-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2007: Bouteille 6

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Lochside

22 years

Collection
Authentic Collection
Age
22 ans
Taux d'alcool
59 %
Embouteilleur
Cadenhead
Fût
Sherry Hogshead
Dates
Distill: 1981 Embout: 07-2003
Bouteille
276 btls
liens et cote moyenne
BT20070/100
Proposée par Jean-Michel
Lochside Cadenhead

Jean-Michel
Couleur : Or pâle très pur ; de la lumière et de l'éclat comme un grand vin d'apéritif (muscat d'Alsace) ; étonamment franc pour son âge.
Nez : Sur le fruit mûr. Du sucre. Miel et gelée de coing à la pelle sur un fond kirsché. Evoque la macédoine de fruits confits que l'on trouve dans certains cakes. Une pointe de sel apparait derrière cette profusion de fruits. Incontestablement Highland. Attention à ne pas trop approcher le nez : 59%, ça picotte.
Bouche : L'attaque se montre étonamment discrète : "tout ça pour ça ?". Puis la chaleur monte, doucement, la bouche s'arrondit, les arômes reviennent frapper à la porte, puis explosent dans une longue ascension qui semble ne jamais devoir s'arrêter. Toujours coing, miel, mais aussi le jus des pêches aux sirop (façon trip! le distillation Irlandaise, la douceur en plus). Dans le même temps, une jolie acidité (biscuit au citron) vient équilibrer le sucre et permet aux arômes de progresser vers l'arrière de la bouche, où l'eau de vie va venir chatouiller les papilles du fond de la langue. Aucun mm carré n'en réchappe.
La finale, longue, évolue vers une légère amertume, toujours marquée par les agrumes (pamplemousse).
Ajout d'eau : on part immédiatement sur des notes de dissolvant gras (bonbon dit "à la poire Williams").
Bref, un whisky terriblement gourmand, marqué par un fruit, une fraîcheur et un équillibre sucre/acide qui en font le parfait substitut d'un grand pinot gris à l'heure de l'apéritif.
92/100

Amor57
Le premier nez est marin et floral, un poil fermier, assez étonnant. A l'aération il rentre dans une palette plus classique où les arômes se fondent et se confondent : Un peu d'agrumes (pamplemousse), des épices (muscade), du camphre, le tout sur fond de lilas. Une touche d'éther vient raffraîchir l'ensemble. Agréable. En bouche l'attaque est franche, à la limite de l'agression et se développe sur des agrumes, du sel et du menthol (ou du camphre). La finale, pas très longue, est intense, presque brûlante, alcooleuse avec des notes de caramel, d'anis et de réglisse. Une dégustation avec une goutte d'eau rend le nez fade, la bouche âpre et toujours alcooleuse et la finale agressive. Bref, je n'ai pas réussi à l'apprécier (sauf le nez), je le goûterai donc une deuxième fois.
/100

antoine
Nez sucré, chaud, picotant, piquant, d’un aspect sec et acidulé, sur du malt (levures), des fruits jaunes mures (abricot) avec des pointes de fruits rouges (pruneau). J’y décèle des touches florales légères (violette, lilas) et l’alcool est assez présent. Il se dégage par la suite une certaine fraîcheur. Encore des aspects iodés, quelques relents vineux, presque médicinal (alcool à 70°). En aérant fortement, l’équilibre est plus tenu. La bouche est sucrée, salivante, salée sur les fruits assez gras et presque macérés (pruneau), eau de vie de fruit et encore la touche maltée, enrobée de fleurs. Assez forte aussi, le whisky est alcooleux et il dégage une très légère amertume. Il donne aussi des arômes légumineux. La finale est sèche, légumineuse avec une amertume tenue.
/100

Corbuso
Couleur : Paille- or Nez : Herbacé à très herbacé, malté, propre, légèrement fumé et sur les agrumes (pamplemousse). Bouche : Malté, doux, légèrement salé, sur la fumée, le pamplemousse, accompagné de mangue et de papaye. Dilué, il s’effondre. Finale : La finale est courte, sèche et amère, avec les notes maltées et fruitées se développant progressivement.
/100

Jmputz
Une très belle odeur, toute en fraîcheur et délicatesse. De l'herbe coupée, du fruit et quelque chose de plus. Un petit côté métallique qui semble aller et venir. Des notes florales en alternance également. Je lui trouve une belle complexité et une constante évolution. En bouche, un très joli contraste entre l'acidité des agrumes et la douceur du malt, avec la force de l'acool en arrière plan. J'aime beaucoup cet aspect aigre-doux et cette richesse de goûts en bouche. La petite pointe d'amertume lui apporte quelque chose de plus. Je dirais de la classe... La finale est assez longue et cette amertume de fin de bouche est bien présente tout au long des quelques minutes que dure cette finale.
/100

Laphroaig-c_moi
Un nez fruité sur la poire, mentholé, avec une présence de l'alcool assez forte, un peu dérangeante. Un peu de poivre blanc. Une bouche fruitée à l'attaque mais un peu sèche, salée. Une finale moyenne. Bizarrement l'ajout d'eau accentue la sécheresse et le côté alcooleux/piquant. Apparaissent des notes de foin séché, de forêt. Un genre speyside/highlands de l'est ou du sud fût de bourbon assez classique, je n'accroche pas plus que ça, ou alors je suis passé à côté. 15/20.
/100

mikadisa
Couleur : or pale Nez : Agrumique, herbacé (orge malté). Très frais, légèrement mentholé, iodé et délicieusement vanillé. Bouche : Chaude, ample, très salée. Toujours les agrumes, pamplemousse jaune, orange amère. très agréable. Un peu de beure salé. Finale : Moyenne, sur le beure salé et le zeste d'orange. Simple mais très bon.
/100

SkyIsBlue
Nez sur le malt vert, sur l'herbe, ça me semble très fort en alcool, boisé (bois neuf), vanille. En bouche, ça reste sur le malt, poire verte, agrumes. Finale chaude, c'est fort fort fort ou alors je suis faible de la bouche ce soir :)
/100

TTN
Jaune pale Au nez, il est immédiatemment très floral (lys, chevrefeuille), herbacé (herbe fraichement coupée) et épicé. Au début un peu agressive, la bouche devient plus ronde, toujours très florale et sur l'herbe fraiche, l'eucalyptus, le poivre, la canelle, des notes de fraise également. Interessant pas très 'complexe', délicat, pas désagréable mais non plus vraiment mon 'truc'. Un Lowland? Glenkinchie?
/100
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:31 CEST
Sun 23 07 2017, 00:48 - 2 visiteurs au cours de la dernire heure et 2 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close