Ledaig 15y The Whiskyman "Age Matters", 51.9%

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Bishlouk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1754
Inscription : 07 déc. 2012, 11:45

Ledaig 15y The Whiskyman "Age Matters", 51.9%

Message non lupar Bishlouk » 22 nov. 2013, 18:19

Ledaig 15y The Whiskyman "Age Matters", 51.9%

Nez : Une fine tourbe fermière, de la paille vanillée, des fruits verts et frais, des fleurs mouillées. Pas mal de choses se passent dans les narines, ce mélange fraicheur / tourbe est très intéressant.

Bouche : On retrouve la tourbe fermière, adoucie par du miel. Ici aussi, cette balance tourbe (assez rude par définition) / douceur est très bien faite et sort des habitudes.

Finale : Acidulée, de la paille mouillée et une légère fumée. La douceur précédente laisse la place à la fougue de la tourbe.

Verdict : Cette balance (à certains moments on croirait aussi un combat pour savoir qui dominera) entre la tourbe, la fraîcheur d’un verger et le doux/sucré est très bien fait, et donne envie d’y revenir afin d’explorer plus loin ce dram. Une fois de plus une réussite de The Whiskyman.

88/100

Mention spéciale pour les étiquettes de cette nouvelle gamme "Age Matters", dans un style 3D très moderne, qui mettent en avant bien évidemment l'âge du whisky. Et le QR Code, très moderne aussi, qui est à essayer (je ne l'ai pas encore fait, vous me direz le résultat... ;-) )
Avatar de l’utilisateur
Bishlouk
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1754
Inscription : 07 déc. 2012, 11:45

Re: Ledaig 15y The Whiskyman "Age Matters", 51.9%

Message non lupar Bishlouk » 08 janv. 2014, 02:03

Retour ce soir sur ce Ledaig. Après deux grosses semaines d'ouverture de la bouteille, le côté fermier s'est fortement développé. Surtout au nez. Que je plonge mon tarin dans le verre, j'ai l'impression d'entrer dans une étable crottée de bouse de vache mélangée à de la paille mouillée. Même l'odeur des bestiaux se ressent !
Le côté "verger frais", quant à lui, me semble avoir disparu. Seule la fougue tourbée persiste, puissante et rustique.

Évidemment, j'aime moins ce genre de profil ultra-tourbé (même si je préfère le fermier au médicinal, quand même) que quand il y avait une balance subtile entre la tourbe et la fraicheur.

Ce Ledaig reste néanmoins bien fait dans son ensemble et plaira aux amoureux de ce genre de profil.
Avatar de l’utilisateur
tomy63
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2912
Inscription : 03 janv. 2011, 19:40

Re: Ledaig 15y The Whiskyman "Age Matters", 51.9%

Message non lupar tomy63 » 20 févr. 2014, 14:17

Ledaig 1997-2013 15ans The Whiskyman Age Matters 51,9%

Couleur : or pâle.

Nez : expressif, il s'ouvre sur une tourbe citronnée, avec des fruits frais (pelures de pomme), et des notes fermières (paille, crottin, écurie).

Bouche : assez puissante, grasse, un peu beurrée, alcool bien intégré, toujours sur une tourbe citronnée et des notes fermières. Fait un peu jeune et un peu simple peut-être, mais son côté "sale" lui donne du charme.

Finale : bonne longueur, sur une tourbe bien grasse.

Note : 87/100. Encore un bon Ledaig, dans un registre très fermier. Moins bon rapport q/p que l'Archives Fishes of Samoa. (Noté 85 par Ruben).
Image

Samples à échanger dans mon profil

Blog : http://whiskywinenbeer.canalblog.com/
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Ledaig 15y The Whiskyman "Age Matters", 51.9%

Message non lupar nulty » 16 mars 2014, 13:54

Ledaig 15yo 1997/2013, The Whiskyman - Age Matters !, 51,9%.

Goûté en aveugle.

Nez : une fine tourbe sèche, terrestre accompagnée de fumée de viande grillée. Cendres, paille. Un boisé légèrement vanillé et anisé. Cake aux fruits confits. A l'aération c'est plus fermier (et du citron, chez moi ça va ensemble), ce qui est pas mal du tout.
Bouche : attaque sur la tourbe, elle est très présente mais pas trop puissante. C'est également fumé, très légèrement fruité (fruits jaunes, poire), quelques épices. Fruits à coque. Pas complexe mais assez fin. L'alcool est bien intégré.
Finale : fumée carnée, un peu salée, cendrée, oranges.

Je suis perplexe. C'est un whisky peu complexe mais délicat et fin. Cela semble dilué mais en même temps la puissance ne manque pas. Un PC réduit d'une quinzaine d'année ?
C'est dans l'ensemble joli (surtout au nez).

86

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 6 invités