Glengoyne OB 1969/1998 Farewell Dram, 54.4%, Lang Brothers

Venez ici parler des bouteilles exceptionnelles, vieux whiskies, whiskies de collection, bouteilles chères, etc...

Modérateur : Modérateurs

Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10327
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Glengoyne OB 1969/1998 Farewell Dram, 54.4%, Lang Brothers

Message non lupar dede » 13 avr. 2011, 22:45

Glengoyne 1969/1998 (54.4%, OB, Lang brothers, C#4464, 384 Bts.)

Couleur : Ambré

Nez : Beaucoup de vernis au premier nez. Puis on retrouve l'acidité du vinaigre balsamique si courante dans les vieux sherry casks, avant l'arrivée des fruits secs (noix) et des notes torréfiées (café). Un sherry cask archétypal sans sombrer dans la caricature, car il fait montre d'une belle finesse. Le boisé est bien présent, plus que dans le TPD, mais demeure bien maîtrisé. L'eau fait ressortir les noix et l'acidité.

Bouche : L'alcool est un peu trop présent, c'est dommage. La bouche est un mélange intéressant de saveurs boisées et d'acidité agrumique (orange sanguine, mandarine). Bonne nouvelle : il ne s'effondre pas après ajout d'un peu d'eau. Malheureusement, c'est le bois qui ressort le plus franchement

Finale : Elle développe une belle amertume boisée mais aussi une légère astringence.

Conclusion : Un vieux sherry cask bien fait, mais qui gagnerait à avoir un alcool mieux intégré pour être vraiment excellent. Un peu plus de complexité serait également bienvenue.

88/100
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.
Savoureur
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 3882
Inscription : 15 mai 2007, 14:02

Re: Glengoyne OB 1969/1998 Farewell Dram, 54.4%, Lang Brothers

Message non lupar Savoureur » 14 avr. 2011, 12:04

Merci pour ces commentaires.
J'ai pratiquement les mêmes impressions. Le côté boisé me me dérange pas [*]. J'estime que cet aspect apporte un bel équilibre au whisky. L'intensité olfactive du nez et très bien (intensité moyenne à forte). Dommage que l'alcool n'est pas mieux intégré. J'ai mis 90 à 91 points.

[*]: Il y a deux ans, je n'aimais pas du tout ce cöté boisé avec sècheresse, écorce de noix, ... . Je crois que mes gôuts ont changé. J'ai constaté sur plusieurs drams (p.ex: le Farewell Dram, le Strath du blind forum, le Tamnavulin WA Private Stock, ...) que maintenant j'aime bien cet aspect mais il faut que les autres arômes sont intenses et que le boisé ajoute une note supplémentaire sans dominer les autres arômes.
Avatar de l’utilisateur
pompix
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 8360
Inscription : 26 avr. 2007, 12:52

Re: Glengoyne OB 1969/1998 Farewell Dram, 54.4%, Lang Brothers

Message non lupar pompix » 14 avr. 2011, 12:18

Pour avoir goûté, je trouve ça plaisant mais ça ne casse pas des briques.
Grosso modo mêmes sensations que mon gars Dede. Encore merci Gérard et Alain pour ce sample.
"Die with a beer in your hand !" (Tankard)
Avatar de l’utilisateur
dede
Maître distillateur
Maître distillateur
Messages : 10327
Inscription : 12 mars 2009, 17:34

Re: Glengoyne OB 1969/1998 Farewell Dram, 54.4%, Lang Brothers

Message non lupar dede » 14 avr. 2011, 21:13

C'est vrai ça, merci pour le sample les gars !
Franchement, l'alcool m'a plus dérangé que le boisé qui est maîtrisé ici. Une meilleure intégration lui aurait permis d'atteindre les 90 points.
Image
El Phaco, Master Experimental Blender's First Assistant
"I can resist anything but temptation."
"I have the simplest of tastes. I am always satisfied with the best."
O. Wilde

Bouteilles à échanger dans mon profil.

Revenir vers « Des bouteilles d'exception... »

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 3 invités