JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Blind Tasting 2015: Bouteille 13

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Glendronach

2002, Bourbon barrel

Collection
selected by La Maison du Whisky
Age
8 ans
Taux d'alcool
58 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
Bourbon barrel
Numéro fût
single cask 694
Dates
Distill: 2002 Embout: 2010
Bouteille
250 btls
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2015 86/100

Proposée par Piksi
Springbank 1997 madeira

PatGVA
N : d'un premier abord proche du n° 12 mais après analyse  il a y trop de différence ce dernier est réglissé laitier taosté et nous retrouvons le Grapillon 2ème nez caramel chocolat blanc tabac
B : sherry chocolat blanc c'est chaud ample il y a une pointe de bois de Santal (il y en a)
F : chocolat c'est long boisé santal

92/100
Très beau aussi superbe finale sur les sample 11 à 14 c'est vraiment magnifique après la différence se joue sur des détails.

LaFronde
Couleur: Or

Nez: Boisé, vanillé

Bouche: Miel, vanille, fruits mûrs, épicée

Finale: Moyenne et chaude

92/100
Fût de Bourbon, sans aucun doute, mais là, le travaille du fût sait bien passé, sans trop marquer le whisky.

Savoureur
Nez:
intensité moyenne, alcool bien intégré, fruits compotés, sucre vanillé avec vanille naturelle, viandé, pain grillé, arômes intensément mélangés
Bouche:
Intensité moyenne, alcool bien intégré, mélange sucré/poivré, peau de noix, dangereusement buvable
Finale:
moyenne

90/100

Elskling
Couleur or.

Nez des fruits blancs pas encore mûrs, de la poire, de la fraîcheur.

Bouche joliment fruitée, agrémentée d'épices douces. Très belle finale. Pas mal du tout, ça!

89/100

Arnaud89
couleur : or

Nez : Un peu austère, céréales, herbacé, foin puis des notes lointaine de banane (!)

bouche : l'attache est franche, assez rugueux tout de même! Je me croirais à la campagne au milieux d'une ferme! Tout y est, hormis le lisier quand même !!! Une amertume style Gentiane se distingue également.

Finale : Très longue, assez linéaire avec des picotement en fond de gorge.

Conclusion : Un vrai whisky de fermier, droit dans ses bottes. 89 pour son côtés atypique même si ce n'est pas un registre que j'apprécie le plus

89/100

Mars
Nez : Fruité légèrement fumé avec un zeste de citron.

Bouche : Fruité agrumique, pomme verte, vanille

Finale : Toujours ce fruité légèrement agrumique. Longueur moyenne à longue.

Commentaires : J'aime bien mais cela manque un peu de complexité et de puissance.

87/100

Piksi
N : pâtissier, ça fait Paris-Brest
B : idem, pêche
F : idem
Manque de complexité, un whisky de bonhomme.

86/100

Pépé
Nez: Cà picote, çà déboite là-dedans ! L'alcool prend beaucoup de place. Derrière essaient de se frayer un chemin des notes vineuses, du chocolat, des noix. Un léger crémeux pâtissier et quelques légers fruits mûrs.

Bouche: Attaque très vive, encore une fois, brut comme çà, c'est violent. Cependant çà met un bon kick de chocolat, puis des épices burnées (poivre, muscade, gingembre). A moins que ce ne soit l'alcool qui m'ait mis la fièvre ! Je sais pas trop, en tout cas, y'a le feu. Avec de l'eau, je retrouve toujours de la muscade, du gingembre, pas mal de bois ... et réapparition des fruits mûrs.

84/100
Y'a du potentiel ici, mais probablement trop jeune. Trop de watts en tout cas. Je verrai bien un jeune du Speyside (10 ans) en mode refill-sherry.

Jean-Michel
Couleur : Or moyen.
Nez : D’abord un peu serré (on flirt à nouveau avec les 60%), il commence par s’ouvrir sur des notes douces de caramel mou à l’orange, d’angélique confite, et de genièvre. Puis se développe sur des arômes plus vifs de bonbon au citron. Quelque chose de « tartrique » (limonade Ogeu, Solutricine Vitamine C). J’aime bien, mais j’appréhende un peu la suite…
Bouche : Ouf ! Encore un poids lourds ! L’alcool ne se cache pas et attaque d’entrée. On entre de plain-pied au pays des agrumes, avec plus de pamplemousse et moins d’orange cette fois. Et de fortes notes tartriques. Ca décape, ça anesthésie la papille, mais même si l’équilibre est vraiment à la limite, j’aime bien ces arômes, même si l’équilibre est vraiment à la limite.
Finale : Longue, portée par l’alcool et la fine amertume du pamplemousse.
Commentaire : Alcool, pamplemousse, acide tartrique… Un malt plutôt savoureux, mais qui vous passe le palais au Kärcher. Pour amateur de sensations fortes.

83/100

Dede
Couleur : Or

Nez : Le premier nez est fermé, peu expressif. Papier journal, poussière, puis de la pâte d'amande en fond, ainsi qu'un lointain fruité. Il s'ouvre un peu après ajout d'eau, mais n'est pas franchement folichon pour autant. Un peu de vanille vient s'ajouter à l'ensemble. Deuxième passe :

Bouche : Là encore, il faut aller chercher les arômes. Légèrement végétal, des épices piquantes (piment, poivre blanc), de la poire. Ca semble jeune. L'eau fait ressortir l'amertume végétale. L'alcool, sans être omniprésent, n'est pas très bien intégré. Deuxième passe : caoutchouc. L'alcool est mieux intégré.

Finale : De longueur moyenne, amère, soufrée (caoutchouc) et légèrement fruitée, sur la poire.

Conclusion : Soit je suis passé à côté, soit ça n'est pas un malt pour moi… soit les deux. Rien ici qui m'excite franchement les papilles.

81/100

Jeep
N : Très kirsch, cerises à l’eau de vie. Evolue vers des notes organiques et de caoutchouc. Assez étonnant. Ça a peut être besoin d’un peu de temps. Après un bon quart d’heure, des notes de noix de coco séchée et d’ananas dans le genre vieux Springbank. C’est en même temps légèrement musqué es(fourrures ?) voir carnées. J’aime / Je n’aime pas, pour l’instant je ne sais pas…
B : Vive et pétillante. Picôte la langue. Malt, caramel, bof. Un peu de parfum et des pépins de raisin.
F : Amère
C : Pas apprécié. A revoir peut être, mais je trouve ça un peu trop piquant. Alcool mal intégré ? OBE sur le côté piquant et vert ? ou simplement un mauvais jour…

77/100
> Last modified: May 10 2016 20:31:00.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close