Bruichladdich MCMLXXVII, OB - DNA 2, 47,4%

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Bruichladdich MCMLXXVII, OB - DNA 2, 47,4%

Message non lupar nulty » 07 mars 2013, 21:59

Bruichladdich MCMLXXVII 32yo 1977/2010, OB - 2nd DNA, 47,4%.
B. 09/2010, American oak Bourbon casks, bouteille 749/844.


Nez : très fruité, des fruits de chez nous (pêches, raisins blancs), un bois épicé également. Café au lait, sucre roux. Miel, tarte tatin.
Bouche : toujours très fruitée, avec des choses plus exotiques maintenant (ananas, citron). C'est franc et direct. Un peu de chocolat blanc. Quelques épices (poivre et surtout gingembre). Peut-être quelques embruns, mais ça pourrait très bien venir de l'étiquette.
Finale : longue et fruitée. Amandes amères.

Plutôt sympa et très facile à boire, même si la finale est un peu amère. Cela manque d'un peu de punch, d'exubérance ou de complexité pour me plaire vraiment.

87
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Bruichladdich MCMLXXVII, OB - DNA 2, 47,4%

Message non lupar Alexandre » 03 mars 2016, 14:39

Bruichladdich 32yo 1977/2010 (47,4%, OB, MCMLXXVII DNA2)

Le nez expose de belles senteurs de paille, de fruits jaunes, de vanille et de miel. On sent d’emblée la chose posée et complexe. S’y ajoute du vin blanc et un je ne sais quoi qui ressemble à du papier mâché. L’ensemble demeure cependant discret, même si, avec le temps, il se développe vers des choses plus sucrées, comme les fruits exotiques ou le raisin.

La bouche est sur le fruité, avec une puissance relativement moyenne, et une dominante de raisin. On a aussi quelques céréales, du sucre et du miel. C’est bien intégré, mais sans exubérance notable. Ni le temps ni l’apport d’eau ne remettent en cause cette relative discrétion.

La finale, de longueur moyenne, est sur le raisin et une sensation de fraîcheur.

En conclusion, un malt très (trop ?) posé, qui offre cependant une belle palette d’arômes fruités et doux. 87/100

Mille mercis pour le sample Jean-Michel !

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 5 invités