissante et longue, malheureusement sur des notes amères de bois vert, de fleurs et de céréales.

76/100

Dede
Couleur : Or

Nez : Pas très engageant de prime abord. Jeune grappa, craie, poires vertes, un soupçon de citron. L'alcool est assez présent. Un peu mieux avec de l'eau, mais reste loin de mes préférences.

Bouche : Puissante et douce amère, mélange de sucre d'orge et d'amertume végétale. Encore un peu d'agrumes également, et toujours la grappa jeune. L'alcool est mal intégré.  Elle est un peu plus agréable avec un peu d'eau, l'amertume laissant plus de place aux autres arômes.

Finale : Longue, amère. Un peu de citron confit et de pomme.

Conclusion : Un malt qui est plus à mon goût avec un peu d'eau pour casser cette amertume herbacée qui me déplaît. Mais bon, c'est pas mon truc quand même.

75/100
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:25 CEST
Sun 19 11 2017, 02:00 - 29 visiteurs au cours de la dernire heure et 6 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close