Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
cosinus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2289
Inscription : 19 janv. 2007, 12:52

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar cosinus » 18 févr. 2011, 22:24

Moi j'ai aimé ni l'un ni l'autre :mrgreen:
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar Alexandre » 19 févr. 2011, 00:50

Une âme charitable pour un sample du 2009 ? :angelic-flying: :oops:
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar pompix » 19 févr. 2011, 10:54

cosinus a écrit :Moi j'ai aimé ni l'un ni l'autre :mrgreen:


Tout le monde ne peut pas avoir bon goût. :-P ;-)

Piazzo, tu trouves la version 2009 austère. Pour l'avoir goûté il y a deux semaines à peine, je trouve que c'est tout sauf un Clynelish austère. Il y avait du fruit à la Clynelish 70's, très sweet et exubérant.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar Jean-Michel » 19 févr. 2011, 16:23

Lorsque le Gorille m'a fait goûter au 1972/2009, j'ai eu l'impression de retrouver le SMOS 1972/2007.
Lorsque Stéphane m'a fait goûter le 1972/2010, j'ai eu l'impression de retrouver un Brora 30yo.

J'ai trouvé le 2010 plus immédiatement expressif et séduisant. Et surtout, beaucoup plus fermier. Le 2009, j'y ai trouvé de la rusticité, certes, mais de celle que l'on associe à ces "légumes de guerre" qui reviennent à la mode (crosnes, cerfeuil tubéreux...). Le 2010 joue plus sur la cour de ferme.

En clair, et même si je ne me hasarderai pas à dire que l'un est meilleur que l'autre, j'ai plus envie d'acheter le 2010 que le 2009.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Stephane
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4462
Inscription : 11 févr. 2005, 15:36

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar Stephane » 21 févr. 2011, 17:30

il faut prendre le temps de revenir sur ces bouteilles.
Je me suis reservi un dram de mon 72/2010 dimanche pour accompagner un bon puro, et je me suis vraiment régalé. Puissant, chaleureux, tourbé/terreux, floral/miellé, agrumes et fruits exotiques doux-amers-acides, et j'en passe... sensation d'un whisky "d'un autre temps" qui m'a fait en acheter une seconde bouteille sitôt avoir goûté la première après le Live.
Je regrette de ne pas avoir goûté la version 2009.
Avatar de l’utilisateur
piazzolla
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 4785
Inscription : 14 janv. 2008, 00:47

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar piazzolla » 21 févr. 2011, 21:27

pompix a écrit :Piazzo, tu trouves la version 2009 austère. Pour l'avoir goûté il y a deux semaines à peine, je trouve que c'est tout sauf un Clynelish austère. Il y avait du fruit à la Clynelish 70's, très sweet et exubérant.


Je ne trouve pas le 2009 austère .... je le trouve plus austère que le 2010 ..... tout est relatif ;-)
Carpe Diem

"Whisky is the cure for which there is no disease." Robin Laing

Image
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar pompix » 21 févr. 2011, 21:38

Ok.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar Jean-Michel » 22 févr. 2011, 12:06

piazzolla a écrit :
pompix a écrit :Piazzo, tu trouves la version 2009 austère. Pour l'avoir goûté il y a deux semaines à peine, je trouve que c'est tout sauf un Clynelish austère. Il y avait du fruit à la Clynelish 70's, très sweet et exubérant.


Je ne trouve pas le 2009 austère .... je le trouve plus austère que le 2010 ..... tout est relatif ;-)

D'accord avec toi, Régis. Le 2010 est plus immédiatement séduisant, plus racoleur. Ce qui ne va pas sans me déplaire ;-) !
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar Alexandre » 22 févr. 2011, 14:45

Ca, pour être immédiat il est immédiat. J'aime beaucoup cet adjectif "racoleur" aussi. C'est vrai que ça lui va bien :lol:
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11180
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar Jean-Michel » 22 févr. 2011, 15:23

En définitive, un whisky racoleur, c'est plus ou moins la même chose qu'un whisky "un peu pute". C'est juste pour varier le vocabulaire ;-) .
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15276
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar canis lupus » 22 févr. 2011, 16:03

Jean-Michel a écrit :En définitive, un whisky racoleur, c'est plus ou moins la même chose qu'un whisky "un peu pute". C'est juste pour varier le vocabulaire ;-) .

Sauf que le premier est hors-la-loi et pas le deuxième.
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 14300

Message non lupar Alexandre » 05 juin 2011, 09:59

Nouvelle dégustation hier soir de la bête...

Pas grand chose à rajouter à mes notes d'il y a quelques temps. Toujours aussi puissant, minéral, et racoleur.

Le nez est par contre un peu doux, on y décèle du café, des noisettes, du boisé... un petit côté sherry en somme. La bouche, quant à elle, se complexifie de dégustation en dégustation. En plus des céréales, de la tourbe et du citron, les fruits exotiques sont bien présents désormais : mangue, ananas... Le côté céréalier de l'attaque est un peu plus fruité et frais, laissant à penser à du Calvados. Le tout apaise un petit peu cette bouche, laissant ressortir ce côté minéral.

Au fond, ce que l'aération fait perdre en minéralité au nez au profit du bois, elle le fait gagner en bouche, avec l'apparition en masse de ces fruits.

C'est assez confus, je l'admets volontiers, mais j'avais juste envie de prendre quelques notes rapides avant d'arrêter la prise de notes et de juste me dire en le dégustant "Putain, c'est bon", sans analyse supplémentaire. Ca fait du bien aussi :cool:
Avatar de l’utilisateur
nulty
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2613
Inscription : 01 janv. 2011, 18:56

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 1

Message non lupar nulty » 12 janv. 2012, 11:38

En remattant Falcons @ Giants, un "petit" Clynelish ...

Clynelish 37 years old 1972/2010, Gordon & MacPhail - The Dram Taker's pour La Maison du Whisky, 58,9%.
Distillé le 14 novembre 1972, mis en bouteille le 17 août 2010. Refill sherry hogshead #14300.


Goûté blind.

Nez : puissant, très floral et fruité : poires, pêches, ananas. De la cire, un peu de miel polissent un peu cet ensemble. Un peu de vanille, un léger boisé - un vieux bois patiné. Café, praline. Un nez superbe et très expressif.
Bouche : assez léger, un poil trop d'alcool. Toujours aussi fruité, avec des fruits plus cuits (confits ?) que frais, contrairement au nez. Menthe poivrée, une légère fumée, un peu carné également. Une influence délicate mais certaine du sherry. Sublime encore ici, ça vous parle, c'est fin, délicat ...
Final : long, puissant et fumé, eucalyptus, un peu de poivre, gelée de pommes.

J'ai déjà utilisé superbe et sublime, ça se complique là ! Enfin c'est magnifique, expressif, punchy et tout et tout. Nickel.

Sans doute pas le commentaire le plus inspiré que j'ai écrit mais c'est un whisky de qualitay.
90+

Merci Alexandre :)
Kell
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1940
Inscription : 30 oct. 2011, 20:53

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 1

Message non lupar Kell » 02 févr. 2012, 15:55

Alexandre a écrit :La finale reste dans l'ambiance puissante de la bouche. Longue, "ramonante"


No Comment :roll
"The Dude, or His Dudeness, or Duder, or, you know, El Duderino, if you're not into the whole brevity thing"
The Big Lebowski

My Book
Avatar de l’utilisateur
Alexandre
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1526
Inscription : 19 déc. 2010, 13:51

Re: Clynelish 37 yo 1972/2010 (58.9%, G&M for LMDW, cask # 1

Message non lupar Alexandre » 03 févr. 2012, 13:02

De suite, dès que ça sort du contexte ,smo

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités