Ce soir, c'était ...

Il y a mille et une façons de boire le whisky. Comment préférez-vous boire le votre?

Modérateur : Modérateurs

cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2367
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar cthulhu » 11 juin 2013, 20:25

Un 2e verre de Pulteney 1994 Sauternes. Encore un a qui l'aeration reussit tres bien.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
ikkakumon
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1338
Inscription : 09 juin 2012, 17:20

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ikkakumon » 11 juin 2013, 20:51

cthulhu a écrit :Un 2e verre de Pulteney 1994 Sauternes. Encore un a qui l'aeration reussit tres bien.


Je l'avais bien aimé celui-là ;-)
Image
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1933
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dagde » 12 juin 2013, 20:11

Alors merci à Amor57 (sample mystère):

Sample 978  :

N : A la fois rond et légèrement piquant. On commence avec de la pâte d'amande, de la rose (type eau de rose), du gras sucré (type beignet). Une fois l'ouverture actée, on a des notes de vinaigre de framboise et de nougat. Il y a aussi des petites vagues de citron jaune (limite artificiel). Un nez plutôt gourmand, mais qui s'écrase un peu avec le temps (avec des ajouts légèrement poussiéreux).

B : L'alcool est trop présent bien qu'il n'existe pas une grosse puissance aromatique. Du malt, du chocolat noir, du laurier. Des notes florales (eau de rose) explosent ensuite avec des épices costaudes, quelque peu envahissantes. L'eau noie un peu le tout mais restitue une texture soyeuse.

F : la finale est chocolatée avec le reliquat épicé. La longueur est honnête et l'arrière-bouche montre un retour floral.

En résumé : Un dram au nez gourmand et profondément marqué par l'eau de rose. La bouche a une texture faible mais assez douce, tandis que les saveurs sont un peu violentées par l'alcool. Pas désagréable mais pas de quoi faire des folies non plus.

Note : 82

Devinette : Linkwood 12ans, 46 % .
Eh beh non c'était un grand-père : Lochside 40 ans (1966 - 2007), Signatory Vintage, 47.3 % abv, Cask Strength Collection (bt n° 83 / 114). :dance: :mrgreen:
C'était apparemment un sample de fin de bouteille. Pas de fruité du tout (contrairement aux notes lues sur cette boutanche) mais alors un bouquet d'eau de rose ...
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11960
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 12 juin 2013, 23:35

Eau de rose, épices, floral auraient du t'indiquer que le whisky n'était plus tout jeune. ;-)
Charleroi, Belgique
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1933
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dagde » 13 juin 2013, 01:42

Bah sauf que j'ai déjà gouté des jeunes Linkwood avec un profil similaire. :mrgreen:

Surtout que chocolat, épices (j'ai pas dit boisé) et malt (bon et laurier), cela ne me fait pas penser immédiatement à du vieux dram. Ca m'a paru très simple en sus.
Salvignol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1055
Inscription : 26 déc. 2012, 20:46

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Salvignol » 13 juin 2013, 06:34

Bien moi ce soir c'est: rien ... Et volontairement,car je commence à prendre trop goût à ma dose de whisky journalière......
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar nulty » 13 juin 2013, 07:46

dagde a écrit :Alors merci à Amor57 (sample mystère):

Sample 978  :

N : A la fois rond et légèrement piquant. On commence avec de la pâte d'amande, de la rose (type eau de rose), du gras sucré (type beignet). Une fois l'ouverture actée, on a des notes de vinaigre de framboise et de nougat. Il y a aussi des petites vagues de citron jaune (limite artificiel). Un nez plutôt gourmand, mais qui s'écrase un peu avec le temps (avec des ajouts légèrement poussiéreux).

B : L'alcool est trop présent bien qu'il n'existe pas une grosse puissance aromatique. Du malt, du chocolat noir, du laurier. Des notes florales (eau de rose) explosent ensuite avec des épices costaudes, quelque peu envahissantes. L'eau noie un peu le tout mais restitue une texture soyeuse.

F : la finale est chocolatée avec le reliquat épicé. La longueur est honnête et l'arrière-bouche montre un retour floral.

En résumé : Un dram au nez gourmand et profondément marqué par l'eau de rose. La bouche a une texture faible mais assez douce, tandis que les saveurs sont un peu violentées par l'alcool. Pas désagréable mais pas de quoi faire des folies non plus.

Note : 82

Devinette : Linkwood 12ans, 46 % .
Eh beh non c'était un grand-père : Lochside 40 ans (1966 - 2007), Signatory Vintage, 47.3 % abv, Cask Strength Collection (bt n° 83 / 114). :dance: :mrgreen:
C'était apparemment un sample de fin de bouteille. Pas de fruité du tout (contrairement aux notes lues sur cette boutanche) mais alors un bouquet d'eau de rose ...


Ça n'a pas l'air folichon ça ...
Avatar de l’utilisateur
Flo
Contre-maître
Contre-maître
Messages : 179
Inscription : 01 juin 2012, 15:38

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Flo » 13 juin 2013, 08:56

Springbank 15yo OB 2012
Pas une tuerie, mais j'aime beaucoup le style fermier / laine humide. Très proche du 10yo, avec peut-être un sherry plus présent. Bon équilibre. Un (tout) petit côté édulcoré (aspartame) en bouche, à peine gênant.
Je lui donnerais 85

Amrut Intermediate Sherry OB 2010
Celui-là, bien que très jeune, me semble vraiment intéressant.
J'aime beaucoup le mélange de notes maltées (qui font "jeune"), florales (rose) et le léger sherry.
Les défauts que je percevais à l'ouverture de la bouteille me semblent aujourd'hui inexistants : bouche collante, lourde, nez entêtant de bonbon...
La maîtrise du bois et de l'alcool (57.1%) est remarquable. Il est top sans eau. Et bizarrement, je trouve qu'il s'effondre un peu en le diluant (le nez n'est pas plus intéressant et la bouche manque de peps mais pique un peu quand même...)
88-90

GlenDronach Cask Strength batch 1 OB 2012
Ayant fait plusieurs F2F avec ce whisky (contre le 21 yo Parliament, l'Edradour single cask Oloroso de LMDW, Mortlach / Linkwood 21yo Jean Boyer 2012, A'Bunadh batch XX...) où il sortait systématquement perdant :(, j'avais un peu perdu espoir...
Et puis le dernier dram (seul) fut nettement plus plaisant, complexe. Je crois que le bestiau a besoin de temps. Je trouve aussi qu'il mérite un peu d'eau pour gagner en complexité.
Sur la dernière dégust je lui donnerais 89.
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1933
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar dagde » 13 juin 2013, 09:25

Non c'est pas folichon mais bon, comme dit, il y a peut-être eu un petit soucis au niveau de l'échantillon.
Salvignol
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1055
Inscription : 26 déc. 2012, 20:46

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Salvignol » 13 juin 2013, 20:04

J ai tenu 2 jours et ce soir après une rude journée de travail : talisker 20 ans ob
Et bien pan! Dans les narines et le gosier .! Du sel , de l'iode et surtout un alcool très présent ..
Malgré sa complexité , ce n est pas à priori un profil qui me convient ...mais méfiance, ne faut il pas qu il s aère dans le verre et ne faut il pas lui rajouter un peu d'eau ?
À suivre .....
Avatar de l’utilisateur
Alex Kooby
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 644
Inscription : 11 avr. 2012, 11:44

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Alex Kooby » 13 juin 2013, 20:30

Ce soir c'était une petite spéciale Bunnahabhain...


Bunnahabhain 6 yo, 61,1%, Archives
Nez : Très jeune. L'alcool. Beaucoup d'alcool. De la tourbe, de la terre humide.
Bouche : De la fumée, du pain grillé. Avec de l'eau, plus gourmand, plus rond, plus équilibré.
Finale : Longue, tapissante, une pointe de menthe, et les céréales, toujours.
Note : 79

Bunnahabhain 12 yo, 46,3%, OB
Nez : Malté, crémeux, pas très complexe mais quand même plaisant. Un joli équilibre. La tourbe est là, discrètement, mais nous rappelle qu'on est sur Islay. Le tout est légèrement fermier. Céréales.
Bouche : Assez gourmand. On perçoit les fruits frais mais aussi les fruits secs. Le Sherry. C'est plutôt équilibré et plaisant.
Finale : Longue avec une prédominance des céréales.
Note : 85

Bunnahabhain 25 yo, 1986/2012, 54,3%, Duncan Taylor
Nez : Des fruits, du miel. On sent une nette influence du sherry. Je trouve l'ensemble pas hyper équilibré pour l'âge. L'alcool un peu trop présent.
Bouche : La bouche est douce, ronde, assez fruitée. Du toffee, des fruis secs. L'alcool est mieux intégré en bouche.
Finale : Longue, mais pas trop. Les céréales prennent le dessus.
Note : 83, mais peut être que je suis passé à côté... à re-gouter. Je n'aurai pas du le boire après le 1968...

Bunnahabhain 43 yo 1968/2011, 43,8, Whisky-Fässle
Nez : Un nez exceptionnel. Des fruits, plein de fruits ! Raisins, banane, fruits exotiques, une pointe d'agrumes. Vraiment divin. Je le sentirai des heures si j'avais le temps :-)
Bouche : Une bouche étrangement plus fleurie que le nez. On distingue même quelques épices. Cannelle ? un peu décevante par rapport au nez, il n'en reste pas moins que ce whisky est très très riche et complexe en bouche. Une petite amertume en arrière plan, mais que je trouve assez séduisante ;)
Finale : Très longue. On retrouve les fruits, le miel, le caramel. Très gourmande. L'amertume est toujours là, mais ne me dérange pas du tout.
Note : 91


C'est la première fois que me fait une verticale et aussi la première fois que je prends des notes. J'y ai pris un réel plaisir, comme si je dialoguais avec le whisky. Bizarre hein ? Bon, maintenant je n'ai pas réussi à déceler la "bunnahabain touch", mais peut-être parce que ce ne sont quasi que des IB ?

En tout cas, le 1968 de chez Whisky Fassle est une tuerie. Il faut que je trouve un moyen pour financer la bouteille :)
Image
Avatar de l’utilisateur
ikkakumon
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1338
Inscription : 09 juin 2012, 17:20

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar ikkakumon » 13 juin 2013, 20:48

Glenmorangie Sonnalta PX, doux, vanille, fruits épices, notes de sherry, très sympa mais assez "easy drinkable"
Image
Avatar de l’utilisateur
L'Affreux Aigle
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2748
Inscription : 22 déc. 2005, 01:34

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar L'Affreux Aigle » 13 juin 2013, 21:00

Alex Kooby a écrit :J'y ai pris un réel plaisir, comme si je dialoguais avec le whisky. Bizarre hein ?

Bah, tant que ce n'est pas avec ton digicode que tu discutes... :mrgreen:

A+ !
--
"Anyway The Wind Blows..."

Image

Samples à échanger dans mon profil...
Avatar de l’utilisateur
Alex Kooby
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 644
Inscription : 11 avr. 2012, 11:44

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar Alex Kooby » 13 juin 2013, 21:27

L'Affreux Aigle a écrit :
Alex Kooby a écrit :J'y ai pris un réel plaisir, comme si je dialoguais avec le whisky. Bizarre hein ?

Bah, tant que ce n'est pas avec ton digicode que tu discutes... :mrgreen:

A+ !


Mouahahah :) Je ne le connaissais pas, mais ça m'a bien fait marrer ! :obscene-drinkingchug: Digicode !
Image
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11960
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ce soir, c'était ...

Message non lupar mars » 13 juin 2013, 21:44

Excellent, ce sketch.
Charleroi, Belgique

Revenir vers « Le whisky, c'est fait pour être bu. Comment buvez-vous le vôtre? »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Bing [Bot] et 6 invités