-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2006: Bouteille 8

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Glengoyne

for Corman-Collins

Age
No age statement
Taux d'alcool
55,8 %
Embouteilleur
Officiel
Numéro fût
single cask 1219
Dates
Distill: 1989 Embout: 2004
liens et cote moyenne
BT20060/100
Proposée par Smokey Kong

Serge
Couleur : ambre bronze. Nez : attaque sur un joli sherry, nougat et crème au café. Notes métalliques, raisins de Corinthe, civet de lapin. Sauce soja. Très jolies notes vineuses suivies d'herbes (persil, ciboulette). Notes de vieille barrique en bon état. Bouche : confite, sur le café, le chocolat à la liqueur et la confiture d'orange. Le sherry n'est pas totalement intégré mais il est beau. Notes salées. Finale : longue et puissante, caramélisée, avec des notes de réglisse salée et de réduction de vin. Commentaire : loin d'un très grand sherry classique (pas très vieux?) mais très amusant à suivre. 87 points.
87/100

Amor57
Le nez est chaleureux, très fortement marqué par le sherry. On décèle assez rapidement des parfums de malt, d'orange et une touche d'amertume (arnica). L'ananas vient ensuite avec de la noisette et du beurre; longtemps après, de la cerise et un note de fraîcheur font leur apparition. Ce nez est très entêtant. La bouche est fruitée, avec bois, de la vanille, de la banane. L'attaque est douce et, finalement, assez légère. La finale est longue, marquée par le sherry, sucrée et pas assez amère à mon goût, un peu vineuse. Je trouve l'ensemble bouche-finale assez peu expressif.
0/100

antoine
Nez fruité acidulé sucré, avec un léger picotement. Un peu de sensation d alcool, puis des fruits rouges caramélisés. Chocolat, café, cacao, des épices mêlées (poivre, piment, sel) et des herbes aromatiques (thym). Du sherry mais pas cream. J y décèle des relents de céréales cuites, des gressins au sésame, puis un panel de fruits sur les fruits exotiques, passion, papaye et ananas caramélisés. Il est très complexe et très riche avec toujours un alcool présent mais sans être agressif. Très franc, et retour des gâteaux d apéritifs crackers en toile de fond. Etonnant. Biscuit cuit, fond de tarte tatin aux pommes, très riche. La bouche est sucrée acidulée, avec des fruits très goûteux. Il est aussi très salin et fait ressortir le sel de la langue. Une petite amertume accompagne du! caramel très cuit, et du caramel au sel de guérande par la suite. Gras et envoûtant, prenant, je penche pour un CS. Les fruits sont vraiment très murs, sur les pêches, les brugnons dégoulinant de sucre et les confitures très sucrées de fruits rouges (mures). L amertume est celle des noyaux de pêche et d abricots frottés sur de la pierre, avec une finale sur la noisette fraîche et la noix. Balsamique, pruneaux gras d Agen au bacon, fumée de cigare.
0/100

Jmputz
Le nez est très expressif, marqué par le sherry, un brun de fumée et un soupçon de chocolat. De très belles notes épicées également, le tout dans un bel équilibre et laissant une délicieuse impression poivrée. La bouche est d'abord très sèche, avec une forte impression boisée, et évolue doucement vers des notes acides et finit sur une agréable impression de malt et de chocolat, et l'amertume ainsi que l'acidité ont totalement disparu après quelques instants.. Très intéressante évolution gustative. La finale est chaude et continue parfaitement la fin de bouche, avec une poussée d'alcool qui était moins présente en bouche. La longueur de la finale est relativement moyenne.
0/100

Laphroaig-c_moi
Tiens ça sent le sherry là-dedans... Pain d'épices, nez assez concentré, un whisky probablement assez vieux. Très sympathique même si pas très complexe. Bouche compacte, à l'image du nez, bien dense et relativement simple. Gourmande. Avec ajout d'un peu d'eau on arrive à la douceur des 46%, j'en déduis que ce whisky n'a pas un degré très élevé au départ (dans les 50%). Il s'ouvre un peu et on a le zeste d'orange. Poudre de cacao. En conclusion un whisky très bon mais un peu simple. Je verrais bien un Glen Grant.
0/100

mikadisa
Nez : Très sherry, caramel à donf. pâtisserie légèrement brûlée (crêpe ou gauffre), vanille, noix fraîche. bouche : Sur la noix, le cerneau. ample, puissante et chaude. Assez salée, poivrée, alcooleuse, fumée. On retrouve cette impression de gauffre brûlée, de vanille. notes de cuir; Finale très longue, très agréable. Belle version sherry. Autre : fut sherry oloroso, relativement âgé ( 15 ans ou plus), cask strenght. Me fait très fort penser à l'A'bunadh de chez Aberlour.
0/100

SkyIsBlue
De couleur acajou le nez confirme par beaucoup de présence de sherry. Assez piquant, il me fait penser de suite penser au style franc d'un Aberlour Abunha ou Glenfarclas CS. Caramel concentré, vieux calva, boisé, court-bouillon (!) et une sauce pour poisson dont je ne me rappelle plus le nom. En bouche, puissance mêlé à l'amertume du sherry, pruneau sec, poudre de cacao. Finale assez longue mais amertume . Du sherry concentré, c'est toujours pas ma tasse de thé.
0/100

Soup
Vu la couleur, ça ressemble à un sherry cask, et le nez ne dément pas ça. On oscille sur les odeurs habituelles de ce genre de breuvage, ici en l'occurence c'est le cuir, le raisin, et le chocolat noir confit qui me sont apparus les plus flagrants. En bouche, idem. Le développement est quand même un peu monodirectionnel, l'amertume se développe bel et bien dès qu'on laisse trainer le whisky sur la langue, mais ya pas grand chose d'autre. En particulier la finale manque d'ampleur. Une espèce de sensation cacaoteuse quand même en milieu de bouche, pas désagréable. Le caractère de la distillerie me semble complètement masqué, c'est souvent le cas pour ce genre de versions certes, mais là ça m'a l'air encore plus vrai. En résumé, le nez est bien sympa, la suite un peu moins. J'aim! e beaucoup ce genre de whiskies (en particulier l'amertume) donc ça me plait, mais ya mieux dans le genre je pense. A regouter pour confirmer ces impressions, et accessoirement parce que j'aime bien :-)
0/100

Stephane
Nez: Respire à fond le sherry! Très boisé, fruité, biscuité/toasté, pruneaux à l'armagnac, cerises confites à l'eau-de-vie. Très gourmand/pâtissier/vanillé aussi. Epices douces. On devine une certaine puissance derrière ces effluves... l'aération rend d'ailleurs le bouquet un peu alcooleux et agressif, mais il fait preuve d'une belle franchise et d'une richesse luxuriante. **** Bouche: Puissante, comme le bouquet le laissait pressentir, l'attaque est chaude et alcooleuse, assez agressive. Ultra boisé et tannique, chargé d'épices (vanille, cannelle? poivre-piment?). Me rappelle un Macallan récemment goûté de Jean Boyer, très riche et délicieux mais fortement (un peu excessivement) marqué par le bois, on croirait par moments lécher/raper le fût! Fruits à l'eau-de-vi! e, un soupçon de tourbé/viandé. Apparaissent également des notes de vin bouchonné, de poussière?, de noix et de sel (peanuts périmées), qui le déséquilibrent un peu en le rendant houleux à la façon du fameux Old Pulteney 15 ans Millenium que je prends souvent en exemple dans ce cas. Oscille en permanence entre le meilleur et le plus mauvais que peut donner un fût de sherry, mais globalement très bon et ultra franc et typé. ***(*)
0/100

TTN
Jolie couleur acajou (à priorori du à un fut d'olrosso) J'adore ce nez de cake ou les fruits s'expriment allegrement (fruits cuits, fruits secs et fruits exotiques) avec juste une pointe poivrée : incontestablement un fut de sherry... A la longue le cacao fait son apparaition La bouche est nettement plus boisée (en milieu de bouche) et couvre un peu les tonalités de fruits (le cake aux raisins est quand a lui bien présent. Je perçois également de jolies notes sousjacentes de fumées. La finale est longue ou les notes boisées jonglenet avec les notes épicées. Un bien joli malt marqué par le fut de xeres mais élégant et qui me plait beaucoup! Il est toujours difficile de situer la region (et encore plus la distilllerie) d'un malt élévé en fut de sherry alors pourquoi pas Macallan. Sa prestance en bouche me fait penser à un malt relativement agé 15 - 20 ans certainement embouteillé à 46%!
0/100
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:30 CEST
Sun 17 12 2017, 03:07 - 43 visiteurs au cours de la dernire heure et 2 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close