-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2015: Bouteille 12

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Ardmore

20 years, for Nantes Whisky Club

Age
20 ans
Taux d'alcool
49,9 %
Embouteilleur
Numéro fût
single cask 4651
Dates
Distill: 1992 Embout: 2012
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2015 89/100

Proposée par Dede
Springbank 1997 madeira

Pépé
J'ai immédiatement su qu'on allait bien s'entendre lui et moi ! Un nez magnifique, fait de fruits bien mûrs, dans un écrin de tourbe marine. Le bouquet est super joueur, très bel équilibre entre tous les arômes.
Les fruits à pépins, pomme, poire, coings, souvent devant. Des relents marins, air iodé, un peu lourd, un peu gras. Puis se retrouve des fois un peu allégé par une légère minéralité.
Les fruits de base laissent place parfois à des agrumes confits, citron surtout. Puis vient s'y accrocher une ribambelle de fleurs bien fraîches.
Le végétal se fait parfois plus bourrin, plus camphré.
Sans oublier l'apport non négligeable des céréales en train de griller, parfaitement dosé, une légère sensation de crème.

Un nez extraordinaire, de ceux qui font voyager. Un nez "combo", où des arômes d'agrumes vont percuter des senteurs plus camphrées, pour finalement laisser place à la magie de la mémoire, une "branche de cerisier fraîchement cassée", oh oui, je m'en rappelle !

Passage en bouche. LE moment toujours un peu clef de chaque dégustation, là où tout s'effondre ou bien parfois tout s'illumine.

Superbe texture, pile-poil comme je les affectionne, satinée et grasse en même temps, pas la moindre emmerde avec des notes d'alcool. C'est parti !
Les trois piliers du nez sont bien là, bien présents, les fruits (pomme, poire, agrumes, coings), la Marine avec toute sa flotte, le boisé avec son sucre qui accompagne les céréales maltées. Mais ces trois là ne se marchent pas dessus, chacun à sa place, l'un après l'autre. Cà déroule pendant une dizaine de secondes, puis la magie s'éteint. Sniff.

C'était sans compter sur un sursaut des herbes, des végétaux qui font un retour en force surprenant sur la finale. De la réglisse, de la verveine, hyper précises toutes les deux, un brin de rose, de beurre.

Avec trois gouttes d'eau (quelle idée !) la bouche se fait plus médicinale, plus baume du tigre, et de nouvelles notes de cerise (vous vous rappeler la branche du cerisier cassé au début, hein ?), de mirabelle.

93/100
92 au premier passage, puis 93. C'est superbe, complexe et délicat. "La Force tranquille" comme il disait après en avoir bu un dram je crois. Ce serait un vieux Caol Ila que je serais pas surpris. En tout cas, à mon goût, c'est du lourd.

Jeep
N : La première impression est le caractère gras et huileux de ce whisky : huile de lin, cire. Ensuite, ce qui pour moi ressort est principalement un côté crayeux associé à du pamplemousse. Légèrement mentholé, un faux côté essence algérienne. Bref assez étonnant et hautement réussi jusqu’ici.
B : Plus vive et en même temps liquoreuse. C’est toujours assez gras, huileux avec aussi de la cire mais il y a un peu plus de tension. Est-ce le pamplemousse, le menthol ou autre chose, je ne sais pas mais ça passe tout seul. Devient très sharp à partir du milieu de bouche.
F : Longue et droite. A la fois pure et fraiche.
C : Conquis. Pas le genre de whisky que j’apprécie beaucoup habituellement mais là ça marche parfaitement. Pourquoi pas un vieux Clynelish.

92/100

PatGVA
N : grapillon (https://fr.wikipedia.org/wiki/Grapillon) baie rouge, agrume, intense. réglisse, curcuma, tabasco, pointe viandée 2ème nez pétrole
B : fumée agrume superbe amplitude, c'est pure direct le coco vient après
F : la finale est longue fumée et sur les agrumes.

91/100
un beau 91 dans la lignée du n° 11 peut être irlandais c'est vraiment très beau

Mars
Nez : Vanille, fruité (citron vert, pomme), menthe, poivre. Un peu exotique.

Bouche : Fruitée (pomme ,agrumes), résine.

Finale : Courte. Fruits exotiques, pomme.

Commentaires : Manque un peu de complexité mais c'est diablement bon.

91/100

Piksi
N : pas grand chose a part que ça pique, très léger coté pâtissier
B : mielleuse, sirop de fruits noirs, herbacée
F : dans le prolongement de la bouche, chaleureuse
C'est dommage que le nez est pratiquement inexistant.

90/100

Jean-Michel
Couleur : Or brillant
Nez : Voilà qui est intéressant ! Une très subtile et très fine tourbe se mêle à la douceur d’une trame construite autour de citrons et de cédrats confits. Un peu de caramel dur à l’orange. Puis se développent des notes de génoise à la sortie du four et peut-être une goutte de café au lait (refill sherry ?). Peut-être aussi une tarte au citron meringuée ? L’ensemble est à la fois vif et doux, comme une sieste à l’ombre du soleil Méditerranéen.
Bouche : Les agrumes attaquent en tête, vifs, joyeux et acidulés. L’alcool monte en puissance mais reste parfaitement intégré. On doit jouer autour de 50%. Disons 51.4%. Puis sans prévenir, voilà que de très jolies notes exotiques se dévoilent, avant qu’un fin voile de fumée froide ne se rappelle à notre souvenir pour compléter un ensemble décidément très savoureux et d’une complexité folle. Tout cela se déroule tout doucement dans le temps, mais avec des transitions très nettes, très marquées. C’est superbe.
Finale : Longue, elle est portée par cette tourbe diaphane, qui s’éteint sur la cendre froide.
Commentaire : Une très belle bouteille qui marie avec classe et bonheur le fruit et la tourbe légère. Si ce n’est pas un Ardmore 1992, c’est drôlement bien imité. Si c’est un Ardmore 1992, c’est l’un des tout meilleurs qu’il m’ait été donné de goûter. Dans tous les cas, j’adore et j’achète. Merci !

90/100

Arnaud89
Couleur : jaune

Nez : Céréale, cire d'abeille, raisin blanc, pas mal de complexité. Avec l'oxygénation il monte en puissance et 'exotisme apparaît.

Bouche : Pas de doute, c'est du brut de fût (50/52°), c'est dans la ligné du nez avec pal mal d'intensité/concentration sur les fruits, un peu sucré/mielleux.

finale : très longue

conclusion : Si timide au nez (au départ) puis monte en puissance et la bouche le confirme, livrant tout un panel de fruits. Une belle réussite

90/100

Dede
Couleur : Or pâle

Nez : Doux mais expressif, joliment vanillé. Des fruits jaunes frais et juteux (abricot, ananas) occupent le devant de la scène, sur une toile de fond délicatement fermière. Avenant.

Bouche : Puissante, plus que ne le suggérait le nez. Ananas mûr mêlé d'autres fruits exotiques indistincts, un peu de tourbe, du sel, de la vanille, et pas mal d'épices (gingembre en particulier).

Finale : Assez longue, salée et fruitée, manque un peu d'intensité aromatique.

Conclusion : Un joli malt très plaisant qui gagnerait à posséder une finale plus consistante.

89/100

Elskling
Couleur or pâle.

Nez frais, des amandes, de la crème anglaise, comme des oeufs en neige.

bouche légère, fumée, équilibrée, originale, en tout cas inhabituelle je trouve, difficile à cerner. Quelques fruits en finale. C'est très intrigant, mais ça se boit avec plaisir et curiosité.

88/100

Savoureur
Nez:
intensité faible à moyenne, alcool bien intégré, fermier, fumée, agrumique (écorces d’oranges), pomme verte
Bouche:
Intensité moyenne, alcool bien intégré, tourbe, fruits gelifiés, poivre, une belle gourmandise bien tourbée mais de tourbe monolytique
Finale:
moyenne

85/100

LaFronde
Couleur: Clair

Nez: Tourbe, pomme verte, fumée

Bouche: Tourbée et herbacée, épicée citronnée en fin avec les agrumes qui arrivent

Finale: Courte

85/100
Fait penser à un jeune Ardbeg, dommage que la finale soit si courte !
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:40 CEST
Thu 22 06 2017, 20:20 - 26 visiteurs au cours de la dernire heure et 2 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close