-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2006: Bouteille 11

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Cragganmore

1989-2004

Collection
Cask strength Collection
Age
15 ans
Taux d'alcool
55,8 %
Embouteilleur
Signatory
Numéro fût
single cask 981
Dates
Distill: 1989 Embout: 2004
Bouteille
300 de 332 btls
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT2006 79/100
Proposée par Stephane

Amor57
Le premier nez ressort immédiatement sur le citron et une légère tourbe, avec une crème de noisette. Le temps et l'aération font émerger d'autres effluves, essentiellement fruitées : Caramel (beau fruit du caramélier !), re-citron, ananas, poire. J'y distingue aussi de la paraffine brûlée (bougie qu'on vient d'éteindre). L'ensemble est assez subtil, mais bien fondu et présente un bel équilibre : Aucun arôme ne domine ni n'écrase les autres. La bouche reprend et développe certains des parfums : Le citron et la noisette dominent le caramel. Un certain caractère alcooleux s'exprime selon la quantité de whisky en bouche : Pour en profiter pleinement, petites gorgées requises (influence des enzymes sialines ?). La finale est assez longue, chaude et légère : Citron et amertume s'éteign! ent lentement. Whisky à savourer lentement pour en tirer sa substantifique moëlle.
0/100

antoine
Nez fruité et sucré sur les fruits jaunes, légers picottement... puis plus floral (gentiane) enrobé de sucre et qques pointes d'agrumes sur la mandarine. D'autres relents viandés, très complexe en fait. Pas mas d'arômes mais ne se décoilant que sporadiquement.... un peu d'herbes des champs, retour sur les fleurs, une rase campagne et ces arômes. La bouche est chaude et prenante, salée, acidulée. Picottante et légèrement grasse avec une légère amertume. Forte quand même. CS!?.. puis sucrée, crémeuse et herbacée florale. Un peu de céréales vertes, herbes des champs, tiges de fleurs et foin avec toujours une pointe de sel. Légèrement épicée. Finale sur les zestes.
0/100

Jmputz
Le nez révèle des odeurs d'agrumes, mêlées d'un peu de tourbe. Un caractère frais et les premières effluves sont relativement piquantes.
En bouche, une belle complexité, une fois les premières notes acides passées, le goût évolue entre l'agrume, le malt et la noix, entre l'acide, la douceur et l'amertume.. Une impression alcooleuse reste présente tout au long de la bouche, et rend la rétro-olfaction un peu désagréable, mais cette impression est nettement compensée par la belle complexité développée. La finale est assez longue, et relativement amère et l'impression d'alcool reste présente en arrière-fond. La prochaine fois, je le regouterai avec une goutte d'eau pour voir s'il s'ouvre et perd son caractère d'alcool, seul léger reproche que je peux lui faire.
0/100

Laphroaig-c_moi
Dégusté à la va-vite : j'ai d'abord trouvé que ça ressemblait à un Benriach parce que je le trouvais un peu sec et piquant, et légèrement tourbé. Avec l'ajout d'eau il s'est franchement arrondi et je suis plus parti sur un Ardmore, voire un HP ou encore un genre de Bruichladdich un peu tourbé. Conclusion : éviter les dégustations à la va-vite. Il m'en reste, je regoûterais.
0/100

mikadisa
Nez : piquant, alcooleux, suave. Sur les agrumes (zeste de citron) avec en fond de douce notes mielleuses et florales; Un peu de terre aussi (bettrave). Finement tourbé etf umé. bouche : Chaude, vive et nettement iodée. Florale et terreuse (gentiane), légèrement épicée (poivre) et savonneuse. La rétro olfaction décuple les arômes floraux / savonneux on est sur la violette, la lavande et la gentiane. Un peu de bonbon au vin anglais (wine gum). Belle longueur sur la violette très agréable accompagnée d'une étrange saveur type shampooing/savon. mais tout ça est très bon ! Autre : +- 46°, Fut de bourbon, relativement jeune (- de 15 ans), me fait fort penser a un Auchentoshan.
0/100

Serge
Couleur : vin blanc. Nez : alcooleux et inexpressif. Trop jeune. Bouche : neutre, fruité (pomme, poire et ananas). Finale : longue mais simple. Commentaire : distillation propre et sans défaut, un assez jeune malt à boire sur des glaçons en été. Peu de caractère. Une super-vodka ? 72 points ?
0/100

SkyIsBlue
En relisant ma note je m'appercoie que je confonds toujours Benriach et Ardmore.. Je voulais dire Ardmore en souvenir des versions degustés au Blind test 2005..
0/100

Smokey Kong
Une robe très claire, à reflets verts. Le nez s'ouvre sur une odeur fugace de vernis puis suivent la fumée, l'herbe sèche et les notes de citron. En bouche l'attaque est franche et l'alcool très présent ; avec une amertume marquée cependant agréable. On retrouve les parfums du nez et une touche de pierre à fusil. La finale laisse comme un goût de bonbon ; c'est étrange. Impossible pour moi d'avoir une idée précise à son sujet, il me paraît trop léger pour un Ardbeg, trop fumé pour un Lowlander.. ? Une surprise en perspective.
0/100

Soup
nez assez frais, sur les agrumes et la tourbe en arrière plan. C'est pas désagréable, quoique simple. En bouche, c'est piquant de prime abord, sans que je sois convaincu d'un énorme degré d'alcool. En fait je me demande si le piquant n'est pas la suite des agrumes sus mentionnées. L'aspect fruité laisse ensuite sa place à des choses plus céréalières. La finale est assez courte, dommage. Aucune idée de ce que ça peut être (un highlands quelconque ?), mais j'aime bien, même si j'en ferais pas mon ptit dej...
0/100

TTN
C'est un whisky de couleur jaune assez pale. Dès le premier contact on ressent que ce malt est très sec, à la fois floral et tourbé (sans être pour autant imprégné par la fumée!) : un nez fort sympathique. La bouche est assez athypique, fortement marqué par l'herbe fraichement coupée et la menthe avec des notes de fruits secs (noisette). La finale, picotante et toujours herbacée, s'évanouie lentement. Le bilan est plutot positif. Il me fait plutot penser à un Lowland, pourquoi pas Bladnoch?
0/100
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:30 CEST
Wed 22 11 2017, 21:22 - 82 visiteurs au cours de la dernire heure et 3 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close