JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Blind Tasting 2009: Bouteille 6

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015

Glencadam

Cask Strength Collection 1989

Collection
Cask strength Collection
Age
18 ans
Taux d'alcool
56,1 %
Embouteilleur
Signatory
Fût
Sherry butt
Numéro fût
single cask 6017
Dates
Distill: 11-09-1989 Embout: 18-12-2007
Bouteille
581 btls
liens et cote moyenne
BT200982/100
Proposée par RX21
Glencadam

TTN
Jaune Clair La première impression est waouh, ça dépote! La dominante de ce malt se situe sur le miel et le parfum d'un bouquet de fleurs avec un fond terreux (tourbe) qui se fait plus présent à l'aération. La bouche est suave et très prononcé sur le miel. J'y perçois une bonne dose d'épices douces (gingembre et cannelle). Malgré un taux d'alcool certainement élevé (environ 60%) ce malt n'est pas du tout agressif, l'alcool y est bien intégré. De bonne longueur toujours sur le miel et les épices douces... Certainement un IB, environ 18-20 ans, j'aurai tendance à dire un Highlander en raison de son coté terreux au nez. En tout cas j'aime beaucoup, joli choix RX21!
87/100

Bugsbunna
Nez moyennement expressif de prime abord. Un peu de bois et de sauge, puis de la poudre de chocolat et de la violette apportent une touche pâtissière, sous un voile de poussière Bouche ronde, grasse, tourbée mais pas médicinale. Du fruit (orange, graines de grenade, citron confit) sur un biscuit léger. Quelques notes fermières en contrepoint, et une réglisse (zan) un peu dérangeante. Pas facile, mais intéressant. Finale longue sur la tourbe et le chocolat au lait, avec un zeste de citron. Les extraits secs laissent percevoir des odeurs assez fermières. Meuh ! dit ce dram…
86/100
Un Bladnoch tourbé, de plus de 55°, d’environ 14-15 ans ?

Jmputz
Un nez toute en nuances. D'abord une belle discrétion, mais bien vite il se fait de plus en plus présent. Des notes de vanille mêlées à des agrumes pour ensuite évoluer vers un mélange de menthe et de noix. Très intéressant, malgré la presence indéniable d'alcool. La bouche est assez inattendue, en ce sens que ce ne sont pas les mêmes impressions qu'au nez. Une attaque massive sur le chocolat au lait, avec de belles notes de malt et de noisette. Belle expression, même si elle ne fait pas trop dans la nuance. Bizarre, ce contraste entre la bouche et le nez. La finale est chaude, porlongeant la bouche pour quelques instants. Ce qui reste est plus la chaleur que le goût.
85/100

Savoureur
Aspect: Jaune paille, jambes fines qui s’écoulent assez vite Nez: Moyennement intense, alcool bien présent au début, disparait à l’aération, tourbe, légère fummée, fruits rouges, thé vert, foin Bouche: Ample, l’alcool se manifeste par une note poivreuse, légère amertume, citron vert, sècheresse (thé vert), tourbe, fumée et fruits rouges se tiennent en arrière fond Finale: moyenne Avec eau: Amertume et sècheresse s’accentue en bouche, beaucoup de gens aiment, moi j’aime pas
85/100

ALouis
Couleur: Or soutenu, à reflets dorés. Nez: Assez doux, sur le sucré (bonbon) presque pâtissier et la tourbe légère. Quelques notes de cire et de fruits secs. Nez léger et équilibré. Après ajout d’eau le fruité ressort. Bouche: Nécessite de l’eau, astringence et alcool trop présent. Après ajout d’eau, bouche peu définie, en retrait par rapport au nez. Quelques notes de fruits et iodées.
83/100
Je pense à un Islay ou Highland, Bruichladdich ? Brut de fut.

Amor57
Le nez est marin puis fermier, puis de la chicorée fait son apparition. Avec de l'aération, la ferme s'éloigne et la tourbe fait son apparition, discrète mais nette, accompagnant la mer, le fumé, la fumée de feu de bois, le bois aussi. Encore un peu d'aération pour faire arriver les fruits lointains et des fleurs (rose, jasmin) tout aussi lointains. En bouche, l'attaque est douce, avec des épices, de la tourbe mais aussi de l'alcool et de l'anis, du caramel et à nouveau des épices. La finale, longue et assez intense est d'abord marquée par une montée alcooleuse, du caramel tourbé et quelques épices. Du menthol apporte une fraicheur bienvenue sur le rhum et la vanille. Un nez prometteur, décevant par la suite.
83/100

PatGVA
Nez Carton mouillé, pêche, abricat, poussière, miel olive, vanille, viande grillé, toasté, légumineuse, laitue, Bouche Chocolat, poivron, torréfaction, beurre, toast, pêche, abricot, céréale, gingembre Finale longue, céréale, gingembre, vanille,
83/100
gras équilibré élégant

Pompix
Nez, résineux, céréales, amandes et léger viandé. ... aurait eu besoin d'une deuxième dégustation.
82/100

Canis_Lupus
Robe : Or pale. Nez : Complètement sur le céréale, sec. Une petite point d’abricot qui malheureusement ne s’exprime pas assez. Pain blanc industriel. A l’aération, un note verte assez incongrue qui fait penser à de l’iode (huîtres ?). Bouche : Attaque progressive ou la sensation d’alcool va en s’accroissant sans jamais devenir insupportable. Difficile de décrire cette bouche quelque peu revêche. Certaine du bâton de réglisse. Un côté cerise à l’eau de vie, pas comme le jus sucré, mais comme quand on croque le fruit, beaucoup plus âpre et amer, mais d’une façon fruitée. Finale : Explosive, mais encore une fois sur l’amertume réglissée.
79/100
Mon impression : Le moins qu’on puisse dire, c’est que ce whisky est homogène du début à la fin de la dégustation pendant les trois étapes nez/bouche/finale. Manque de bol, pas sur des notes qui me plaisent

Corbuso
Couleur: Or Nez: Frais, malté, floral, riche en vanille et quelque peu fumé. Bouche: Frais, propre, épicé (boisé), floral, un peu alcooleux, sur la vanille, le gingembre, avec un peu de fumée et quelques légères notes fruitées. La finale est moyenne, sèche, florale, avec quelques épices. Dilué, il devient plus fumé.
77/100
La présence du bois (futs de bourbon de premier remplissage) est bien marquée, un peu brut et riche en vanille.

Jean-Michel
Couleur : Paille Nez : D'abord une pointe de miel et de fleur d'acacia. Puis se fait végétal, rooty. Gin, comme croquer une baie de genièvre dans une choucroute. Pas mal de levures. "Yeasty". Porridge vaguement fruité. Quelques notes soufrées (bottes en caoutchouc, gomme neuve), et même une pointe de tourbe. Puis prend une tournure agrumique, citronnée, un peu savonneuse (mousse du liquide vaisselle). L'ensemble n'est pas dénué d'arômes, mais on n'est pas sur mon terrain de chasse. Belle couronne de bulles (on est au-dessus des 50%), mais bon équilibre au nez. La première sensation en bouche est plutôt douce, sur la guimauve à la vanille. Puis la bouche se fait franchement pétillante, avec une sensation alcooleuse qui s'amplifie. Evolue sur quelque chose d'à la fois citrique et douceâtre, complété par de la réglisse à la violette (Florent). L'ensemble manque un peu de richesse et d'équilibre, mais une goutte d'eau gomme ce dernier défaut. Finale longue, astringente, avec une amertume assez franche qui évoque la moelle de l'intérieur de l'écorce de pamplemousse. Un whisky sans doute un peu jeune, et qui manque un peu de 'graisse' et d'originalité à mon goût. Un IB un peu pressé ?
77/100

Canis_Lupus
Robe : Paille, clair Nez : Menthe, gin, fruit sec très léger, noix de cajou, note soufrée. Vineuse, comme certains vins blancs. Avec de l’eau, une note anisée plutôt agréable Bouche : Onctueuse, pétillante, miel très léger, amertume. Peut-être floral, genièvre ? L’eau adoucit un peu mais sans révéler grand-chose de nouveau. Finale : Agressive, fait frissonner. Courte et amère. De même que pour la bouche, l’ajout d’eau adoucit mais ne révèle pas grand-chose.
75/100
Mon impression : Pas terrible. Agressif, amère, désagréable, un peu de tout ce que je déteste dans un whisky. La robe et le nez m’ont fait penser à un finish dans un fût de vin blanc, mais la bouche et la finale démente cette impression. Bizarre, quand même, car l’impression au « débouché de flacon » donnait une grosse bouffée de miel, voir de nougat.
> Last modified: May 10 2016 20:30:50.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close