Echantillon Diageo numéro 2

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Echantillon Diageo numéro 2

Message non lupar jmputz » 05 mars 2005, 17:37

Image
Je publie une photo de l'échantillon pour qu'on puisse se rendre compte de la couleur. Voir échantillons Diageo.
Ce second échantillon était fort différent du premier.
Voici mes notes:
Belle présence de tourbe et de fumée au nez. Un Islay à coup sûr. L'iode, la mer et les algues ne sont pas loin. Mais au-delà des odeurs caractéristiques de la tourbe et de l'iode, de lointains relents d'agrumes apportent une certaine fraîcheur à ce whisky complexe au premier abord. L'odeur évolue également avec le temps. Des notes fruitées et épicées sont décelées après "l'ouverture" du whisky suite à l'ajout d'une goutte d'eau. De lointains relents de bois aussi. Bref une palette d'odeurs très étendue.
En bouche un mélange d'agrumes, de fumée et de tourbe et un premier abord un peu rude, à cause du taux d'alcool. Le boisé est nettement plus fort en bouche, et donne à l'ensemble une note un peu amère et en contradiction avec les agréables promesses du nez.
La finale est très longue, boisée et l'impression de fumée reste assez longtemps en bouche.
Le nez était très prometteur, mais le ni le goût ni la finale ne se sont montrés aussi complexes que le premier abord.

Dommage que le boisé soit vraiment prédominant, sans quoi je lui aurais attribué un 18 sans hésitation. Mais la cote est un 17/20.

Je pensais honnêtement avoir affaire à un Lagavulin, mais il s'agissait de lla première version 20 ans de Talisker (2003), provenant d'un fût de Xeres Oloroso (probablement) et embouteillée à 62°.
Me voilà donc fixé sur une des deux versions 20 ans de Talisker. Il est effectivement nettement plus "Talisker" que son cadet de 18 ans, mais j'ai été assez fort gêné par la persistance du bois en bouche et surtout en finale. Pourtant, il s'agit d'une version qui semble avoir été très appréciée par la plupart des gens qui l'ont dégustée. Il existe une version 20 ans également sortie l'année suivante, qui elle est issue de fûts de chene européen (bourbon) lancée 1 ans + tard, plus sèche et plus proche du Talisker que l'on connait.

Un hasard si j'attribue un 17 deux fois de suite à un Talisker plus âgé que la version de base? Est-ce que cela irait dans le sens de certains messages postés sur ce forum qui se demandent si le Talisker n'a pas intérêt à rester jeune?
Le nez de ce 20 ans est extraordinairement varié et intéressant. Il devait mériter un 19, et le bois est venu tout gâcher...
Dernière édition par jmputz le 06 mars 2005, 11:53, édité 1 fois.
Slainte Mhath
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 05 mars 2005, 18:05

...
Dernière édition par whiskygalore le 29 oct. 2007, 12:31, édité 1 fois.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 05 mars 2005, 18:07

Intéressantissime... Les vieilles versions de Talisker ont pourtant l'air de séduire du monde... En tout cas je trouve vraiment intéressant le fait que tu aies été "relativement" déçu par cet échantillon, ça montre que pour le 18 ans ça n'était pas un hasard. Mais est-ce que ça vient de Talisker ou bien est-ce que c'est une incompatibilité d'humeur entre toi et les versions âgées de cette distillerie ? Pour ma part j'ai du mal à me prononcer : dégusté 2 Talisker 20 ans au Whisky Live (donc conditions pas optimales) et toujours pas le 18 ans. En tout cas vu la réputation de cette distillerie, je crois que cette petite histoire ne fait que commencer, surtout au vu de la "surveillance" du site et du forum.
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Taliskers plus âgés...

Message non lupar jmputz » 05 mars 2005, 18:16

C'est vrai que la discussion autour de Talisker est très intéressante.
Maintenant, mon impression à propos des deux Talisker plus âgés était plutôt mitigée, et ce qui est très intéressant, c'est que c'était pour deux raisons totalement opposées.
Le 18 ans est très intéressant, mais les relents assez marqués d'agrumes (acidité) ont fait que je n'ai pas du tout reconnu un Talisker. Et c'est peut-être la saison des oranges, mais pour moi pas encore tout à fait il faut croire. Je n'apprécie pas trop les whiskies un peu acides (ca change avec le temps et les humeurs)...
Le 20 ans, par contre est un vrai Talisker. Un monstre de fumée, de tourbe et d'iode. Un nez.... Ce nez. On dirait celui de Cléopatre dans Astérix et Cléopatre... César aurait abandonné la lutte en Gaule, et serait parti immédiatement vers Skye.
Et là, il aurait été déçu parce que sa Cléopatre serait restée de bois. Dommage pour lui.
Dommage pour moi aussi. Je vais regoûter cet échantillon un de ces jours, pour être bien sûr, mais j'y ai fait extrêmement attention hier soir...
Il semble que l'autre édition (en fûts de bourbon) est plus intéressante, même si c'est la version sherry qui a fait un tabac. tabac.... ah, je n'aurais peut-être pas du arrêter de fumer il y a 20 ans...
Slainte Mhath
whiskygalore
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 851
Inscription : 11 févr. 2005, 16:13

Message non lupar whiskygalore » 05 mars 2005, 19:07

...
Dernière édition par whiskygalore le 29 oct. 2007, 12:26, édité 1 fois.
laphroaig c moi
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2806
Inscription : 11 févr. 2005, 08:52

Message non lupar laphroaig c moi » 05 mars 2005, 20:55

:eye

A la réflexion, il y a quand même quelque chose qui me turlupine. Pour le 18 ans, la bouche a confirmé le nez dans tes notes de dégustation, donc OK pas de problème. Mais pour le 20 ans pas du tout. Or, il est quand même à 62% d'alcool... Ne penses-tu pas que ça a joué aussi, et qu'une véritable réduction en lieu et place de l'ajout d'une seule goutte d'eau (disons pour ramener le whisky entre 50 et 55%) lui aurait permis de révélér sa complexité en bouche et en finale ? Il est vrai que ça serait une rupture d'égalité entre tes dégustations, pour lesquelles la méthode est toujours la même. Mais justement, n'est-ce pas aussi un problème ? Tous les whiskies doivent-ils être dégustés de la même manière, ou au contraire faut-il trouver la "clé" de chacun ?
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Le nez et la bouche

Message non lupar jmputz » 05 mars 2005, 21:20

Je ne pense pas que le taux d'alcool ait la moindre espèce d'influence ici. Je n'ai à aucun moment eu l'impression que l'alcool dominait de quelque façon que ce soit ce Talisker 20 ans.
C'est d'ailleurs une caractéristique qui plaide en faveur de la qualité de ce whisky.
Seulement, c'est la première fois que je me suis rendu compte du caractère gênant d'un goût de bois nettement prononcé sur un whisky.
Je bois toujours mes cask strengths sans addition d'eau, au-delà de la petite goutte qui "ouvre" les arômes.
Ce Talisker ne manquait pas d'arômes ni de complexité. Simplement ce coup de bâton (en bois) à la fin qui lui donne un goût pour moi désagréable et persistant.
C'est vrai que les goûts et les couleurs se discutent, mais je ne sais pas trop comment décrire ce goût (étant donné que je mange assez rarement du bois), mais un goût d'une couleur brun foncé (j'aime assez bien comparer les goûts aux couleurs, mais uniquement pour mon système de référencement personnel), suivant les couleurs brun clair avec des reflets verdâtres dues à la tourbe et à la fumée.
Je sais que ce n'en devient pas plus clair, mais j'ai assez de mal à donner une explication très claire des sensations que j'ai eues avec ce whisky....
C'est probablement une question de goût personnel. Il ne faut pas y chercher un manque de qualité ou un défaut de fabrication du whisky lui-même....
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
antoine
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3014
Inscription : 11 févr. 2005, 11:33

Message non lupar antoine » 07 mars 2005, 09:40

Un baton de réglisse en bois pur, avec ce gout un peu amer à la fin du baton.?
Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

bois

Message non lupar jmputz » 07 mars 2005, 22:51

C'est exactement ça, mais vraiment quand tout le goût de réglisse est parti. Quand il ne reste plus que le bois. Enfin, pas tout à fait, parce que je pense que dans ce cas le bois n'a pas de goût.
Or celui-ci a encore un goût, mais assez désagréable dans un whisky (encore une fois, c'est ce que je ressens pour l'instant. Peut-être que d'ici quelques temps, je vais apprécier ce goût). C'est ca qui fait la complexité du whisky et son intérêt....
Slainte Mhath

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 5 invités