Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collection

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
Chris
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 1794
Inscription : sam. juin 25, 2011 12:45 pm

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar Chris » jeu. août 18, 2011 3:40 pm

ouais, vu mon niveau de dégustation je pense que je ne me rendrais même pas compte d'un tel effet :shifty:
mais au moins j'ai appris quelque chose !
Monde de whisky !
Georges Abitbol

Colombes (92)

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10654
Inscription : jeu. mars 12, 2009 5:34 pm

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar dede » dim. oct. 30, 2011 10:58 pm

Glenlivet 1959/2009 (47.5%, Gordon & MacPhail Private Collection, First fill sherry C#148, 197 btls.)


Couleur : Ambré

Nez : Fabuleux, d'entrée, il possède tout ce que l'on est en droit d'attendre d'un vieux Speyside vieilli en fût de sherry : l'équilibre, l'élégance, la complexité. Le parfum acidulé de la mandarine se mêle aux notes de bois précieux (thuya, santal) avant que les fruits exotiques ne rejoignent la danse, doucement, délicatement. Il ne s'agit pas ici de l'exubérance folle d'un Benriach 76, mais par touches, inspiration après inspiration, ils occupent le devant de la scène. Papayes, goyaves, mais surtout fruits de la passion couvrent des notes gourmandes de toffee, de figues confites, de dattes, relevées d'un soupçon de poivre blanc et de muscade, l'ensemble étant admirablement fondu. Du grand art.

Bouche : Puissante et vive, surtout compte tenu de l'âge du bouzin. Une touche d'amertume boisée vous le rappelle, mais on reste dans la droite ligne du nez, malgré une complexité moindre, sur les fruits exotiques et la mandarine, avec une touche de cerneaux de noix. Bien que de texture fluide, ce malt vous tapisse agréablement le palais, ne laissant aucune astringence derrière lui.

Finale : Longue, elle trahit enfin l'âge de ce vénérable Glenlivet par un boisé plus présent, légèrement épicé (muscade, poivre blanc), toujours mâtiné de fruits.

Conclusion : Un aristocratique speyside au vieillissement parfaitement maîtrisé. Un très beau malt auquel il manque peut-être une petite dose d'excentricité pour atteindre le panthéon (le mien s'ouvre à 93 :mrgreen: ).

92/100
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.

Avatar de l’utilisateur
Jbrice
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3570
Inscription : dim. sept. 20, 2009 11:10 am

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar Jbrice » dim. oct. 30, 2011 11:20 pm

Mmmm... Ca fait envie! :-P

Et tout d'un coup ma mémoire refonctionne correctement et se rappelle que j'en ai un sample dans le tiroir!! :mrgreen: :dance:
Marseille

Image

Avatar de l’utilisateur
C Malté
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 592
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 4:52 pm

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar C Malté » lun. oct. 31, 2011 12:37 am

Bandes de petits veinards, régalez vous bien alors ! Slainthe !

Avatar de l’utilisateur
C Malté
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 592
Inscription : jeu. sept. 07, 2006 4:52 pm

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar C Malté » lun. oct. 31, 2011 12:50 am

Perso j'ai un regret à propos de Glenlivet, c'est d'avoir hésité à acquérir le 1965 (dumpy bottle) de Gordon & MacPhail, mis en bouteille pour la MdW/France il y a deux ans je crois (le prix aidait à hésiter, bien que dans l'absolu, ce soit pas si cher que ça), quelqu'un peut il me dire comment évolue t'il en bouteille après l'ouverture (je craignais que le profil déjà très sec ne le devienne que davantage)?

Avatar de l’utilisateur
Jean-Michel
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10586
Inscription : lun. mai 28, 2007 6:26 pm

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar Jean-Michel » lun. oct. 31, 2011 8:15 pm

P'tain ! Tu racontes bien, Dédé !
Et si je ne m'abuse, je dois avoir ça dans mes tiroirs aussi (un split de gorets, si je ne m'abuse)...
Jean-Michel - Petite liste d'échanges

Les grands crus font les bonnes cuites (Pierre Dac)

Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8846
Inscription : jeu. avr. 26, 2007 12:52 pm

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar pompix » lun. oct. 31, 2011 10:27 pm

Facile, il est prof de français, c't'enfoiré ! ;-)
C'était pas plutôt Piazzo, ce split ? J'ai l'impression de l'avoir nosé mais pas goûté.... un nez fantastique en effet, typique des vieux speyside tout doux.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10654
Inscription : jeu. mars 12, 2009 5:34 pm

Re: Glenlivet, 1959/2009, Gordon & MacPhail Private Collecti

Message non lupar dede » lun. oct. 31, 2011 10:36 pm

Yep, c'est Piazzo le split. Et merci du compliment Jean-Mi, venant de toi, il est d'autant plus plaisant à mon oreille
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.


Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invités