Glen Keith 40yo 1970/2010, TWA, 45,1%

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Glen Keith 40yo 1970/2010, TWA, 45,1%

Message non lupar nulty » 02 mai 2012, 11:18

Glen Keith 40 years old 1970/2010, The Whisky Agency - Landscapes, 45,1%
Ex-Bourbon. 215 bouteilles.


Goûté blind.

Nez : explosion de fruits jaunes, de l'ananas, de la banane et de la vanille également. Fraîcheur citronnée et mentholée, délicatement cireux et herbacé. Très gourmand et expressif, un délice. Un poil trop d'alcool cependant.
Avec de l'eau : des fleurs, un peu de cuir et de cacao.
Bouche : superbe texture épaisse et couvrante. Toujours beaucoup de fruits et un peu trop d'alcool. Ananas, mangue, fruits de la passion, vieille vanille. Un peu de poivre, de cannelle.
Dilué, l'attaque perd un peu de sa vigueur et les fruits sont moins explosifs. Amandes, noisettes, praline.
Final : dans la continuité, avec une belle fraîcheur qui rappelle les poires.

Que de fruits ! Superbe expressivité, des saveurs très directes mais aussi un belle complexité. Vraiment beau.
90 pts.

Merci Seb.
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1933
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Glen Keith 40yo 1970/2010, TWA, 45,1%

Message non lupar dagde » 07 janv. 2014, 19:24

N : Du miel, des noix de cajou, des fruits exotiques (principalement mangue et ananas). L'ouverture offre encore du fruité (pêche), des agrumes (clémentines), du lacté et une pointe de menthe verte. Il y a aussi un peu de chocolat au lait. L'ouverture prolongée ajoute de la pâte d'amande et de la cannelle. Un nez très beau, pointu même si on sent un peu trop l'alcool.

B : C'est bien rond avec encore un alcool très présent avec de la mangue de de la clémentine en entrée de bouche puis des noix de cajou et de chocolat. La cannelle arrive alors plus puissamment. L'eau éteint un peu l'entrée de bouche et c'est bien dommage même si cela reste assez buvable.

F : La finale est légèrement plus épicée avec une poursuite des agrumes.

En résumé : Un début en fanfare avec une pléiade de fruits, de clémentine et une gourmandise assez enviable. L'ajout d'eau est nécessaire et rend ce dram encore plus épicé. Un final plus austère donc qui penche trop vers les notes sèches.

Note : 87

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : rousp et 5 invités