Glen Grant 1970, Rare Auld

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Skyisblue
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1329
Inscription : 11 févr. 2005, 12:41

Message non lupar Skyisblue » 11 avr. 2007, 09:43

oui c'est bien 53.6% que je voulais dire.
Sacha
Avatar de l’utilisateur
Marc el catalan
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 556
Inscription : 14 févr. 2005, 17:23

Message non lupar Marc el catalan » 11 avr. 2007, 11:23

Bon j'ai eu des infos en direct, c'est pas le meme fut que celui de la soirée club :? Il serait un cran en dessous :?
AMA faudrait mieux prendre le BBR 1972/2006 (34yo) à 46% #1982 noté 94 par Serge et Gold Medal 2006 chez les MM, en plus il est à 115 € :wink:
PS pour Stef : ca te vas comme bon plan / bonne affaire :wink:
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 11 avr. 2007, 11:46

Merci pour ces infos Marc, n'étant pas parigo, je n'ai pas la chance de pouvoir déguster autant de versions différentes et intéressantes d'X vieux millésimes de telle ou telle distill. lors de vos soirées clubs MDW ou autre, et aux Passionnés la plupart des membres n'ont pas des centaines d'euros à investir régulièrement dans l'achat de bouteilles.
Donc difficile pour moi de pouvoir vous suivre ensuite sur telle ou telle comparaison de la version 1972 XXX 54,1° et 1971 YYY 53,9°!

J'ai payé au final mon GG DT 1970 135 euros, donc en ce qui me concerne c'est une des meilleures affaires que j'estime avoir faite, puisque je recherchais un excellent vieux sherry butt de mon année de naissance et de mon âge à 150 euros max, et sur ce plan réussite totale.
Je n'en demande pas plus! :D
J'ai aussi pris le Longmorn 1972 G&MP que j'avais trouvé excellent lors du Live, et que je trouvais également à un prix très correct, même si un poil moins "avantageux" que le GG.
Faut d'ailleurs que je le regoûte et que je le compare à mon GG tiens!

Mais je te remercie dans tous les cas de te soucier à ce point de ma bourse ;)
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 11 avr. 2007, 11:52

Les prix de certains vieux Glen Grant (comme Glenlivet à un degré moindre) sont ridiculement bas, car le nom jouit d'une très faible réputation en raison de son positionnement à bas prix depuis pas mal d'années (le 5 ans etc.) Mais il ne faut pas oublier que par le passé, c'était un top-malt et qu'il était mis dans des fûts de toute première qualité, comme on peut s'en rendre compte en goûtant à des vieilleries.
Les vieux collectionneurs vous diront que dans les années 60/70, les Glen Grant étaien très recherchés et bénéficiaient d'une réputation qui ferait envie à toutes les Ardbegueries d'aujourd'hui. Ils faisianet partie des plus chers en collection. Même les vieux 5 ans des années 60 sont excellents.
Berry Bros a toujours été un grand spécialiste de ces malts et de Glenlivet. Ils ont sans doute encore des stocks magnifiques et peut-être sont-ils à la source de ces top-Glen Grant que l'on trouve en ce moment.
Avatar de l’utilisateur
Marc el catalan
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 556
Inscription : 14 févr. 2005, 17:23

Message non lupar Marc el catalan » 11 avr. 2007, 11:53

Stephane a écrit :Mais je te remercie dans tous les cas de te soucier à ce point de ma bourse ;)


:lol: :roll: excuse moi mais ta bourse je m'en contrefiche :lol: je donnais l'info pour tout le monde en indiquant un vieux sherry de +de 30 ans ayant un génial rapport qualité / prix (et trouvable en france, pour faire bosser les cavistes français :lol: )
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 11 avr. 2007, 12:15

Serge, il me semblait que pour les vieux GG, c'était plutôt G&MP "le grand spécialiste" ?...
tu penses que globalement BB les surclasse en qualité ?

Je crois qu'il pourrait être très intéressant pour de nombreux visiteurs du forum que des connaisseurs éclairés comme toi leur donnent des indications précieuses sur quel embouteilleur propose les fûts de meilleure qualité sur telle ou telle distillerie.

bien sûr tout cela reste assez subjectif, et il y aura toujours des exceptions, mais je pense que ça intéresserait pas mal de gens à la recherche justement d'"expressions ultimes" de telle ou telle distillerien, sur une pérdiode temporelle donnée.

Que dirais-tu de lancer un ou plusieurs posts à ce sujet ?
corbuso
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2471
Inscription : 07 févr. 2006, 12:12

Message non lupar corbuso » 11 avr. 2007, 15:38

Serge a écrit :Les prix de certains vieux Glen Grant (comme Glenlivet à un degré moindre) sont ridiculement bas, car le nom jouit d'une très faible réputation Mais il ne faut pas oublier que par le passé, c'était un top-malt et qu'il était mis dans des fûts de toute première qualité, comme on peut s'en rendre compte en goûtant à des vieilleries.
Les vieux collectionneurs vous diront que dans les années 60/70, les Glen Grant étaien très recherchés et bénéficiaient d'une réputation qui ferait envie à toutes les Ardbegueries d'aujourd'hui.
Berry Bros a toujours été un grand spécialiste de ces malts et de Glenlivet. Ils ont sans doute encore des stocks magnifiques et peut-être sont-ils à la source de ces top-Glen Grant que l'on trouve en ce moment.

Je ne peux qu'être d'accord avec toi et une autre distillerie dans la même catégorie est Longmorn (suivie de Stratishla). Ces distilleries offrent d'excellent whiskies à des prix tout à fait corrects. Mais cela est en train de changer. Il semblerait que le prix des fûts de Glen Grant des années 1970 est en train de s'envoler. Les Glen Grants des années 1970 sont toujours disponibles pour moins de 200 euro, ce qui est un excellent rapport qualité prix. Une autre distillerie du Speyside qui s'est fait remarquée ces dernières années est Benriach. Je trouve leurs produits très bon, mais les prix sont malheureusement entrain de s'envoler.

Ce que je me demande, c'est de savoir ce qu'à en stock Gordon et MacPhails. De très vieux Glen Grant doivent encore s'y trouver, de même que peut-être de vieux Ardbeg des années 60-70 en fûts de sherry?

Corbuso
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 11 avr. 2007, 16:07

Stéphane, j'aimerais bien, mais je ne pense pas avoir assez d'infos, ou alors des supputations et dans ce cas, faut pas propager de fausses rumeurs.

En tout cas, pour savoir ce que les indies ont en stock en vieux whiskies, faut les visiter, ou alors esayer de faire marcher sa caboche (avec toutes les imprécisions que ça entraîne).

Par exemple, les vieux whiskies se trouvent principalement chez les vieux embouteilleurs (je veux dire en fûts). Logique. Ces derniers approvisionnent aussi des plus petits embouteilleurs, mais aussi des grands, souvent en lots qui sont "éparpillés", et on va voir apparaître simultanément plusieurs versions chez différents embouteilleurs en même temps. Par exemple, récemment encore, Inchgower, Caperdonich ou Glenglassaugh.

Ensuite, souvenez-vous que le marché des malts est assez récent. Donc les vieux malts se trouvent surtout chez des vieux... blenders (indépendants ou "officiels"). Qui a par exemple un très bon vatting de vieux Glen Grant et Glenlivet appelé Blue Hanger ? Berry Bros. Qui a de bons singles "masqués" appelés Glen Gordon (Macallan) ou Glen Avon (Glenfarclas)? Gordon & MacPhail. En général, cherchez quelles marques de vieux blends possède telle ou telle société, puis quel sont les "base malts" de ces blends, et vous devriez trouver qui possède des stocks de tels ou tels vieux malts. Les blenders indépendants, mais aussi les officiels, sont toujours en pointe (G&M, DL...) G&M a des stocks incroyables.

A noter que les distilleries officielles font très souvent appel à ces blenders pour récupérer de vieux fûts. Ainsi, si vous achetez tel ou tel nouvel officiel 35 ans d'âge, il aura parfois passé sa vie chez un... blender indépendant (ou pas), et non chez le proprio de la distillerie.
Il semblerait d'ailleurs qu'il y ait eu de grands remembrements récemment, lors desquels de vieux fûts ont réintégré leurs pénates d'origine.

Vous noterez que beaucoup de vieux Speysiders dispo en ce moments proviennent d'une même société qui s'est dégagée du marché il y a peu : Seagram. On pourrait imaginer que ce sont les repreneurs (très anisés) qui ont décidé de rentrer du cash et qui ont vendu du vieux Longmorn, Strathisla, Caperdonich etc.

Mais j'insiste, ce ne sont que des supputations, sans garantie aucune. L'industrie est peu encline à divulguer ses petits secrets.
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 11 avr. 2007, 16:27

Stephane a écrit :Serge, il me semblait que pour les vieux GG, c'était plutôt G&MP "le grand spécialiste" ?...
tu penses que globalement BB les surclasse en qualité ?

Je crois qu'il pourrait être très intéressant pour de nombreux visiteurs du forum que des connaisseurs éclairés comme toi leur donnent des indications précieuses sur quel embouteilleur propose les fûts de meilleure qualité sur telle ou telle distillerie.

bien sûr tout cela reste assez subjectif, et il y aura toujours des exceptions, mais je pense que ça intéresserait pas mal de gens à la recherche justement d'"expressions ultimes" de telle ou telle distillerien, sur une pérdiode temporelle donnée.

Que dirais-tu de lancer un ou plusieurs posts à ce sujet ?


Je complète... Ce n'est pas parce que BBR a des top Glen Grant que G&M n'en a pas ! Glen Grant était du 'top malt' pour tous les blenders, exactement ce qu'il fallait pour des 'top vieux blends', comme tant G&M que BBR en faisaient (ou en font sans doute encore même si les tops-fûts vont peut-être plus dans des single en ce moment - quoique....)

Mais un de ces jours je tripatouillerai le MM Monitor afin de tenter d'en sortit des tendances. Cela dit, avec la standardisation générale de la production, les malts d'une même distillerie commencent à se ressembler furieusement, je trouve qu'il y a de moins en moins de variation entre les fûts. De bons exemples sont les jeunes Laphroaig ou Caol Ila, qui sont tous très bons mais se ressemblent tous je trouve. Les Speyside, on les vend moins jeunes (le marché est avide de jeune tourbe) mais dans quelques années, peut-être retrouvera-t-on les mêmes tendances, sauf chez ceux qui continuent à utiliser du sherry.

Franchement, quand je déguste par exemple un Laphroaig de 10/12 ans, je sais maintenant d'avance qu'il va finir à 86/87 points, sauf accident. A 15 ans, c'est 89/91 points. A 20 ans... ben, on verra, ils n'en sont ps encore là. Bien sûr je ne parle pas des finishing....
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Message non lupar Stephane » 11 avr. 2007, 16:43

Merci pour toutes ces explications passionnantes Serge...

Il est vrai qu'il s'agit souvent d'une question de logique, mais concernant par exemple G&MP, ils ont sorti tellement de choses (et vont probablement encore + le faire d'après leurs stocks), qu'il y a de tout dedans... du très très bon mais aussi hélas du pas terrible... surtout qu'ils réduisent souvent à 40°...
donc pas facile de s'y retrouver la dedans qd même.

A propos de distilleries "mystères", sais-tu qui se cache derrière Glen Fraser, GlenFlager et GlenCraig ?
(à moins que ça ne soit des distilleries "originales")
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 11 avr. 2007, 16:47

glencraig = glenburgie avec un alambic différent!
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 11 avr. 2007, 16:50

Si on suit ton raisonnrment Serge (tous les jeunes futs d'une même distilleries se ressemblent), les indépendants pourront ils encore tirer leur épingle du jeu?
Tony
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 11 avr. 2007, 17:01

Stephane a écrit :
A propos de distilleries "mystères", sais-tu qui se cache derrière Glen Fraser, GlenFlager et GlenCraig ?
(à moins que ça ne soit des distilleries "originales")


Glenflagler = Moffat je crois (Lowlands) Attention, les derniers étaient des vatted et se vendent à des prix débiles / à ça.
Glencraig = alambics Lomond à Glenburgie. Pas pot stills.
Glen Fraser = je ne sais pas...
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 11 avr. 2007, 17:05

ttn a écrit :Si on suit ton raisonnrment Serge (tous les jeunes futs d'une même distilleries se ressemblent), les indépendants pourront ils encore tirer leur épingle du jeu?
Tony


Ceux qui ont imposé leurs marques / réseaux sans doute. Y'a que peu de fous qui noteront que les whiskies sont quasiment les mêmes. A condition de pouvoir continuer à s'approvisionner, cela dit... Ou à avoir sa propre distillerie.
Pas étonnant que l'on assite au développement de marques propres (genre Islay Storm que certains évoquaient sur ces pages) plutôt que l'utilisation des noms des distilleries.
De toute façon, le coup de la cuillerée de Glenthis se propage...
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 11 avr. 2007, 18:07

Stephane a écrit :Il est vrai qu'il s'agit souvent d'une question de logique, mais concernant par exemple G&MP, ils ont sorti tellement de choses (et vont probablement encore + le faire d'après leurs stocks), qu'il y a de tout dedans... du très très bon mais aussi hélas du pas terrible... surtout qu'ils réduisent souvent à 40°...
donc pas facile de s'y retrouver la dedans qd même.


Désolé, j'avais pas répondu à ça mais j'ai des excuses, ayant été MDM pendant deux heures lorsqu'un ami m'a indiqué que sur un gros forum en Anglais, des Américains commentaient le fait que Keith Richards avait acheté la distillerie Brora, en se demandant si c'était une bonne nouvelle.
Bon alors, bien sûr, G&M, avec leur taille et l'importance qu'ils ont eu sur le marché depuis longtemps, possède des stocks fabuleux de beaucoup de distilleries. Bien sûr, tout n'est pas top, forcément, mais comme tout le monde ils ont différentes gammes à différents prix, même s'ils restent raisonnables en général. Il n'achètent pas fût par fût, ils ont/avaient des contrats et se retrouvent à la tête de séries importantes. Il est certain qu'ils ont plusieurs milliers de fûts en stock. Je ne voudrais pas dire de bêtises mais ils ne sont sans doute pas loin de 10,000 fûts, peut-être beaucoup plus.
Après, les importateurs/distributeurs font leur boulot de sélectionneurs ou pas, sur échantillons. C'est ce que fait, pas mal du tout il me semble et sans vouloir leur jeter des fleurs, LMW, puisqu'ils ont la surface et l'accès au marché leur permettant d'écluser une quantité de bouteilles et de fûts suffisante, et donc la possibilité d'être plutôt exigeants avec leurs fournisseurs. Je crains donc quand-même que le Glen Grant 1956 ne soit pas 100% représentatif de l'ensemble des fûts de Glen Grant entreposés chez G&M...
Tiens, si La Maison lit ces lignes, j'avais vu un 1948 y'a deux ou trois ans chez G&M, pas loin du fond, rangée de droite, au sol... Oui, c'est vrai, vaut mieux attendre Whisky Live 2008 et sortir un 60 ans ! Ça aurait de la gueule, non ? ;-)

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités