-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2010: Bouteille 5

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Ardbeg

Smokehead

Age
No age statement
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Ian McLeod
Particularité
( Ardbeg?)
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT201084/100
Proposée par Canis Lupus
Smokehead

Francky
Couleur : or Nez très tourbé, tourbe grasse genre Laph, très beau nez
Bouche tourbée avec un côté mentholé surprenant, assez agréable mais décevant par rapport au nez
88/100

Corbuso
Couleur : Or Nez : Jeune, doux, très tourbé, maritime, sur l’iode et l’algue. La côte de Kildalton n’est pas bien loin.
Bouche : Léger, jeune, tourbé, maritime, fumé et sur la vieille algue mouillée. Donne l’impression d’être dilué. Jeune mais agréable.
La finale est courte à moyenne, très tourbée, viandée, maritime, sur l’iode, l’algue et un peu de poire.
88/100
Un whisky plutôt jeune, mais bien fait et agréable

Mars
Nez : Fumée agressive (charbon, hôpital/médicinal, tourbe grasse) avec des agrumes derrière. On a aussi des fruits exotiques (surtout après aération), des épices (dont piment), de l'iode. L'alcool n'est pas très bien intégré.
Bouche : Joli fruité (agrumes + fruits exotiques) avec une fumée légère derrière. Quelques épices.
Finale : Grosse tourbe grasse et sèche à la fois. On a toujours les fruits exotiques derrière et il devient herbacé avec le temps. La finale est moyenne
87/100
Pas vraiment mon profil favori mais c'est bien fait. Si l'alcool est réellement à +-46° comme je le pense, il n'est pas très bien intégré.

Bpoujol
Robe paille.
Nez léger, très vanillé. Légères notes agrumiques. Fumée en arrière plan. Jeune.
Bouche légère sur la tourbe sèche, cendrée. Un peu aqueuse. Un peu de vanille.
Finale moyennement longue, tourbée (tourbe sèche). Islay ? Kilchoman ? moins de 10y ? 46% ?
85/100

Savoureur
Aspect: Riesling, jambes fines qui s'écoulent moyennement vite
Nez: légèrement à moyennement intense, alcool bien intégré, tourbe en avant plan, poisson du jour d'avant, légère fraîcheur alcoolique, assez simple mais plaisant au nez
Bouche: intensité légère (un peu aqueux), tourbe dominante (encore plus qu'en bouche) du genre "cherche ce qui se cache derrière la tourbe"
Finale: moyenne Avec eau: Tourbe moins dominante au nez, bouche plus intense mais le profil ne change pas
84/100
Pour moi c'est bien plus un whisky à boire entre copains qu'un whisky à déguster

GaxMalt31
Nez: Très tourbé, Terreux, sous-bois
Bouche : Tourbe présente mais moins forte que laissé présager le nez. Amidon de pomme de terre, réglisse. Pas vraiment d'originalité.
Finale: bonne sur la tourbe
84/100

PatGVA
Nez : fumée maritime tourbe laiteux
Bouche : équilibré, âcre
Finale : long , céréale, fermier
84/100

Korova
Robe: Vin blanc
Nez: Tourbé d'abord Fermier enrobé d'herbe médicinale , deviens plus sucré/fruité avec une belle fraicheur (menthe/eucalyptus), des notes de camphre se font plus présente en fin de dégustation
Bouche: légère (thé fumé), métallique et réglissée (un petit peu de bois) puis acide, la framboise fait une apparition en fin de dégustation
Finale:sur la tourbe sèche sur les mêmes notes que la bouche.
84/100
Un malt tourbé (speyside?).Le nez a une belle évolution, la bouche manque un peu de relief et de puissance à mon gout.

Bugsbunna
Exprime au nez un caractère animal, camphré, mais sur fond agréable de poire caramélisée
Bouche : étonnamment légère. Révèle une dilution peu repérable au nez. Frais et pâtissier (gâteau de semoule), avec du bois qui apporte un peu d'amertume, surtout en fin de bouche.
Pas mal du tout, mais un peu monotone.
84/100

Piazzolla
Nez: sur la tourbe. S'ouvre un peu ensuite sur une note de pomme. Reste un peu monolithique.
Bouche: à la fois un peu grasse et minérale ! Tapisse bien le palais/texture soyeuse. Difficile à cerner: fruité & frais mais quoi dire de plus ?
Finale: fraîche et mentholée. Réglissée. Assez longue même si pas très complexe.
83/100

Dede
Couleur : Or. Collerette assez épaisse. Autour des 43 - 46°. Nez : Aah ! Un tourbé. Le nez explose donc sur une belle tourbe très sèche accompagnée d'odeurs balsamiques de pinède et d'eucalyptus qui virent aux herbes de Provence. Beaucoup de fraîcheur ici malgré la tourbe pourtant bien présente. L'aération dévoile quelques notes d'embruns. Un produit vraisemblablement jeune, simple, mais bien fait. Seconde dégustation : Ah, le profil a un peu changé. Plus minéral (talc), fumé et citronné, beaucoup moins sur les herbes aromatiques.
Bouche : La bouche est légère, elle manque un peu de puissance. L'attaque est douce et sucrée, légèrement amère, avant que la fumée ne s'en mêle. Quelques notes agrumiques ajoutent un peu de couleur à l'ensemble. Seconde dégustation : l'attaque est aqueuse. Sinon c'est frais, minéral et citronné, avec une tourbe fumée et un peu de poivre.
Finale : La finale est longue, et d'une intensité très convenable au vu du faible degré d'alcool supposé. Elle se développe essentiellement sur le malt tourbé, que complètent des notes d'herbes aromatiques (romarin en particulier). Plus de fumée et de citron lors de la seconde dégustation.
83/100
Conclusion : Un malt jeune mais bien fait, un bon apéritif estival qui n'est pas sans présenter quelque ressemblance avec le Williamson Jean Boyer.

Amor57
Le premier nez est sympathique : un peu de céréales grillées style Petit Beurre, de la vanille, un côté pâtissier souligné par une tourbe légère, sur le pneu brûlé et l'air de la mer, l'iode. Rapidement ce nez s'efface pour laisser la place à ... une grande discrétion. Quelques agrumes épars, du poivre blanc, de la farine, du piment végétarien (celui qui ne pique pas), de l'eucalyptus et un ananas net. Ensemble assez riche mais lointain.
En bouche, l'attaque est nette sur le citron et la tourbe. Très discret, on a vite l'impression d'avoir affaire à de l'eau aromatisée.
La finale de longueur moyenne et de faible intensité est d'abord sur les épices et la tourbe. Une âpreté et de l'amertume, celle de la réglisse, complètent le tableau avec un air marin, de la vanille et un zeste d'alcool. Un whisky effacé, plutôt équilibré. Il faut malheureusement le chercher et ce qu'on trouve n'est pas à la hauteur.
80/100

ALouis
Couleur: Jaune paille
Nez: De la tourbe assez grasse, des notes de new spirit et de poire. Quelques notes marines en fond.
Bouche: La tourbe est plus discrète en bouche, elle se mêle à des notes de cidre et d'agrume. L'iode est plus présent en bouche. Le tout est assez brouillon et linéaire.
80/100

Jean-Michel
Nez : D'abord dominé par des phénols très classiques. Tourbe tendance "Herbes de Provence", adoucie par une agréable note de sirop de maïs, de pomme au sucre, et de réglisse douce. Puis s'enrichit rapidement de notes plus organiques d'extraits de viande et de levures fermentées (Vegemite). En dépit d'une forte réduction (40% ?), l'ensemble est plutôt punchy. Malheureusement, cette sensation s'évapore, et cette puissance initiale a vite tendance à s'étioler.
Bouche : Confirme cette impression. L'attaque est légère, voire mollassonne. La bouche, aqueuse, présente ces notes poussiéreuses de bière éventée d'un whisky noyé. On retrouve des notes douceâtres de sirop d'orgeat surdilué, vaguement vanillé. Manque de gras et de structure.
Finale : Légère... légère... Sur la cendre froide et le cendrier mal lavé. Un malt tué par une dilution excessive. C'est d'autant plus frustrant que le premier nez n'avait rien d'indigent.
75/100
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:35 CEST
Sat 27 05 2017, 19:33 - 55 visiteurs au cours de la dernire heure et 5 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close