JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
 
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations.

Blind Tasting 2006: Bouteille 5

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013

 

Balblair

1966-2006

Age
39 ans
Taux d'alcool
43 %
Embouteilleur
Gordon & MacPhail
Dates
Distill: 1966 Embout: 2006
liens et cote moyenne
BT2006 0/100
Proposée par Amor57
 

Serge
Couleur : paille clair. Nez : très joli au premier nez, sauvage et animal. Civette, gibier, truffe, chien mouillé, thé pu-erh. Léger souffre mais OK. Un profil que j'aime beaucoup, de la personnalité et de la profondeur. Bouche : attaque à fond sur le bâton de réglisse et les racines. Très terreux, traces de tourbe. Très jolie amertume. Assez proche du #2. Finale : moyenne longueur mais complexe et intéressante à suivre, notes salées et végétales (mastic, huile d'olive). Commentaire : encore un style un peu ancien. J'aime beaucoup, très intéressant même si aurait mérité quelques degrés de plus. 90 points.
90/100

antoine
Nez très sucré sur des fruits acidulés (sucrés). Un vrai sirop de framboise, plein de fraîcheur et d épices (poivre blanc). Mentholé, eucalyptus, et pas de sensation alcooleuse. Il est très sucré, droit et plein de peps. J y trouve de la banane (à fond), de la mangue, le panier de fruit se réveille, dans un registre acidulé, comme s y on y avait rajouté un jus de citron pour la touche finale. Ensuite du kiwi toujours avec un enrobage de sucre. Baies des bois, fraises. Il est vraiment plein de fruits, avec plein d épices (poivre blanc again, et cannelle). Puis le fruité devient plus gras et plus murs sur les fruits jaunes (prunes) et rouges (fraises, framboises) avec un perpétuel retour sur de la banane& Un jus de banane. P&.. qu il est bon ce nez. La bouche est beaucoup plus fade d emblée.. Sur les herbes aromatiques et le sucré léger mais les fruits sont atténués. Vineux et très épicés (piment). Plutôt comme si les fruits du nez avaient été distillés pour obtenir la bouche, car il est moins explosif et plus vineux. 43 ou 46° gros max. Pour moi, il a été dilué. Légère amertume, mais le premier abord qui a fait que je l ai presque sabré est vite parti, car il se dévoile (enfin) petit à petit&. Mais toujours dans un registre vineux, salé/sucré, avec un réglisse léger. Finale douce amère des fruits macérés à l eau de vie légère. Il y a un très grosse différence avec le nez, comme si l on gouttait vraiment deux whiskies différents.
0/100

Laphroaig-c_moi
Bon je me sens pas d'humeur à faire des analyses aromatiques détaillées ces temps-ci... En bref de l'abricot et du sherry. Quelque part entre le Blair Athol Jean Boyer pour le style et le Strathisla G&M single cask pour le goût (caramel au beurre aussi), mais en moins bon (bon quand même). Un whisky sympa mais pas extraordinaire.
0/100

mikadisa
Nez : nez sympathique que celui ci. très alcooleux. Sur le melon assez nettement et légèrement floral (muguet ?), sucré avec un soupçon de cendre. Bouche : beaucoup d'alcool, mais pas besoin d'eau. Bouche très douce, sur le fruit (melon, poire mûre) mêlée à un piquant poivré, ensuite se développent des arômes de noisette et d'iode; mais tout cela s'éteint très (trop) rapidement pour laisser place a de la cendre. Très agréable dans l'ensemble. Autre : cask strenght (+-55°), relativement âgé (15 ans ou plus), fût sherry. Un linkwood SV ?
0/100

SkyIsBlue
D'une belle robe dorée, assez doux au nez il suggère un whisky huileux, il envahi agréablement. Sur le chocolat au lait, la céréale bouillie puis il évolue après quelques minutes sur la confiture d'orange avec des zestes de citron. Je m'imagine dans un sous-bois en Normandie en automne à la chasse aux champignons, ça sens l'humus. L'iode rejoint la fôret et La bouche confirme la texture huileuse évoluant vers le miel et un peu d'acidité. La finale est correcte même si j'aurais aimé moins d'amertume. J'adore ce genre de whisky, classique mais classieux.
0/100

Smokey Kong
Couleur : Vieil or. Nez : Riche et relativement complexe. Floral (chèvrefeuille), fruits secs (abricots), légèrement herbacé. Se développe sur les agrumes (orange, pamplemousse). Bouche : une attaque puissante, poudreuse, boisée, avec une touche terreuse de tourbe grasse. Notes de réglisse et d'épices (canelle). Finale : Un peu légère, termine sur le fruit (poire) et les agrumes. Peut-être un Speyside de style traditionnel ?
0/100

Soup
Nez fruité, sur l'abricot, pas désagréable. La bouche est assez surprenante du coup, j'ai surtout ressenti un fort côté épicé, très présent, et assez sympathique. Sauf que ça devient presque caricatural à la longue. La finale est légère, et reste dans le même style, poivré. Un whisky pas mal, mais je n'en boirais pas tous les jours en fait. Pour la provenance, je dirais speyside quelconque, sans conviction
0/100

Stephane
Nez: A nouveau un bouquet plutôt marqué du sceau du sherry: toffee, gaufrettes à la noisette, pâtissier/biscuité, crèpes Suzette, très agréable et gourmand. Fruits cuits et secs, vineux (raisins bien mûrs). Fruits rouges et noirs, macérés dans de l'alcool, mais de l'alcool de qualité. Riche et excellent. **** Bouche: L'attaque est franche, reprenant le nez, biscuitée, fruitée et boisée. Avec aussi un petit côté grillé/torréfié bien sympathique. Au bout de quelques minutes, et avec quelques degrés de plus (je me sers presque toujours les drams frais au départ) hélas à mon goût il se détériore, en devenant alors un peu plus alcooleux, bouchonné? agressif. Epicé (gingembre, poivre/piment) presqu'à outrance. Du fruité juteux qui serait agréable avec une acidi! té moins prononcée. Semble un peu immature ? Dommage, ce déséquilibre, le nez est pour moi bien meilleur que la bouche. Semble meilleur très frais, et peut-être avec un peu d'eau. ***
0/100

TTN
Le nez, qui degage une certaine puissance, se trouve immédiatemment sur la céréale (orge malté) avec un soupson de miel et de muscade en arrière plan. Il ne cache toutefois pas son coté maritime (de plus en plus avec l'aération)! En bouche, il est littéralement différent et curieusement tourbé avec un peu de fumée tout en restant très maritime. Une bonne présence d'eucaliptus et d'épices en milieu de bouche. Une légère acreté sur la finale assez longue mais qui n'emplit pas la bouche. Finallement un malt qui n'offre pas une complexité extaordinaire mais assez sympthatique (il ne fera cependant pas parti de mon tiercé gagnant!). Je le situerai proche de la mer sans toutefois savoir réellement d'ou il provient. Certainement réduit à 43 ou 46% il doit certainement avoir entre 12 et 14 ans...
0/100

Jmputz
Un nez relativement discret, qui finit au bout de quelques secondes par révéler quelques notes fruitées, sur un arrière-fond côtier, où le sel et l'iode sont bien présents. Un soupçon de sous-bois humide peut-être aussi, La bouche évolue entre des notes maltées et des notes boisées, en passant par de légers soupçons d'acidité. Pamplemousse et noix. La bouche est relativement sèche, mais cependant très agréable. La finale est agréablement douce, et des relents sucrés (malt) le disputent au souvenir de la très légère amertume du bois qui faisait une des richesses de la bouche. Après un certain temps, c'est cependant l'amertume qui prend nettement le dessus.
/100
 
Last modified: January 04 2014 16:27:29.
-
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2014)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close