Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar Alexandre » 03 oct. 2011, 22:41

caribou a écrit :En conclusion: c'est seulement mon 2ème Port Ellen et je manque donc de points de comparaisons mais j'ai été frappé par la complexité de la bête. J'ai apprécié de plus en plus au fil du verre et j'ai déjà hâte de finir le fond de sample qui me reste. Ce sera sans doute l'occasion pour moi de le comparer avec le 7th release dont j'ai encore un reste de ma bouteille de 20cl.

Merci Jean Michel pour le sample


C'est clair. Une bombe de complexité ce whisky. Amuse-toi bien avec le F2F à venir :cool:
sebou007
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1537
Inscription : 23 août 2009, 13:47

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar sebou007 » 09 févr. 2012, 19:01

Port Ellen, 23 yo, 1983/2006, Douglas Laing, Old Malt Cask, 50%, refill butt, cask 3110, 541 btles (Sample de Jean-Michel)

Couleur : Ambre

Nez : On commence sur de belles notes viandées, fumées, tourbées. On passe ensuite sur des notes de citron confit, d'huitre, d'algue.
C'est très iodé, très maritime. Une odeur ciselée de noisettes et amandes grillées, torréfiées.
Un peu de poivre blanc, de la liqueur d'orange. C'est très complexe et l'alcool est très bien intégré.
En fin de nez, je trouve quelques notes d'huile d'olive (assez surprenant).

Bouche : On retrouve le côté maritime, la fumée, le poivre et les algues.
On trouve également des notes très sucrées de nougatine ou de frangipane.
C'est bien équilibré, manque seulement ce petit peps, ce qui est peut-être dû à la réduction à 50%.
Une légère amertume boisée en fin de bouche.

Finale : Longue, sur l'amande grillée, la fumée, l'orange amère.

Conclusion : un excellent whisky, bien balancé, complexe, mais qui manque un peu de pêche au moment crucial pour passer à l'exceptionnel.

90
Paris

Bouteilles à échanger dans mon profil
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar Alexandre » 11 févr. 2012, 18:32

C'est marrant ça, moi il ne m'avait pas manqué de volts en bouche. Pourtant, c'est le genre de choses qui me dérangent assez vite.
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10273
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar dede » 11 févr. 2012, 18:36

Idem. Mais bon, personnes différentes, ressentis différents.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar nulty » 26 avr. 2012, 13:05

Port Ellen, 23 yo, 1983/2006, Douglas Laing, Old Malt Cask, 50%, refill butt, cask 3110, 541 btles

Goûté blind.

Nez : tourbe fine et délicate, salée, carnée. Un peu fermier, joliment minéral. Charbon de bois, lard grillant sur le barbecue. Un "très vieux" sherry commence doucement à se faire remarquer. Vieux bois, oranges sanguines, feuilles sèches, cuir, une pointe de champignons, belles épices. C'est très fondu.
Bouche : sublime tourbe assez sale. Des agrumes mais sans fraîcheur. Vrai bel aspect maritime, embruns, algues. Grosse fumée, des cendres. Superbe vieux bois, épices. Rien ne vient gâcher le plaisir.
Final : long, fumée, cendres, charbon de bois.

Superbe Islay sherry, l'ensemble est très fondu et c'est cette imbrication du sherry et de la tourbe qui fonctionne.
90.

Merci Cyril :)
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar Stephane » 26 avr. 2012, 15:20

Je suis bien content du coup d'en avoir une bouteilles pleine à la maison, je n'avais pas prévu de l'ouvrir tout de suite, mais se pourrait que ça se fasse prochainement vu tes notes de dégustations alléchantes !
Pensais pas que cette version était autant marquée par le sherry, j'avais son cousin OMC 83/06 refill sherry #2790 qui lui pour le coup était très peu typé sherry.
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar nulty » 26 avr. 2012, 15:22

Celui semble faire l'unanimité sur le forum en tout cas ...

93, 92, 92, 90, 90 et deux autres qui ont adoré.
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4459
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar Stephane » 26 avr. 2012, 15:55

En effet, dis donc voilà un topic de plus qui m'avait complètement échappé ces derniers mois!... il s'en dit tellement de choses ici bas.

Un immense merci à notre ami JMK qui nous avait permis à l'époque d'acquérir des OMC à des prix disons... défiant toute concurrence :)
caribou
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 997
Inscription : 05 juin 2009, 12:00

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar caribou » 13 juin 2012, 20:01

J'ai fini la fin de mon sample la semaine dernière:
Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110, 02.1983 – 11.2006)
Au nez, le sherry ne passe pas inaperçu, on a de la noix, du chocolat, des dattes, des oranges et également un petit côté vineux. Après ce superbe nez, la bouche se montre tout à fait à la hauteur avec des oranges, du chocolat, là aussi des notes vineuses et tout cela délicatement mêlé à des notes d'iodes et de tabac froid: j'adore!! Finale longue dans la continuité de la bouche. Merci Jean Michel!!

Les mêmes sensations que lors de la première dégustation avec peu être un meilleur discernement des différents arômes que la première fois. ça reste en tout cas très complexe et délicieux!! 92 si je devais noter. La 7th release que j'ai gouté en parallèle m'a sembler en dessous de celui ci et du 26y Signatory for LMDW.
Image
Avatar de l’utilisateur
Peatnoob
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 591
Inscription : 30 juin 2013, 22:07

Re: Port Ellen 23yo 1983/2006 (50%, DL OMC, Butt C#3110)

Message non lupar Peatnoob » 29 janv. 2016, 01:29

Un bon déterrage pour mon premier Port Ellen, je n'avais pas de point de comparaison du coup :

Nez très expressif sur une tourbe fine que la dilution (très peu) fait encore plus ressortir, du thé, un côté malabar à la fraise, du citron confit assez net et un rien de caoutchouc et des fruits secs (noisette, amande) ainsi que de l’iode. L’alcool est parfaitement bien intégré. L’ensemble fait sucré et se montre assez hypnotique.
Attaque doucement picotante, dans une explosion d’arômes : d’abord un aspect floral/fruits blancs puis rapidement une grosse giclée de thé noir et poivre noir, suggestion de clou de girofle. Les 50° sont insoupçonnables. La très longue finale laisse parler le côté tourbé/caoutchouté avant de faiblir dans des flaveurs de rhum de mélasse.
Complexe et délicieux. Assez jouissif mais plus cérébral et moins bestial que les vieux Brora OB, un tout autre style !

Au final je me retrouve bien dans les notes de Dédé et de Jeep (dont j'ai pris connaissance en finissant mon verre, du coup j'ai cherché et trouvé ce côté savon à la lavande en milieu de bouche, il y a vraiment énormément de choses dans ce whisky).
Un grand merci à Jean-Michel pour le sample ! :bow-yellow:

Ce qui me donne une furieuse envie de goûter un bon PE, typique, en fût de bourbon... :obscene-drinkingchug:
Peatnoob
_______________________

Jai connu une Polonaise qu'en prenait au ptit déjeuner...

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité