Caperdonich, 1972, 35 yo, 48,3%, DT for The Whisky Fair

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3880
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Caperdonich, 1972, 35 yo, 48,3%, DT for The Whisky Fair

Message non lupar Savoureur » 05 janv. 2009, 16:48

C'est un résumé d’impressions de 5 divers participants à une dégustation d'embouteillages Whiky Fair. Le vainquer absolu de la soirée ! J'avais déjà mentionné sans notes de dégustation dans le Topic "Ce soir c'était" mais cet autre (voir topic de Smokey Kong) superbe Caperdonich est passé assez inappercu
Nez :
Complexe, expressif, rond, évolue bien à l’aération, suave, fruits confits, un brin de fummée, noisette, praliné, sherry, thé, crocant, bisquits, menthe, pain grillé, compotte de prunes, comme un vieux Springbank sans sel et un vieux Clynelish sans cire
Bouche :
Suave, cremeux, prunes, une pointe d’acidité, d’amertume et de sècheresse
Finale :
Très longue
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10325
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Caperdonich, 1972, 35 yo, 48,3%, DT for The Whisky Fair

Message non lupar dede » 22 avr. 2011, 23:13

Caperdonich 35 yo 1972/2008 (48.3%, The Whisky Fair, 188 bottles)

Couleur : Vieil or

Nez : Expressif dès le premier nez, exubérant et fruité. Belles notes de confiture de fraise et d'abricot, de miel, de cire, d'agrumes doux (clémentine). Il se complexifie à l'aération, avec de la résine de pin et de l'encens, voire une touche de cirage. Tous ces arômes sont très bien fondus.

Bouche :
Puissante, elle est très agréablement fruitée (pêche, abricot). On retrouve aussi les notes fraîches et résineuses du nez. Le bois apporte une amertume qui encadre, structure la bouche. Enfin, la saveur épicée du clou de girofle, dosée ici avec parcimonie, relève les autres arômes.

Finale :
Longue, elle allie douceur fruitée et chaleur épicée (clou de girofle et poivre).

Conclusion : Un Caperdonich au vieillissement parfaitement maîtrisé, au nez divin. Si la bouche trahit son âge, elle le fait avec l'élégance d'une femme se sachant sûre de son charme. Et avec raison.

92/100
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Jeep
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 968
Inscription : 15 sept. 2011, 23:18

Re: Caperdonich, 1972, 35 yo, 48,3%, DT for The Whisky Fair

Message non lupar Jeep » 11 janv. 2015, 20:00

Caperdonich 35yo 72/08 DT 48,3%
N
: Un poil picotant mais très agréable dès le début. Beaucoup de cire, de fruits (abricots en tête, citron un peu aussi), et de miel. Ça évolue très rapidement. Bien que la cire et le miel restent, les fruits deviennent un peu plus exotiques (bananes) dans un ensemble fondu et très cohérent avec de plus en plus de notes résineuses. Très bien.
B : La texture est vraiment liquoreuse. C’est surprenant mais bien fait. Fondue, très très fruitée, un poil de bois accompagné de quelques épices et de tabac. Il y a surtout une belle tension en bouche qui permet de soutenir ce côté liquoreux.
F : Longue, très longue. On retrouve évidemment les fruits ainsi que les épices.

Pas de commentaires supplémentaires. La conclusion de Dédé suffit :) 93
Image
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11141
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Caperdonich, 1972, 35 yo, 48,3%, DT for The Whisky Fair

Message non lupar Jean-Michel » 11 janv. 2015, 22:17

J'adore ce Caperdo. Et j'ai failli ne jamais l'avoir dans mon placard :
Pierre, à l'époque où il sévissait encore auprès des Gentlemen du Whisky m'avait demandé si je voulais qu'il me ramène quelque chose de Limburg. J'avais demandé cette bouteille. Quand il est rentré, il m'a expliqué en gros que quand on allait à Limburg, c'était pas pour en ramener des bouteilles à 150.00€. "Pas assez cher, mon fils !" en quelques sortes...

J'étais déçu, d'autant qu'à l'époque je n'étais pas bien aguerri, et que je ne savais pas qu'on pouvait commander ces bouteilles sur le site de WhiskyFair, voire appeler directement Carsten. Et puis j'ai fini par en récupérer une paire à l'occasion d'une commande groupée pilotée par Anthony, merci à lui.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Caperdonich, 1972, 35 yo, 48,3%, DT for The Whisky Fair

Message non lupar pompix » 11 janv. 2015, 22:51

Quels snobs ces GW ! :pp?
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité