Ardbeg Uigeadail

Venez partager vos impressions à propos des bouteilles de whisky que vous connaissez ou que vous voudriez connaitre.

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Thoustra
Apprenti
Apprenti
Messages : 20
Inscription : 23 sept. 2011, 11:44

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar Thoustra » 26 sept. 2011, 14:17

The Driver...

Exactement le type de post que j'aurai écris.

Pour démarrer mes achats et ma "cave" j'ai eu un Ardberg Uigeadail, un Laphroiag 15 et 18 ans (son "remplaçant").

Je suis resté perplexe sur le Ardberg mais j'ai persévéré. Je pense que mon palais n'est pas assez développé pour les single malt de ce type. Comment gérer la puissance qui s’émancipe rapidement au point de prendre une bonne baffe et manquer les différentes mélodies qui entremêlement ?

Puis depuis deux jours il y a eu un déclic, j'ai accepté la puissance pour me concentrer un peu plus sur le reste, donc le "passage" doux/puissance, les contrepoints de fruits (bien que peu présents), d'épices et d'hydrocarbures , le coté fruits confits, la tourbe qui peut être envahissante, ce coté goudron chaud. Ce qui m'a aidé à été de me dire (chacun ses techniques), c'est un Isley, alors boit-le comme-tel.

Bu autant avant un repas (plutôt épicés, types "indiens"), que pendant, qu'après.

Pour démarrer (débuter je veux dire) je ne le referai pas, parce qu'on se sent dépassé.

Mais j'ai adoré la longueur en bouche qui possède un decrescendo réjouissant.
dagde
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1932
Inscription : 14 oct. 2011, 20:28

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar dagde » 14 oct. 2011, 22:01

Ah en voilà un bel Ardbeg. Surement le plus équilibré que j'ai goûté - je n'ai pas goûté de très vieux Ardbeg -. L'impression de laurier, de mélasse et de citron confit vient sublimer la fumée qui se laisse pour une fois apprivoisée.

Je tendrais à le rapprocher dans sa structure du Port Askaig 17 ans.
Avatar de l’utilisateur
Kostik
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 65
Inscription : 17 oct. 2011, 17:58

Re:

Message non lupar Kostik » 17 oct. 2011, 21:45

Jean-Michel a écrit : je me demande par quel plaisir pervers j'en viens à convoiter des flacons 3 ou 4 fois plus chers, et dont je ne suis même pas sûr qu'ils me procureront autant de plaisir...


C'est exactement ce que je me suis dit en passant ma première grosse commande.
"Mais qu'est-ce que tu vas chercher mon p'tit Koko ? Oogie les bons tuyaux t'offre du rêve à chaque gorgée...pourquoi t'emmerdes-tu a fouiner ailleurs ?"
:lol:

Référence : Ardbeg Uigeadail 2010 / 54,2%.
Distillerie ou marque : Ardbeg
Nom de la version : Uigéadail
Age : NAS
Alcool : 54,2%



Couleur : vieil or.

Nez : la tourbe est bien là, avec sa fumée prenante et enveloppante. Mais dès cette étape, une certaine douceur se fait percevoir. Cela semble fort, mais pas indomptable.

Bouche : c'est la joie. L'attaque est sur une fumée grasse, massive. Très vite, le voile se lève et celui-ci, bien que planant toujours au-dessus de la langue, libère des arômes très gourmands : mélasse tout d'abord, puis compote de pomme et fruits confits. Après s'être dissociées, les notes fumées et gourmandes s'unissent de nouveau, pour nous proposer une fin de bouche sur un viandé parfait (du genre bon gros morceau de boeuf juteux au barbeuk'), rehaussé d'une pointe d'amertume (laurier, olives cassées). Tout cela avec une texture huileuse à souhait.

Finale : assez longue, puissante, le viandé redevenant fumée et la pointe d'amertume qui persiste.

Verdict : "Oogie" nous fait aimer les bruts de fût : le fort degré d'alcool est ici au service du goût et permet de véhiculer des saveurs avec force...sans jamais que l'on sente la moindre note alcooleuse. La bouche n'est pas ultra-complexe mais elle évolue et fait montre d'une belle construction. Un Islay nuancé, réussissant de fort belle manière le mariage entre une tourbe puissante et un sherry gourmand
Un grand whisky ; A-/B+ (selon le barème LAWS).
Qui goûte un Brora, à vie s'en souviendra.
SauronTNT
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 260
Inscription : 27 juil. 2011, 15:44

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar SauronTNT » 10 déc. 2011, 12:47

voila je viens aussi de le gouter en sample :-)

Je le trouve pas mal, mais en bouche j'ai l'impression d'avoir un gout fumé ou terreux. C'est assez speciale. Je me demande si c'est normal car j'ai pas encore vu de rapport qu'il parle de gout avec relation sur la terre :(
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar mars » 10 déc. 2011, 13:42

SauronTNT a écrit :voila je viens aussi de le gouter en sample :-)

Je le trouve pas mal, mais en bouche j'ai l'impression d'avoir un gout fumé ou terreux. C'est assez speciale. Je me demande si c'est normal car j'ai pas encore vu de rapport qu'il parle de gout avec relation sur la terre :(


C'est normal à priori.
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11009
Inscription : 28 mai 2007, 18:26

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar Jean-Michel » 10 déc. 2011, 13:46

SauronTNT a écrit :voila je viens aussi de le gouter en sample :-)

Je le trouve pas mal, mais en bouche j'ai l'impression d'avoir un gout fumé ou terreux. C'est assez speciale. Je me demande si c'est normal car j'ai pas encore vu de rapport qu'il parle de gout avec relation sur la terre :(

M'étonnerais que tu n'aies pas vu de notes qui évoque la tourbe...
... Et la tourbe, à la base, c'est quand même de la matière organique qui retourne à la terre.
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)
SauronTNT
Maître de chais
Maître de chais
Messages : 260
Inscription : 27 juil. 2011, 15:44

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar SauronTNT » 10 déc. 2011, 23:00

ah oui ca la tourbe je la sens bien :-) je la goute bien, mais dans cet ardbeg, c'est vraiement fort terreux je trouve
Kell
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1940
Inscription : 30 oct. 2011, 20:53

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar Kell » 12 déc. 2011, 12:22

Il m'a fallu 3/4 ans à goûter pas mal de truc et à revenir régulièrement vers l'Uigeadail pour l'apprécier vraiment. C'est une bête qui nécessite de l'expérience pour être appréciée à ça juste valeur je trouve.
Mon malt préféré à moins de 100 euros, je dirais pas moins de 92 pour moi :-P
"The Dude, or His Dudeness, or Duder, or, you know, El Duderino, if you're not into the whole brevity thing"
The Big Lebowski

My Book
Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3850
Inscription : 20 sept. 2009, 11:10

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar Jbrice » 12 déc. 2011, 13:10

Kell a écrit :Il m'a fallu 3/4 ans à goûter pas mal de truc et à revenir régulièrement vers l'Uigeadail pour l'apprécier vraiment. C'est une bête qui nécessite de l'expérience pour être appréciée à ça juste valeur je trouve.
Mon malt préféré à moins de 100 euros, je dirais pas moins de 92 pour moi :-P

J'ai sûrement mis moins de temps que toi pour l'appréhender mais je suis d'accord sur la nécessité d'être "éduqué" pour pleinement l'apprécier.
Marseille

Image
Avatar de l’utilisateur
Dovahkiin
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 58
Inscription : 08 déc. 2011, 11:30

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar Dovahkiin » 16 déc. 2011, 01:42

Ma première Ardbeg. Gouttée en rentrant du taf.
Jeune amateur de Whisky, j'ai actuellement beaucoup de mal à la préférer à ma Laphroaig 10yo (mon saint graal). Au nez, je sens bien cette odeur de fumée et cela ne m'agresse pas du tout mais une fois en bouche, c'est la catastrophe. J'ai l'impression de boire de l'eau de vie (les 60%+, ça va être la cata :mrgreen: ). Je suis vaincu par le fort taux d'alcool qui m'empêche de prendre le temps d’imprégner toutes les saveurs de ce Scotch.
Sur ma Laph, j'arrive à déceler certaines saveurs derrière la tourbe, en particulier réglisse et menthe alors que cette foutue Ardbeg m’anesthésie les papilles.

Et pourtant, l'Ardbeg me donne beaucoup plus envie au nez car la cendre est comme une couverture sur la Laph.


Mais bon, tout n'est pas perdu... Je suis actuellement entrain de reprendre une courte lichette d'Ardbeg avant d'aller me coucher et c'est déjà (un peu) mieux.

Dur de dompter la bête :doh:
Avatar de l’utilisateur
canis lupus
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 15098
Inscription : 19 janv. 2008, 01:49

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar canis lupus » 16 déc. 2011, 09:53

Dovahkiin a écrit :J'ai l'impression de boire de l'eau de vie (les 60%+, ça va être la cata :mrgreen: ). Je suis vaincu par le fort taux d'alcool qui m'empêche de prendre le temps d’imprégner toutes les saveurs de ce Scotch.

Essaye avec quelques gouttes d'eau. ;-)
Image

Image

Ma whisky liste

Je mange trop gras, trop sucré, trop salé, mais qu'est-ce que je me régale !
cthulhu
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 2336
Inscription : 14 sept. 2011, 11:39

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar cthulhu » 16 déc. 2011, 10:50

Et surtout, laisse-toi le temps. Tu ne peux pas tout apprecier des le depart, ca fait partie des joies de l'evolution.
"Une des rares choses qui procurent plus de satisfaction que goûter un grand whisky, c'est goûter un grand whisky que personne d'autre n'a goûté."

http://theoldmanofhuy.blogspot.com/
Avatar de l’utilisateur
mars
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 11938
Inscription : 08 janv. 2009, 19:40

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar mars » 16 déc. 2011, 11:19

Faut boire à toute petite gorgée, aussi! ;-)
(et ne pas avaler tout de suite)

Enfin, peut-être que tu le fais?

Cela me fait penser à 2 russes à qui j'ai proposé un verre le jour de mon anniversaire il y a quelques mois. J'ai tiqué quand ils ont bu une grosse lampée(du 36 ans, quand même. Descendu à 44,5° naturellement, l'alcool est bien intégré)et avalé direct.
Ils ont dit que c'était bon(je veut bien, mon neveu), mais un peu fort!
J'ai donc décidé de rigoler un peu et je leur ai servi du talisker 25 ans(un bon gros verre)et ils ont aussi bu une grosse lampée quasi cul sec. Fallait voir leur tête! :roll
(ils ont dit que le talisker n'était vraiment pas très bon et ne comprenaient pas trop comment les gens faisaient pour apprécier cela)
Charleroi, Belgique
Avatar de l’utilisateur
MR Z
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 542
Inscription : 28 oct. 2011, 15:46

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar MR Z » 16 déc. 2011, 11:31

mars a écrit :Faut boire à toute petite gorgée, aussi! ;-)
(et ne pas avaler tout de suite)


D'ailleurs tu sais pourquoi les femmes avalent par petites gorgées ?








































Parceque les hommes éjaculent par saccades.
When I'm good, I'm verry, verry good. But when I'm bad, I'm better.
Avatar de l’utilisateur
Dovahkiin
Ouvrier distillateur
Ouvrier distillateur
Messages : 58
Inscription : 08 déc. 2011, 11:30

Re: Ardbeg Uigeadail

Message non lupar Dovahkiin » 16 déc. 2011, 12:00



mars a écrit :Faut boire à toute petite gorgée, aussi! ;-)
(et ne pas avaler tout de suite)

Enfin, peut-être que tu le fais?


Ouaip, j'essaye de garder le Whisky le plus longtemps dans la bouche généralement pour l'apprécier un maximum. Sinon, j'y vois pas trop d'intérêt car je ne sens alors que le Whisky. Pour l'Uigeadail aussi, en le chauffant quelques secondes au bout de la langue, ça passe mieux :)

Revenir vers « A propos des bouteilles »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 8 invités