JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Blind Tasting 2012: Bouteille 6

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Glen-Scotia

1992, Kintra

Age
19 ans
Taux d'alcool
51,8 %
Embouteilleur
Kintra
Numéro fût
single cask 5
Dates
Distill: 1992 Embout: 2011
Particularité
Brut de fût non filtré à froid
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2012 87/100
Proposée par Jeep

Dede
Couleur : Ambré
Nez : Le premier nez est marqué par le papier journal et l'alcool. Ces notes tendent heureusement à s'estomper à l'aération, dévoilant alors du vinaigre balsamique, beaucoup de vinaigre balsamique, avant que ne s'exprime un sherry soufré de toute beauté, avec des champignons noirs, de la poudre, de la suie.
Bouche : Comme prévu, c'est lourd, très marqué par le sherry (cacao), un brin soufré (caoutchouc), avec en prime des notes boisées (cèdre). Pas très complexe, pas équilibré pour un sou, mais foutrement plaisant à boire. Un soupçon de goyave égaye encore cette bouche amère et puissante.
Finale : Longue, amère comme un carreau de chocolat à 99% de cacao accompagnant un espresso ristretto.


91/100
Conclusion : Un malt pour amateurs de sensations fortes. Il ne fait pas dans la dentelle. Certains reprocheront un fût trop actif, pas moi.

Mars
Nez : Tourbé, fruité, gras/terreux, poudre noire(qui devient plus évidente après la première gorgée), minéral, noix, huile de moteur. Puissant.
Bouche : Fruité, fumé, citronné.
Finale : Feux d'artifice, fruité, fumé, terreux, légèrement agrumique, épicé. Moyenne à longue.


90/100
Commentaires : Malgré le fait que ce soit dans un style que je n'aime pas d'habitude(terreux), c'est un très très bon whisky tourbé. A un poil de donner une note de 91pts!

Caribou
Couleur: vieil or/ acajou
Nez: débute par des oranges pressées, des fruits secs et un côté vineux laissant deviner l'influence d'un fut de sherry. Puis viennent des notes de bois vernis, d'encaustique. Un nez très "lourd".
Bouche: attaque assez franche sur l'orange, la datte et un côté boisé assez marqué. Là encore l'influence du sherry se fait sentir.

87/100
Un peu trop de bois à mon gout

Bpoujol
Nez léger sur le sherry. Vineux (Porto?). Gras. Chocolat noir. Epices, fruits secs, bois.
Bouche un peu aqueuse. Douce dans la continuité du nez. Bien vineuse. Légèrement boisée.
Finale moyennement longue, assez intense. Marquée par le bois. Légère astringence. Notes chocolatées.

87/100

Dagde
Nez : Le sherry est le maître à bord avec plein de vinaigre balsamique, de la mirabelle, un peu de fruit rouge (cerise), pas mal de chou avec du fumé (type saucisse de Morteau) et une pointe de café. La dilution apporte des notes de saké et de gin. Il se démarque du tout venant avec ses diverses pistes variées.

Bouche : Une jolie puissance toujours sur le vinaigre balsamique mais qui verse rapidement dans le boisé fin, avec pas mal d'épices toujours accompagné d'un léger fruité avec un voile fumé carné. L'eau l'arrondit bien avec des notes de gras (beurre citronné) qui viennent calmer le surplus d'épices. On peut par contre regretter des goûts parfois un peu timorés dans la déferlante en bouche.

Finale : La finale tient bien la route et contentera avant tout les amateurs de vieux malt aux notes de sherry bien boisées en bouche. Il n'est heureusement pas sec et reste assez agréable même en fin de parcours.

Commentaire : Un whisky entier avec une belle cohérence. Il faut lui reconnaître pas mal d'équilibre (méritant une dilution tout de même) sur un sherry poussiéreux. Un nez vraiment attrayant et une finale très marquée mais qui ne sombre pas dans l'astringence.

87/100

Jean-Michel
Couleur : Acajou.
Nez : Assez passionnant car très atypique. Des notes organiques (eau croupie, étang de tourbière), du caramel, mais du bon, un peu brûlé et enrichi d’une touche de vinaigre doux. De l’orange sanguine trop mûre mêlée à des notes de bois brûlé. Cacao en poudre et Marsala. Et du café fort. Oui… Y’a du Tiramisu, là-dedans. Et pas mal de soufre. L’ensemble est assez iconoclaste, mais j’aime plutôt bien.
Bouche : Dominée par le cacao en poudre et la liqueur de café, mais pas écœurante pour 2 sous. Le milieu de bouche se montre même vif et savoureux, égayé par une pointe citrique et l’expression des herbes aromatiques. Puissante et ample (49% ?), elle apporte un grand sentiment de satisfaction.
Finale : Longue et astringente, elle est portée par le retour des arômes de bois brûlés et de café fort.

87/100
Commentaire : Je ne sais pas ce qu’il reste de la personnalité de la distillerie dans ce malt qui semble avoir été élevé dans un fût ayant subi un bousinage particulièrement sévère, mais l’ensemble est indiscutablement plaisant.

Jeep
Nez : Le sherry est le maître à bord avec plein de vinaigre balsamique, de la mirabelle, un peu de fruit rouge (cerise), pas mal de chou avec du fumé (type saucisse de Morteau) et une pointe de café. La dilution apporte des notes de saké et de gin. Il se démarque du tout venant avec ses diverses pistes variées.

Bouche : Une jolie puissance toujours sur le vinaigre balsamique mais qui verse rapidement dans le boisé fin, avec pas mal d'épices toujours accompagné d'un léger fruité avec un voile fumé carné. L'eau l'arrondit bien avec des notes de gras (beurre citronné) qui viennent calmer le surplus d'épices. On peut par contre regretter des goûts parfois un peu timorés dans la déferlante en bouche.

Finale : La finale tient bien la route et contentera avant tout les amateurs de vieux malt aux notes de sherry bien boisées en bouche. Il n'est heureusement pas sec et reste assez agréable même en fin de parcours.

86/100
Commentaire : Un whisky entier avec une belle cohérence. Il faut lui reconnaître pas mal d'équilibre (méritant une dilution tout de même) sur un sherry poussiéreux. Un nez vraiment attrayant et une finale très marquée mais qui ne sombre pas dans l'astringence.

Amor57
Le nez présente au premier abord une tourbe délicate avec des notes de bois, d'encaustique, puis de fumé, d'épices et de d'iode. Rapidement ce nez évolue vers de jolis fruits (agrumes), de la réglisse de la banane sur fond de feu de cheminée. Et avec une aération plus conséquente la mèche de bougie incandescente vient au premier plan. En bouche, l'attaque est douce, puis la vinaigrette et la salade qui l'accompagne, arrivent et précèdent une âpreté minérale, pour se stabiliser sur réglisse, tourbe et de rares agrumes. La finale, d'une bonne longueur, est assez belle : amertume et douceur. Épices puis tourbe, dans ce sens. Suit une lente extinction d'agrumes et de réglisse.
Un whisky surtout intéressant pour le nez...

85/100

PatGVA
Robe foncée
N: sherry puissant miel puissant bois de rose
B : déséquilibré orange amère

83/100
Déséquilibré

Piazzolla
Nez Assez élégant et équilibré : mélange de notes grillées (café) et de notes sucrées/fruits secs, typiques d’un sherry. Des notes herbacées et même vinaigrées. Un peu trop évanescent à l’aération.
Bouche une pointe de tourbe, du sherry très présent, un peu trop vif (alcooleux). Globalement trop amer pour moi. Il y a même des notes de bouchon (comme un vin bouchonné) !
Finale : sur l’amertume des notes grillées/sherry.
83/100
Conclusion : pas trop mon genre de whisky. Manque à mon sens d’équilibre et un peu trop alcooleux. Semble pour autant receler une certaine complexité. Je mets de côté la note « bouchonnée » apparue à la 2eme passe.
> Last modified: May 10 2016 20:30:55.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close