JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Blind Tasting 2011: Bouteille 3

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015

Lagavulin

Distilled in 1995, bottled for the Friends of Classic Malts

Age
12 ans
Taux d'alcool
48,0 %
Embouteilleur
Officiel
Fût
European oak cask
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2011 87/100
Proposée par Sebou007
Lagavulin 12 Friends of Classic Malts

Savoureur
Aspect: or rougeâtre
Nez: intensité moyenne à forte, alcool bien incorporé, tourbe, couloir d'hôpital, air marin rafraîchissant, paille avec lisier, arômes bien fondus
Bouche: intensité moyenne, démarre sur un équilibre tourbé - marin - fermier, pas de développement en bouche mais ce profil est très plaisant donc j'aime bien
Finale: moyenne, surtout la tourbe fine qui persiste
Avec eau: c'était bon sans eau, ça reste bon avec un peu d'eau
Conclusion: nez et bouche bien en ligne, arômes bien fondus, même s'il manque un peu en complexité la cote "amour" fait qu'il passe le cap des 90 points
91/100

Jolie_Grenouille
Couleur: Ambre clair
Nez : Un nez gourmand, sucré d'abord bien sherry (noix,fruits secs) ensuite tourbé... une tourbe pas bien grasse mais fort présente.
Bouche : Dans la même lignée, un superbe amalgame de tourbe et de sherry explose en bouche. Très agréable. A l'aération la tourbe se fait de plus en plus présente.
Finale : De nouveau un subtile mélange de tourbe et de sherry. Une finale assez longue à prédominance tourbée.
91/100
Très beau mélange tourbe-sherry, bien balancé.

Mars
Nez : Grosse tourbe grasse et végétale. Légèrement médicinal. On devine du fruit, du citron et de la terre à l'arrière plan.
Avec de l'eau, le citron ressort ainsi que le coté médicinal et les agrumes.
Sans surprise, à l'aération il devient un peu moins tourbé et plus fruité, citronné.

Bouche : Gras avec une superbe balance. Fruité et légèrement fumé. Devient plus fruité avec l'adjonction d'eau.

Finale : Tourbe citronnée, fumée, herbes. Elle est longue et moyennement puissante.
Avec de l'eau, gagne en puissance et en longueur.
Après aération, perd en puissance et apparition de chocolat au lait.

Commentaires : Bon gros tourbé gras et gouleyant. A besoin d'un peu d'eau pour se révéler. Manque un peu de complexité mais est easy drinkable. A boire rapidement car l'aération lui fait perdre un peu.
90/100

PatGVA
nez : sous bois humide foin fumée froide frais
bouche : herbeux, humide, tourbé long fumée froide long équilibré épicé légère amertume
finale : herbeux humide tourbe long fumée froide céréale malté épice immense
89/100
bon immense un laga distillers édition

Caribou
Couleur: vieil or

Nez: débute par d'intense notes de sel d'iode et de tourbe puis viennent le chocolat, les fruit rouges et peut être une pointe de tabac froid. les arômes sont très bien fondus et rendent le nez très attirant et très intéressant.

Bouche: attaque sur le côté marin notamment par le biais du sel puis un côté juteux sur les orange, les épices douce.

finale: moyennement longue elle fait ressortir le sel, les fruits sec et le chocolat amer.
89/100
Un malt très intéressant sur lequel on a toujours envie de revenir pour voir ce que l'on va y découvrir de plus; mais sans pour autant gâcher le plaisir que l'on a à le boire.

Sebou007
Couleur : Bronze
Nez : de la tourbe, de la fumée, du poivre, un joli côté crémeux. Caramel. Un peu d'iode. Une légère pointe étrange, sur le carton et la terre fraiche. Huitre, amande torréfiée. Café noir. Une jolie acidité citronnée. Viandox.
Bouche : Une bouche un peu aqueuse, sur la fumée et le poivre blanc. Toujours un peu crémeux. C'est bon, un peu vineux. De la nougatine un peu brûlée. Un côté viandé (faisandé), hachis parmentier.
Finale : Longue, fumée et brûlée.
Conclusion : Un joli dram, qui aurait mérité une dilution plus légère.
Un petite pointe étrange, mais l'ensemble reste joli, entre tourbe et sherry.
85/100

Piazzolla
Nez : Globalement éthéré. D’abord sur une tourbe très minérale. Puis d’avantage sur les cendres froides (feu de cheminée de la veille). Beau mais pas très complexe …
Bouche attaque très minérale, légèrement sucrée puis la fumée (plus que la tourbe) reprend le dessus délicatement. Du charbon/goudron également.Probablement réduit (43/46°).
Finale assez courte si l’on exclue la puissance du fumé.
Conclusion
Toujours pas fan des tourbés … mais je reconnais une version sympa par sa pureté, sa précision aromatique, sa douceur. Manque quand même de complexité.
85/100

Jean-Michel
Couleur : Or profond.
Nez : Gros tourbé sherry au caramel artificiel qui ne fait pas vraiment dans la dentelle. Mais après une longue, très longue aération, le caramel se fond, et on s'oriente vers des arômes poussiéreux, un peu rustiques, comme l’écorce des arachides entières qu’on vous donne à l’entrée de certains zoos pour nourrir les singes. Y’a de la cacahuète là-dedans. Et sans doute pas mal de tannins. La tourbe est intense, marquée par la suie, et se mêle de façon complexe aux arômes d'agrumes (écorces d'oranges) et d'ananas rôti. Au bout de quelques temps encore, évolue sur ces ganaches au chocolat un peu écœurantes et une note parfumée à la Bowmore (lavande).
Bouche : Particulièrement punchy pour un malt qui doit titrer autour de 46%. Epaisse et crémeuse, marquée par une tourbe intense et des tanins sévères. Le caramel est mieux fondu, et, comme au nez, la tourbe se mêle de notes d’agrumes (kumquats confits et marmelade d’orange). Concentrée, liquoreuse, à la limite de l’écœurement, elle donne l’impression que l’on a affaires à un Bowmore traité façon Drambuie ou Grand Marnier.
Finale : La tourbe se fait de plus en plus âcre et persistante, sur le charbon et la créosote.
Commentaire : Un tourbé Sherry qui n’est pas sans m’évoquer ces jeunes Bowmore de 10/12 ans dopés en fûts de Sherry hyperactifs. Plus que dubitatif au début, je sens que je suis en train de me laisser séduire. Mais pour le moment, ça reste un peu stéréotypé à mon goût.
84/100


Magnifique tourbe grasse, fumée, embruns, sous-bois et foin mouillé. A coup sûr un nez pour amateurs de tourbe. Très belle complexité, dans le registre des grands Islays.
En bouche, la tourbe prévaut également, harmonieusement mêlée à de belles notes légèrement boisées, du fruit (confiture de prunes), un peu de sherry.
Finale assez longue, avec la tourbe et la cendre de barbecue comme principales caractéristiques.
84/100

Lapwent
Froncement des narines au service : pas la peine de chercher bien loin, je sens que ce whisky ne va pas me plaire. Mais ce n'est pas une raison pour ne pas en chercher les qualités.
Je me lance... Au nez de la tourbe et du varech, du fumé et de la menthe. Et puis ? Un peu d'aération peut-être ? Rien de plus. Beaucoup d'aération ? Toujours rien. Il faut dire que mes papilles nasales sont saturées - et même au-delà - par cette tourbe envahissante. En bouche, l'attaque est douce, presque aqueuse. Je me demande ce qu'il se passe ... Pas longtemps car une vague de tourbe arrive, avec un soupçon de réglisse et quelques fruits rouges très loin derrière. La finale reste sur les mêmes notes, agrémentées d'épices et d'herbes aromatiques (thym, origan).
Vraiment pas un whisky pour moi : de la tourbe au cube qui masque presque tout.
82/100
> Last modified: May 10 2016 20:30:53.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close