JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Blind Tasting 2007: Bouteille 2

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Glenlivet

15 years

Age
15 ans
Taux d'alcool
46 %
Embouteilleur
Gordon & MacPhail
liens et cote moyenne
BT20070/100
Proposée par Laphroaig-c_moi

SkyIsBlue
Nez minéral, d'abord sur le foin, le bois et les fruits rouges ensuite viennent la pomme cuite, les fleurs (la rose), tout en légèreté et finesse, c'est frais, mentholé. La bouche huileuse, camphré retour au boisé et vanillé, sur les fleurs, toujours la rose, finale assez longue en proportion à la sensation de légèreté de ce whisky tout en retenu mais harmonieux et avec du caractère. Ça pourrait être un Lowland de type Rosebank pour moi. 88/100.
88/100

Amor57
Le nez n'est pas très fort, plutôt en finesse, sachant se faire désirer. D'abord sur la pomme verte et la ferme, ensuite sur la fraise, puis avec un léger fumé, de la cendre, quelques agrumes, de l'aneth. C'est assez frais, discret. A l'aération : purée de pomme de terre et café. En bouche, l'attaque est nette et asséchante, toujours avec cette légère impression de fraîcheur. Notes de caramel, de miel, de bois et toujours de fraise. L'alcool est présent. La finale est longue et intense, encore asséchante. L'alcool s'efface progressivement pour laisser la place à la vanille, au sucre et aux herbes arômatiques. J'aime bien, mais ce whisky me laisse perplexe : un grand classicisme avec quelques notes saugrenues (sucre en finale, fraise).
/100

antoine
Nez qui débute par un trait anisé et se développe de suite sur les fleurs (lavande, lys, violette !), les plantes avec un aspect réglisse onctueux, interrogatif. Chaud, rond, sucré et léger sel au nez, il donne également de petites pointes fruitées sur les pommes, les prunes jaunes pas très mures, dans un registre acidulé. Ensuite j’y décèle un peu d’arômes maltés, presque fumés mais très léger, biscuités ! et de la fraîcheur (citron mentholé). La bouche débute sur une pointe d’amertume, des notes florales et herbacées avec le trait de réglisse retrouvé, le tout sur un voile salé / sucré et gras. Puis plus amère, un peu de sècheresse, le réglisse disparaît et elle reste sur les fleurs et les herbes. La finale amère est dans le même registre que la fin de bouche.
/100

Corbuso
Couleur : Or- vieil or. Nez : Viandé, tourbé, sur les fruits doux (abricots mûrs) et le miel. Très moelleux. Dilué, il devient plus floral et plus propre. Bouche : Tourbé, amer, minéral, salé, sur la pelure d’orange et la pêche. Puissant. Dilué, il vient plus sur le caramel, le café. Le côté salé et fruité s’amplifie. Finale : De longueur moyenne à longue, propre, huileuse, fruité, minérale et sur la tourbe douce. Impression générale : Un excellent malt tourbé, propre, fruité et minéral. Ardmore ou Clynelish ?
/100

Jean-Michel
couleur : vieil or avec de très jolis reflets ambrés. Encore un nez sur le fruit exotique, avec un peu de 'colle scotch'. La bouche est à l'avenant, agréable, douce et acidulée, sur le fruit (pomme cuite). Un côté assez vineux aussi. Peut-être un finish ou une maturation dans un fût de vin doux ? Un poil de vernis à ongle également. La finale, d'une longueur moyenne, reste dans le même esprit. Décidément un whisky très homogène. En résumé, un malt sur le fruit, aimable, sans aucun défaut, mais qui ne doit pas être dégusté dans la même série que les autres 'whisky fruits' de la série, notamment 1 et 8. Face à ces gros bras alcooleux et hyper concentrés, ce poids plumes (40% ?) a du mal à faire sa place.
/100

Jmputz
Un nez superbement marqué par la fraîcheur de l'herbe coupée, un soupçon de foin et de belles notes de noix par derrière. Je lui trouve un beau côté floral, avec un soupçon de violette. En bouche, il se montre d'abord légèrememt sec et boisé mais très vite la fraîcheur et l'acidité fruitée semblent prendre le dessus. Très frais, très agréable. La finale est assez longue et toujours sur ce registre de fraicheur.
/100

mikadisa
Couleur : Or Nez : délicat, tout en finesse, très agréable. Liquoreux, sucré sur la poire fraichement coupée. floral et fruité. Bouche : Ample, huileuse et salée. Une huile de noisette finement poivrée. Amertume en fin de bouche. Finale : Courte, salée et sêche.
/100

TTN
Jaune doré avec des relets orangés Le nez est doux, soyeux, très parfumé, à la fois floral (rose, violette) et fruité (pêche, abricot). Très miellé aussi avec une pointe maltée. En bouche, il est toujours très parfumé, ample, généreux. J'y perçois une abondance de fruits rouges, de la salade de fruit et encore du miel. Un vrai dessert! Belle longueur en bouche. Plaisant, séducteur, facile à boire, pas très complexe mais aucune fausse note. Pour moi, ça ressemble à un Speyside, (Longmorn?), entre 2 âges (15-20 ans) certainement réduit à 46%. Vraiment pas mal du tout ce malt!
/100

Amor57
D'abord des esters de fruits, puis un joli boisé débutent ce nez qui s'annonce très beau. C'est chaleureux, avec du café, un sherry fino, du fumé. A l'aération le caractère change complètement. Il devient frais, avec une tourbe lointaine. Mâtin ! quel nez ! En bouche l'attaque est douce et découvre un boisé avec de la vanille. La finale n'est ni très intense au début, ni très longue. Elle est d'abord sucrée, épicée et évolue sur des épices assez forts. J'ADORE ce sublime équilibre entre douceur et amertume et la subtilité de cette expression.
/100

antoine
Nez sucré, fondu, confituré, cuit avec de la réglisse sucrée, de la confiture et de la marmelade grasse. Les fruits sont gras et se marient avec une tourbe légère. Il est aussi salin, iodé et un peu alcooleux. Puis l alcool monte en puissance, encore accompagné de tourbe légèrement plus présente et plus acide aussi. J y décèle un voile d herbe et d herbes aromatiques, ainsi que des touches acidulées de citronnade avec de la banane mélangée dedans. Enfin il se fait moins gras, plus sec mais toujours appétissant et un peu vineux sur les airelles à l alcool, la figue, les cerises mures, le tout alcoolisé. La bouche est sucrée, salée, grasse et fruitée, avec de la réglisse et de la tourbe agrémentée de relents légumineux de courge. Quelques épices légères, un peu d herbes aromatiques! couronnent le tout, fondu et tenu. Assez discret tout de même sans trop de nuance sur les arômes, mais précis. La finale est douce amère, sur l herbe mais s atténue rapidement.
/100

Corbuso
Couleur : Vieil or Nez : Très tourbé, maritime, sur la corde de chanvre, l’iode et l’algue. Dilué, il devient plus maritime et d’avantage sur l’algue entrain de sécher. Bouche : Très tourbé, goudronneux, salé, maritime, sur la corde de chanvre, le pain grillé et avec quelques gouttes de poire. Assez complexe. Finale : Longue, propre, tourbé, sèche et sur le pain grillé. L’influence maritime est relativement forte.
/100

Jean-Michel
Ah ! Voici, avec le #2, le plus léger en alcool de tous les samples.
Côté couleur, on en ferait un joli collier d'ambre.
Au nez, ça démarre sur cette note de genièvre (gin, bière éventée) qui m'a toujours dérangé, mais dont j'ai appris que la plupart du temps, chez moi, elle annonçait un whisky côtier. De fait, un peu de plastique brûlé arrive derrière, accompagné d'un poil de fruit, mais pas du fruit frais : plutôt du fruit en cours de fermentation, comme l'odeur des peaux d'oranges que je jetais dans ma corbeille quand j'étais gamin et qui commençaient à moisir et à sécher. Après quelques minutes, j'attrape également quelques notes agréablement noisettées.
L'attaque me surprend : elle est douce, suave, crémeuse, d'abord sur le fruit. La bouche se développe! sur des accents délicieusement vineux, qui occupe bien les papilles. J'y retrouve mes écorces d'orange, mais avec une certaine amertume en prime, comme dans ces bouteilles d'Americano espagnoles prêtes à l'emploi... Et puis une bouffée saline vient tout emporter. On évolue alors sur un joli plateau de fruit de mer : coques au vin blanc (et pas coq, qui lui appelle plutôt le vin rouge), varech, le tout accompagné d'un petit verre de fino Sherry, ou de vin de Shao Xing (vin de riz).
Dans la finale, on a oublié les parfums fruités et doux de l'attaque pour conserver une sécheresse salée, qui persiste longuement.
/100

Jmputz
Voici au moins un nez qui a l'avantage de ne pas être discret... Un bon vieux nez de ferme, avec ses odeurs de terre humide. C'est du moins la première impression. Plus le temps passe et plus le nez semble s'ouvrir sur des notes plus raffinées. Mélange de sherry et de chocolat. Tourbe et légères notes fumées. Lointaine présence d'embruns... Nez tout-à-fait remarquable. Il semble en constante évolution et prend une tournure plus fraîche au bout de quelques minutes. La bouche est clairement tourbée et de beaux relents de fumée apparaissent en arrière-plan, faisant de temps à autres place à de belles notes chocolatées. Relativement complexe malgré la palette gustative relativement limitée et tournant toujours autour de ces notes que je pourrais qualifier de "rurales". L'ambiance ! d'une bonne vieille jatte de café réchauffé à la ferme. Une ambiance estivale, avec le plateau de prunes sur la table.
La finale est relativement longue et le souvenir du chocolat est assez vivace. L'ensemble est très intéressant.
/100

Laphroaig-c_moi
Un nez excellent, très précis, sur le fruit au début puis la tourbe apparaît et prend de plus en plus de place. Marin, fumé, salé, poivré. Il me rappelle certains Laga. La bouche confirme à peu près le nez mais tombe un peu à plat. Là je le trouve trop sec pour un Laga et je pars plus sur un Ardbeg. 17/20 pour le nez.
/100

SkyIsBlue
Nez: Oumph, c'est du lourd! Excellent nez très expressif, sur les fruits exotiques, l'ananas, noix de coco, banane flambé, c'est bien rond, ça sent le oldies. Puis la tourbe apparait mais est très bien fondue dans l'ensemble fruits/sherry, c'est iodé également. En bouche la tourbe est plus présente, fruits mures et exotiques étant toujours bien présente. Finale huileuse et légèrement sur l'amertume mais c'est loin d'être désagréable. Je crois décelé pendant toute la dégustation un air de violette à la Morisson Bowmore. Serait-ce un Bowmore ancien de chez Duncan Taylor?? J'adore en tous cas. 91/100
/100

TTN
Les arômes sont bien présents au nez mais sans la moindre once d'agressivité. Assurément fermier, une bonne dose de fumée, de la pomme. Hummmmmmmmmm, j'adore. Il n'est pas sans me rappeller par certains cotés notre Glen Garioch. La bouche est à la fois sucrée, salée, gourmande, c'est la fumée qui reste le fil conducteur de ce malt (bacon, saucisse fuméée, fumée de cheminée). Tous ces arômes trainent en longueur pour mon plus grand plaisir... avec des notes de poivrre noir. Miam Miam! Peut être un Port Ellen sherry cask au environ de 50%. En tout cas j'adore!
/100
> Last modified: May 10 2016 20:30:46.Le comptoir
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close