Balblair 38 ans 44% Of.

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
jmputz
Site Admin
Site Admin
Messages : 10418
Inscription : 09 févr. 2005, 18:32

Message non lupar jmputz » 12 août 2005, 08:26

Gilles,
Il n'y a pas de secret, c'est le prix affiché sur le site de mon caviste! 247,95 euros... C'est pas le prix de la distillerie...
Je ne l'ai pas encore ouverte, ceci dit, et je suis assez curieux de gouter son contenu un de ces jours
Slainte Mhath
Avatar de l’utilisateur
AlexandreV
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 674
Inscription : 18 avr. 2006, 19:38

Message non lupar AlexandreV » 20 juin 2006, 22:59

Pour revenir sur cette bouteille que je trouve immense par le plaisir qu'elle m'a procuré, étant très fan de sherry. Tout simplement tout ce que l'on peut attendre d'un sherry cask à ce degré: 94/100, magique avec ce nez de pomme verte.

En plus je crois bien que j'ai goûté la bouteille n°2900 /2900 (il y a bien eu 2900 bouteilles).

Bon allez c'est décidé je vais suivre cette distillerie, au moins dans ses vieilles versions... tiens, je suis tombé par hasard sur la 35ans, je sens que je vais aussi m'en faire une petit sample :mrgreen:
A la recherche de nouvelles sensations à partager ! Image
ttn
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3740
Inscription : 04 août 2005, 11:05

Message non lupar ttn » 21 juin 2006, 08:35

Quand est-ce que tu travailles si tu dégustes tout le temps ? :lol:
Tony
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Message non lupar PNicolas » 21 juin 2006, 09:05

Ca doit joyeux au bureau :D
Avatar de l’utilisateur
AlexandreV
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 674
Inscription : 18 avr. 2006, 19:38

Message non lupar AlexandreV » 21 juin 2006, 10:32

Bah en fait, je travaille pas mal sur la sélection des fûts et la dégustation des nouveaux produits. A rappeler aussi que l'essentiel (95%) est recraché donc y a pa strop de risques de ce côté-là. En revanche, rien ne m'empêche de ramener du travail à la maison pour apprendre ou alors m'entraîner sur des lost samples du WL 2005. :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

Mais ne vous inquiétez pas, je fais aussi beaucoup d'autres choses ici ;)
A la recherche de nouvelles sensations à partager ! Image
Avatar de l’utilisateur
PNicolas
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4042
Inscription : 16 févr. 2005, 17:28

Message non lupar PNicolas » 21 juin 2006, 18:55

Ca me rappele une dégustation de vin que j'avais faite, on avait passé notre temps à recracher et pourtant en fin de journée nous étions tous rond comme des queues de pelles :D

A+
Avatar de l’utilisateur
Hugues
Apprenti
Apprenti
Messages : 31
Inscription : 24 avr. 2006, 13:06

Message non lupar Hugues » 21 juin 2006, 19:28

Pour rebondir sur cette bouteille, c'est vraiment exceptionnel, je l'ai regoûtée hier en fin de journée et j'en avais un souvenir vraiment intéressant au dernier WL...en plus le mec de chez Balblair était super sympa...
Vraiment à suivre à mon avis, j'ai encore une Balblair 1964/1994 (Gordon & McPhail) pas ouverte...il ne faut pas que je craque :evil:
Dernière édition par Hugues le 27 juin 2006, 10:02, édité 1 fois.
Avatar de l’utilisateur
Serge
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2801
Inscription : 02 mai 2005, 21:13

Message non lupar Serge » 21 juin 2006, 21:26

Je suis d'accord avec vous, ce Balblair est excellent. Je m'en suis encore procurée une bt il y qq semaines.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10275
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Balblair 38 ans 44% Of.

Message non lupar dede » 24 mai 2011, 21:59

Balblair 38 yo 1966/2004 (44%, OB, Spanish oak cask, 2400 bottles)

Couleur : Ambré

Nez : Complexe d'emblée, riche, expressif et élégant. Il s'en passe des choses ici. Des fruits subtilement acidulés ouvrent les festivités, mandarines, oranges, ananas. Ils sont enveloppés de cannelle et de cire d'abeille. L'aération voit le bois s'exprimer de fort plaisante manière, avec des notes légères d'encaustique, de vieille bibliothèque, d'eucalyptus. Puis le sherry se fait plus pressant, vineux, et chargé de fruits secs et de gourmandises (noix, liqueur de café) alors que les fruits se font plus discrets, mais aussi plus exotiques.

Bouche :
Étonnamment fraîche pour un whisky de cet âge. Le bois est bien présent, mais il s'exprime par sa face mentholée. On retrouve le fruité exotique décelé au nez, quelques épices plus piquantes (gingembre), et de belles notes acidulées et sucrées (cédrat confit). Très bel équilibre.

Finale : Longue et douce, cireuse et doucement boisée, un soupçon de fruit lui donnant la vivacité nécessaire. Aucune astringence.

Conclusion : Un très grand malt. J'ai adoré.

92/100
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11004
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Balblair 38 ans 44% Of.

Message non lupar Jean-Michel » 25 mai 2011, 11:28

Il est diabolique, ce malt : Très complexe, mais dans le même temps très facile à boire. Aussi facile que de descendre une bouteille de crème de noisette.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Balblair 38 ans 44% Of.

Message non lupar pompix » 25 mai 2011, 12:16

Dans le même esprit que votre Dailuaine 66 Cad, super bon, complexe, hautement descendable, mais trop gentil pour être une tuerie à mon sens.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
bpoujol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3746
Inscription : 03 nov. 2007, 21:22

Re: Balblair 38 ans 44% Of.

Message non lupar bpoujol » 25 mai 2011, 13:27

M'a l'air bien bon ce Balblair.
J'avais gouté un 66 un peu usé par le bois !
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11004
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Balblair 38 ans 44% Of.

Message non lupar Jean-Michel » 25 mai 2011, 13:30

Le Dailuaine me semble être plus concentré et plus marqué par le Sherry.
Après, avec du Sherry, du goût, et plus de puissance, y'avait aussi le Macduff 27yo 1967/1994 de James MacArthur.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11004
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Balblair 38 ans 44% Of.

Message non lupar Jean-Michel » 25 mai 2011, 13:34

bpoujol a écrit :M'a l'air bien bon ce Balblair.
J'avais gouté un 66 un peu usé par le bois !

Pas encore goûté ?
C'est plus riche et plus crémeux que les bottlings distillés dans les années 60 de G&M (j'adore leurs étiquettes), mais c'est malheureusement 2 fois plus cher aussi...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10275
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Balblair 38 ans 44% Of.

Message non lupar dede » 25 mai 2011, 17:02

pompix a écrit :Dans le même esprit que votre Dailuaine 66 Cad, super bon, complexe, hautement descendable, mais trop gentil pour être une tuerie à mon sens.

Y'a de ça. Il lui manque un tout petit quelque chose en bouche pour être vraiment une bonne grosse tuerie.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités