-->
JavaScript Logo Un certain nombre de fonctions comme la liste des distilleries ou des régions, ainsi que la possibilité de fermer les fenêtres publicitaires ne fonctionnent pas parce que JavaScript est désactivé.
enabled
Close
Close

Translation

Close
Si vous avez aimé ce site mais que vous avez horreur de la réclame, sachez que la publicité représente les seuls revenus de ce site, mis à part les donations. [an error occurred while processing this directive]

Blind Tasting 2006: Bouteille 1

Blind Tasting 2005 Blind Tasting 2006 Blind Tasting 2007 BlindTasting 2008 Blind Tasting 2009 Blind Tasting 2010 Blind Tasting 2011 Blind Tasting 2012 Blind Tasting 2013 Blind Tasting 2014 Blind Tasting 2015 Blind Tasting 2016

Longmorn

Wilson & Morgan, Rum finish 1990

Collection
Barrel Selection
Age
15 ans
Taux d'alcool
46,0 %
Embouteilleur
Wilson & Morgan
Fût
Rhum finish
=25 euros=25 euros=25 euros
liens et cote moyenne
BT200677/100
Proposée par Jmputz

Serge
Couleur : paille. Nez : très classique et naturel. Grains, porridge, caramel, vanille et une touche de menthe. Bouche : attaque vive sur le caramel, les cornflakes et le sucre candy. Léger goût de distillation. Malt, pomme blette. Finale : assez longue, un peu neutre (céréales), légère amertume. Commentaire : assez standard mais pas mauvais du tout. Assez peu d'influence du fût. 78 points.
78/100

Amor57
Le nez est suave, complexe. Une première impression explosive : un peu de fumée, un peu de tourbe, un peu de sel au sein d'une fermentation fromagère implantée au milieu d'un gazon récemment tondu. Un peu d'aération accentue l'odeur de fermentation et commence alors à se développer un arôme d'orange. Encore après : prâline, mirabelle, céréales cuites, épices et cendre froide. Et après un (très) long moment, je m'étonne de voir apparaître de la poire qui est généralement en début et des fruits de mer, de l'iode donc. L'ensemble est très évolutif et complexe. L'attaque en bouche est douce sur le malt. Elle se renforce avec du poivre, du pamplemousse et de la vanille. La bouche est très agréable, équilibrée et douce. La finale est longue et chaude : caramel, vanille. Elle est persis! tante avec du poivre et des écorces d'agrumes qui lui donnent un bel équilibre entre amertume et saveurs sucrées. C'est un whisky que j'apprécie beaucoup : cohérent, riche, complexe et dans une gamme de parfums qui me plaît.
0/100

antoine
Nez fruité, vanillé, fruits jaunes et des fleurs. Sucré, des arômes de crème brulé, de pâtisserie, baba bien alcoolisé sucré. Prenant et onctueux, il amène un peu d'iode, de poivre blanc, et son léger picotement, très lèger. Par la suite il devient plus pertinant, avec une sensation alcooleuse plus présente, mais suave et envoutante, avec des va et vient de sucre, fruits, fleurs . Plus précis ensuite sur le malt et les céréales sucrées. La bouche est bien sucrée, prenante, forte et picotante, avec un légère amertume de peaux d'oranges, mais légèrement. Elle devient plus fluide et pas trop forte par la suite, et plus herbacée et pltôt en fin de bouche, avec un début sucré et floral. Quelques arômes grillés, céréales grillées avec une finale légèrement herbacée, amer.
0/100

Jmputz
La première impression au nez est une odeur d'étable voire de porcherie. Le nez est loin d'être discret, et il faut un certain temps pour découvrir derrière ces odeurs fermières mais pas toujours très agréables, un beau bouquet fait de poivre et d'épices, montrant une belle évolution à l'aération. La bouche est agréablement acidulée avec en permanence un arrière-fond boisé, de légers picotements sur la langue, et une intéressante évolution tout au long de la présence en bouche de ce whisky. Une texture assez huileuse et une impression d'amertume. Il s'agit indéniablement d'un malt intéressant, parce que sortant de l'ordinaire. Une finale assez longue, où les arômes de la bouche restent clairement présents.
0/100

Laphroaig-c_moi
Alors il nous a mis quoi le chef ??? Au nez ça me fait fortement penser à un whisky de chez Van Zuylen, c'est vraiment très caractéristique... Plus sérieusement je trouve ce whisky très herbacé, sans doute un peu âgé, un côté un peu fermier mais léger et puis dans toute ferme il y a des animaux qui font leurs besoins, celle-ci ne déroge pas à la règle mais c'est discret et bien fondu. Un peu de réglisse aussi et un poil de tourbe. La bouche est dans les mêmes tons et bien veloutée, mais elle est un peu désarticulée, elle manque de cohérence et d'équilibre à mon goût. En tout cas un bon whisky, surtout intéressant et original, mais pas une tuerie. Il me fait penser aux rares (1 ou 2 je crois) Glen Mhor que j'ai pu goûter.
0/100

mikadisa
couleur : Or reflets dorés. nez : nettement sur l'herbe, le foin humide, légèrement sur le bois vert. on imagine déjà une astringence. Bouche : le piquant du poivre noir se marie avec bonheur a la texture huileuse et a la saveur sucrée de l'orge malté qui domine ce whisky très céréalier. L'astringence est là, genre sciure de bois, gâche un peu l'ensemble sans être dominante. Finale légèrement cendrée, longue avec persistance de l'astringence. autre : Dilué (genre 43 ou 46), relativement jeune (10-15 ans), bourbon 2d remplissage et me fait penser à un bon Glengoyne
0/100

SkyIsBlue
Nez sur les agrûmes, herbacé (foin) puis évoluant sur le malt et effectivement fermier (en relisant à posterieri les autres notes de ce whisky ma mémoire a du garder les traces des autres blindtesteur) C'est assez complexe. En bouche, la texture est agréable, c'est huileux et le degré est comme il faut pour ce whisky, toujours sur les agrumes. Finale assez longue ce qui en fait globalement un bon whisky. Ces agrumes me fait penser à un Lowland..
0/100

Smokey Kong
Couleur : jaune paille à reflets verts. Le nez est herbacé, campagnard, avec des notes de cire, et se révèle ensuite plus fleuri et fruité (pêche, mirabelle). L'attaque en bouche est douce, enveloppante et confirme la caractère campagnard du malt. Apparaissent ensuite des notes de fumée et de noix de coco. La finale est sur l'orge maltée verte et les épices.
0/100

Soup
Nez très marqué sur l'herbe, puis sur les agrumes, et épicé façon poivre. C'est plutot pas mal, mais ça n'incite pas au voyage. Bouche poivrée, sucrée et amère, texture relativement onctueuse. La finale ne m'a pas semblé très longue, enfin si mais ya que le piquant qui reste. Avant, on reste dans la même gamme de saveurs, céréales, poivre, fruits oranges (orange quoi). Clairement pas désagréable, même si loin d'être une tuerie. Un lowlands?
0/100

Stephane
Nez : à fond sur les agrumes confits (orange), assez boisé, mi vanillé mi vineux/sherry. Floral/miellé également. Semble laisser poindre une certaine acidité, légèrement picotant/piquant... Puis devient avec l'aération de plus en plus rond, sucré, agréable et gourmand. Avec des notes de pruneaux et de fruits cuits, évoquant du sherry. ***(*) Bouche : Proche du nez, florale/sucrée-miellée mais aussi hélas (pour moi) un peu trop marquée par une certaine acidité agrumique. Devient de + en + épicé (gingembre) et saline, avec d'agréables notes d'herbes arômatiques et un boisé bien intégré. Refill sherry ?... La finale est assez longue, juteuse (orange & citron pressés), épicée/saline, appétissante, titillante mais à la limite d'une certaine agressivité sto! macale pour moi et faisant aussi preuve me semble-t-il d'une certaine verdeur (manque de maturité ?). Malgré cela j'aime bien ce style franc, pimpant, enlevé et revigorant. ***(*)
0/100

TTN
D'une jolie couleur dorée ce malt se révéle plutot complexe au nez. Puissant avec ses arômes de bouze de vache, d'orge malté mais aussi des notes de miel et de caramel. Par certains coté il n'est pas sans me rappeler notre désormais 'célébre' Glen Garioch. Je ne serais d'ailleurs pas surpris que ce malt provienne de la même région! La bouche confirme le nez mais en moins prononcé (lié peut être à une trop grande réduction : 40 ou 43%). La finale, sur la muscade, manque un peu de longueur, dommage! Il n'en demeure pas moins que ce malt qui a beaucoup de caractère est à mon gout. Je verrais bien le Fettercairn d'une quinzaine dont Jean Marie nous avait fait l'éloge il y a quelques temps...
0/100
> Le comptoir Sunday, 02-Apr-2017 16:48:29 CEST
Sat 27 05 2017, 19:27 - 57 visiteurs au cours de la dernire heure et 4 visiteurs sur le site en ce moment.
Copyright :Jean-Marie Putz (2003-2017)

Le whisky est un alcool fort, ne l'oublions pas. L'abus d'alcool peut gravement nuire à la santé. Sachons privilégier la qualité par rapport à la quantité. La consommation de boissons alcoolisées pendant la grossesse, même en faible quantité, peut avoir des conséquences graves pour la santé de l'enfant. De même évitez de prendre le volant après avoir consommé du whisky.

Protection de la vie privée: Ce site ne collecte aucune donnée privée. Il est purement statique.

Les notes de dégustation

Les distilleries

Le whisky

Les régions

WDTS: blind tasting sessions Liste de toutes les distilleries La fabrication du whisky Central Highlands , Eastern Highlands, Northern Highlands, Western Highlands
Dégustations récentes Propriétaires des distilleries L'histoire du whisky Speyside
Notes des visiteurs Les indépendants Liste des bouteilles en collection Lowlands
Envoyer vos propres notes Les distilleries dans leur contexte historique Par ordre de préférence Islay
Forum Carte interactive des distilleries Par rapport qualité/prix Les Iles
Copyright Contact Liens Campbeltown
Close