-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2010: Bouteille 8

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Lochside

Berry's own selection, 1981-2004. Casks 610-613

Collection
Berry's Own Selection
Age
21 ans
Taux d'alcool
46,0 %
Embouteilleur
Berry Bros and Rudd
Numéro fût
small batch: 610/613
Dates
Distill: 1981 Embout: 2004
=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT201088/100
Proposée par Corbuso
Lodhside BBR

Mars
Nez : Très fondu avec un alcool bien intégré. Les arômes sont un peu timide au début mais deviennent plus puissant avec le temps. Il y a un énorme fruité exotique (noix de coco, banane verte, fruits de la passion,...) ainsi que des agrumes et des épices. A mi chemin entre un BenRiach 1976 et un Lochside 1966 (dans ceux que j'ai goûté). C'est aussi mielleux avec du pain d'épice et un peu de céréales. Je ne me lasse pas du nez!
Bouche : Plus de punch qu'au nez avec à nouveau les fruits exotiques, les épices et les céréales. Toujours aussi bien fondu.
Finale : Interminable sur les fruits exotique bien mur en continuation du nez et de la bouche. Le fondu est magnifique. Devient légèrement fumé avec l'ajout d'eau.
93/100
Magnifique whisky easy drinkable. J'ai hâte de savoir que lest ce whisky à mi chemin entre un BenrRach 1976 et un Lochside 1966 et dont la finale est interminable

Amor57
Le nez est d'abord marque par un boisé intense et une certaine âpreté, de la pomme verte, type Granny Smith, de la poire, du caramel au beurre salé et un léger aspect complètent cette première impression. Puis arrivent d'autres arômes modifiant radicalement le profil : minéral, métallique, de la résine de pin. Avec l'aération, le minéral prend de la vigueur mais n'écrase pas le lait chaud, la gomme à effacer et une très lointaine tourbe.
En bouche l'attaque est nette et précise, sur un fruité simple, poire et abricot, mais aussi avec de la mirabelle, du poivre gris, et du piment. Des fruits exotiques pointent le bout de leur nez et le duo mangue-coco fait la balance au cumin et à la térébenthine.
La finale ? Difficile de dire quant ou comment elle débute tant elle est magnifiquement articulée avec la bouche. Des fruits, des épices en pagaille mais avec des notes de fruits confits : kumquat, angélique, coing donnant un parfait équilibre. Une très belle harmonie et un superbe développement, qui font de la dégustation un enchantement de tous les instants.
92/100

Piazzolla
Nez: direct sur l'exotisme (genre Tomatin 76 de Cyril). Mangue. Ananas mur. Très séduisant. Peche et amande fraiche. Peu évolutif.
Bouche: En phase avec son superbe nez. Hyper exotique.
Finale: assez longue sur les notes que le nez/bouche.
90/100
J'ai adoré !

GaxMalt31
Nez: WAHHHH!!!! Complètement atypique. Pneu, plastic brûlé, thé, fruits rouge (grenade)
Bouche: Étonnante, égale au nez. Pneu, plastic, fruits sec (figues)
Finale: très très longue, sur du fruit sur-maturé.
90/100
Pas particulièrement fan, mais sûrement le whisky le plus surprenant du blind. Bonne note pour son originalité. Il y a 30 ans quand les whiskys tourbés sont revenus il ont du faire même impression. On a ici peut-être le standard du whisky dans 30 ans.

Canis_Lupus
1ère dégustation – 02/10/2010 Robe: Or clair Nez: 1er nez séduisant, sur le fruit. Evolue de façon maîtrisée et sublime sur des bonbons aux fruits, à la fois légèrement acidulé et crémeux, genre Kréma. A la longue apparaît un côté pâtissier qui vient soutenir et enrichir le tout. L’ajout d’eau ne modifie pas vraiment ce nez, mais le rend encore plus gourmand, plus fondu. Bouche: Attaque onctueuse et douce, très classieuse, l’impression d’un parfum en bouche. Un peu d’eau l’harmonise encore plus, mais il devient encore moins dissécable. Final : Dans la continuité de la bouche, avec de la fumée, très longue. L’eau affaiblit l’expressivité de la finale. Mon impression : Un nez vraiment très beau, c’est très bien fait. La bouche, comme souvent avec les whiskys au nez magnifique, est un peu en retrait, mais plaisante et intéressante. 90/100 2ème dégustation – 10/11/2010 Robe: Or clair Nez: 1er nez floral et fruité, délicat et parfumé, féminin presque. Gourmand. Evolue sur de la pâte d’amande, de la génoise, évoque le ‘‘financier’’. Avec le temps apparaissent également des notes anisées. De la menthe verte aussi. L’ajout d’eau fait basculer le nez sur des notes très végétal assez amères. Puis les notes premières reprennent le dessus. Bouche : Attaque douce, sucrée. La bouche devient très légèrement alcooleuse mais sans que cela ne devienne désagréable. L’impression d’une confiture de rose très diluée. L’eau fait disparaître toute sensation d’alcool et harmonise l’ensemble. A la fois plus facile à cerner, à apprécier, et en même temps, presque une impression de surdilution dés les premières gouttes. Final : Démarre sur une note huileuse, mais sans trop de saveur, puis se développe et rappelle la rose ressentie en bouche, en même temps qu’un peu de fumée. L’eau homogénéise la finale et la rend plus agréable. Mon impression : Très agréable et gourmand. Un peu d’eau le rend plus easy drinkable, mais il se noie extrêmement vite. 88/100

89/100
Note moyenne: 89 Evolution: -0.5 Note pondérée: 88.5

Bugsbunna
Nez un peu alcooleux mais intéressant : poivre, sel, mangue, bois de santal Bouche : beaucoup plus facile bien que nerveuse. Grande densité aromatique : rancio, orange maltaise, pain, poivre blanc et de plus en plus de sel.
Longue finale dans le même registre, avec une pointe de café. Assez chaude sur le poivre blanc et légèrement acidulée. Puissant et intéressant.
89/100
J'hésite entre Glencadam et Inchgower.

Savoureur
Aspect: or rougeâtre, larges jambes qui s'écoulent lentement
Nez: intensité moyenne, alcool assez bien intégré, léger vernis, litière d'étable, un peu tourbé, végéteaux en début de putréfaction (percu comme agréable), léger air marin, mélange d'oursons Haribo
Bouche: intensité moyenne, tourbe dominante par rapport aux autres arômes du nez, sècheresse boisée, dommage que la bouche reste largement en dessous de ce que le nez promettait
Finale: moyenne sur la tourbe sèche et les fruits secs Avec eau: Le fruité des oursons Haribo et la litière ressortent bien plus au nez, la bouche devient plus équilbrée (tourbe moins dominante) et la différence de qualité percue entre le nez et la bouche est moindre
88/100

Dede
Couleur : Or Nez : Waow ! Des fruits exotiques à foison... Le fruité est énorme, riche, intense, dans la lignée d'une Benriach 1976. On y trouve en vrac de pleines tranches de pamplemousse rose, de l'orange, de l'ananas. Il est soutenu par une couche épaisse de douceur vanillée, presque caramélisée. Ce whisky est issu d'un bourbon barrel ou un hogshead qui a bien donné pour sûr. Une fugace sensation d'âcreté est toutefois présente. Bouche : Belle alliance de jus de pamplemousse jaune, d'ananas et de notes boisées et florales. La fin de bouche est toutefois marquée par une amertume trop importante à mon goût, ainsi que par une légère astringence. Elle est aussi plus alcooleuse qu'attendu, même après ajout d'un peu d'eau Finale : Longue, elle développe des notes de pamplemousse et de noix de coco, ainsi que des arômes floraux (eau de rose) et boisés.
87/100
Sample probablement abimé par le bouchon Ce whisky possède quelque chose d'un Benriach 76, mais il est aussi tiraillé entre un alcool mal maîtrisé et une amertume boisée un peu trop importante. Un très beau dram, mais dont on sent qu'il aurait pu se révéler parfait et qui déçoit un peu après coup. Toutefois, quand on sait que le sample a probablement été détérioré par le bouchon, on se dit que ça devait être un très beau whisky. Un Speyside Bourbon d'une vingtaine d'année titrant autour des 46° ?

Korova
Robe: Or clair
Nez: Acidulé (agrumes) et juteux (pomme/mangue),s'ouvre sur l'amande avec un peu de miel et une pointe de cardamome.
Bouche: Attaque légère sur le malt avec une jolie amertume (amande), puis acidulée sur le fruit (goyave).Étrangement, l'amertume se fait de plus en plus chimique (problème de sample?) au cours de la dégustation.
Finale: Fruitée (même notes que la bouche) et légèrement amère(toujours chimique), puis sur les raisins secs et le miel.
87/100
Un malt tout en équilibre, dommage que cette étrange amertume soit venue troubler la dégustation.

Jean-Michel
Couleur : Or moyen.
Nez : Très surprenant. Ca sent pas le whisky. Arômes de vieux blend ? Nèfles gelées. Caramel un peu mou. Une note métallique. Puis s'ouvre sur des arômes plus acidulés. Nèfles, mais du Japon cette fois. Liqueur de fraise. Bonbon mandarine. Kiwi mûr. Biscuit rose de Reims. Déroutant, et donc intéressant.
Attaque pétillante, incisive. Bouche savoureuse, sur ces mêmes arômes acidulées. Berlingot à l'orange. Fraise des bois. Puis se développe sur une note florale intéressante. Poudre d'iris. Eau de rose ? Apéro du resto Chinois. Belle fluidité. Un poids plume (43% ?), mais pas ramollo pour autant. L'ensemble a du peps.
Finale : Sans défaut et très rafraîchissante, elle est marquée par le développement de cette jolie floralité.
J'avoue une certaine tendresse pour ce whisky, qui s'il n'est peut-être pas mon préféré, a su me surprendre. J'achète. Quant à dire ce que ça pourrait bien être... Mystère et boule de gomme...
86/100


Un nez frais avec des relents de poisson et de citron. Un peu d'iode en arrière-plan. Du poivre et des fruits exotiques. En bouche beaucoup de fruits exotiques, ananas ou mangue, une belle complexité, des notes légèrement acides mêlées à des relents de chocolat, un soupçon de fumée et un reste de sel. La finale est assez longue, chaude avec un beau souvenir de fruits exotiques.
84/100

PatGVA
Nez : infusion, tilleul, verveine, citron, citronnelle, résineux, encaustique, alcool
Bouche : vernis a ongle, térébenthine, brûlant
Finale : long, encaustique, fruit exotique bof
80/100

Francky

0/100
Nez : poire, banane flambée, caoutchouc Bouche : très forte amertume, caoutchouc, le sample est avarié, imbuvable. Je tente le 2e : idem Pas de note

ALouis
Couleur: Or
Nez: 1 des samples avait une forte odeur de caoutchouc et de cidre... Le 2ème c'est bon, le nez est floral, sur le miel, les fruits d'automne compotés et les épices, cannelle principalement. Rapidement le caoutchouc et les hydrocarbures revienne, dommage.
Bouche: La bouche est très parfumée, sur l'encens, la pêche mais rapidement un goût de lavande vient tout gâché
0/100
pas de note car les 2 samples étaient défaillants
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:35 CEST
Tue 25 07 2017, 22:43 - 2 visiteurs au cours de la dernire heure et 2 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close